Embellie dans l'hôtellerie, dégradation dans le camping

De
Publié par

L'activité de l'hôtellerie alsacienne s'est améliorée en 2002. Les nuitées ont été plus nombreuses (+3,4 %). Le taux d'occupation des hôtels a légèrement progressé. Les campings ont enregistré une baisse de 0,9 % des nuitées.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 3
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

ACTIVITÉS
Embellie dans l’hôtellerie,
dégradation dans le camping
Plus de 6 millions de nuitées dans les hôtels alsaciens
L’activité de l’hôtellerie
Saison 2002 Évolution Évolution
Nuitées dans les hôtelsalsacienne s’est améliorée en (en milliers) 2001-2002 (en %) 2000-2002 (en %)
2002. Les nuitées ont été plus Alsace 6 135 3,4 2,4
Françaisnombreuses (+3,4 %). Le taux 3 458 2,3 2,8
Étrangers 2 677 4,9 1,9d’occupation des hôtels a
dont : Allemands 915 8,2 7,8légèrement progressé.
Belges 339 11,5 3,4
Les campings ont enregistré
une baisse de 0,9 % des
en 2002 est même supérieur de la part de clients français (+2,3 %),
nuitées. 2,4 % à celui de l’année 2000, que de clients étrangers (+4,9 %).
considérée comme une bonne En 2002, le poids des nuitées de
année pour l’hôtellerie. L’activité la clientèle étrangère s’est renforcé
hôtelière a été plus dynamique en Alsace : près de 44 % des nui-
’année 2002 a été favorable dans la région que dans l’en- tées totales sont imputables auxL pour l’hôtellerie alsacienne. semble de la France métropoli- touristes étrangers, soit un point
Plus de 3,6 millions de personnes taine, où le nombre de nuitées n’a de plus qu’en 2001. Seules les
ont fréquenté les hôtels alsaciens, progressé que de 0,4 % sur un an. régions Île-de-France et Pro-
soit 2,9 % de plus qu’en 2001. Elles vence-Alpes-Côte-d’Azur dépas-
sont restées en moyenne 1,7 jour sent cette proportion. Dans l’Hexa-Progression de la fréquentation
et ont contribué à 6,1 millions de gone, les nuitées de clients étrangersdans les hôtels
nuitées, soit une augmentation de représentent en moyenne 40 % des
3,4 % par rapport à 2001, année Cette progression des nuitées nuitées totales et sont à l’origine de la
marquée par une baisse de la fré- progression de la fréquentation endans la région s’explique par des
quentation. Le nombre de nuitées 2002.nuitées plus nombreuses, tant de
Le taux d’occupation alsacien reste inférieur à celui de la métropole
80
Taux d'occupation dans les hôtels (en %)
70
60
50
40
30
20
10
0
0 étoile 1 étoile 2 étoiles 3 étoiles 4 étoiles Ensemble France
Alsace
2000 2001 200224
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 5 · L'année économique et sociale 2002 · juillet 2003
Source : Insee et direction du Tourisme
Source : Insee et direction
du TourismeACTIVITÉS
Les séjours de touristes alle- nier Noël en Alsace a généré plus campeurs dans la région, ainsi que
mands (plus du tiers des nuitées de 577 000 nuitées, soit 5,3 % de les Allemands, constituent 64,6 %
d’étrangers) et de touristes belges plus que le Noël 2001. des nuitées d’étrangers. Les nui-
constituent 47 % des nuitées dues tées de campeurs néerlandais ont
à la clientèle étrangère en visite en augmenté de 1,2 %, celles de cam-Érosion de la fréquentation
Alsace. En 2002, l’évolution des peurs allemands de 9,6 %.dans les campings
nuitées des Belges a été supé-
rieure à celle des Allemands : Près de 227 000 personnes ont Le rapport entre le nombre d’em-
+11 % pour les premiers, +8 % placements occupés et offertsfréquenté les campings alsaciens
pour les seconds. L’évolution des dans les campings alsaciensde mai à septembre 2002, soit
nuitées est identique dans les dé- 3,8 % de plus qu’en 2001. Cepen- continue à se détériorer. Le taux
partements, mais la hausse des dant, ils sont restés moins long- d’occupation durant la dernière sai-
nuitées de clients étrangers est temps (3,7 jours, contre 3,8 en son estivale a été de 31,2 % en
plus forte dans le Haut-Rhin. Les 2001) et le nombre total de nuitées Alsace (-0,4 point par rapport à
touristes étrangers séjournent da- a diminué de 0,9 %. Cette baisse 2001), contre 33,2 % pour la
vantage à Colmar et dans le vi- est toutefois moins importante moyenne métropolitaine (+0,2
gnoble. qu’au cours de la saison précé- point). Les campings alsaciens de
dente (-9,5%) ; elle est comparable 3 et 4 étoiles ont été particulière-
Le taux d’occupation (nombre de à celle enregistrée en métropole. ment affectés par cette baisse de
chambres occupées rapporté au fréquentation. Toutefois, au cours
nombre de chambres offertes) de la saison, l’évolution a été va-Cette baisse des nuitées, en
dans les hôtels alsaciens a légère- Alsace comme en France, est due à riable. Les nombreux jours de fêtes
ment progressé en 2002 et s’établit la clientèle française. Les campeurs du mois de mai et la douceur du cli-
à 57,1 %, soit 0,2 point de plus que français, plus nombreux à séjourner mat en septembre ont favorisé une
l’année précédente. Au contraire, dans la région, sont restés moins progression de la fréquentation
le taux d’occupation pour l’en- longtemps : près de 77 000 cam- des campings, alors que les autres
semble de la métropole, après une peurs français sont venus dans la mois ont été moins bénéfiques.
légère hausse en 2001, a diminué région, soit3%de plus qu‘en 2001, L’évolution 2001-2002 reflète des
en 2002 pour se stabiliser au ni- mais ils ne totalisent que 350 000 disparités entre les départements :
veau de l’année 2000 (60,3 %). Le le Bas-Rhin a enregistré une pro-nuitées, soit 6 % de moins sur un
taux alsacien reste pour sa part in- gression de 5,2 % du nombre dean. En revanche, les campeurs
férieur à celui de l’année 2000, qui nuitées dans les campings, alorsétrangers sont à l’origine de
était de 58,5 %. En juillet et août, le 481 000 nuitées en 2002 (+3,3 %). que le Haut-Rhin a subi une baisse
taux régional dépasse 60 %, et a Par conséquent, le poids des nui- de 3,8 %.
même atteint 70 % en septembre tées étrangères a progressé en
2002 favorisé par une bonne fin de 2002 en Alsace : il atteint 58 %, soit
saison et la rentrée. De même, en 2,4 points de plus qu’en 2001. Les Sonia BOURDIN
décembre, plus de six chambres Néerlandais, première nationalité
sur dix ont été occupées. Le der- étrangère représentée parmi les
Malgré la morosité du climat, le nombre de nuitées
a progressé dans les campings bas-rhinois
Saison 2002 Évolution 2001-2002
Nuitées dans les campings
(en milliers) (en %)
Bas-Rhin 281,8 5,2
Haut-Rhin 549,5 -3,8
Alsace 831,3 -0,9
dont : françaises 350,4 -6,2
étrangères 480,9 3,3
dont : Allemands 144,2 9,6
25Néerlandais 167,0 1,2
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 5 · L'année économique et sociale 2002 · juillet 2003
Source : Insee et direction du Tourisme

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.