Chute de l'activité industrielle

De
Publié par

L’industrie a été durement touchée par la crise en 2009, aussi bien dans la région qu’en France métropolitaine. Le chiffre d’affaires des entreprises industrielles franciliennes est en baisse de 12 % selon la Banque de France. La production industrielle a en effet chuté sous l’effet d’une baisse de la demande, d’un recul des investissements et d’un déstockage massif. Le marché du travail s’est dégradé plus fortement dans l’industrie que dans les autres grands secteurs d’activité : les effectifs ont diminué de 4,3 % en 2009. Introduction Forte baisse du chiffre d'affaires dans l'industrie Erosion de l'emploi industriel Des atouts en matière de recherche
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 4
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

24 Industrie
Chute de l’activité industrielle
n 2009, la récession écono- secteur de l’industrie. Ces tendances ne informatiques, mais a diminué dans
mique mondiale a provoqué sont pas spécifiques à la région. l’industrie automobile.E une forte baisse de la produc-
En 2009, les pertes d’emploi ont été im- En 2007, la dépense intérieure detion manufacturière en France (- 12 %)
portantes dans les Yvelines, le recherche et développement (DIRD)
après un repli de 1,7 % en 2008. Cette
Val-d’Oise ou encore la Seine-Saint- s’élève à 15,8 milliards d’euros en
contraction de l’activité s’explique par
Denis (- 7 %) où sont notamment concen- Ile-de-France et représente 40 % de la
une moindre demande extérieure, un
trés les établissements de l’industrie auto- dépense nationale. La DIRD est en
recul de l’investissement et un déstoc-
mobile de la région. hausse de 1,9 % par rapport à 2006.kage massif des entreprises.
Cette évolution est portée par la dyna-Les réductions de personnel ont con-
La région Ile-de-France n’a pas été mique des entreprises qui réalisent lescerné toutes les branches sauf l’agro-
épargnée par la crise. En 2009, le ni- deux tiers des dépenses.alimentaire et le secteur des industries
veau des carnets de commande a plon-
extractives et de l’énergie.
■■■■ Martine Mounourygé, entraînant une forte baisse de la
Insee, Service études et diffusionproduction industrielle. Anticipant une Des atouts
baisse de l’activité, les entreprises ont
en matière de recherche
réduit massivement leurs stocks.
Les pôles de compétitivitéL’Ile-de-France fait partie des régions
en Ile-de-FranceForte baisse européennes les plus dynamiques en
matière de recherche. En 2007, elle Le potentiel d’innovation francilien est forte-du chiffre d’affaires
rassemble 142 500 personnes dont ment articulé autour de ses sept pôles dedans l’industrie
plus de 88 000 chercheurs. Six cher- compétitivité, dont quatre de dimension
En 2009, l’activité a décéléré dans le sec- cheurs sur dix travaillent dans le sec- mondiale, qui reflètent les domaines d’ex-
teur de l’industrie. Selon la Banque de teur privé (54 700). Le nombre total de cellence de la région.
France, le chiffre d’affaires des entreprises chercheurs a augmenté de 6,6 % par Ces pôles concernent les systèmes numé-
industrielles de la région a diminué de rapport à 2006. Les effectifs n’ont pas riques et complexes (Systematic), les
12,3 % en 2009 après -1,4 % en 2008. augmenté dans la recherche publique, contenus numériques (Cap Digital), les
mais ont progressé de 11 % dans la re- hautes technologies médicales (Medicen),La baisse de l’activité a été particuliè-
cherche privée. La recherche s’est l’ingénierie et les services financiersrement sensible pour les industries de
accrue dans le domaine des services (Finance Innovation), l’automobile et lesbiens intermédiaires et de l’automobile :
transports (Mov’éo), l’urbanisme et le dé-leurs chiffres d’affaires respectifs ont
veloppement durable (Advancity) et l’aéro-reculé de 20 % et de 15 %. Etats Généraux de l’Industrie
nautique (Astech).
Lancés en novembre 2009, les Etats GénérauxDans le secteur des biens de consom-
de l’Industrie ont pour objectif de redéfinir etmation et de l’agroalimentaire, le ralen-
Pour en savoir plus
de renforcer la politique industrielle de latissement de l’activité a été plus
France, en accompagnant les industries, Chaussy C., Salvatori P. :«Aprèslere-modéré, de l’ordre de - 2 %. Seule l’in-
eau-delà de la crise actuelle, vers les mar- bond du 3 trimestre, la production industrielledustrie des biens d’équipement a résis-
echés durablement porteurs de croissance française stagne au 4 trimestre 2009 », Leté à la récession.
et d’emploi. « 4 Pages » trimestriel de conjoncture in-
dustrielle, DGCIS, ministère de l’Economie,Erosion de l’emploi industriel En Ile-de-France, collectivités, services de
de l’industrie et de l’emploi, mars 2010.l’État, entreprises, partenaires sociaux,
En 2009, le marché du travail francilien
fédérations professionnelles, acteurs de L’industrie en Ile-de-France, Drire Ile-de-
s’est dégradé plus fortement dans l’in-
la recherche et de la formation, du France, mars 2010.
dustrie que dans les autres grands sec-
financement et de l’accompagnement des
L’industrie en France, Insee références,teurs d’activité. L’industrie, déjà fragi-
entreprises se sont rassemblés pour réflé-
édition 2009.lisée lors de la dernière décennie, a chir et échanger sur l’industrie francilienne.
subi de plein fouet la récession. La Site internet de la Drire en Ile-de-France :
Cinq ateliers thématiques ont été consti-baisse des effectifs industriels a été en- www.ile-de-france.drire.gouv.fr/
tués autour de l’innovation et l’entrepreneu-core plus forte en 2009 qu’en 2008 :
Ministère de l’Enseignement supérieur etriat, l’emploi et la formation, l’accès aux
- 4,3 % après - 2,7 %. En l’espace de
de la recherche, indicateurs régionaux :financements, la compétitivité et la crois-
huit ans, les effectifs salariés ont été ré-
sance verte et enfin la politique de filières. www.cisad.adc.education.fr/indri/
duits de 20 % en Ile-de-France dans le
Insee Ile-de-France 2010 Regards sur... l’année économique et sociale 2009Chute de l’activité industrielle
25
Activité dans l'industrie Activité dans l'industrie
Opinion des chefs d'entreprise sur l'évolution de leur production Production passée, carnets de commande et stocks en Ile-de-France
données CVS données CVS
% de solde d’opinion % de solde d’opinion
60 60
4040
20
20
0
0
-20
-20
-40
-40
-60
-60 -80
2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010
IledeFrance France Production passée Stocks Carnets de commande
Source : Insee, enquête trimestrielle nationale de conjoncture dans l'industrie pondérée Source : Insee, enquête trimestrielle nationale de conjoncture dans l'industrie pondérée
par la structure régionale des établissements selon leur secteur d'activité et leur taille par la structure régionale des établissements selon leur secteur d'activité et leur taille
Chiffre d'affaires des entreprises industrielles franciliennes Evolution de l’emploi salarié industriel
évolution en % base 100 fin 2001 - données CVS
12015
11510
110
5
105
0
100
-5
95
-10
90
-15
85
-20
80Agroalimentaire BiensBiens Biens de Automobile Total
intermédiaires d’équipement consommation
75
Evolution 2008/2007 Evolution 2009/2008
70
Source : Banque de France
T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4
2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009
Recherche privée : effectifs de chercheurs en 2007
Ile-de-France France métropolitaine
en Ile-de-France (ETP recherche)
Source : Insee, estimations trimestrielles d’emploi
Total région : 54 697 chercheurs
17 %
Industrie automobile
15 % Fabrication d'équipements, radio,
télé et communication50 %
Services informatiques
Autres branches
18 %
Source : ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche
Insee Ile-de-France 2010 Regards sur... l’année économique et sociale 2009

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.