Bilan touristique 2008 : une bonne tenue pour les campings, une fréquentation en baisse dans les hôtels

De
Publié par

L’activité touristique en Picardie a été mitigée en 2008. Si la saison a été meilleure dans le camping, elle a été moins bonne dans le secteur hôtelier 0 à 4 étoiles. Quant à la fréquentation des gîtes, elle est restée stable cette année.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 3
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

TOURISME
Bilan touristique 2008 :
une bonne tenue pour les campings,
une fréquentation en baisse dans les hôtels
L’activité touristique en Picardie a été mitigée en 2008.
Si la saison a été meilleure dans le camping,
elle a été moins bonne dans le secteur hôtelier 0 à 4 étoiles.
Quant à la fréquentation des gîtes, elle est restée
stable cette année.
2n 2008, la Picardie offre près de 94 000 , , 4338
4338E lits marchands dans l'ensemble des hé- B ! !
+R 53"! >3Q bergements proposés aux touristes. Les rési- % (("# G ( F (" (( %" " dences secondaires avec 222 000 lits (" (( " # représentent 70 % de l'offre. ! <
- Les campings représentent la première F HQ ((
offre en Picardie, leur part est de 70 % contre 4 !
HQ ((
54 % à l'échelle nationale. Par contre le poids ( "
HQ ( de l'hôtellerie n'est que de 17 % en Picardie 5"! #
contre 24 % pour la France entière. Enfin le 4 !
1 poids des résidences de tourisme ne cesse


d'augmenter, ce parc étant passé de 2 000 lits < = >! " 3
! *>?
" en 2005 à 7 000 en 2008.
>?
) $
"@ ! ! -A
5 0 ’
5 0 ’ ’ # 0 /!
Camping : une activité soutenue
par le retour des touristes français
De mai à septembre 2008, l’activité touris-
tique dans les campings picards s’est Arrivées, nuitées et durées de séjour dans les campings de Picardie, selon le département
redynamisée grâce à une fréquentation fran-
PicardieAisne Oise Somme
çaise en hausse de 15,3 % et une clientèle
Ensemble des arrivées (nombre) 68 194 32 018 180 808 281 020 étrangère qui se maintient au niveau de 2007,
Part des étrangers 80,8 85,0 50,6 61,8 tant en terme d’arrivées que de nuitées.
Variation totale 2007/2008 3,1 22,8 3,8 5,5 Au niveau national, le nombre de nuitées
Variation des arrivées françaises 31,2 2,5 16,7 17,6 progresse de 1,2 % par rapport à l’année pas-
Variation des arrivées étrangères -1,9 27,2 -6,4 -0,8 sée, tirée par la clientèle française. Les nui-
Ensemble des nuitées (nombre) 324 327 60 138 646 742 1 031 207 tées étrangères sont comme l’an dernier à la
baisse. Part des étrangers 82,5 75,9 42,3 56,9
La durée moyenne des séjours en Picar- Variation totale 2007/2008 8,4 14,9 5,7 7,0
die est de 3,7 jours en 2008. Elle est plus éle- Variation des nuitées françaises 66,3 6,5 10,5 15,3
vée pour les séjours français (4,1 jours) que 1,5 Variation des nuitées étrangères 0,9 17,9 -0,2
pour les séjours étrangers (3,4 jours). Durée moyenne de séjour (jour) 4,2 2007 Français 3,4 2,9 4,4
3,3 Étrangers 4,7 1,8 2,8
L’offre locative
Ensemble 4,5 2,0 3,5 3,6
a toujours le vent en poupe
4,1 2008 Français 4,3 3,0 4,2
3,4 Le nombre d’emplacements offerts à la Étrangers 4,9 1,7 3,0
clientèle de passage a progressé de 1 % en Ensemble 4,8 1,9 3,6 3,7
2008. Les campings 1 et 2 étoiles bénéficient Source : Insee - Direction du Tourisme
Insee Picardie - Bilan économique et social 2008 51






TOURISME
) d’une augmentation de leur offre alors que le même plus faibles que sur le locatif (26 % con-
4338 nombre d’emplacements offerts dans les cam- tre 57 %).

pings 3 et 4 étoiles diminue. Les taux d’occupation dans les campings

Le département de la Somme renforce en- haut de gamme sont plus élevés et notamment
( " @ core cette saison son offre locative de 22 % et sur le locatif (62 %). Dans la catégorie 1-2 étoi- ! (
plus particulièrement sur la Côte picarde. Le les, les taux sont nettement moins élevés :
nombre d’emplacements nus offerts au pas- (33 %).
sage affiche une légère diminution (-1 %),
La clientèle étrangère confortebaisse ressentie essentiellement dans le cen-
sa présence en Picardie tre du département et dans le grand Amiénois.
L’Oise compte 35 % d’emplacements lo- Les nuitées étrangères constituent près de
catifs supplémentaires et 1,2 % d’emplace-
57 % des nuitées régionales. Elles sont en lé- ( ( / ! ( ments nus en 2008, notamment sur la zone de
gère hausse de 1,5 % par rapport à 2007.
’ # 0 Beauvais et du Vexin-Thelle. L’offre dans le dé-
La fréquentation de la clientèle étrangère
partement de l’Aisne est restée stable par rap-
est restée stable en 2008 dans le département
port à 2007.
de la Somme avec plus de 273 000 nuitées,
soit 42 % des nuitées du département. Seuls,Une saison globalement
la Côte picarde et son arrière pays ont vu lemeilleure que l’année passée
nombre de nuitées étrangères progresser
Le taux moyen d’occupation de l’hôtellerie grâce à la clientèle néerlandaise et belge.
de plein air est de 31 % soit 2,1 points de plus Dans l’Aisne, 267 500 nuitées ont été en-
que l’année précédente. Il progresse dans les registrées sur la période, soit 0,9 % de plus
trois départements. Les taux d’occupation sur qu’en 2007. La fréquentation étrangère y est
1Principalement en raison de l'introduction d'un camping dans les emplacements nus ont été globalement très élevée, elle représente 82,5 % des nuitées
le champ de l'enquête. meilleurs cette saison mais restent tout de du département. Cette hausse a été ressentie
essentiellement dans le Laonnois-Soissonnais
,& 4339 4338
qui a comptabilisé près de 5 000 nuitées sup-
plémentaires émanant de la clientèle néerlan-
daise, anglaise et belge.

Le département de l’Oise compte 45 600
nuitées étrangères, soit 75,9 % des nuitées du
département. Le tourisme étranger a progressé
de 18 % par rapport à l’année 2007, essentiel-

lement la clientèle anglaise dans le sud-est de
l’Oise, et néerlandaise pour la zone de Beau-
vais et du Vexin-Thelle.

La clientèle française retrouve
le chemin de la Picardie
2(( !"# (# . "7 " F 7" ! S " !" &
’ # 0 Après deux années de baisse successives,
la clientèle française retrouve le chemin de la
Évolution de la fréquentation dans l'hôtellerie homologuée 0 à 4 étoiles entre 2007 et 2008 Picardie avec 15,3 % de nuitées supplémen-
Aisne Oise Somme Picardie taires enregistrées sur la saison 2008.
Les campeurs français ont été attirés parÉvolution Évolution Évolution Évolution
le département de la Somme où 10,5 % de nui-2008 2007-2008 2008 2007-2008 2008 2007-2008 2008 2007-2008
tées supplémentaires ont été enregistrées par(%) (%) (%) (%)
rapport à l’année précédente. La Côte picardeNuitées
comptabilise à elle seule 86 % des nuitées fran-Français 416 507 0,8 821 206 -2,9 558 150 -1,4 1 795 863 -1,3
çaises du département.Étrangers 143 614 -3,5 254 651 -5,4 227 526 -7,3 625 791 -5,7
Dans le département de l’Aisne, le nom-Ensemble 560 121 -0,3 1 075 857 -3,5 785 676 -2,5 2 421 654 -2,5
bre de nuitées progresse des deux tiers. Le
Arrivées
sud du département et la zone du Laonnois-
Français 299 711 2,8 576 437 -3,7 376 896 -2,9 1 253 044 -2,0 1Soissonnais sont principalement concernées .
Étrangers 97 199 -7,0 159 700 -7,4 142 814 -5,8 399 713 -6,7
Dans l’Oise, les nuitées françaises affichent
Ensemble 396 910 0,2 736 137 -4,5 519 710 -3,7 1 652 757 -3,2 une hausse globale de 6,5 %. La zone du Beau-
Durée moyenne de séjour (en jours) vaisis, Vexin-Thelle enregistre une augmenta-
Français 1,4 0,0 1,4 0,0 1,5 0,0 1,4 0,0 tion d’un quart de sa fréquentation alors que
Étrangers 1,5 0,1 1,6 0,0 1,6 0,0 1,6 0,0 dans le sud-est de l’Oise, les nuitées françai-
Ensemble 1,4 0,0 1,5 0,0 1,5 0,0 1,5 0,0 ses ont diminué de près de 15 % par rapport à
Sources : Insee -Direction du Tourisme, enquête de fréquentation dans l'hôtellerie la saison 2007.
Insee Picardie - Bilan économique et social 200852

TOURISME
Hôtellerie : une année morose
L'activité hôtelière de la Picardie a fléchi
en 2008. La fréquentation de la clientèle fran- ; F 3 G 4338
çaise, qui avait particulièrement soutenu l’acti- G ((
vité hôtelière en 2007, est en diminution. Elle = " #
: " T" revient à un niveau proche de 2006 avec
2 420 000 nuitées, soit une réduction des nui-
tées de 1,3 %.
Le bilan est encore plus morose concer-
nant la clientèle étrangère : la fréquentation est
en repli pour la seconde année consécutive.

Le nombre de nuitées a baissé de 5,7 % par
rapport à l’année précédente après une baisse
de -3,5 % entre 2006 et 2007.
Le constat est général : au niveau natio-
5 43 " 3 / (" ’ ’" , 7 " , 5Q + " ’
’ !! ’ !! (>2 0 5 ! # " 2! (>8 nal, la fréquentation est également en baisse
# " $" 1" de 1 % en raison principale d’une désaffection >2( % ) " 9 ’ "
43 (( "7 de la clientèle étrangère.
’ # 0La durée moyenne des séjours est de 1,5
jour en Picardie. Elle est moins élevée au ni- (+2,2 %) due à une hausse de la clientèle fran- enregistre une réduction des nuitées de 11 %
veau national (1,8 jour). çaise. par rapport à l’année précédente. Un taux de
Le département de la Somme représente change euro-livre sterling défavorable une
La clientèle d’affaires 32 % des nuitées régionales. La fréquentation grande partie de l’année 2008 a sans doute
y est également en baisse. La zone du Grand limité en partie les déplacements touristiquesest en hausse
Amiens qui totalise près d’une nuitée sur deux vers la France. Les nuitées allemandes et néer-
Les hôteliers ont estimé à 57 % la part des du département enregistre une baisse de ses landaises sont également en retrait par rap-
nuitées pour affaires, soit 2 % de plus qu’en nuitées (-5,5 %). La Côte Picarde et son ar- port à l’année passée (respectivement de
e2007, plaçant la Picardie au 7 rang national. rière-pays conserve une stabilité de sa fréquen- -10 % et -12 %). On peut noter la progression
C’est dans l’hôtellerie de chaîne et plus parti- tation. La zone a ainsi profité d’une clientèle de la clientèle en provenance d’Australie, dont
culièrement dans les catégories 1 et 2 étoiles, de proximité cherchant des séjours plus pro- le nombre de nuitées a progressé de plus de
eque cette clientèle s’installe. Les nuitées pro- ches de leur domicile. Les manifestations liées 30 %, hausse attribuable au 90 anniversaire
fessionnelles ont progressé dans l’Oise et dans à la commémoration de l’Armistice n’ont pas de la commémoration de l’Armistice du 11 no-
la Somme. Elles sont restées stables dans le dopé l’hôtellerie de la zone Est-Somme et de vembre 1918.
département de l’Aisne. la région d’Albert dont le nombre de nuitées
s’est réduit globalement de 3,5 %.
Une activité moins soutenue Dans l’Aisne, les nuitées se stabilisent en
dans l’Oise et la Somme 2008. La tendance de fréquentation du dépar-
tement reste dans la continuité de l’année pas-
Le département de l’Oise conserve sa pre-




Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.