Capacité d'accueil

De
Publié par

En 2003, en Corse, les hôtels homologués disposent de 10 200 chambres et les campings classés offrent 20 600 emplacements. Que ce soit pour les hôtels ou les campings, ces capacités d'accueil sont réparties essentiellement dans les catégories 2 et 3 étoiles. L'offre haut de gamme apparaît ainsi sous-représentée dans la région par rapport à la moyenne nationale.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 9
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

19 TOURISME
Dé fi ni tion sn 2003, la ré gion Corse dis pose de 1,7 % de laE ca pa ci té to tale des cham bres pro po sées dans Empla ce ments de cam ping : em pla ce ments
l’ hô tel lerie ho mo log uée en France, soit en vi ron of ferts par les cam pings ho mo lo gués à la
10 200 cham bres. Elles se ré par tis sent es sen tiel le ment clien tèle de pas sage (à l’ex clu sion des em pla -
dans les ca té go ries 2 et 3 étoi les qui dé tien nent res pec - ce ments loués à l’année, des ti nés à des pra ti -
ti ve ment 45 % et 37 % du parc. L’hô tel lerie de luxe ap - ques ré si den tiel les et loués à un même client
pa raît sous-re pré sentée en Corse (5 % des cham bres) pour l’en semble de la pé riode d’ou ver ture du
com parée à la France mé tro po li taine (9 %). cam ping).
Au sein de l’hô tel lerie de plein air, la Corse dis pose
Pays tou ris ti qu es : ils ont été éta blis sous l’é -
d’en vi ron 20 600 em pla ce ments en 2003. Les cam pings
gide de la dé lé ga tion ré gio nale au tou risme. Ilsclas sés de Corse re pré sen tent 2,2 % de la ca pa ci té en
ont la di men sion per ti nente pour dé ga ger des
em pla ce ments of ferte sur l’en semble de la France. Les
équi pe ments struc tu r ants ou des ser vi ces
ca té go ries 2 et 3 étoi les constituent l’es sen tiel de
d’im por tance équi ta ble ment ré par tis. Cesl’offre, avec res pec ti ve ment 36 % et 30 %. A l’i mage de
pays, dans une op tique d’a mé na ge ment tou -
l’hô tel leri e, la pro por tion d’em pla ce ments de cam -
ris tique du ter ri toire, sont à une échelle per -
pings hauts de gamme est moindre en Corse qu ’au ni -
met tant des moyens de va lo ri sa tion suf fi sants, veau na tio nal : 11 % contre 18 %. On cons tate l’in verse
que ce soit pour une va lo ri sa tion simple, depour la ca té gorie 1 étoile.
pro tec tion ou de dé ve lop pe ment.
Glo ba le ment, la concen tra tion en Corse des hô tels et
Enquê tes de fré quen ta ti on dans l’hô tel le rie des cam pings des ca té go ries 2 et 3 étoi les est aus si ob -
et l’hô tel lerie de plein air ho mo loguée :servée sur l’en semble du pays. Ce pen dant, la pro por -
l’Insee réa lise, en col la bo ra tion avec la dé lé -tion d’em pla ce ments et de cham bres des ti nés à
ga tion ré gio nale au tou risme, des en quê tes del’ac cueil d’un tou risme de luxe ap pa raît par ti cu liè re -
fré quen ta tion men suelle dans l’hô tel leri e etment basse en Corse par rap port à la moyenne na tio -
l’hô tel lerie de plein air ho mo loguée. L’en quêtenale.
couvre toute l’année pour l’hô tel lerie ho mo -Le parc de ré si den ces se con dai res, au nombre de
loguée de 0 à 4 étoi les luxe, et la sai son de mai60 600 en 1999, a aug men té de 10,5 % par rap port à 1990.
à sep tembre pour les cam pings clas sés de 1 àLes pays tou ris ti ques de Por to-Vec chio (+ 21 %) et de
4 étoi les. Ghi so nac cia (+ 16 %), à l’est de l’île, en re gis trent les
plus fortes pro gres sions. Seul le Cor te nais af fiche une Hô tel ho mo lo gué : voir dé fi ni tion au mot-clé
baisse du nombre de ré si den ces se con dai res (- 15 %). 19.1.
Cette évo lu tion s’ex plique en partie par l’ac crois se -
Cam ping (ou hô tel lerie de plein air) : voir dé -
ment de l’oc cu pa tion des lo ge ments par les étu diants.
fi ni tion au mot-clé 19.1.
Ré si dence se con daire : voir dé fi ni tion au
mot-clé 05.1.
Voir aus si Sour ces
« La lettre de l’Obser va toire Na tio nal du Tourisme » - [1] Enquê tes de fré quen ta tion dans l’hô tel -
Obser v a toire na tio nal du tou risme - Bi mes triel - lerie et l’hô tel lerie de plein air ho mo loguée -
www.ont-tou risme.com Insee - Dé lé ga tion ré gio nale au tou risme
[2] Re cen se ments de la po pu la tion 1990 et« Mé men to du tou risme » -
Di rec tion du tou risme - Annuel 1999 - Insee
Site Inter net de la Di rec tion du tou risme (Ru brique
chif fres, bi lans et pros pec ti ves ) :
www.tou risme.gouv.fr
TEC 2005184




Ca pa ci té d’ac cueil 19.2
CAMPINGS OUVERTS HOTELLERIE HOMOLOGUEE
erSUR LA SAISON (MAI A SEPTEMBRE) AU 1 JANVIER
SELON LA CATEGORIE [1] SELON LA CATEGORIE [1]
(nombre) (nombre)
2001 2002 2003 2001 2002 2003
Cam pings Eta bli s se ments
1 étoile 44 43 43 0 étoile 56 58 56
2 étoi les 59 59 59 1 étoile 27 23 22
3 étoi les 41 39 43 2 étoi les 155 152 149
4 étoi les et luxe 8 8 8 3 étoi les 100 98 96
To tal 152 149 153 4 étoi les et luxe 9 10 13
Empla ce ment s To tal 347 341 336
1 étoile 4 770 4 727 4 648 Cham bres
2 étoi les 7 418 7 204 7 434 0 étoile 881 882 872
3 étoi les 5 902 5 534 6 229 1 étoile 522 429 426
4 étoi les et luxe 2 263 2 263 2 287 2 étoi les 4 795 4 673 4 584
To tal 20 353 19 728 20 598 3 étoi les 3 992 3 931 3 794
4 étoi les et luxe 394 422 555
To tal 10 584 10 337 10 231
REPARTITION REPARTITION
DES EMPLACEMENTS DE CAMPING DES CHAMBRES D’HOTELS HOMOLOGUES
PAR CATEGORIE EN 2003 [1] PAR CATEGORIE EN 2003 [1]
(%) (%)
45 50
4540
CorseCorse 4035
FranceFrance 35
30
30
25
25
20
20
15
15
10 10
5 5
0 0
1 étoile 2 étoiles 3 étoiles 4 étoiles et luxe 0 étoile 1 étoile 2 étoiles 3 étoiles 4 étoiles et luxe
NOMBRE DE RESIDENCES SECONDAIRES
PAR PAYS TOURISTIQUE EN 1990 ET 1999 [2]
1990 1999
Bas tia 12 300 13 284
Ghi so nac cia 5 221 6 048
Por to- Vec chio 7 143 8 622
Sar tène 6 192 6 554
Ajac ci o 8 208 9 449
Vico 4 496 5 054
Cal vi 7 210 8 110
Corte 4 088 3 491
To tal 54 858 60 612
TEC 2005 185

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.