Atlas du Massif central - Population active

De
Publié par

INSEE Auveergn n° 29 Atlas du Massif central Juin 2010 Le comité de pilotage était composé de Cette publication est le fruit de l'initiative des partenaires du représentantsdesorganismessuivants: programme opérationnel plurirégional du Massif central : Europe, État et Conseils régionaux, associés à l'Insee. Préfecture de la région Auvergne (Secrétariat Général pour les Affaires Régionales) Commissariat à l'Aménagement et au Développe- ment et à la Protection du Massif central Macéo Direction régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt d'Auvergne Agence régionale de Développement des Territoires AuvergneDirecteur de la publication > Michel GAUDEY Conseil régional d'Auvergne 3, place Charles de GaulleDirecteur régional de l'INSEE BP 120 Groupement d'intérêt public des régions du MassifRédaction en chef 63403 Chamalières Cedex> Michel MARÉCHAL centralTél.:0473197800> Daniel GRAS Fax : 04 73 19 78 09 Insee AuvergneComposition et mise en page Insee Limousin > INSEE www.insee.fr/auvergne > Toutes les publications accessibles en ligne Création maquette Auteurs : > Free Mouse 06 87 18 23 90 Crédit photo Christophe BERTRAN, Anna MESPOULHÈS (Insee)> INSEE Auvergne > Pôle emploi ISSN :2105-259X © INSEE 2010INSEE Auveergn n° 29 Atlas du Massif central Juin 2010 Population active et emploi ......................................................................
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 27
Nombre de pages : 15
Voir plus Voir moins
INSEE
Auvergne
29
Atlas
du
Massif
central
Juin
2010
Cette publication est le fruit de l'initiative des partenaires duamme o ér ional du Massif central :Epruorgorpe,ÉtatetpCoatnisoenilnserlépgliuorniraéugx,associésàl'Insee.
3, place Charles de GaulleBP 12063403 Chamalières CedexTél. : 04 73 19 78 00Fax : 04 73 19 78 09
Le comité de pilotage était composé dereprésentants des organismes suivants :Préfecture de la région Auvergne (Secrétariat Généralpour les Affaires Régionales)Commissariat à l'Aménagement et au Développe -ment et à la Protection du Massif centralMacéoDirection régionale de l'Alimentation, de l'Agricultureet de la Forêt d'AuvergneAgence régionale de Développement des TerritoiresAuvergneConseil régional d'AuvergneGroupement d'intérêt public des régions du MassifcentralInsee AuvergneInsee Limousin
Directeur de la publication> Michel GAUDEYDirecteur régional de l'INSEERédaction en chef> Michel MARÉCHAL> Daniel GRASCompositionet mise en page> INSEEwww.insee.fr/auvergne> Toutes les publications accessibles en ligneCréation maquetteAuteurs :> Free Mouse 06 87 18 23 90Crédit photoChristophe BERTRAN, Anna MESPOULHÈS (Insee)> INSEE Auvergne> Pôle emploiISSN :210IN5S-E2E59AuXver©gnIeNSEE 2010n° 29Atlas du Massif central Juin 2010
Population active et emploi ......................................................................Une plus forte participation des jeunes au marché du travail qu’au niveau nationalDes retraits d’activité plus précocesUne proportion encore importante de non-salariésUne précarisation plus marquée du salariat fémininLe secteur tertiaire se développe mais reste sous-représentéDésormais plus d’employés que d’ouvriers
Les grandes fonctions de l’emploi ..........................................................Une surreprésentation de la fonction « agriculture »Une faible proportion de cadres des fonctions métropolitainesLe profil de certaines zones d’emploi évolue
Dynamique des marchés locaux du travail sur longue période ........Massif central : une moindre progression de la population activeTimide renouveau de la population active dans une majorité de zones d’emploiLa zone d’emploi de Saint-Étienne : le poids des reconversions industriellesLa progression de la population active s’essouffle dans la zone d’emploi clermontoiseCahors, Loire-centre etYssingeaux profitent d’une dynamique plus favorable
Chômage et retour à l’emploi ..................................................................Un taux de chômage moins élevé qu’au niveau métropolitainRodez, Lozère et Loire-centre : un marché du travail plutôt favorableThiers etVichy : un marché du travail assez défavorableSurreprésentation des zones d’emploi associant faible taux de chômage et faible tauxde retour à l’emploi durable
INSEE Auvergnen° 29Atlas du Massif central Juin 2010
2
5
8
11
Population activePopulation active et emploiPopulationactiveNiveau de diplôme des actifs par tranche d'âgeetemploi50 %TraitBCplaAeciPng-:éBnMEéParsasli,fbcreenvtertalsupérieurPointiÉBlltaéucsd:teeFsrcashnuncpoeé.romieuéturproreposofleitsasiinoennel45n 2 selon le dEmen0t0(16d),elraéspiodapnutlaetdiroannines,r1lre5e4cM2ean9ss0sei0f-433500actifscentral occupent un emploi, tandis25que 164 300 autres en recherchent20un. Parallèlement, 1 492 900 person-nes travaillent dans le Massif central,1150dont une majorité de résidents5(96 %). Le poids du Massif d s l'an em-ploi métropolitain comme dans la po-0pulation a reculé depuis 1975. Ses1915anàs2240aàns2925anàs3340aàns3935anàs4440aàns4495aàns5540aàns5595aàns6460anàs6et5palnussemplois représentent 5,9 % des em-plois de la France métropolitaine enNDaontseldeeMleacsstifurceen:tral,39,5%desjeunesactifsâgésde25à29anssonttitulairesdun2006,contre 7,0 % trente ans plus tôt.diCe recul résulte d'une baisse de l'em-plômedétuduexssduepdéirieures,contre45%enmétropole.ploi dans les années 1980, àTcloaussselesdnâigveeadonnée,plalôsmoemnmeefigduersenptaprtasscsourrrleespgorandpahinqtuea.uPxartitcuolnaisréeqsuednets,pdoipulrôumneescontre-pied de la tendance nationale,représentés est inférieure à 100 %.ainsi qu'à sa moindre progressionSource : Insee, Recensement de la population 2006entre 1990 et 2006.Taux d’emploi des seniorsUne plus forte participation des jeunesau marché du travail qu'au niveau nationalLe taux d'activité(2)de la population âgée de 15 àUn taux64 ans s'établit à 70,8 %, en léger retrait par rap-port à celui de l'ensemble de la France métropoli-d’emploitaine (71,5 %). La participation à l'activitédplaunssfaibleprofessionnelle des habitants du Massif est pour-le Massiftant supérieure aux valeurs nationales pour toutesles tranches d'âge jusqu'à 54 ans, notamment chezles jeunes. Le taux d'activité des 15-24 ans s'établitainsi à 43,4 % en 2006, contre 42,5 % au niveau na -tional. Les hommes du Massif âgés de 20 à 24 anssont nettement plus actifs que les métropolitains(75,2 % contre 71,3 %) et bénéficient d'une meil -leure employabilité. L'entrée précoce des jeunesdans la vie professionnelle traduit des choix d'étu -des qui s'effectuent plus souvent en faveur de filiè -res courtes ou préparant directement à l'exerciceTaux d’emploi desd'un métier. Toutefois, la crise économique qui af -nsfecte l'économie française depuis 2008 pourraitesenn2i0o0rs6(55-64a)bouleverser cette tendance et inciter les jeunes àretarder leur entrée dans le monde du travail dans38 %un contexte dégradé, à l'image de ce qui s'est pro -34 %duit au début des années 1990.30 %DépartementDes retraits d'activité plus précocesMassif centralLe Massif central se différencie surtout de la mé -Massif central:34,8 %tropole par la faible activité des seniors, qui au vuFrance métro :37 5 %de la baisse démographique attendue sur la popula -,tion d'âge actif, constitue un enjeu clé.(1)La population active d'un territoire se répartit entre actifs en em -ploi et chômeurs.Parmi les actifs ayant un emploi,certains travaillentdans le territoire, d'autres en dehors.Celui-ci offre dès lors un emploi (au lieu de travail) qui est la somme del'emploi au lieu de résidence et de la différence entre les entrées et les© IGN - Insee 2010sorties quotidiennes d'actifs (solde des navettes domicile-travail).(2)Rapport entre le nombre d'actifs (actifs occupés et chômeurs) etSource : Insee, Recensement de la population 2006l'ensemble de la population correspondante.2INSEE Auvergnen° 29Atlas du Massif central Juin 2010
Taux d’activité féminin
Deux femmessur troissont activesdans le Massif
Taux d’activité desfemmes de 15 à 64 ansen 200670 %67 %64 %DépartementMassif central
Population active et emploi
Entre 60 et 64 ans, l'écart est encore plus marqué(– 5,3 points).La proportion plus importante d'em -plois industriels, qui entraîne des départs à la re -traite ou en préretraite à des âges moins élevés,explique en partie ces retraits d'activité plus pré -coces dans le Massif.Pour les femmes âgées de 55 à64 ans, le taux d'activité (35,7 %) est également in -férieur au niveau métropolitain (– 2,2 points) maisdu même ord e q ' province.r u enLa stratégie européenne pour l'emploi, fixée lorsdu Conseil européen de Lisbonne (2000), prévoitdeprolongaettreli'nacdtrievituéndteasuxsalda'reimésplâogié(s3)ddee55à64ans, pour 50 % àl'horizon 2010. Cet objectif est encore loin d'êtreatteint puisq ' 2006, ce taux est de 34,8 % dansu enle Massif, et de 37,5 % en France métropolitaine.Une proportion encore importantede non-salariésDans un territoire au caractère rural affirmé, lesemplois non salariés prennent encore une placeimportante et occupent 233 800 personnes. Dansle Massif central, 15,7 % des emplois sont exercéspar des non-salariés essentiellement dans l'agricul-ture, l'artisanat et le commerce, contre 10,9 % enFrance métropolitaine. Comme au niveau national,cette part ne cesse de se réduire (– 1,6 point en-tre1999 et 2006) au profit du salariat.Dans la lignée des grandes évolutions observées aucours des quarante dernières années en matièred'emploi, la population active du Massif centralcontinue de se féminiser. En 2006, les femmes re-présentent 47 % des personnes d'âge actif, soit1,4 point de plus qu'en 1999.On se rapproche ainsiprogressivement de la parité, même si aux âges depleine activité,les taux de participation des femmes© IGN - Insee 2010se situent 9 points en dessous de ceux des hom -Source I ee, Recensement de la population 2006mes. Dans le Massif central, entre 15 et 64 ans, plus: nsde deux femmes sur trois (66,8 %) sont actives.Cette proportion est très proche de la part métro -Les différences de taux d'activité les plus notables politaine (67,2 %). Les taux d'activité féminins sontentre le Massif central et la métropole concernent généralement plus forts dans les zones urbaines eten effet les hommes actifs les plus âgés. Passé 55 plus faibles dans les zones rurales, mais les varia -ans, les hommes du Massif se positionnent moins tions locales peuvent être importantes. Certainssur le marché du travail par rapport à la moyenne cantons agricoles situés dans le massif des Moné -nationale : 39,3 % des 55-64 ans sont actifs contre dières, les Monts du Sancy, la région de Saint-Flour,44,2 % au niveau métropolitain. l'Aubrac ou les Causses se distinguent ainsi par uneactivité féminine assez importante.Évolution de la structure de l’emploiUne précarisation plus marquéedu Massif central depuis 1975du salariat féminin100 %12 % 7 % 4 %Siglobalementlesniveauxdestauxdechômavgae80199%%7%7%177%%spoasntdferatviomcruêlaimbeleemdeesnrtclooernsidefientitmoésnmsdeasd.n'esClmeesplModiaesrdsnieif,sèirlsenas'leasrnioénst,18 %25 %Agricultureen pa r pou6030 %Constructionadi'nsmippllouispfrrééqcauieremsm(teentmpcsonpcaerrtineél,ecsopnatrraltessàfodrumréeeseIndustrie4068 % 72 %Tertiaireltdieeéutrressr(mh3i3on,m9éeo%,l)oCgdEueSes,sfcdomentmrmeaétstsreoxdpeolqeu.aElinfic2at0ei0om6n,plpoli)ussaqludaue-56 %e erçant un2042 %rié dans le Massif ntral sont à temps partiel.Cettecedé a0part p sse de 4,3 points la moyenne nationale.1975 1990 2006 2006Massif central Province(3)Rapport entre le nombre d'actifs occupés et la population corres -ondante.Source : Insee, Recensement de la population 2006pINSEE Auvergnen° 29Atlas du Massif central Juin 2010
3
mployéespourlesevélepoéprèmenedttiarlicuattrtpesdepynocelarttec,fcenassisleM.Dancisearrtuméntnérmeleibfansiossfeorpseltesehcnarbevtnelacdsnalssebi,commec'estsouleitptseofraussilel-les,mptearsprpfosetenoenseisntestrailialfamiitail-icnocsednoctperspeonecedivrped-acétamnerèiinma'œ-dtériladeétpeéresérle-iimrisquesententdespme-suosedsnoitaduiàlomp'eudiolooctn,4%8er5snrèisitu.Les,4%)re47niauauvetrméolopat-ip(nicruoedsetcedemanièreplusisngficitaviqe'uesicrvsesactredicitrapxue,sreilusperetleestrsonnllnavaialssedtnaudaMltsaNSAIAuEEuin2ralJcentssifêtuepli'S92°n010nesuan,dluouevtrngevrestlalleeéqueconsitnoumatroeiestc19en4%t6teet.C99pernelI.iatnesérdustrieetledévelespmolsiadsn'lnimeve:lntecerdeuldecndnu'lbuouomeesvrcr+emoemerc(tiaiitermplo,l'e6002nE.seénnaserièrndeessdurcoauio(s86)%iossrurtdeuxemplteplusderpernesénecflarteMslsiasesican)deireinégpmocaltetélibitaonszLe).nert,e'l,nalteeitenamainl'innce,arfeehcn-ed-euoRuerggufintrermpase'dmelpio'dsIosire,GannatetVillexl'deiertpaurpofednoitasilanretervidessmentoppeettnséluuqriec,spamexerensieom(c-siguqitelpmolalconnexesonctionstcoidnbelàpaorudMaleifssntceljrafilatacisnoisnadensdelamodératiouocereetdsnalsses,inmon-eaivsnlealassednaéN.seriérietinflamoursàasalxuedsynoriseasedfitccartnoitetleatd'reuvcalouassuiéniaerestsaudessals.Leniveuqalreicérppa'dtan-tetrmpentmeléseuqrudeurtcaLtsloi.'empédelalitppmeiarsseetossu-représentéAccéleéréupedelsilcéddeinndsitrusstieitnoaridel,sn-lertialatetionrisapussitudfitcudoroutpess'ieivsur-rovincepyennedeplsseacétuotruoetopciferorigosoesàselxe'loisslenndresescaiondceptuplbitnoofcnedalrteuctseLe.ueiqolevédeseriaitrestructurellesdeleLmsdoficitaoisntbennéiedevienmmocé'imonpmiet-caassiresmDésofs.%9adte,3astusneld'uesqyérsievrouulpsiamrolpme'dsétogirseuedrseacuerenfavueàévo-lupopitalerèiaL.sonsnvroulasaéerisartséL.ccpuioosemplldesrofitlepnitnocsreinredseecedalcisoretuuccnandniertsulleiesertoteefutstoièrnsteetadsneluqartnordestduterrtiap-uccsed%2,03s,oiplempo12itsoedlpnista'-usuuqd'hujourprégi.Laiclve:ollecosyetolpmnesi%9,6esedre4,3%en2006contrpvoniecrFnaecedfcsiaseM.Lreoiitneevresnoclartnearactesceforfindgairuqsets-iétiredoseperleurcsonL.elan-ogalacédeamoyueàlnatiennereseuciltnqiitedcensctserpeutiarrbmoe'deolpmadsilapopulation,lenosnn.eaR-poptràéoelleeirtsudni'l5,97n1.Ee)ncvirodepearcne%Fn115,ntreiscomplodese(ses%9,8rtneirpeceviuxsadeneersslsdemoiaptirdsnansé-quenretardcotisétcviairiettrnsleesdaifceMass1cevA.60me002110n2seoiplsale6,00seceetruedssreivcesentre1999et20selisulpaérccirtd'esplemsdoislanaitdslefstpann'epareselàvrciseesouesttCee.intalioit-atnesérper-sregarddeentéesaumetéoropalomeynnntteannéranteslrer-ssérpniomuossdecesiongreseprooftrurensnapmniotqaiétn'rtpaurle(seirogétacxuedsfsedisti.LeMassie%1n99)9eued827,orafprteuttorspaatentnaveugnifnesr5(tluenort8,c%tionoporricud'agdérg-lamtceffesenp%e,7e2e)ncviroupalitnoatcvieifsendéclin.PoesnIeR,esnecnemeeetlompouiSe:rcppalartnecfissaMenntmeteettnaîarelcsopruartiert-ssiorofesetpadreaidéserinisnmretenésntteui,qprre232,d%seneesbmeln2006.C'emploisepeestresenemivct,4te9,7tdstniop3nsquemoipartelesoropmsténieeilatrotpncvileiaam.Létnoqneeilauaciftiondelamain-d'œvueresrtdaiuntaéenstrèttievrrerssioluo'del,spmesToutefoiconomie.denalsé'rpséneétenemttnelempxereaptnosslI.seuqihgrapsgéozoneinesreatnacsérdsascnpédeetratnemaledAul'rgve,dneslannalsmaioiteétsedtsurreprésentésdedétimixeL.98A'lsinsieézroàpéstucsnasnelocrrotsneoueLoirredan-conuviaenuifeéuqa'Suiteaurational.tserpececanoevitsqinliuadaenmontsaesrepsv-irseuo9à26n199,2%ede28niiolpme'ledlucetdarap,lelristdues,cesdernierscèedtnalrpmeèierlp%e,100n2Ju6.qus-ola'amsrirojriatésorontdslac-mairoeitagésuerallp00n2eeac28ecav6:esel,%5,sséyolpmntta
© IGN - Insee 2010
.4racépeltisulropmcisoieorssferoopstrapxuegétacaL.orretéecdàl'sponleeloinnséneerrpispul,rantceifssdsecertnetracé'letpontonuecachaqudaMbmelneesru'ledllslansiesneonlatoruoppme'tiolchaquecalapartdecooirpfoétogirsesreirvuO*OlecualncssoiorefetmrsnniiresédiaoyésEmplstnaehc,'dsfrtneriepsCsereadtpsetnnogAiructluesrArtisans,commerçlaaCnertiscfMtsaemenpartalDéentrCfissaMudelbmesn'eàlrtpoaprrpae*rpséneétulssruernellelapofessioncoserpoiétaCirogratilvaieldeusionofesesaunellirseétogoirpscotitaenéscasdeoniralasnorperruSédéesurletravailnoceralgrmeneftno6U00écneomonenieledtpopatalu2noi
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.