Des voitures et des hommes

Publié par

Avec l'arrivée du millésime 2000, les ventes de véhicules neufs ont explosé sur un marché plutôt porteur. Pourtant, les mesures d'incitation au remplacement des véhicules ont pris fin, alors que les perspectives gouvernementales encouragent une désaffection du tout automobile au profit des transports en commun ou du covoiturage. Quatrième parc régional français par son importance, le parc des véhicules du Nord-Pas-de-Calais présente quelques spécificités. Légèrement plus jeune que le parc national, il fait une part belle aux véhicules roulant au diesel. De plus, les concessionnaires de marques françaises y sont privilégiés. Enfin, usage et caractéristiques des véhicules semblent fortement liés : un jeune étudiant conduit en effet une voiture différente de celle de l'agriculteur, ou encore du chauffeur de taxi ou du VRP
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 19
Tags :
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

NORD-PAS-DE-CALAIS
F 15 - 2,29 N°8 - AOÛT 1999
Des voitures
et des hommes
Avec l’arrivée du millésime 2000,
erAu 1 janvier 1998, le parc des véhicules de
les ventes de véhicules neufs ont explosé sur la région Nord-Pas-de-Calais se compose
de 1 671 075 voitures parmi lesquelles 98%un marché plutôt porteur.
sont destinées à un usage particulier, parPourtant, les mesures d’incitation
opposition aux véhicules de société. La
au remplacement des véhicules ont pris fin, part du parc régional s’élève à près de 6%
du total national. Elle peut être rapprochéealors que les perspectives gouvernementales
des 6,8% de la population française résidant
encouragent une désaffection du tout auto-
dans la région, ou encore des 7,4% de
mobile individuel au profit des transports permis de conduire “tourisme” délivrés en
1997 dans la région (correspondant àen commun ou du covoiturage.
quelque 57 000 candidats). Le déficit que
Quatrième parc régional français par son ces comparaisons font apparaître s’explique
par la jeunesse de la population régionale,importance, le parc des véhicules du Nord-
dans laquelle les moins de 20 ans repré-Pas-de-Calais présente quelques spécificités.
sentent 30% contre 26% au plan national,
Légèrement plus jeune que le parc national, et par un global sous-équipement des
ménages. En effet, 74,7% des ménagesil fait une part belle aux véhicules roulant au
(1) Insee - Enquête budgetrégionaux sont équipés contre 79,6% des
des ménages 1995.diesel. De plus, les concessionnaires de (1)ménages français .
(2) Une immatriculationmarques françaises y sont bien représentés. correspond à une déli-
vrance de carte grise (cf.En quatre ans, le nombre de voitures aEnfin, usage et caractéristiques des véhicules Pour comprendre ces
progressé de 0,4% par an dans la région. résultats).
semblent fortement liés : un jeune étudiant
conduit en effet une voiture différente de ENVIRON 355 000 NOUVELLES
CARTES GRISES PAR ANcelle de l’agriculteur, ou encore du chauffeur
de taxi ou du VRP… (2)Le poids régional des immatriculations de
véhicules est stable dans le temps et oscilleEric Vaillant
DIRECTION RÉGIONALE DE L’ÉQUIPEMENT autour de 6%, poids conforme à celui du
MISSION ÉCONOMIE DES TRANSPORTS parc. En 1997, ce sont quelque 355 000
voitures qui ont été immatriculées dans la
région. Les immatriculations de véhicules
neufs restent inférieures aux immatricu-
lations d’occasion. Ainsi, les services des
préfectures ont-ils immatriculé 2,6 voitures
d’occasion pour une neuve.
INSEE NORD-PAS-DE-CALAIS - 130, AVENUE DU PRÉSIDENT J.F. KENNEDY - 59034 LILLE CÉDEX - TÉL. : 03 20 62 86 29 - TÉLÉCOPIE : 03 20 62 86 00N°8
Profils
NORD-PAS-DE-CALAIS
On a retrouvé le niveau de 1993 après les Essence et gazole restent les carburants est globalement de plus faible puissance
périodes plus fastes des “Balladurettes ou principaux, utilisés par plus de 99% des fiscale que le parc national.
des Juppettes” durant lesquelles on ne véhicules. Le taux régional de diésélisation
(4)comptait plus que de 2,0 à 2,3 immatricu- est de 35% pour 31% au niveau national . UN MARCHÉ FAVORABLE AUX
lations d’occasion pour une neuve. Le parc régional présente donc une forte MARQUES FRANÇAISES
spécificité.
UN PARC DE VÉHICULES MOINS La tendance est fortement favorable aux
Le gazole semble plus utilisé par les véhiculesÂGÉ ET ROULANT DAVANTAGE véhicules de marques françaises. Ainsi
de marques allemandes que les véhicules de
AU GAZOLE 61% des voitures particulières sont-elles
marques françaises. En effet, le taux de diésé-
de marques françaises. Les véhicules de
lisation est de 40% pour les allemandes,
L’âge moyen des véhicules de la région est marques allemandes occupent la deuxième
alors qu’il n’est que de 23,5% pour les(3)de 7 ans contre 7,06 ans pour le parc place avec 16% suivis par les italiennes
italiennes, et, par effet de structure, dans
français. Les automobiles de la région dont la part atteint à peine 5%. Là encore,
la moyenne pour les voitures françaises.
continuent donc d’être légèrement plus la comparaison nationale n’est possible
Enfin, les voitures fonctionnant au gazole
jeunes que la moyenne nationale même si qu’avec les données tous usages confondus
sont plus récentes que leurs sœurs à essence.
l’écart se réduit. Il semble que, disposant (56% d’immatriculations de véhicules de
En effet, près de 75% des voitures roulant
d’un parc plus jeune que le parc national, marques françaises) ; elle permet pourtant
au gazole ont moins de 7 ans alors que
les Nordistes ont moins que les autres encore de conclure, compte tenu des
cette part est de l’ordre de 50% pour les
Français mis à profit les opportunités proportions en jeu, à une prédominance
véhicules à essence.
récentes de renouvellement de leur véhicule. accrue des produits français dans le parc
régional. Environ 90% des voitures particulières sont
ÂGE MOYEN DU PARC AUTOMOBILE des véhicules de moins de 7 chevaux fiscaux
ans Le marché régional des véhicules neufs(CV). La tranche de puissance fiscale nette-
7,1
France privilégie plus les marques étrangères quement majoritaire est celle des 5 à 7 CV,
7,0 Nord- le marché de l’occasion. Près de 45% desavec 68% des véhicules. La comparaisonPas-de-Calais6,9
véhicules neufs sont ainsi de marquen’est pas directe avec les données nationales
6,8
étrangère (dont presque un sur deux desur le sujet car celles-ci incluent les véhicules
6,7
marque allemande) alors qu’ils ne sont quede société : la part des véhicules de moins
6,6
35% sur le marché de l’occasion. de 7 CV est de 88%, celle des véhicules de
6,5
puissance intermédiaire de 76%. Compte
tenu de la prépondérance massive des
Source : Ministère de l’Équipement, des Transports et du Logement (3) Estimation réalisée à partir de la publication “Le marché desvéhicules d’usage particulier, elle confirme
Service Économie et Statistique - Fichier central des automobiles véhicules en 1998”.
néanmoins que le parc automobile régional (4) Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA).
UNE CAPITALE RÉGIONALE MOINS DI
MARTIN ET MARTINE PRÉFÈRENT LA VOITURE NEUVEDes parcs différents d’une Taux de diésélisation en %
Taux d’occasion en %zone d’emploi à l’autre
Cambrésis
Cambrésis Roubaix-Tourcoing Lens-Hénin
70
Pour chaque zone d’emploi et au travers Roubaix-Tourcoing Lens-Hénin 40
68 Calaisisdes radars suivants, on figure différents
Calaisis Béthune-Bruaytaux caractérisant les parcs de véhicules 66
particuliers. Les valeurs des différentes 64 30
Saint-Omer
zones constituent l’escargot de couleur
62Saint-Omer Valenciennois
bleue qu’il convient de comparer au
60
20cercle rouge, qui correspond à la valeur
58 Artois-Ternoisobservée dans la région. Un position-
Artois-Ternois Boulonnais
nement sous le cercle rouge est révé-
lateur d’une valeur de la zone inférieure
Lille
à la moyenne régionale.
DouaisisLille
Flandre-Lys Du
Flandre-Lys Dunkerque
Sambre-Avesnois Berck-Montreuil
Sambre-Avesnois Berck-Montreuil
Un peu plus d’un véhicule sur trois imma
Dans la région, deux tiers des véhicules sont d’occasion. Les région roule au gazole. Cette proportion tomb
habitants du Cambrésis et du bassin minier semblent, contre des 30% pour la zone de Roubaix-Tourcoing
toute attente, posséder des véhicules qu’ils immatriculent la moyenne régionale pour celle de Lille. C
moins que la moyenne à l’occasion. En revanche, Roubaix- peuvent pourtant pas présager des niveau
Tourcoing, le Calaisis et Saint-Omer affichent des compor- dans la mesure où d’une part, la circulation l
tements différents certainement liés à la structure de la être le seul élément constitutif puisque des véh
population. Il faut rappeler que la présence d’étudiants ou zones, départements, régions ou pays circulen
d’agriculteurs est plutôt défavorable aux véhicules neufs ; la capitale régionale. Les zones d’em
corrélativement, le taux d’occasion y est plus élevé. Dunkerque et la Flandre-Lys, semblent en rev
ce type de carburant. Plus globalement, à
Boulonnais, on remarque une diésélisation p
l’éloignement de la capitale.
1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998N°8
Profils
NORD-PAS-DE-CALAIS
Faut-il évoquer ici les conséquences des artisans ou les commerçants : leurs voitures DES INDICATEURS SOCIO-
différences de prix à l’acquisition, des ont été acquises sur le marché du neuf DÉMOGRAPHIQUES PRÉDICTIFS
sentiments de fiabilité à plus long terme dans respectivement 59% et 40% des cas
DES PARCS AUTOMOBILES
attribués à certaines marques, ou plus contre 34% en moyenne. Ces catégories
économiquement enfin d’une ouverture socioprofessionnelles disposent, par Les indicateurs les plus révélateurs de l’impor-
accrue du marché suite à celle du marché ailleurs, d’un parc automobile relativement tance des parcs de véhicules particuliers sont
unique européen, hypothèse la plus jeune. d’ordre démographique. En effet la corré-
probable ? lation est quasi parfaite entre les différentes
À l’opposé, les catégories sociales
références de peuplement des zones d’emploi
“usant” leurs véhicules sont les exploi-LES CARACTÉRISTIQUES AUTO- et le nombre des voitures particulières. Qu’il
tants agricoles et les ouvriers. Pour les
MOBILES : DE BONS INDICATEURS s’agisse du nombre d’habitants, de ménages,
premiers, près de 25% des véhicules ont
DES CATÉGORIES SOCIALES de foyers fiscaux ou de salariés, les liens
plus de 12 ans, pour les seconds, la part
sont très forts avec le nombre de véhicules.
est voisine de 20% alors que les véhicules
Les chauffeurs de taxis ou les représentants, En moyenne, on dénombre 0,4 voiture par
de plus de 12 ans représentent 13,8% du
(5)qui pour une part utilisent leur véhicule habitant , 1,3 voiture par habitant de plus
parc régional.
personnel pour accomplir leur travail, se de 20 ans ou encore 1,2 voiture par ménage.
portent acquéreurs de véhicules fonction- Des différences sont encore sensibles
nant plus souvent qu’en moyenne au Plus généralement, on pourrait donc esti-concernant la puissance des véhicules
gazole (respectivement 70% et 55%). mer correctement le volume de véhiculesselon l’appartenance à telle ou telle caté-
Inversement, étudiants et retraités, peut- en fonction du nombre d’habitants, degorie socioprofessionnelle. Les catégories
être dissuadés par la différence de prix à ménages, de foyers fiscaux, de résidencessociales “supérieures” ont des véhicules de
l’achat, utilisent plutôt plus de véhicules principales, ou en fonction du nombre deplus forte puissance tandis que les étudiants
roulant à l’essence, qui peuvent aussi salariés. Enfin, le nombre des communespossèdent plutôt des véhicules plus
correspondre à des distances à parcourir peuplées par plus de 10 000 ou plus de modestes.
plus réduites donc défavorables à la ren- 20 000 habitants reste également très lié à
tabilité d’un équipement au gazole, ou Les exploitants agricoles privilégient, quant l’importance du parc.
plus généralement à des budgets plus à eux, les voitures de puissance fiscale inter-
serrés. médiaire (5 à 7 CV). Ces derniers préfèrent Par ailleurs, la liaison est négative entre le
plus que la moyenne des véhicules de nombre de véhicules et la part des
Les chauffeurs de taxis et les représentants marques françaises, quand les professions à ménages propriétaires (sans emprunt ou
ont la même préférence pour les véhi- revenus plus conséquents s’orientent vers
cules neufs que les cadres supérieurs, les les marques allemandes et les étudiants
professions libérales, les industriels, les vers les italiennes. (5) 0,4 voiture par habitant équivaut à 1 voiture pour 2,1 habitants.
ÉSÉLISÉE
AVANT TOYOTA, VALENCIENNES PEU FAVORABLE AUX FRANÇAISESDES PUISSANCES FISCALES INTERMÉDIAIRES MAJORITAIRES
Part des marques françaises en %
Part des véhicules de 5 à 7 CV
Cambrésis
Cambrésis
70 Roubaix-Tourcoing Lens-Hénin
Roubaix-Tourcoing Lens-Hénin
65
Béthune-Bruay
Béthune-BruayCalaisis
Calaisis Béthune-Bruay
65
60Valenciennois
Saint-Omer Valenciennois
Saint-Omer Valenciennois
55Boulonnais
60
Artois-Ternois Boulonnais
BoulonnaisArtois-Ternois
Douaisis
DouaisisLille
Lille Douaisis
nkerque
DunkerqueFlandre-Lys
Flandre-Lys Dunkerque
Sambre-Avesnois Berck-Montreuil
Sambre-Avesnois Berck-Montreuil
triculé dans la Si les concessionnaires de marques françaises n’ont globalement
be sous la barre Lens-Hénin, Saint-Omer et la Flandre-Lys occupent les trois pas de souci à se faire (61,4% des véhicules du parc régional
et n’atteint pas premières places du classement des zones d’emploi quant à sont de marques françaises), il n’en demeure pas moins de
Ces résultats ne la part prise par les véhicules de puissances fiscales fortes disparités. En effet, les zones littorales du Pas-de-Calais
ux de pollution médianes, entre 5 et 7 CV. Ces trois zones possèdent un parc font montre d’une pénétration de leur marché automobile
locale n’en peut de véhicules nanti de plus de 69% de 5 à 7 CV, contre à peine assez conséquente puisque la part des marques françaises n’y
hicules d’autres 68% en moyenne. Les zones métropolitaines où ce type de dépasse que de peu les 58,5%. Dans le département du Nord,
nt ou traversent véhicules est sous-représenté, sont en revanche favorables aux la zone de Roubaix-Tourcoing affiche une part de marché
mploi voisines, véhicules plus puissants pour la zone de Lille, et aux véhi- encore inférieure, avec 57%. La zone de Valenciennes présente
vanche favoriser cules de puissances extrêmes pour Roubaix-Tourcoing. un taux de marques françaises de 59% avant l’arrivée prochaine
l’exception du de Toyota qui risque de conduire à la baisse du taux par
plus élevée avec l’intermédiaire des avantages généralement accordés aux
personnels d’usine.
INSEE NORD-PAS-DE-CALAIS - 130, AVENUE DU PRÉSIDENT J.F. KENNEDY - 59034 LILLE CEDEX - TÉL. : 03 20 62 86 29 - TÉLÉCOPIE : 03 20 62 86 00N°8
Profils
NORD-PAS-DE-CALAIS
en cours d’accession à la propriété) de leur DES CARACTÉRISTIQUES LIÉES À L’USAGE
résidence principale. Elle s’explique assez Unités : années, %
bien par le poids des ménages retraités Âge Taux de Taux de Taux de véhicules Part des
moins fréquemment motorisés parmi les Usage Moyen diésélisation marques immatriculés 5 à 7 CV
(6) françaises neufspropriétaires . Mais il n’est pas impossible
qu’elle soit encore la conséquence du Particuliers 7,0 35,0 61,0 33,9 67,7
choix entre multimotorisation et accession Sociétés 3,5 56,9 65,0 73,8 71,2
à la propriété.
Selon que les automobiles sont immatriculées par un particulier ou une société, les
caractéristiques varient. L’explication de ces différences réside dans l’usage et l’utilitéEnfin, les caractéristiques des populations
attendue des véhicules.de chacune des zones ne sont pas sans
conséquences sur les caractéristiques de Les voitures de société sont des véhicules qui doivent a priori être optimisés et dont
leur parc. On remarque en effet une forte les fonctions d’utilité sont primordiales, par opposition aux fonctions de confort ou
corrélation entre la part des jeunes de d’esthétique. On retrouve ces principes dans leurs caractéristiques. En effet, ils roulent
moins de 20 ans et les caractéristiques des plus que les autres au gazole, ce carburant étant encore le moins cher à la pompe.
parcs de véhicules. Ainsi, la part de véhi- Leur parc est plus jeune : en location ces véhicules roulant beaucoup, leur longévité
cules récents est-elle inversement liée à ne peut donc être privilégiée. Cette stratégie conduit à un renouvellement a priori
celle des moins de 20 ans. plus fréquent, ce qui se solde par une part des véhicules neufs nettement plus
importante.
Le phénomène est identique s’agissant du
lien entre population jeune et véhicules
neufs. Comment ne pas penser ici au fait
que les jeunes chauffeurs se font habi- Pour comprendre ces résultats
tuellement la main sur des véhicules plus
anciens, au cas où ... L’étude se fonde sur un extrait régional du fichier central des automobiles (FCA). Cet
extrait a été fourni à la direction régionale de l’Équipement du Nord-Pas-de-Calais
Dans le même ordre d’idée, la part de par le Service économie et statistiques de la direction des Affaires économiques et
véhicules de marques françaises est internationales du ministère de l’Équipement, des Transports et du Logement.
d’autant moins importante que le taux
de chômage est fort. Le FCA correspond à l’informatisation des données relatives aux véhicules immatriculés
sur le territoire français. Il est en conséquence alimenté par les services informatiques du
ministère de l’Intérieur qui travaille à partir des données des services administratifs
départementaux. Concrètement, le fichier résulte de l’enregistrement des évènements
(6) Insee - Enquête logement 1996 (35% de retraités parmi les
propriétaires contre 28% parmi l’ensemble des ménages). concernant un véhicule : première immatriculation, ré-immatriculation, destruction ou
disparition, en un mot tout l’établissement ou modification de carte grise.
L’ensemble des informations stockées est entaché d’un léger biais. En effet, certains
propriétaires omettent de restituer à l’administration les certificats d’immatriculation
(cartes grises) de véhicules détruits ou hors d’usage. De la même manière, les véhicules
volés et non retrouvés ainsi que ceux revendus à l’étranger sont comptés à tort. C’est
pour limiter l’ampleur de ce biais que ne sont considérés que les véhicules de moins de
15 ans des séries normales. Enfin, sont exclus les véhicules des séries spéciales ou militaires
ou des domaines.
Pour en savoir plus
• Le marché des véhicules en 1998 - Ministère de l’Équipement, des Transports et du
Logement - Direction des affaires économiques et internationales - Données
détaillées du SES, juillet 1999.
• Mémento de statistiques des transports - Ministère de l’Équipement, des
Transports et du Logement - DAEI - Décembre 1998.
• SES Infos rapides Tranport - Ministère de l’Équipement, des Transports et du
Logement - DAEI.
• www.equipement.gouv.fr
• Sélection d’indicateurs du transport - Cellule économique régionale des transports -
Juin 1999.
• Les différents parcs de véhicules du Nord-Pas-de-Calais - Cellule économique
régionale des transports - Les notes de la CERT n°6, septembre1998.
Directeur de la publication : Jean-Claude HAUTCŒUR - Service Administration des Ressources : Daniel HUART - Service Études
Diffusion : François HOUSSIN - Service Statistique : Michel BREZAULT - Rédactrice en chef : Élisabeth VILAIN - Secrétaire de
rédaction : Francine LEDUC - Secrétaire de fabrication : Jean-Claude DELEHAYE - Vente : Bureau de vente, 130 avenue J.F. Kennedy
BP 769 - 59034 LILLE CEDEX - Tél : 03 20 62 86 66 - Télécopie : 03 20 62 86 00 - CPPAD en cours - ISSN 1269-0260 - Dépôt
légal septembre 1999 - © Insee 1999 - Code Sage PR0990820 - UNIVERS LILLE Tél : 03 20 63 10 07
INSEE NORD-PAS-DE-CALAIS - 130, AVENUE DU PRÉSIDENT J.F. KENNEDY - 59034 LILLE CEDEX - TÉL. : 03 20 62 86 29 - TÉLÉCOPIE : 03 20 62 86 00

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.