Communauté d'agglomération grenobloise : La Métro reste en pointe

De
Publié par

Au cours des années 90, la communauté d'agglomération grenobloise a renforcé ses positions dans la filière informatique et maintenu sa spécialisation dans la filière électricité-électronique. Les industries traditionnelles, moins représentées, reculent davantage que dans le reste de Rhône-Alpes. Le desserrement de l'emploi a profité aux communes périphériques, et au-delà, à celles du Graisivaudan.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 13
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

L A L E T T R E















’heure est à une coopération renforcée triques et électroniques. Elles débordent sur


L entre les vingt-trois communes de la Mé- le tertiaire avec les activités informatiques et
tro : en 2000, cette communauté de commu- la recherche-développement. Chacune de ces



nes évolue vers une communauté d’agglo- activités a été portée par des géants indus-
mération. Son économie est dominée par l’ac- triels ; les fers de lance actuels sont Schneider
tivité tertiaire qui emploie environ les deux Electric, ST Microelectronics ou Hewlett

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.