Année excellente pour l'hôtellerie, médiocre pour le camping

De
Publié par

L'arrivée du TGV-Est, en juin 2007, a contribué à la venue de nombreux touristes français et a permis une fin d'année en beauté, avec une progression annuelle des nuitées dans l'hôtellerie de 4 %. En revanche, pour l'hôtellerie de plein air, du fait de conditions météorologiques peu favorables, le bilan est médiocre. Avec tout juste 800 000 nuitées enregistrées, la fréquentation est en recul de près de 7 %.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 3
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

ACTIVITÉS
Année excellente pour l’hôtellerie,
médiocre pour le camping
sont intensifiés au second jours français et étrangers d’envi-L’arrivée du TGV-Est,
semestre. Dès le mois de juillet et ron 5 %. Dans le Massif vosgien eten juin 2007, a contribué
jusqu’à la fin de l’année, la région a la Plaine, l’activité hôtelière est en
àlavenue
bénéficié d’une nouvelle affluence légère augmentation.
de nombreux touristes français directement liée à l’arrivée du train à
et a permis une fin d’année grande vitesse. Sur cette période, Les Allemands moins nombreux
une progression de 8,3 % a été en-en beauté,
registrée pour les nuitées de clients Première nationalité dans la clientèleavec une progression annuelle
français, avec des hausses restées étrangère, les Allemands sont venus
des nuitées
importantes en novembre et moins nombreux. Le nombre de
dans l'hôtellerie de 4 %. décembre. nuitées est en baisse en 2007, de
En revanche, 2 %, après un recul de plus de 5 %
en 2006.Seules les zones de Colmarpour l’hôtellerie de plein air, Un regain d’activité à Colmar
et du Vignoble sont épargnées pardu fait de conditions et Strasbourg
cette désaffection.météorologiquespeufavorables,
Colmar et Strasbourg ont pleine- Comme les Allemands, les Suisses
le bilan est médiocre.
ment profité de ce regain de fré- et les Anglais sont moins nombreux
Avec tout juste 800 000 nuitées en 2007, avec un recul de fréquenta-quentation de la clientèle française,
avec une hausse des nuitées, res- tion respectivement de 4 % et 5 %.enregistrées,
pectivement de 10 % et 7 % sur En revanche, les Italiens arrivent enla fréquentation est en recul
l’ensemble de l’année. Les effets force : leur fréquentation progressede près de 7 %.
sont moins nets à Mulhouse, où les de 15 % et ils totalisent plus de
nuitées des clients français ont à 220 000 nuitées en 2007. De même,
peine progressé et celles des les Belges confirment leur intérêt pourn 2007, l'activité hôtelière est
clients étrangers ont diminué. Hors l'Alsace. Deuxième nationalité dans laE marquée par une progression
des agglomérations, seul le Vi- région, ils dépassent désormais lesdes nuitées de 3,8 %. Cette augmen-
gnoble tire vraiment son épingle du 413 000 nuitées annuelles.tation contraste avec les quatre an-
nées de baisse qui ont précédé. En jeu, avec une croissance des sé-
particulier, l'année 2006 avait enre-
gistré un recul de fréquentation de Afflux de clients français à Colmar et Strasbourg
près de 4 %.
12
Généralement, les touristes étrangers Évolution annuelle des nuitées en 2007 (en %)
10
privilégient le premier semestre pour
8
visiter l’Alsace. Ils sont venus plus
6
nombreux encore cette année. L’ac-
4
tivité liée à la clientèle étrangère a
2
progressé de 7,8 %, avec des pics
0
importants de fréquentation en avril
-2
et mai.
-4
Les séjours des touristes français se
-6
Strasbourg Colmar Mulhouse Vignoble Massif vosgien Plaine
Nuitées françaises Nuitées étrangères
28
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 14 · L'année économique et sociale 2007 · juin 2008
Source : Insee - Direction du tourismeACTIVITÉS
Les 3 étoiles au beau fixe, Hausse de la fréquentation française après l'arrivée du TGV en juin 2007
les 1 étoile délaissés 25
Taux de variation par rapport à 2006 (en %)
20La fréquentation hôtelière des
étrangers se concentre sur les hôtels
15
3 et 4 étoiles. En 2007, ces établis- Nuitées françaises
10sements ont enregistré une nouvelle
progression des nuitées étrangères 5
de9%.
0Les Français se répartissent de
manière plus équilibrée entre les
-5
catégories d'hôtels, mais la nouvelle Nuitées étrangères
-10affluence enregistrée au cours de
SeptJanv Fév Mars Avril Mai Juin Juillet Août Oct Nov Décl’année a surtout bénéficié aux éta-
blissements classés 3 étoiles
1,4 point. d’un ensoleillement généreux et a(+19 %) et dans une moindre mesure
Néanmoins, le taux d’occupation enregistré une hausse de fréquen-aux hôtels sans étoile (+10 %).
régional est toujours en deçà de la tation de 8 % par rapport à 2006.Cependant, les bons résultats an-
moyenne nationale de 62 %, plaçant Dès le mois de juin, la fréquentationnuels de l’activité hôtelière ne
e
l’Alsace au 12 rang des régions. recule et cette tendance perdureconcernent pas les hôtels classés
jusqu’à la fin de la saison. Même1 étoile où le nombre de nuitées est
en recul. août n’échappe pas à cette morosité :Une saison morose
malgré une fréquentation étrangèrepour les campings
en hausse de 11 %, le déficit de tou-Occupation des chambres
ristes français est trop importantEn 2007, l’hôtellerie de plein air aen hausse
pour atteindre le niveau d’activitéété desservie par des conditions
En 2007, le taux d'occupation en météorologiques particulièrement enregistré un an plus tôt.
Alsace se situe à 56,7 % et a ga- maussades. La saison estivale a La baisse touche plus fortement le
gné 2 points par rapport à 2006, été très médiocre, avec un recul Bas-Rhin qui connaît une perte de
e
soit la 5 progression régionale. des nuitées de près de 7 % par rap- 14 % des nuitées par rapport à
Dans le quart nord-est du pays, port à 2006. La baisse est due non 2006, conséquence de la désaffec-
Champagne-Ardenne caracole en seulement à un déficit de campeurs tion conjointe des Français et des
tête avec un gain de 3 points. La français (-12 %), mais également étrangers. Même si les étrangers
Lorraine et la Franche-Comté se aux étrangers dont la fréquentation sont venus plus nombreux dans le
situent après l’Alsace, avec un ren- a diminué de 2 %. Haut-Rhin, la clientèle française a
délaissé les terrains de camping.forcement du taux d’occupation de Seul le mois de mai a bénéficié
Globalement, l’activité y est en recul
de 2 %.
Les Français moins nombreux dans les campings alsaciens
La durée moyenne de séjour reste
Emplacements nus Emplacements locatifs inchangée puisqu’elle est toujours
de 4,2 jours pour les touristes
Variation VariationFréquentation
étrangers et de 3,0 jours pour lesSaison 2007 2006-2007 Saison 2007 2006-2007
Français.(en %) (en %)
Nuitées totales 689 477 -5,8 138 563 -10,1
Nuitées françaises 270 947 -11,7 93 955 -13,0
Dominique MULLERNuitées étrangères 418 530 -1,6 44 608 -3,3
29
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 14 · L'année économique et sociale 2007 · juin 2008
Source : Insee - Direction du Tourisme
Source : Insee - Direction du tourisme

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.