Année économique et sociale 2007 en Guyane

De
Publié par

Spatial Principales réalisations : chantiers Soyouz et Vega our accueillir l’ATV Jules Verne, Les équipements du chantier Vega Le 26 février 2008, le Ple Centre Spatial Guyanais se poursuivent. Le portique mobile chantier Soyouz a été a fait évoluer ses installations et a pris sa forme quasi défnitive avec inauguré au Centre Spa- moyens. Les services techniques du le montage des quatre pans métalli- CNES ont coordonné l’ensemble ques. Cette dernière étape achevée, tial Guyanais. Les nou- du plan de développement de ces les équipes ont procédé à l’instal-veaux travaux incluent adaptations, concernant l’Ensem- lation des plates-formes amovibles des terrassements pour ble de Préparation Charges Utiles et des cloisons à l’intérieur du bâti- accueillir des antennes S5, les systèmes de Télémesure, de ment. Puis, la « casquette » du por- Localisation et Sauvegarde Vol et le tique, avancée de toit qui vient pro-Galiléo. laboratoire d’analyses Chimie. téger le lanceur, a été réalisée. Les Dans le cadre du dévelop- travaux de couverture du bâtiment pement économique et D’importants travaux d’extension er de pose des bardages ont ensuite et de développement des in- démarré. Les travaux ont débutés social, le CNES s’implique frastructures et équipements sont au Centre de Lancement Ariane 5 dans des applications menés par le CNES sur l’ensemble (CDL 3), où une salle sera dédiée comme la télé-consulta- du CSG. Les principales réalisations à Véga.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 4
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Spatial
Principales réalisations :
chantiers Soyouz et Vega
our accueillir l’ATV Jules Verne, Les équipements du chantier Vega Le 26 février 2008, le Ple Centre Spatial Guyanais se poursuivent. Le portique mobile chantier Soyouz a été
a fait évoluer ses installations et a pris sa forme quasi défnitive avec
inauguré au Centre Spa- moyens. Les services techniques du le montage des quatre pans métalli-
CNES ont coordonné l’ensemble ques. Cette dernière étape achevée, tial Guyanais. Les nou-
du plan de développement de ces les équipes ont procédé à l’instal-veaux travaux incluent
adaptations, concernant l’Ensem- lation des plates-formes amovibles
des terrassements pour ble de Préparation Charges Utiles et des cloisons à l’intérieur du bâti-
accueillir des antennes S5, les systèmes de Télémesure, de ment. Puis, la « casquette » du por-
Localisation et Sauvegarde Vol et le tique, avancée de toit qui vient pro-Galiléo.
laboratoire d’analyses Chimie. téger le lanceur, a été réalisée. Les
Dans le cadre du dévelop- travaux de couverture du bâtiment
pement économique et D’importants travaux d’extension er de pose des bardages ont ensuite
et de développement des in- démarré. Les travaux ont débutés social, le CNES s’implique
frastructures et équipements sont au Centre de Lancement Ariane 5 dans des applications
menés par le CNES sur l’ensemble (CDL 3), où une salle sera dédiée
comme la télé-consulta- du CSG. Les principales réalisations à Véga.
en 2007 concernent les chantiers tion pour les habitants
Soyouz et Vega. Des tra-des régions isolées. II par-
vaux de Site d’accueil
ticipe à la sensibilisation Le chantier Soyouz a été offciel - terrasse- de stations Galiléo
des jeunes aux activités lement inauguré le 26 Février, en ment ont
présence des partenaires Russes et été réali-spatiales.
des élus locaux. L’autorisation d’ex- sés au CSG, pour d’accueillir des
ploiter a été délivrée en juillet par antennes de suivi Galiléo courant
la Préfecture de Guyane. L’année a 2008. Le CSG deviendra le plus
été consacrée aux travaux de génie important site de stations Galiléo
civil avec la construction des princi- du monde, avec huit à dix anten-
paux bâtiments nes, sur quatre hectares. Ces sta-
dans le cadre tions, opérées automatiquement Inauguration
de la partie depuis deux centres de contrôle du chantier Soyouz européenne du en Europe, permettront le contrôle
projet Soyouz des 30 satellites qui composeront la
en Guyane. Le centre de lance- constellation.
ment (CDL) Soyouz, les centrales de
production d’énergie et de clima- Le CNES accompagne le dévelop-
tisation, le bâtiment d’intégration pement de la Guyane par le biais
lanceur (M1K) et le massif de lance- d’actions pour la formation, l’em-
ment ont pris forme. ploi et la création d’entreprises.
0
N° 70 - Guyane - Septembre 2008Spatial
Il a renouvelé sa contribution au millions d’euros, de 2007 à 2013, important des actions du CNES en
Contrat de Projets État/Région, permettra diverses actions de déve- Guyane. Le CNES et le Rectorat de
élargi aux Programmes Opéra- loppement. Guyane ont signé une convention
tionnels européens et de dévelop- en mars 2006, dont l’objectif est
pement rural pour Le CNES s’implique notamment la sensibilisation des
la période 2007 Partenaire dans les applications jeunes aux activités spatiales et
à 2013, pour un des technologies l’accompagnement des enseignants du développement
montant de 26,7 spatiales en Guya- dans leurs projets pédagogiques. En
de la Guyanemillions d’euros. ne, comme la télé- 2007, le CNES a fnancé plusieurs
Le CNES a renou- consultation médi- formations destinées à des ensei-
velé son engagement en signant dix cale ou télémédecine, devenue gnants guyanais de cycle 3 et de
conventions de partenariat avec 16 une réalité quotidienne pour bien collèges (habilitation pour le lance-
communes de Guyane. des habitants de régions isolées. ment de ballons et micro-fusées, Ca-
Le montant total de plus de 11 L’éducation à l’espace reste un axe lisph’air/Globe). il a aussi contribué
à la mise en place de classes scien-
tifques dans des établissements de
Cayenne et Maripasoula.
Le CSG et le Musée de l’Espace font
partie des principaux sites visités en
Guyane.
En 2007, plus de 40 580 visiteurs
sont venus au CSG, dans le cadre
des visites grand public ( 16 320) et
V!P (2 000), des visites scolaires (7
715), des visites presse (300) et des
invitations aux lancements Ariane
(14 250).
Le CNES assure la coordination des
visites grand public et particulières,
pour le compte des entités et indus-
triels de la base.
Par ailleurs, 19 200 visiteurs ont dé-
couvert le Musée de l’Espace, dont
8 160 scolaires.
Cnes,
Centre Spatial Guyanais
Au Centre Spatial Guyanais, le CNES représente l’Etat Français, Etat de lancement. Il est chargé en particulier de l’organisation
et de la coordination générale des opérations de lancement. Il est aussi responsable d’acquérir et de traiter les mesures liées aux
lancements (localisation, télémesure, optique), avec le concours des stations aval, d’élaborer et de mettre en œuvre les mesures de
sauvegarde sol et bord, de protection de l’environnement et de sûreté-protection sur l’ensemble de la Base Spatiale. Le CNES est
également le propriétaire foncier de l’ensemble du site spatial de Guyane et l’autorité de conception de tous les moyens sol réalisés
sur le site.

N° 70 - Guyane - Septembre 2008

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.