Bilan 2005 de l'hôtellerie de tourisme en Bourgogne : Regain d'activité après deux années de repli

De
Publié par

En Bourgogne, comme au niveau national, l'année 2005 a été plus favorable pour le tourisme que 2004. Les hôteliers bourguignons enregistrent une hausse de 4 % de fréquentation, soit deux fois le taux de croissance national. L'activité a été portée par le regain de la demande intérieure alors que la clientèle étrangère est toujours en repli. Tous les départements sont bénéficiaires à des degrés variables.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 2
Tags :
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

Juin 2006 1,50 euro
INSEE BOURGOGNE
Résultats statistiques 61
Bilan 2005 de l’hôtellerie de tourisme en Bourgogne
Regain d’activité après deux années de repli
En Bourgogne, comme au niveau Évolution mensuelle des nuitées en Bourgogne
national, l’année 2005 a été plus
700 000
Nuitées étrangères
favorablepourletourismeque2004. françaises
600 000Leshôteliersbourguignonsenregis-
trent une hausse de 4 % de fréquen-
500 000
tation, soit deux fois le taux de
croissance national. L’activité a été 400 000
portée par le regain de la demande
300 000
intérieure alors que la clientèle
étrangèreesttoujoursenrepli.Tous 200 000
les départements sont bénéficiaires
100 000à des degrés variables.
0
J04 J05 F04 F05 M04 M05 A04 A05 M04 M05 J04 J05 J04 J05 A04 A05 S04 S05 O04 O05 N04 N05 D04 D05La fréquentation dans l’hôtellerie de tou-
Sources : Insee - Ministère délégué au Tourisme - CRT.
risme s’est inscrite à la hausse en 2005. En
Bourgogne, elle progresse de 4 % par rap- nombre. Les Britanniques restent toujours Croissance inégale
les plus nombreux, mais leur présence a di-port à l’année précédente. C’est le double de
selon les départementsminuéde5 %enunan.LesItaliens(- 17 000la croissance nationale qui enregistre 2 %
d’arrivées en plus et 2,5 % de nuitées sup- nuitées), les Suisses (- 15 000 nuitées) et Les quatre départements bourguignons
les Allemands délaissent eux aussi la ré-plémentaires ; cela reste inférieur à la crois- peuvent faire état d’une année 2005 nette-
sance du tourisme mondial qui affiche une gion. En revanche, les clientèles émergen- ment meilleure que 2004.
progression des flux touristiques de l'ordre tes en provenance d’Asie progressent La Côte-d’Or, qui concentre à elle seule 46 %
fortement.de 5,5 % . Mais avec 75 millions de visiteurs des nuitées, enregistre la meilleure perfor-
étrangers, la France est toujours la première mance de fréquentation de la région (+ 5 %).
Croissancedestination touristique mondiale. La progression de 10 % des nuitées françai-
dans les hôtels 0 et 1 étoileEn Bourgogne, l’activité dans l’hôtellerie ses compense largement le repli de la clien-
s'est rétablie après deux années consécuti- tèle étrangère, notamment britannique etLes hôtels de classe économique ont capté
ves de repli. Les arrivées progressent de allemande. Le taux d’occupation progressel’essentiel du regain d’activité. Leur part de
3 % et les nuitées de 4 % sur un an. La durée clientèle progresse au total de 2 points en dans toutes les zones du département.
moyenne de séjour s’est légèrement al- De même, la Saône-et-Loire réalise uneun an, de 3,7 points pour la seule clientèle
longée. bonne année avec une fréquentation enfrançaise. La fréquentation dans les hôtels
Le taux d’occupation moyen reste stable à de moyenne gamme reste stable. En re- hausse de3%dueauretourdelaclientèle
53 %. Il se situe 6 points en dessous du ni- française (+ 7 %) et à un repli de la clientèlevanche, les établissements haut de gamme
veau national. bénéficient d’une légère progression des étrangère plus modéré qu’en 2004. Malgré
nuitées due, au contraire des autres caté- tout, résultat d’une offre d’hébergement en
La clientèle française plein essor, le taux d’occupation baisse d’ungories, à la clientèle étrangère.
moteur de la croissance Le taux d’occupation moyen, stabilisé à point, sauf auprès de l’axe A6 où il est stable.
53 %, ne reflète pas la croissance des nui- Contrairement aux autres départements, laLe bon niveau de fréquentation de l’année
Nièvre tire sa croissance d’une progressionprovient de la croissance soutenue de la tées. En effet, l’offre d’hébergement s’est
clientèle française dont les séjours comme étoffée de 20 300 chambres sur l’année. de la clientèle étrangère. Le taux d’occupa-
Le taux d’occupation augmente d’un point tion baisse néanmoins de 2 points, y comprisles nuitées progressent de 7 %.
dans le Val de Loire.La part de la clientèle étrangère représente dans les hôtels de catégorie 0 étoile alors
32 % de nuitées. Elle se réduit encore de même que ce type d’établissement offre L’Yonne sauve l’année grâce à la dyna-
20 700 chambres supplémentaires sur mique de la clientèle intérieure qui com-deux points portant à 10 % la perte de nui-
pense le fort repli de la clientèle étrangère.tées étrangères en deux ans. l’année. Il progresse de façon identique dans
Les trois quarts des nuitées étrangères se les hôtels 1 et 4 étoiles bénéficiant ici d’une Le taux d’occupation se maintient globale-
réduction de l’offre d’hébergement. Il baisse ment sur le département ainsi que sur l’axecomposent de Britanniques, de Belges, de
A6-N6.Néerlandais et d'Allemands. Parmi eux, d’un point dans les hôtels 2 et 3 étoiles, suite
seuls les Belges sont venus en plus grand à une offre de chambres plus importante.
Document réalisé par l’Insee Bourgogne,
À partir de l’exploitation de l’enquête mensuelle de fréquentation dans l’hôtellerie,
Avec la collaboration du Comité Régional du Tourisme et de la Direction du Tourisme.Structure du parc hôtelier de Bourgogne au 31 janvier 2005
Côte-d'Or Nièvre Saône-et- Yonne %/France Répartition des hôtels
Loire
par catégorie
Nombre d'hôtels 215 90 203 109 617 3,3
du parc
3 et 4 étoiles 0et1étoile0 et 1 étoile 38 18 59 27 3,5142
25 % 23 %
2 étoiles 112 56 98 56 3,3322
3 et 4 étoiles 65 16 46 26 153 34
Nombre de 6 712 1 904 4 998 2 796 16 410 2,7
chambres
0 et 1 étoile 1 311 445 1 337 685 3 778 3,3
2étoiles
2 étoiles 3 181 1 039 2 363 1 448 8 031 2,9 52 %
3 et 4 étoiles 2 220 420 1 298 663 4 601 2,1
Sources : Insee - Ministère délégué au Tourisme - CRT.
Arrivées et nuitées par pays d’origine en 2005
Arrivées Nuitées Durée Répartition des nuitées étrangères
moyenne par pays d’origineNombre Évolution Nombre Évolution de séjour
2005/2004 2005/2004 (en jours)
(%) (%) Royaume Uni -
Pays-Bas IrlandeFrançais 2 433 590 + 7 3 279 248 + 7 1,35 14 % 21 %
Étrangers 1 205 016 - 4 1 556 826 - 3 1,29 Italie - Grèce
7%
Suissedont
6%
Britanniques 273 859 - 7 335 549 - 5 1,23
Amérique
Belgique - 6%Allemands 182 196 - 4 257 887 - 4 1,42
Luxembourg
Autres pays
Néerlandais 185 488 - 1 220 189 0 1,19 16 %
d'Europe
6%Belges 191 768 + 4 241 769 + 2 1,26
Allemagne Autres pays
17 % 7%Ensemble 3 638 606 + 3 4 836 074 + 4 1,33
Sources : Insee - Ministère délégué au Tourisme - CRT.
Arrivées : nombre de personnes enregistrées à l’arrivée.
Nuitées : somme des nuits passées dans un établissement pour chaque arrivant.
Nuitées et durée moyenne de séjour par catégorie d’hôtels en 2005
Répartition des nuitéesNuitées Durée moyenne Part
de séjour des nuitées par catégorie d’hôtels
Nombre Évolution (en jours) étrangères (%)
2005/2004 (%) 3et4 étoiles
0 et 1 étoile
28 %
26 %0 et 1 étoile 1 262 910 + 13 1,27 21
2 étoiles 2 223 781 0 1,36 29
3 et 4 étoiles 1 349 383 + 2 1,34 49
2 étoiles
Ensemble 4 836 074 + 4 1,33 32 46 %
Sources : Insee - Ministère délégué au Tourisme - CRT.
Indicateurs par catégorie d’hôtels en 2005
France0 et 1 étoile 2 étoiles 3 étoiles 4 étoiles Bourgogne
métropolitaine
Durée moyenne de séjour 1,27 1,36 1,33 1,4 1,33 1,81
dont étrangers 1,17 1,28 1,34 1,47 1,29 2,07
Part de la clientèle d'affaires (% des nuitées) 60 47 31 30 46 42
Part de clientèle étrangère (% des nuitées) 21 29 48 55 32 37
Chambres offertes 1 316 443 2 783 713 1 315 572 238 745 5 654 473 201 818 950
Taux d'occupation 56 52 52 56 53 59
Évolution 2005/2004 (en points) + 1 - 1 - 1 + 1 0 0
Sources : Insee - Ministère délégué au Tourisme - CRT.
2 © Insee Bourgogne - Année 2005 - HôtellerieArrivées et nuitées par départements en 2005
Arrivées Nuitées
Nuitées totales 2004 CÔTE-D'OR
Nuitées totales 2005Nombre Évolution Nombre ÉvolutionCôte-d'Or
2005/2004 2005/2004
(%) (%) 300 000
Français 1 051 293 + 10 1 435 632 + 10
250 000
Étrangers 612 974 - 2 801 969 - 3
200 000
dont
150 000Britanniques 150 256 - 6 183 435 - 5
Allemands 78 163 - 4 113 471 - 5 100 000
Néerlandais 93 318 + 3 111 417 + 1 50 000
Belges 92 230 + 5 115 813 + 3 0
Janv. Fév. Mars Avril Mai Juin Juillet Août Sept. Oct. Nov. Déc.
Ensemble 1 664 267 + 5 2 237 601 + 5
Sources : Insee - Ministère délégué au Tourisme - CRT.
Arrivées Nuitées Nuitées totales 2004
NIÈVRE
Nuitées totales 2005
Nombre Évolution Nombre ÉvolutionNièvre
2005/2004 2005/2004
300 000(%) (%)
Français 227 004 - 1 329 209 + 1 250 000
Étrangers 77 181 + 7 100 240 + 3
200 000
dont
150 000
Britanniques 19 683 + 5 25 294 + 1
100 000Allemands 14 109 + 4 18 493 + 5
50 000Néerlandais 12 109 + 14 15 068 + 15
Belges 10 747 + 15 14 736 + 7 0
Janv. Fév. Mars Avril Mai Juin Juillet Août Sept. Oct. Nov. Déc.
Ensemble 304 185 + 1 429 449 + 2
Sources : Insee - Ministère délégué au Tourisme - CRT.
Arrivées Nuitées Nuitées totales 2004
SAÔNE-ET-LOIRE
Nuitées totales 2005Nombre Évolution Nombre ÉvolutionSaône-et-Loire
2005/2004 2005/2004
(%) (%) 300 000
Français 722 080 + 6 947 574 + 7 250 000
Étrangers 347 942 - 7 436 578 - 5
200 000
dont
150 000
Britanniques 63 578 - 6 76 111 - 2
100 000Allemands 62 351 - 6 85 531 - 5
50 000Néerlandais 59 106 - 8 68 402 - 5
Belges 63 638 + 0 79 470 + 1 0
Janv. Fév. Mars Avril Mai Juin Juillet Août Sept. Oct. Nov. Déc.
Ensemble 1 070 022 + 1 1 384 152 + 3
Sources : Insee - Ministère délégué au Tourisme - CRT.
Arrivées Nuitées Nuitées totales 2004 YONNE
Nuitées totales 2005Nombre Évolution Nombre ÉvolutionYonne
2005/2004 2005/2004
(%) (%) 300 000
Français 433 213 + 3 566 834 + 4 250 000
Étrangers 166 919 - 9 218 041 - 6
200 000
dont
150 000
Britanniques 40 339 - 15 50 710 - 11
100 000Allemands 27 573 - 5 40 394 - 1
50 000Néerlandais 20 956 - 13 25 303 - 2
Belges 25 152 + 4 31 748 + 0 0
Janv. Fév. Mars Avril Mai Juin Juillet Août Sept. Oct. Nov. Déc.
Ensemble 600 132 + 0 784 875 + 1
Sources : Insee - Ministère délégué au Tourisme - CRT.
© Insee Bourgogne - Année 2005 - Hôtellerie 3Taux d’occupation par zone touristique en 2005 et évolution sur un an
Année 2005 Évolution Année 2005 Évolution
2005/2004 2005/2004
(en points) (en points)
Chalon-sur-Saône 57 0BOURGOGNE 53 0
Dijon 67 + 1 Mâcon 53 0
Beaune 53 + 1 Montceau-Le Creusot 47 + 1
Saulieu 41 + 3 Digoin-Paray-le-Monial 42 - 2
Côte-d'Or hors axe 41 + 1 Louhans 44 - 1
CÔTE-D'OR 57 0 SAÔNE-ET-LOIRE 50 - 1
Val de Loire 53 - 2 Auxerre-Avallon 55 0
Nièvre Centrale 35 0 Joigny-Sens 56 0
Nièvre Morvan 34 - 3 Yonne hors axe 40 - 2
NIÈVRE 48 - 2 YONNE 53 0
Sources : Insee - Ministère délégué au Tourisme - CRT.
Taux d’occupation par zone et catégorie d’hôtels en 2005
0 et 1 étoile 2 étoiles 3 étoiles 4 étoiles Ensemble
Axe A6-N6 58 53 51 52 54
Hors Axe 55 52 53 61 53
Urbain 65 62 55 63 61
dont Villes-Centres 65 62 56 61 61
Périphéries des Villes 61 54 52 56 56
Rural 41 43 49 48 44
dont Parc Naturel du Morvan 24 38 48 42 39
Sources : Insee - Ministère délégué au Tourisme - CRT.
MÉTHODE
Depuis janvier 1977, la Direction Régionale de l’Insee de Bourgogne réalise à la demande de la Direction du Tourisme, une
enquête mensuelle de fréquentation dans l’hôtellerie de tourisme (enquête statistique nationale obligatoire).
Une information utile à tous
De nombreux acteurs régionaux et locaux ont besoin d’informations pour définir leurs priorités et pour mesurer l’impact des
mesures qu’ils prennent : orientations budgétaires, campagne de communication et de promotion, investissement
particulier…
C’est notamment le cas du Conseil Régional, du Comité Régional du Tourisme (CRT) et de la Délégation Régionale
du Tourisme dans le cadre du contrat de plan État-Région.
Aussi depuis 1984, le CRT finance une extension de l’échantillon d’enquête à l’ensemble du parc pour pouvoir disposer de
résultats plus détaillés. La Bourgogne a été ainsi découpée en 15 zones d’observation de l’évolution de la fréquentation
hôtelière.
Les résultats sont obtenus en extrapolant les données des hôteliers répondants et ceci pour chaque catégorie d’hôtel
à l’intérieur de chaque strate de l’échantillon. L’extrapolation est effectuée à partir du nombre de chambres offertes.
Les périodes de fermeture annuelle sont prises en compte ainsi que les jours éventuels de fermeture hebdomadaire.
Ainsi, la qualité des informations s’appuie sur celle des réponses : plus le taux de réponse est élevé, plus les
résultats sont précis et représentatifs.
Document réalisé par : Martine Noblot.
Insee Bourgogne - 2 rue Hoche - BP 1509 - 21035 Dijon Cedex - Tél. : 03.80.40.67.67 - Fax : 03.80.40.68.00
Directeur de la publication : JL. Coster - Rédactrice en chef : C. Charton - Maquette PAO : P. Lallemand - Impression : Insee Bourgogne
ISSN 1279 - 1008 - Code Sage RS066116 - Dépôt légal : à parution - Prix : 1,50 euro - © Insee 2006.
4 © Insee Bourgogne - Année 2005 - Hôtellerie

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.