Bilan économique 2004 - Tourisme : un léger mieux dans l'hôtellerie

De
Publié par

La fréquentation hôtelière a légèrement progressé en 2004. La Champagne-Ardenne reste une région de passage et les touristes s'attardent peu. La durée moyenne de séjour dans les hôtels reste stable et s'établit à 1,4 jour soit une demi-journée de moins que la moyenne nationale. Les hôtels ont attiré plus de Français mais ils ont été victimes de la désaffection de la clientèle étrangère. La clientèle d'affaires redevient prépondérante dans les hôtels en 2004. La fréquentation des campings est en augmentation dans la Marne et la Haute-Marne du fait de la présence des touristes étrangers.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 10
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

14
-2,6 points. En France, le taux est stable à 58,6%.n 2004, le parc hôtelier champardennais se
C'est la Marne qui a le taux d'occupation le plus élevécompose de 294 hôtels homologués et non ho-
(62,1%) suivie de l'Aube (55,9%). Les départements desmologués de chaîne qui offrent 8 675 cham-
Ardennes et de la Haute-Marne connaissent les taux d'oc-Ebres. Le nombre de chambres offertes a
cupation les plus faibles (50,7% et 52,8%). Laprogressé de 1%. En France, cette offre s'est améliorée de 0,4%.
Haute-Marne est cependant le seul département dans le-Au cours de l'année 2004, près de 1 896 000 personnes ont
quel ce taux progresse.séjourné dans les hôtels de Champagne-Ardenne, soit 2,3%
de plus qu'en 2003, progression identique à celle du ni-
veau national. Ces arrivées ont généré 2 630 000 nuitées,
Hausse de la clientèle françaisesoit 0,7% de plus qu'en 2003. En France, l'activité touris-
tique s'est maintenue au niveau de l'année précédente.
La Champagne-Ardenne reste une région de passage et les Les hôtels ont attiré plus de français mais ils ont été vic-
touristes s'attardent peu dans la région. La durée moyenne times d'une désaffection de la clientèle étrangère.
de séjour dans ses hôtels reste stable et s'établit à 1,4 jour Au cours de l'année 2004, la Champagne-Ardenne a enre-
soit une demi-journée de moins que la moyenne nationale. gistré 1 722 000 nuitées françaises, soit 8,3% de plus. La
clientèle française représente 65,5% des nuitées totales
(contre 60,9% en 2003). Cette progression de l'activité se
Bonne activité dans les hôtels 4 étoiles retrouve dans toutes les catégories d'hôtels à l'exception
des hôtels 3 étoiles pour lesquels les nuitées sont en repli
de 3%. Cette clientèle fréquente majoritairement les hôtelsEn Champagne-Ardenne, l'hôtellerie haut de gamme a eu
2 étoiles (48,1% des nuitées françaises) et les hôtels dele bilan le plus positif. Dans les hôtels 4 étoiles, le nombre
classe économique (0 et 1 étoile) avec 31%.de nuitées s'est accru de 13% en 2004 contre 0,7% pour
Les touristes étrangers sont venus en moins grand nombre,l'ensemble de l'hôtellerie, mais ils ne totalisent que 4,2%
mais ils ont été plus présents dans les hôtels 4 étoiles qu'endes nuitées. L'activité progresse également (+5,2%) dans
2003. Ils délaissent toutes les autres catégories surtout lesles hôtels de classe économique (0 et 1 étoile) qui accueil-
lent 30% de la clientèle.
erCe sont pourtant les 2 et 3 étoiles qui ont la faveur des Le parc hôtelier au 1 janvier 2004
clients. Ils représentent plus de 67% de l'activité hôtelière et sa fréquentation durant l’année
régionale, mais ils ont connu un léger recul en 2004 (res-
Unité : nombrepectivement -1% et -3,1%).
L'Aube est le département où l'activité touristique se déve- Hôtels Chambres Arrivées Nuitées
loppe de façon la plus importante (+4,5%) avec une
0 étoile 37 1 344 369 920 490 891
progression des nuitées supérieure à la moyenne régionale.
1 étoile 38 761 165 207 239 012Dans la Marne, la croissance (+1,4%) est encore supérieure
à l'activité moyenne de la région. Les Ardennes et la 2 étoiles 160 4 214 822 759 1 170 143
Haute-Marne sont globalement en recul en 2004. Ils ne
3 étoiles 48 2 041 447 317 604 490possèdent pas d'hôtels 4 étoiles dans leur parc.
La faible progression de l’activité, conjuguée à la hausse du 4 étoiles 11 315 90 514 124 098
nombre de chambres, entraîne une baisse du taux d'occupa-
Toutes cat. 294 8 675 1 895 717 2 628 634
tion, qui se situe pour la région à 57,9%, en repli de 0,6 point
Source : Enquête de fréquentation hôtelière - INSEE -par rapport à 2003. Ce recul touche toutes les gammes d'hô-
Secrétariat d’Etat au Tourisme - CRT - Préfecturestels mais il est plus marqué pour les hôtels de luxe où il atteint
INSEE DOSSIER Champagne-Ardenne n°190 et 1 étoile où le nombre de nuitées est en retrait de plus
Taux d’occupation en 2004 Champagne-Ardenne
de 20 %. Ce sont essentiellement les Anglais et les Belges
qui ont choisi notre région comme lieu de séjour. % 15
80
La clientèle d'affaires, qui avait laissé la place aux touristes
en 2003 redevient prépondérante dans les hôtels en 2004.
Elle représente 52,3% de la clientèle hôtelière, alors qu’elle 60
était passée sous la barre des 50% l'année précédente.
Cette clientèle choisit de façon préférentielle les hôtels de
40classe économique (0 et 1 étoile) avec 57,4% des nuitées
totales ; on la retrouve encore majoritaire dans les 2 étoiles.
20
Sensible baisse de la fréquentation
des campings 0
Janvier Mars Mai Juillet Nov.Sept.
Hôtels CampingsEn 2004, les 98 campings de Champagne-Ardenne ont of-
fert près de 8 000 emplacements. Source : Enquête de fréquentation hôtelière - INSEE -
Secrétariat d’Etat au Tourisme - CRT - PréfecturesAvec 658 000 nuitées réalisées, l'activité touristique dans
l'hôtellerie de plein air a marqué un recul de 7,3% par rap-
port à l'année précédente. privilégié ces mois d'avant ou d'arrière saison après la vague
L'Aube et les Ardennes ont été particulièrement touchés de chaleur de l'année précédente.
avec des baisses respectives de 19% et 16,3%. Cette situa- Le taux d'occupation est en baisse dans tous les départe-
tion est principalement liée à la désaffection des touristes ments ; la Marne et la Haute-Marne ne sont pas épargnés
étrangers conjuguée à un désintérêt, moins net mais non par cette tendance bien qu'ils possèdent les taux d'occupa-
négligeable, des vacanciers français. tion les plus élevés de la région, respectivement 26,3% et
La Marne (+5,6%) et la Haute-Marne (+4,6%) ont connu 32,2%.
une situation plus favorable du fait de la présence étran-
gère qui s'est accrue dans ces deux départements, respec-
tivement +11,7% et +4,5%.
Les campeurs ou caravaniers étrangers qui ont pris le relais
des vacanciers français dans les campings marnais sont es-
sentiellement Hollandais (42% de la clientèle étrangère) Définitions
ou Anglais (25,7%). On retrouve ces mêmes nationalités
Taux d’occupation : rapport, exprimé en %, du nombre de chambresen Haute-Marne avec une nette prépondérance des touris-
ou d’emplacements occupés au nombre de chambres ou d’emplace-
tes hollandais (58,5%).
ments offerts.
La saison touristique dans les campings de Cham- Arrivées : personnes arrivées pendant la période considérée.
pagne-Ardenne s'est caractérisée par un taux Nuitées : produit du nombre de personnes par le nombre de nuits
passées à l’hôtel ou sur le terrain de camping.d'occupation global de 23,5% en retrait de plus de 4
Durée moyenne de séjour : rapport exprimé en jours, du nombre depoints par rapport à l'année précédente.
nuitées au nombre d’arrivées.
Ce taux est nettement en repli pour les mois d'été, de juin à
août (de -5 à -8 points par rapport aux mêmes mois de
2003) ; il progresse seulement aux mois de mai (+0,7 Le nouveau champ de l’enquête hôtelière
point) et septembre (+1,7point), certains touristes ayant A compter d’avril 2003, chaque Direction régionale a dû introduire
dans son parc les hôtels non homologués de chaîne.
Les évolutions mentionnées portent sur ce nouveau champ. Cette ex-er
Le parc des campings au 1 mai 2004 tension concerne pour 84,4% les hôtels de classe économique, 0 et 1
et sa fréquentation étoile.
La nouvelle enquête campings
Unité : nombre L’enquête camping 2004 porte sur la fréquentation des emplace-
ments loués à la clientèle de passage (y compris celle des Tours opé-Terrains Emplace. Arrivées Nuitées
rators). S’ajoute à ces données, la fréquentation de passage sur les
emplacements résidentiels.1 étoile 25 1 277 58 835 201 923
La comparaison 2004-2003 est réalisée à partir de données 2003 ré-
2 étoiles 53 4 082 47 813 120 483 tropolées.
3 étoiles 16 2 101 69 234 139 619
4 étoiles 4 519 97 528 195 882
Toutes cat. 98 7 979 273 410 657 907
Monique FrancartSource : Enquête de fréquentation hôtelière - INSEE -
Secrétariat d’Etat au Tourisme - CRT - Préfectures
INSEE DOSSIER Champagne-Ardenne nº19

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.