Conjoncture dans le bâtiment en Midi-Pyrénées : Une reprise hésitante

De
Publié par

Décembre 2010 Conjoncture Midi-Pyrénées Bâtiment e 3 trimestre 2010 Une reprise hésitante Activité dans le bâtiment Soldes d'opinion, en %, CVS Interrogés en octobre 2010, les chefs d’entreprise du bâtiment en Midi-Pyrénées font état d’une stagnation du rythme de leur Midi-Pyrénées e activité au cours du 3 trimestre après deux trimestres consécutifs de hausse. Cette stabilisation recouvre un ralentissement relativement marqué de la production dans le gros œuvre et une accélération dans le e second œuvre. Au 3 trimestre 2010, l’activité du bâtiment en Midi-Pyrénées progresse encore à un rythme très inférieur à celui de longue période. Selon les entrepreneurs, l’accélération de l’activité du bâtiment en Midi-Pyrénées observée au cours des deux premiers trimestres reprendrait au dernier trimestre 2010. En France, le climat conjoncturel reste Activité passée dans le bâtiment hésitant dans le secteur du bâtiment. La Gros œuvre (G.O.) - Second œuvre (S.O.) Soldes d'opinion, en %, CVS baisse de l’activité devrait toutefois s’atténuer dans les prochains mois. Les Midi-Pyrénéesperspectives générales, qui traduisent l’opinion des entrepreneurs sur l’évolution globale du secteur, sont désormais supérieures à leur moyenne de longue période. Activité Dans le gros œuvre, le rythme de l’activité e fléchit nettement au cours du 3 trimestre 2010 après avoir accéléré au cours du trimestre précédent.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 5
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Décembre 2010
Conjoncture Midi-Pyrénées
Bâtiment
e
3 trimestre 2010
Une reprise hésitante
Activité dans le bâtiment
Soldes d'opinion, en %, CVS
Interrogés en octobre 2010, les chefs
d’entreprise du bâtiment en Midi-Pyrénées
font état d’une stagnation du rythme de leur Midi-Pyrénées
e
activité au cours du 3 trimestre après deux
trimestres consécutifs de hausse. Cette
stabilisation recouvre un ralentissement
relativement marqué de la production dans
le gros œuvre et une accélération dans le
e
second œuvre. Au 3 trimestre 2010,
l’activité du bâtiment en Midi-Pyrénées
progresse encore à un rythme très inférieur
à celui de longue période. Selon les
entrepreneurs, l’accélération de l’activité du
bâtiment en Midi-Pyrénées observée au
cours des deux premiers trimestres
reprendrait au dernier trimestre 2010.
En France, le climat conjoncturel reste Activité passée dans le bâtiment
hésitant dans le secteur du bâtiment. La Gros œuvre (G.O.) - Second œuvre (S.O.) Soldes d'opinion, en %, CVS
baisse de l’activité devrait toutefois
s’atténuer dans les prochains mois. Les
Midi-Pyrénéesperspectives générales, qui traduisent
l’opinion des entrepreneurs sur l’évolution
globale du secteur, sont désormais
supérieures à leur moyenne de longue
période.
Activité Dans le gros œuvre, le rythme de l’activité
e
fléchit nettement au cours du 3 trimestre
2010 après avoir accéléré au cours du
trimestre précédent. Les chantiers de
construction de bâtiments non résidentiels
ralentissent fortement en particulier ceux
liés à des commandes publiques. Le rythme
de l’activité stagne dans la construction de
logements neufs après la forte croissance Carnets de commandes dans le bâtiment
constatée au premier semestre. Il demeure Soldes d'opinion, en %, CVS
toutefois légèrement supérieur à son niveau
de longue période. Selon les entrepreneurs
du gros œuvre, le rythme des travaux Midi-Pyrénées
progresserait à nouveau légèrement d’ici la
fin de l’année.
Dans le second œuvre, l’activité reste bien
e
orientée au cours du 3 trimestre 2010,
soutenue par les travaux liés à la
construction de bâtiments non résidentiels.
Elle stagne dans la construction de
logements et ralentit légèrement dans le
e
secteur de la rénovation. Au 3 trimestre
2010, la croissance de l’activité dans le
second œuvre reste nettement plus faible
que celle observée sur les dix dernières
années. Selon les chefs d’entreprise,
Infos Rapides - conjoncture bâtiment Insee Midi-Pyrénées Directeur de la publication : Jean-Philippe Grouthier
36 rue des 36 Ponts - BP 94217 Rédacteur en chef : Bernard Nozières
31054 TOULOUSE cedex 4 ISSN : 1271-3465
Téléphone : 09 72 72 40 00 (prix d'un appel local)
Site internet : www.insee.fr/mp
Courriel : insee-contact@insee.fr © INSEE 2010e
l’activité du second œuvre accélérerait encore au 4 trimestre 2010 grâce à la construction de logements
neufs.
Carnets Dans l’ensemble, les entrepreneurs du bâtiment en Midi-Pyrénées jugent leurs carnets de commandes
toujours très dégarnis par rapport à leur niveau normal. En octobre 2010, ces carnets permettent d’assurer 6,2de
mois d’emploi à temps plein des effectifs, une durée plus longue qu’en juillet 2010.commandes
Effectifs et difficultés de recrutementDans le gros œuvre, l’opinion des chefs
Soldes d'opinion, en %, CVSd’entreprise sur leurs carnets de
commandes se dégrade en octobre. La
durée de travail que ces carnets
Midi-Pyrénéesreprésentent s’allonge toutefois sen-
siblement en raison de prises de
commandes importantes dans un petit
nombre d’entreprises. Elle atteint 7,5 mois à
temps plein des effectifs en octobre 2010.
Dans le second œuvre, les entrepreneurs
demeurent maussades sur leurs carnets de
commandes. Ceux-ci représentent 5,5 mois
d’emploi à temps plein des effectifs en
octobre 2010, une durée en légère hausse.
eEffectifs Au cours du 3 trimestre 2010, les chefs
d’entreprise confirment l’atténuation de la
baisse des effectifs. Mais le rythme des
créations d’emploi demeure inférieur à sa Trésorerie et délais de paiement
moyenne de long terme. L’amélioration est Soldes d'opinion, en %, CVS
sensible dans le gros œuvre, alors que les
créations d’emploi restent atones dans le
Midi-Pyrénées
second œuvre. Les difficultés de
recrutement sont moins prégnantes. Selon
les entrepreneurs, le rythme des créations
d’emploi fléchirait fortement dans le gros
œuvre et progresserait légèrement dans le
e
second œuvre au cours du 4 trimestre
2010.
Trésorerie En octobre 2010, les chefs d’entreprise, du
gros œuvre comme du second œuvre, font
part d’une nette dégradation de leur
trésorerie en raison d’une augmentation
sensible des délais de paiement, en
particulier dans le second œuvre. Les
entrepreneurs s’attendent à une légère
baisse de leurs prix dans le gros œuvre
comme dans le second œuvre. Opinion des chefs d'entreprise
Solde des réponses entre « amélioration » et « détérioration », en %, CVS
Source : ces résultats sont issus de l'enquête trimestrielle de conjoncture dans l'industrie du bâtiment en Midi-Pyrénées.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.