Hiver 2008 : rebond dans lhôtellerie de montagne

De
Publié par

La fréquentation des hôtels de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur entre décembre 2007 et avril 2008 a été supérieure de 1,8 % à celle de l’hiver 2007. Ce résultat est proche de celui enregistré l’an passé, alors que les quatre années précédentes avaient été défavorables. Au sein de la région, les différents types d’espaces touristiques connaissent des situations contrastées. Un fort rebond est observé dans l’hôtellerie de montagne. Les hôtels du littoral et ceux de l’espace rural connaissent un hiver 2008 dégradé. Dans les hôtels de l’espace urbain, la fréquentation touristique est stable.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 9
Tags :
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

SUD INSEE
conjonctureN° 22 - juin 2008
Hiver 2008 :
rebond dans l’hôtellerie de montagne
La fréquentation des hôtels de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur entre décembre
2007 et avril 2008 a été supérieure de 1,8 % à celle de l’hiver 2007. Ce résultat est
proche de celui enregistré l’an passé, alors que les quatre années précédentes avaient
été défavorables. Au sein de la région, les différents types d’espaces touristiques
connaissent des situations contrastées. Un fort rebond est observé dans l’hôtellerie de
montagne.Leshôtelsdulittoraletceuxdel’espaceruralconnaissentunhiver2008dé-
gradé. Dans les hôtels de l’espace urbain, la fréquentation touristique est stable.
Pour la deuxième année consécutive et après quatre Au cours de l’hiver 2008, la durée des séjours s’est
annéesdereplientre2002 et2006, lafréquentation établie à 1,9 jour en moyenne, en légère hausse par
des hôtels de la région a augmenté au cours de l’hi- rapportàl’hiverprécédent(+ 0,4 %).Cetteaugmen-
ver :entredécembre2007etavril2008,lestouristes tation, à laquelle contribue un calendrier de jours fé-
ont passé 6 223 000 nuits dans les hôtels de Pro- riésfavorable,expliqueenvironunquartdelahausse
vence-Alpes-Côte d’Azur, soit 109 000 nuitées sup- desnuitées, leresteprovenant d’un nombrepluséle-
plémentaires par rapport à l’hiver 2007 (+ 1,8 % vé de séjours. Comme presque partout ailleurs en
après + 2,2 % en 2007). La fréquentation des hôtels France,lenombred’hôtelsouvertsadiminuéparrap-
de montagne par les touristes français, dans les Hau- port à l’hiver précédent. L’offre de chambres a pro-
tes-Alpesnotamment,estlemoteuressentieldecette gressé moins vite que la fréquentation : les taux
progression. Dans l’ensemble de la région, la fré- d’occupation ont ainsi augmenté légèrement pour
quentation des touristes français s’inscrit en hausse atteindre 49,1 %.
de2,8 %.Aucontraire,lestouristesétrangersfontde
Fréquentation hôtelière - saison d'hiver 2007-2008nouveau défaut cette année (- 0,5 % après - 5 % en
2007), en particulier les Italiens. Fréquentation Durée moyenne
des séjours
Nuitées Évolution Durées Évolution
2008 2008/2007 2008 2008/2007
enmilliers en% enjours en%
Alpes-de-Haute-
Provence 173 + 3,2 2,2 + 2,8
Hautes-Alpes 551 + 31,6 2,5 + 9,0
Alpes-Maritimes 2 437 + 0,2 2,1 + 1,8
Bouches-du-Rhône 1 660 - 1,9 1,6 - 2,7
Var 790 - 0,6 1,9 - 2,1
Vaucluse 612 + 0,7 1,6 - 1,9
Provence-Alpes-
Côte d'Azur 6 223 + 1,8 1,9 + 0,4
Île-de-France 26 122 + 3,5 2,0 + 0,5
Rhône-Alpes 8 377 + 0,3 2,2 + 0,9
Languedoc-
Roussillon 2 026 - 2,3 1,7 + 2,8
France
métropolitaine 68 384 + 2,1 1,8 + 0,7
Sources : Insee, direction du Tourisme, CRT et CDT
© Insee 2008SUD INSEE
N° 22 - juin 2008conjoncture
La croissance de la fréquentation hôtelière en Provence- Hôtellerie - saison d'hiver 2007-2008
Alpes-Côted’Azuraucoursdel’hiver2008estprochedecelle Hôtels Évolution Taux
observéeglobalementauniveaunational.Danslesrégionsvoi- ouverts 2008/2007 d'occupation
en2008* deschambressines, en Rhône-Alpes et en Languedoc-Roussillon, le recul de Taux Évolutionoffertes
2008 2008/2007la clientèle étrangère a pesé plus fortement qu’en Provence- en %
en % enpoints
Alpes-Côte d’Azur.
Alpes-de-Haute-Provence 126 + 0,2 39,7 + 2,3
Hautes-Alpes 202 - 7,8 51,1 + 13,1
Alpes-Maritimes 643 + 1,6 48,1 + 0,0
Fort rebond dans les hôtels de montagne Bouches-du-Rhône 425 + 3,9 54,5 - 2,9
Var 401 - 3,5 44,3 + 0,6
Vaucluse 215 + 5,9 47,7 - 0,3
Après plusieurs années successives de baisse, la fréquentation
Provence-Alpes-Côted'Azur 2 012 + 1,1 49,1 + 0,4
des hôtels de montagne enregistre, au cours de l’hiver 2008, Île-de-France 2 377 + 1,8 71,5 + 1,6
une progression marquée (+ 39,7 %). Cette forte hausse est Rhône-Alpes 2 115 + 0,9 58,0 - 0,5
Languedoc-Roussillon 892 + 1,2 43,2 - 0,8observée dans tous les départements alpins. Dans les Hautes-
France métropolitaine 17 184 + 1,4 55,5 + 1,3Alpes, où 85 % de la fréquentation hôtelière est concentrée
*Hôtels ayant enregistré au moins une nuitée lors de la saison d'hiverdans l’espace montagne, le nombre de nuitées progresse très
Sources : Insee, direction du Tourisme, CRT et CDTfortement, se situant toutefois encore 20 % en deçà du niveau
de 2002. La très bonne qualité de l’enneigement et de l’enso-
leillement dont ont bénéficié la plupart des stations du massif
Fréquentationdeshôtelsdemontagne-saisond'hiver2007-2008desAlpesduSudcontribuedemanièresignificativeàexpliquer
les bons résultats observés cet hiver. Bien qu’ils ne représen- Fréquentation Durée moyenne
des séjourstent,mêmel’hiver,qu’unepetitepartiedelafréquentation
Nuitées Évolution Partdans Durées ÉvolutionhôtelièredelarégionProvence-Alpes-Côted’Azur(11 %),les
2008 2008/2007 lesnuitées 2008 2008/2007
hôtels de montagne constituent ainsi cette année le principal enmilliers en% régionales enjours en %
en%moteur de la croissance : + 191 000 nuitées y sont enregis-
trées par rapport à l’hiver 2007. Les clientèles française et Provence-Alpes-
Côted'Azur 672 + 39,7 10,8 2,7 + 6,4
étrangère ont apporté chacune leur contribution à cette évo-
Rhône-Alpes 3 971 + 2,2 47,4 3,8 + 2,7
lution, progressant respectivement de 40 % et 37 %. Languedoc-
Roussillon 236 - 6,0 11,6 2,1 - 7,3
Midi-Pyrénées 244 + 5,6 9,3 2,1 + 1,8L’allongement de la durée moyenne des séjours (+ 6 % pour
France
atteindre 2,7 jours) contribue à expliquer près d’une nuitée métropolitaine 6 145 + 4,3 9,0 3,0 + 1,6
Sources : Insee, direction du Tourisme, CRT et CDTsupplémentaire sur cinq dans les hôtels de montagne de la ré-
gion : si les séjours des touristes n’avaient pas été plus longs
qu’au cours de l’hiver 2007, la hausse de fréquentation ob-
servée cette année serait amputée de plus de 40 000 nuitées. Hôtellerie de montagne - saison d'hiver 2007-2008
Conséquence de plusieurs années consécutives d’activité dé- Hôtels Évolution Tauxd'occupation
ouverts 2008/2007primée,leshôteliersdemontagneavaientencoreréduitcethi-
Taux2008 Évolutionen 2008* deschambres
verleuroffredechambres(- 4 %).Lahausseexceptionnellede en% 2008/2007offertes
en pointsen %la fréquentation a ainsi entraîné un très fort rebond du taux
d’occupation moyen qui s’établit à 51,8 %. Celui-ci demeure Provence-Alpes-
Côted'Azur 272 - 4,0 51,8 + 14,2
toutefois nettement en deçà de celui observé dans la région
Rhône-Alpes 935 - 0,5 63,8 + 1,2
Rhône-Alpes (63,8 %). Languedoc-
Roussillon 269 + 1,3 28,9 + 0,4
Midi-Pyrénées 172 - 4,2 33,9 + 1,7Deuxième région française pour le tourisme hôtelier de mon-
France
tagne (11 % des nuitées nationales dans ce secteur), loin der- métropolitaine 2 582 - 1,0 49,2 + 2,1
rièreRhône-Alpes(65 %),Provence-Alpes-Côted’Azuraconnu *Hôtels ayant enregistré au moins une nuitée lors de la saison d'hiver
un hiver 2008 dont le dynamisme contraste avec les autres Sources : Insee, direction du Tourisme, CRT et CDT
© Insee 2008SUD INSEE
N° 22 - juin 2008
conjoncture
Fréquentationdeshôtelsdulittoral-saisond'hiver2007-2008massifs : en Rhône-Alpes, la fréquentation des hôtels de mon-
tagne n’augmente que de 2 % alors que la montagne pyré- Fréquentation Durée moyenne
des séjoursnéenne accuse un repli de près de 1 %.
Nuitées Évolution Partdans Durées Évolution
2008 2008/2007 lesnuitées 2008 2008/2007
enmilliers en% régionales enjours en %
en%Fréquentation française en recul dans les hôtels
Provence-Alpes-du littoral Côted'Azur 3 678 - 1,0 59,1 1,9 - 0,1
Bretagne 1 292 - 5,8 67,6 1,8 + 3,5
Basse- 898 - 2,7 67,7 1,5 - 2,2Les hôtels de l’espace touristique littoral accueillent, même en Normandie
hiver, plus de la moitié des nuitées touristiques de Provence- Languedoc-
Roussillon 328 + 1,4 16,2 1,7 + 1,0
Alpes-Côted’Azur(59 %en2008).Entrelesmoisdedécembre
France
métropolitaine 8 786 - 3,0 12,8 1,8 - 0,92007etd’avril2008,leurfréquentationestenreculde1 %par
rapport à l’hiver 2007 (- 36 000 nuitées). Moins présents cette Sources : Insee, direction du Tourisme, CRT et CDT
année (- 2 %), les touristes français sont à l’origine de cette
baisse alors que la fréquentation des touristes étrangers est
stable (+ 0,8 %).
Hôtellerie littorale - saison d'hiver 2007-2008
Hôtels Évolution Taux d'occupationDansleshôtelsdulittoralrégional,laduréemoyennedesséjours
ouverts 2008/2007est stable par rapport à l’hiver 2007 (1,9 jour). À l’opposé du Taux 2008 Évolutionen 2008* des chambres
en % 2008/2007comportementobservéenmontagne,leshôteliersdulittoralont offertes
en pointsen %accruleuroffredechambresde1,6 %aucoursdel’hiver2008:
Provence-Alpes-il en résulte, avec la baisse enregistrée de la fréquentation, une Côte d'Azur 987 + 1,6 50,4 - 1,3
baisse du taux d’occupation moyen qui s’établit à 50,4 %. Bretagne 600 + 0,9 43,1 - 2,1
Basse-Normandie 288 + 1,5 45,6 - 1,5
Languedoc-Avec près de 3 700 000 nuitées, soit 42 % de la fréquentation 192 + 3,3 34,9 - 0,5Roussillon
littorale nationale, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur s’ins- France
métropolitaine 3 168 + 1,4 46,1 - 1,6crit au premier rang des régions françaises, devant la Bretagne
*Hôtels ayant enregistré au moins une nuitée lors de la saison d'hiver(15 %) et la Basse-Normandie (10 %). La moindre fréquenta-
Sources : Insee, direction du Tourisme, CRT et CDTtion touristique observée cet hiver n’est pas une spécificité de
notre région : la Bretagne connaît un hiver très dégradé
(- 5,8 %) malgré une forte hausse de la durée moyenne des
séjours (+ 3,5 %).
Fréquentation des hôtels ruraux - saison d'hiver 2007-2008
Fréquentation Durée moyenne
des séjoursForte baisse de la durée moyenne des séjours
Nuitées Évolution Partdans Durées Évolutionhôteliers dans l’espace rural 2008 2008/2007 lesnuitées 2008 2008/2007
enmilliers en% régionales en jours en%
en%
Les hôtels de l’espace touristique rural non littoral (7 % de la
Provence-Alpes-
Côted'Azur 426 - 9,9 6,8 1,9 - 8,2fréquentation touristique hôtelière régionale), ont connu une
Bourgogne 539 + 2,8 35,8 1,3 + 2,2saisond’hiver2008médiocre,marquéeparunefortebaissede
Rhône-Alpes 488 - 0,3 5,8 1,4 - 1,5
la touristique : - 47 000 nuitées (- 9,9 %). Fran-
Languedoc-
Roussillon 187 + 0,2 9,2 1,7 - 0,8çais et étrangers ont contribué à parts égales à ce recul.
France
métropolitaine 6 323 - 5,0 9,2 1,6 - 0,9
Au cours de l’hiver 2008, la durée moyenne des séjours hôte- Sources : Insee, direction du Tourisme, CRT et CDT
liers de l’espace touristique rural de la région recule fortement
par rapport à 2007 (- 8 %) pour atteindre 1,9 jour. Ce phéno-
mène, qui concerne à la fois les touristes français et les étran-
gerscontribueàexpliquerundéficitdeprèsde40000nuitées,
Hôtellerie rurale - saison d'hiver 2007-2008soit80%durepliobservé.Laréductiondel’offredechambres
Hôtels Évolution Taux d'occupation(-2,1%)n’aqu’enpartieanticipélereculdelafréquentation:
ouverts 2008/2007
au total, le taux d’occupation moyen a baissé légèrement pour Taux 2008 Évolutionen 2008* deschambres
en % 2008/2007offertess’établir à 35,2 %.
en pointsen%
Provence-Alpes-Provence-Alpes-Côte d’Azur compte parmi les six ou sept ré- Côte d'Azur 400 - 2,1 35,2 - 0,6
gionsd’importanceauniveaunationalencequiconcernel’hô- Bourgogne 403 + 0,1 36,2 + 1,1
Rhône-Alpes 424 + 3,0 38,4 - 0,5tellerie rurale, avec la Bourgogne, l’Île-de-France, l’Alsace, le
Languedoc-Centre et Rhône-Alpes. Ces régions enregistrent des dynami- Roussillon 156 + 5,1 34,5 + 0,1
ques hivernales contrastées : alors que la fréquentation est en France
métropolitaine 4 714 - 1,4 38,6 - 0,4hausse en Alsace, dans le Centre et en Bourgogne,
*Hôtels ayant enregistré au moins une nuitée lors de la saison d'hiverl’Île-de-France et Rhône-Alpes connaissent à l’instar de notre
Sources : Insee, direction du Tourisme, CRT et CDT
région un hiver dégradé.
© Insee 2008SUD INSEE
N° 22 - juin 2008conjoncture
Fréquentationdeshôtelsurbains-saisond'hiver2007-2008Fréquentation stable dans l’hôtellerie urbaine
Fréquentation Durée moyenne
des séjours
Les hôtels de l’espace touristique urbain non littoral consti-
Nuitées Évolution Partdans Durées Évolutiontuent,aprèsllittoral,ledeuxièmeespacehôtelierd’ac-
2008 2008/2007 lesnuitées 2008 2008/2007
cueil des touristes en Provence-Alpes-Côte d’Azur (23 % des enmilliers en% régionales en jours en%
en%nuitées). Cependant, au cours de l’hiver 2008, ces établisse-
Provence-Alpes-ments contribuent peu à la dynamique touristique régionale :
Côted'Azur 1 447 + 0,1 23,3 1,6 - 0,5
seules 1 000 nuitées supplémentaires par rapport à l’hiver Île-de-France 25 411 + 4,8 97,3 1,7 - 0,6
2007 y sont observées (soit + 0,1 %). La présence accrue des Rhône-Alpes 3 917 - 1,6 46,8 1,6 - 0,6
Languedoc-touristes français (+ 3 %) a, en effet, été compensée par une
Roussillon 1 276 - 2,8 63,0 1,6 + 5,2
baisse marquée de la fréquentation des touristes étrangers France
métropolitaine 46 477 + 3,3 68,0 1,6 + 0,6(- 7 %).
Sources : Insee, direction du Tourisme, CRT et CDT
Au cours de l’hiver 2008, la durée moyenne des séjours dans
les hôtels urbains non littoraux se réduit légèrement (- 0,5 %)
pour atteindre1,6 jour, niveau trèsprochedeceluiobservéen Hôtellerie urbaine - saison d'hiver 2007-2008
moyenne dans l’espace touristique urbain national. Dans les
Hôtels Évolution Taux d'occupation
hôtels urbains, l’offre de chambres a progressé plus vite que la ouverts 2008/2007
Taux Évolutionen2008* deschambresfréquentation (+ 3,1 % contre + 0,1 %) et pourtant, le taux 2008 2008/2007offertes
en % en pointsd’occupation moyen a augmenté légèrement (de 50,1 % à en%
50,3 %). Ce résultat provient d’une diminution du nombre Provence-Alpes-
Côte d'Azur 353 + 3,1 50,3 + 0,2
moyen de lits par chambre : les chambres effectivement occu-
Île-de-France 648 + 2,7 68,6 + 1,7
pées sont plus petites cette année (1,45 lit en moyenne par
Rhône-Alpes 755 + 1,3 57,9 - 1,4
chambre cet hiver contre 1,5 lit en 2007). Languedoc-Roussillon 275 - 0,3 51,7 - 1,2
France métropolitaine 4 913 + 1,9 58,3 + 0,7
L’Île-de-France, avec 55 % des nuitées enregistrées dans les hô-
*Hôtels ayant enregistré au moins une nuitée lors de la saison d'hiver
tels de l’espace urbain, est de loin la première région française Sources : Insee, direction du Tourisme, CRT et CDT
pourcetypedetourisme.LefaiblepoidsdelaProvence-
Alpes-Côted’Azur(3 %desnuitéesnationales)doitêtrerelativi-
sé,lestroisplusgrandesairesurbainesyétanttoutessituéesdans
l’espace littoral (Marseille, Nice et Toulon). Jean-Philippe de Plazaola
Principales communes d’hébergement hôtelier par type d’espace touristique
Montagne : Briançon, Vars, Le Monêtier-les-Bains (Serre Chevalier), Isola, Saint-Chaffrey (Serre Chevalier), Saint-Étienne-de-Tinée (Auron), Uvernet-
Fours (Pra Loup), Les Orres, Saint-Véran, La Salle les Alpes (Serre Chevalier), Risoul.
Littoral : Nice, Cannes, Antibes, Marseille, Menton, Hyères, Vitrolles, Toulon, Fréjus, La Seyne-sur-Mer.
Rural : Cavaillon, Saint-Rémy-de-Provence, Gréoux-les-Bains, Tourrettes, L’Isle-sur-la-Sorgue, Pertuis, Le Cannet-des-Maures, Apt, Gordes, Saint-
Maximin-la-Sainte-Baume.
Urbain : Aix-en-Provence, Avignon, Arles, Le Pontet, Orange, Gap, Valbonne, Salon-de-Provence, La Valette-du-Var, Grasse.
Sources et définitions
Lanotiond’activitétouristiqueesticiassociéeàlafréquentationdeshôtels,illustréepardesvolumesdenuitées.Lesdonnéescommentéesproviennent
d’undispositifd’enquêtesmensuellesconduitesenpartenariatentrel’Insee,ladirectionduTourisme,leComitéRégionalduTourisme(CRT)etlesComi-
tésDépartementauxduTourisme(CDT),auprèsdesgérantsd’hôtels.Cesenquêtessonteffectuéestoutel’annéesurunéchantillond’établissements.
La saison d’hiver 2008 recouvre la période de décembre 2007 à avril 2008.
Nuitées(oufréquentation) :nombretotaldenuitspasséesparlesclientsdansunhôtel;ainsi,sixnuitéesserontcomptabilisées,pouruncoupleséjour-
nant trois nuits consécutives dans un hôtel, de même que pour six personnes ne séjournant qu’une seule nuit.
Séjours (ou arrivées) : nombre de clients différents qui séjournent une ou plusieurs nuits consécutives dans le même hôtel.
Durée moyenne de séjour : rapport exprimé en jours entre le nombre de nuitées et le nombre d’arrivées (ou de séjours).
Taux d’occupation : rapport entre le nombre de chambres occupées et le nombre de chambres effectivement disponibles (c’est-à-dire en excluant les
jours de fermeture).
InstitutNationaldelaStatistiqueetdesÉtudesÉconomiques
Provence-Alpes-Côted'Azur
© Insee 2008 17,rueMenpenti
Directeur de la publication : François Clanché
Dépôt légal : juin 2008 13387MarseilleCedex10
Chef du service Études et Diffusion : Valérie Roux Téléphone:0491175757N° ISSN : 1287-2946
Rédacteur en chef : Bernadette Renard Fax:0491175960Code Sage : COJ082232
SUD INSEE conjoncture figure dès sa parution sur le site Internet de l'Insee : www.insee/fr onglet régions (rubrique "Les publications")
Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d'information électronique : "À votre service")

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.