Hébergements collectifs: été 1999

De
Publié par

Pendant l'été 1999, les hébergements collectifs de Rhône-Alpes ont réalisé 2,7 millions de journées-vacances. Près des deux tiers des journées-vacances se sont passées en Savoie ou Haute-Savoie. Les mois de juillet et août représentent les trois quarts de la fréquentation de la saison. La clientèle individuelle et familiale domine largement. Les touristes d'origine étrangère sont peu nombreux. Une semaine en pension complète, telle est la formule la plus appréciée des vacanciers.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 78
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

Insee Rhône-Alpes
Résultats
Numéro 57
Juillet 2000
Hébergements collectifs : été 1999
Pendant l’été 1999, les hébergements collectifs de Rhône-Alpes ont réalisé
2,7 millions de journées-vacances.
Près des deux tiers des journées-vacances se sont passées en Savoie ou
Haute-Savoie.
Les mois de juillet et août représentent les trois quarts de la fréquentation
de la saison.
La clientèle individuelle et familiale domine largement. Les touristes d’ori-
gine étrangère sont peu nombreux.
Une semaine en pension complète, telle est la formule la plus appréciée des
vacanciers.
Bernadette Dupont
Fréquentation des hébergements collectifs* : été 1999Robert Reynard
Ain Haute-Savoie
Rhône
Savoie
Loire
Ardèche Nombre de
journées-vacances
(en milliers)Isère
900
Drôme
400
100
*A l'exclusion du Rhône où les établissements interrogés sont trop peu nombreux
Source : INSEE et ORT
© I.N.S.E.E. Paris 1999 © I.G.N. Paris1990Savoie, Haute-Savoie et Isère repré-Pendant l’été 1999, le parc des héber-Un parc implanté à
gements collectifs de Rhône-Alpes sentent ensemble plus de 80 % de la
80 % dans les Alpes était composé de 400 établissements, capacité d’accueil régionale.
correspondant à une capacité totale On compte en moyenne 171 places par
d’environ 68 000 places, dont trois établissement, avec de fortes dispari-
tés d’un département à l’autre : la ca-quarts en chambres et un quart en
gîtes. pacité moyenne va de 212 places en
Les capacités d’accueil sont concen- Savoie à 79 places dans la Loire.
trées dans les départements alpins :
Nombre Nombre d'équipements Nombre de places Nombre moyen de places
d'établis-
sements Gîtes Chambres Total par établ.Gîtes Chambres Total par équip.
Ain 17 176 471 647 1 055 1 465 2 520 3,9 148
Ardèche 25 606 745 1 351 2 865 2 104 4 969 3,7 199
Drôme 30 283 775 1 058 1 463 2 138 3 601 3,4 120
Isère 69 518 2 372 2 890 2 552 7 955 10 507 3,6 152
Loire 14 93 179 272 453 651 1 104 4,1 79
Rhône 7 39 290 329 261 707 968 2,9 138
Savoie 134 1 078 7 742 8 820 5 106 23 292 28 398 3,2 212
Haute-Savoie 103 716 4 411 5 127 3 074 12 976 16 050 3,1 156
Rhône-Alpes 399 3 509 16 985 20 494 16 829 51 288 68 117 3,3 171
dont :
Villages 126 2 977 7 939 10 916 14 050 21 648 35 698 3,3 283
Maisons familiales 119 299 4 298 4 597 1 493 13 245 14 738 3,2 124
Autres 154 233 4 748 4 981 1 286 16 395 17 681 3,5 115
Source : INSEE et ORT
Durant l’été 1999, les touristes ontUne fréquentation Journées-vacances par département
passé 2,7 millions de journées-vacan-
où Savoie et ces dans les hébergements collectifs
Autres (365)Haute-Savoie dominent de Rhône-Alpes. Savoie et Haute-Sa-
voie totalisent 60 % de ces journées.
SavoieArdècheLe caractère saisonnier de ce type (889) (322)
d’hébergement est indéniable. La fré-
quentation est nettement plus élevée
en juillet-août qu’en juin ou septem-
bre : ces deux mois totalisent plus des
Isère
trois quarts des journées-vacances. (386)
La prépondérance de la « haute sai-
son » est particulièrement accentuée Haute-Savoie
(744)en Savoie.
Source : INSEE et ORT
*A l'exclusion du Rhône où les établissements
interrogés sont trop peu nombreux
Journées-vacances par département en milliers
Juin Juillet Août Septembre Eté 1999 %
Ain 12 42 43 8 105 4
Ardèche 61 104 109 48 322 12
Drôme 36667030 202 7
Isère 52 154 139 41 386 14
Loire 11 19 19 9 58 2
Savoie 88 374 388 39 889 33
Haute-Savoie 115 263 274 92 744 28
Rhône-Alpes * 375 1 022 1 042 267 2 706 100
*A l'exclusion du Rhône où les établissements interrogés sont trop peu nombreux
Source : INSEE et ORT
Le taux d’occupation des héberge- semble de la saison, cette augmenta-Un taux d’occupation fort
ments collectifs de Rhône-Alpes pour tion concerne principalement l’Ainen haute saison
l’été 1999 est de 53 %. En juillet et en (+ 4 points), l’Ardèche (+ 4 points) et
août, il est deux fois plus élevé qu’en la Savoie (+ 2 points). En revanche,
juin ou septembre. on constate une baisse sensible dans
Globalement, ce taux est en faible pro- la Loire (-11 points), où le taux d’oc-
gression par rapport à la saison d’été cupation était le plus élevé en 1998,
1998. C’est pour le mois de juillet que en raison notamment de la Coupe du
la hausse est la plus sensible. Sur l’en- Monde de football.
2Taux d’occupation par mois en %
Juin Juillet Août Septembre Eté 1999 Rappel 1998
Ain 29 68 71 20 47 43
Ardèche 43 81 84 30 57 59
Drôme 37 76 80 33 54 50
Isère 27 65 61 26 45 48
Loire 35 69 69 35 50 61
Savoie 27 63 68 22 52 50
Haute-Savoie 39 72 76 36 56 55
Rhône-Alpes* 34 68 71 30 53
Rappel* 1998 35 58 71 29 52
*A l'exclusion du Rhône où les établissements interrogés sont trop peu nombreux
Source : INSEE et ORT
Un peu plus de la moitié des séjours A l’inverse, dans la Loire les séjoursDes séjours d'une
de moins d'une semaine sont majo-durent une semaine, et le tiers envi-semaine en
ron atteignent deux semaines. Les ritaires
pension complète séjours de deux semaines sont nette- Les formules pension complète ou
ment plus nombreux dans l’Isère. demi-pension sont les plus fréquentes.
en %Séjour selon la durée Journées vacances par foren milliersmule
TroisMoins Deux Pension
d'une Une semai- semai- Total Gîte et Ensemble
semaine nes nes demi- été 1999semaine
ou plus pension
Ain 16 44 33 8 100 Ain 56 49 105
Ardèche 27 37 19 17 100 Ardèche 202 120 322
Drôme 30 35 29 6 100 Drôme 93 109 202
Isère 11 27 61 1 100 Isère 103 283 386
Loire 87 5 6 2 100 Loire 29 29 58
Savoie 5 64 26 5 100 Savoie 173 716 889
Haute-Savoie 9 58 30 3 100 Haute-Savoie 147 597 744
Rhône-Alpes* 1999 11 53 32 4 100 Rhône-Alpes* 803 1 903 2 706
% 30 70 100
*A l'exclusion du Rhône où les établissements interrogés sont trop peu nombreux Source : INSEE et ORT
La clientèle individuelle et familiale (20 %). Cette prédominance est forteUne clientèle
demeure la plus nombreuse : elle re- en Savoie et Haute-Savoie. La pré-individuelle
présente les deux tiers des journées, sence de touristes d’origine étrangère
et familiale loin devant les classes et colonies reste très minoritaire (6 %).
Journées-vacances par public en %
Familles et Groupes Troisième Classes et
Séminaires Divers Totalindividuels sportifs âge colonies
Ain 52 2 7 2 36 2 100
Ardèche 59 2 6 7 22 4 100
Drôme 63 3 4 4 18 7 100
Isère 58 2 4 6 27 3 100
Loire 50 3 14 3 26 3 100
Savoie 71 1 2 4 18 3 100
Haute-Savoie 68 1 3 9 15 3 100
Rhône-Alpes* 65 2 4 6 20 3 100
(en milliers) 1 768 45 99 166 539 89 2 706
*A l'exclusion du Rhône où les établissements interrogés sont trop peu nombreux
Source : INSEE et ORT
Journées-vacances par publicPart de la clientèle étrangère en milliersen %
Clientèle
Autres (233)
française étrangère 3ème âge
(166)
Ain 90 10
Ardèche 91 9
Drôme 86 14
ClassesIsère 96 4
etLoire 90 10
coloniesSavoie 96 4 Familles
(539)Haute-Savoie 95 5 et
individuels
Rhône-Alpes* 1999 94 6 (1 768)
*A l'exclusion du Rhône où les établissements interrogés sont trop peu nombreux
Source : INSEE et ORT
3Méthodologie Définitions
L’INSEE réalise, en partenariat - Les hébergements collectifs
avec l’Observatoire Régional du comprennent :
Tourisme, une enquête de fréquen- . les Villages de Vacances
tation auprès des hébergements (Décret n° 75.1102 du 18/11/
collectifs. 75) : est considéré comme Vil-
Effectuée à un rythme mensuel, par lage de Vacances tout ensemble
voie postale, sur deux saisons (hi- d’hébergements faisant l’objet
ver, de décembre à avril, et été, de d’une exploitation globale de ca-
juin à septembre), cette enquête ractère commercial ou non, des-
permet un suivi conjoncturel de la tiné à assurer des séjours de
fréquentation de ce type d’héber- vacances et de loisirs. Le prix,
gement. C’est une enquête exhaus- forfaitaire, comporte la fourni-
tive réalisée auprès des directeurs ture de repas ou de moyens indi-
d’établissements (environ 400 uni- viduels pour les préparer et
tés enquêtées). l’usage d’équipements collectifs,
Son but est de mieux connaître le permettant des activités de loi-
parc des hébergements collectifs, sirs sportifs et culturels.
d’analyser son évolution et de sui- . les Maisons Familiales de
vre sa fréquentation à la semaine. Vacances (Décret n° 90.1054 du
La collecte, le traitement et l’exploi- 23/11/90) : les Maisons Fami-
tation de l’information sont réali- liales de Vacances sont des éta-
sés par la Direction Régionale de blissements sans but lucratif, à
l’INSEE Rhône-Alpes. caractère social, familial et cul-
> L’INSEE a réalisé une importante turel, qui ont pour principale vo-
mise à jour du parc des héberge- cation l’accueil des familles pen-
ments collectifs. On ne peut donc dant leurs vacances et leurs loi-
pas comparer directement le nom- sirs. Elles sont, en priorité,
bre de journées-vacances enregis- ouvertes aux familles ayant des
trées au cours de l’été 1999 avec revenus modestes. Elles peuvent
celui de l’été 1998. accueillir, notamment en dehors
des vacances scolaires, d’autres
catégories d’usagers définies par
arrêté interministériel. Elles doi-
Données disponibles vent offrir des locaux d’héberge-
ment, des moyens de restaura-
Les informations ci-dessous sont dis- tion et des services collectifs
ponibles aux niveaux régional et dé- adaptés aux besoins des familles.
partemental pour chaque semaine, . les autres hébergements :
chaque mois et pour la saison com- auberges de jeunesse, centres
plète : internationaux de séjour, et cer-
- la capacité d’accueil en nombre tains centres de vacances.
d’équipements et nombre de places, - Equipement : on distingue le
tant pour les gîtes que pour les cham- gîte (formule location) et la cham-
bres, bre (formule pension et demi-
- le taux d’occupation des équipe- pension). Les établissements pro-
ments, posent souvent les deux types
- la fréquentation en nombre de jour- d’équipements.
nées-vacances, - Journées-vacances : nombre
- le type de clientèle et la durée de total de journées passées dans
séjour. un établissement par l’ensemble
de ses clients.
Dernières parutions sur les héberge- - Taux d’occupation : nombre
ments collectifs dans INSEE Rhône- d’équipements occupés X 100 /
nombre d’équipements disponi-Alpes Résultats :
bles, exprimé à la semaine ou au
Eté 1997 N° 42 - mai 1998 mois.
Hiver 1997-98 N° 48 - janvier 1999
Eté 1998 N° 49 - avril 1999
Hiver 1998-99 N° 53 - février 2000
Pour tout renseignement :
INSEE - Rhône-Alpes - Diffusion
165 rue Garibaldi - 69401 Lyon
Tél 04 78 63 22 02
Fax 04 78 63 25 25
Directeur de publication : E. Traynard
Rédacteur en chef : P. Reydet
Prix :
- au numéro, 15 F (2,29 €)
- sur abonnement, 140 F (21,34 €).
N°ISSN 1254-7093
4

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.