Hôtels, campings en 2003 : un premier bilan prometteur (Flash d'Octant n° 90)

De
Publié par

Après des années moroses, l'activité touristique semble redémarrer en Bretagne, dopée par des conditions climatiques exceptionnelles. Dans l'hôtellerie, le nombre des nuitées de mai à août 2003 progresse de 1,6 % par rapport à l'an passé. L'Ille-et-Vilaine affiche de nouveau les meilleurs scores. C'est grâce à la clientèle étrangère que le nombre des nuitées augmente puisque la fréquentation française diminue légèrement. Dans le camping, les touristes français comme les étrangers sont venus plus nombreux. La hausse est proche de 14 % et profite surtout au littoral ; l'évolution positive des nuitées concerne tous les départements.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 20
Tags :
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

LE FLASH
Octant
Tourisme Numéro 90 - Novembre 2003
Hôtels, campings en 2003 :
un premier bilan prometteur
Après des années moroses, l'activité touristique semble redémarrer en Bretagne, dopée
par des conditions climatiques exceptionnelles.
Dans l'hôtellerie, le nombre des nuitées de mai à août 2003 progresse de 1,6 % par rapport à l'an
passé. L'Ille-et-Vilaine affiche de nouveau les meilleurs scores. C'est grâce à la clientèle étrangère
que le nombre des nuitées augmente puisque la fréquentation française diminue légèrement.
Dans le camping, les touristes français comme les étrangers sont venus plus nombreux. La hausse
est proche de 14 % et profite surtout au littoral ; l'évolution positive des nuitées concerne tous
les départements.
Évolution du nombre des nuitées de mai à août, entre 2002 et 2003
HÔTELLERIE
En %
3
0
- 3
© IGN - INSEE 2003
CAMPING
En %
20
10
0
© IGN - INSEE 2003
ISSN 1276-972X - CODE SAGE : FLASH9064 -PRIX : 2,2€HÔTELLERIE
De mai à août 2003, les touristes ont passé Évolution du nombre des nuitées selon la clientèle, par mois
3 308 000 nuitées dans les hôtels bretons, soit 1 200 000
52 500 nuitées de plus que l'an dernier. La
2002 2003fréquentation hôtelière progresse donc de 1,6 %,
Étrangère
mais l'augmentation ne concerne que les mois de 1 000 000
Française
juin et août.
Une hausse dans tous les départements 800 000
La fréquentation est en hausse dans tous les
départements. L'Ille-et-Vilaine totalise le plus grand 600 000
nombre de nuitées sur la période mais le gain est très
faible. A l'opposé, le Finistère affiche une
400 000augmentation de plus de 19 000 nuitées. En
proportion, la palme revient au département des
Côtes-d'Armor dans lequel la fréquentation
200 000
progresse de 3,6 % par rapport à 2002.
Contrairement à l'an passé, la Bretagne intérieure
perd globalement plus de 40 000 nuitées. Ce recul
0
est essentiellement dû à l'Ille-et-Vilaine. Dans les
autres départements, la baisse est modérée ou la
Sources : enquête mensuelle de fréquentation hôtelière - Direction du tourisme -fréquentation reste à peu près stable. Par rapport à
INSEE Bretagne - Réseau MORGOAT module hôtellerie
2002, le littoral nord gagne 50 600 nuitées et le
littoral sud 42 000, soit une hausse de près de 4 %
Répartition des nuitées de la clientèle étrangèrepour chacun.
selon le pays de résidence habituelle de mai à août 2003 (en %)
Des étrangers en plus grand nombre
Allemagne14,0 13,0
A l'inverse de la tendance nationale, la clientèle
Belgique + Luxembourgétrangère est de retour dans les hôtels bretons : par
5,0
rapport à 2002, le nombre de nuitées augmente de 10,3 Pays-Bas
7,2 % entre les deux saisons. On compte 36 200
Grande-Bretagne + Irlandenuitées de plus en Ille-et-Vilaine. Le Morbihan et les 4,1
14,7Côtes-d'Armor présentent des taux de progression
Espagne + Portugal
proches et le Finistère ferme la marche avec une
hausse de 1,1 %. Italie + Grèce
A l'opposé, le nombre des nuitées françaises baisse 5,5
Suisse
légèrement. La part des de la clientèle
33,4
Autres paysétrangère dans l'ensemble des nuitées passe de
28 % en 2002 à 30 % en 2003.
Sources : enquête mensuelle de fréquentation hôtelière - Direction du tourisme -
INSEE Bretagne - Réseau MORGOAT module hôtellerieLes Britanniques sont les touristes étrangers les plus
nombreux en Bretagne. Avec 329 200 nuitées, ils
représentent le tiers de la clientèle étrangère devant
Variation du nombre des nuitées de la clientèle étrangère
les Italiens et les Grecs qui totalisent près de entre la saison 2002 et la saison 2003 (mai à août)
144 700 nuitées.
La fréquentation des Belges et des Luxembourgeois, Autres pays
ainsi que celle des Néerlandais progresse le plus. A
Belgique + Luxembourgl'opposé, la fréquentation des Italiens et des Grecs
recule modérément. Pays-Bas
Suisse
Définitions
Taux d’occupation des hôtels : rapport du nombre de chambres Allemagne
occupées au nombre de chambres réellement offertes.
Ensemble étrangerTaux des campings : rapport du nombre d’empla-
cements occupés au nombre d’emplacements réellement offerts.
Espagne + PortugalLes taux d’occupation sont traités mensuellement pour l’hôtel-
lerie et par quinzaine pour le camping.
Grande Bretagne + Irlande
Nuitée, arrivée : une personne qui passe une nuit dans un
établissement compte pour une nuitée ; deux personnes en %Italie +Grèce
séjournant 3 nuits comptent pour 6 nuitées et 2 arrivées. Le
-10 0 10 20 30nombre de nuitées reflète davantage l’activité économique que
Sources : enquête mensuelle de fréquentation hôtelière - Direction du tourisme -le nombre d’arrivées.
INSEE Bretagne - Réseau MORGOAT module hôtellerie
2 INSEE Bretagne - Flash d’OCTANT - N° 90 - novembre 2003
janvier
février
mars
avril
mai
juin
juillet
aoûtCAMPING
De mai à août 2003, les campings bretons ont Évolution du nombre des nuitées selon la clientèle de mai à août
comptabilisé plus de 9,2 milions de nuitées, soit 5 000 000
environ un million de plus que l'an passé (+ 14 %). 2002 20034 500 000
La fréquentation est en hausse quel que soit le mois Étrangère
considéré. Ces chiffres provisoires permettent Française4 000 000
d'espérer de bons résultats pour l'ensemble de la
3 500 000saison lorsque toutes les données auront été prises
en compte, car certains campings ne font parvenir
3 000 000
leurs résultats que vers la fin octobre. Comme l'an
dernier, l'Ille-et-Vilaine enregistre l'évolution la 2 500 000
moins forte de toute la région. Pour les autres
départements, la progression varie de 9 % pour le 2 000 000
Morbihan à 27 % pour les Côtes-d'Armor. Les
1 500 000meilleurs taux d'occupation franchissent désormais
la barre des 60 % (65 % dans le Morbihan et sur le
1 000 000
littoral sud).
Un contraste important se dessine entre le littoral et 500 000
l'intérieur. La canicule a comme prévu attiré plus
0d'estivants sur les plages que dans les zones de la
juinMai juillet aoûtBretagne intérieure.
Sources : enquête de fréquentation dans les campings - Direction du tourisme - INSEE Bretagne
La hausse concerne aussi bien les Français
que les étrangers
La clientèle française est de nouveau au rendez-
vous : les campings de Bretagne ont enregistré
Répartition des nuitées de la clientèle étrangère
environ 6 685 500 nuitées, soit une augmentation
selon le pays de résidence habituelle de mai à août 2003 (en %)
de 14,4 % par rapport à 2002. Le Morbihan est
toujours le département de prédilection des
Français : il concentre près de 40 % des nuitées de 14
la clientèle française réalisées dans les campings. En
38termes de progression, le département des Côtes-
d'Armor est en tête avec 22 % de nuitées en plus,
suivi par l'Ille-et-Vilaine et le Finistère.
Les touristes étrangers sont également venus plus
nombreux : environ 300 000 nuitées supplémen-
21taires, correspondant à une hausse de 13,7 %. Cet
afflux d'étrangers profite essentiellement aux dépar-
tements des Côtes-d'Armor et du Finistère ; ce
département conserve de loin la préférence de la
Grande-Bretagne + Irlandeclientèle étrangère. La perte est modérée dans l'Ille-
et-Vilaine et le Morbihan maintient sa fréquentation Pays-Bas
au même niveau que l'an passé.
Allemagne
De nombreux Britanniques, Autres pays
27
mais en diminution
Sources : enquête de fréquentation dans les campings - Direction du tourisme - INSEE BretagneAvec plus d'un million de nuitées enregistrées, les
Britanniques sont toujours les premiers touristes
étrangers en Bretagne ; comme l'an passé, ils
précèdent les Néerlandais et les Allemands. En
revanche, leur fréquentation est en légère baisse.
Pour en savoir plus
• La saison touristique en 2002/Élie Férard ; Insee Bretagne ; Les
dossiers d'Octant n° 44, avril 2003
• Hôtels, campings : une saison sans relief/ Élie Férard ; Insee Bretagne ;
NB : certains campings ne nous font parvenir leurs chiffres Le flash d'Octant n° 79, novembre 2002
pour l’ensemble de la saison que fin octobre ; les résultats
donnés ici doivent donc être considérés comme provisoires.
INSEE Bretagne - Flash d’OCTANT - N° 90 - novembre 2003 3La saison 2003
Taux d’occupation Nuitées (en milliers) Variation
Mai Juin Juillet Août 2002 2003 en milliers en %
Hôtellerie
Côtes-d’Armor 51,6 58,2 62,5 84,5 495,2 513,0 17,8 3,6
Finistère 47,5 57,3 64,7 83,8 797,5 816,8 19,3 2,4
Ille-et-Vilaine 60,1 70,9 65,1 77,8 1 125,1 1 128,3 3,2 0,3
Morbihan 51,1 58,9 64,6 84,9 837,7 849,9 12,2 1,5
Intérieur 52,0 64,0 55,4 67,3 798,8 758,7 - 40,1 - 5,0
Littoral nord 55,8 64,5 68,1 87,0 1 364,6 1 415,2 50,6 3,7
Littoral sud 51,1 58,3 67,6 88,6 1 092,1 1 134,1 42,0 3,8
Bretagne 53,2 62,3 64,5 82,3 3 255,5 3 308,0 52,5 1,6
Camping
Côtes-d’Armor 13,4 17,7 49,8 64,8 1 507,8 1 909,5* 401,7 26,6
58,9Finistère 6,2 11,6 41,8 2 705,4 3 094,0* 388,6 14,4
Ille-et-Vilaine 10,7 15,9 37,4 61,9 882,9 954,0* 71,1 8,1
Morbihan 12,7 16,9 52,2 65,1 2 984,9 3 270,5* 285,6 9,6
Intérieur 9,1 14,4 28,3 45,2 863,0 871,2* 8,2 1,0
Littoral nord 11,5 15,6 48,2 63,9 2 358,0 2 907,3* 549,3 23,3
Littoral sud 10,3 14,8 49,4 65,2 4 860,0 5 449,5* 589,5 12,1
Bretagne 10,6 15,0 46,3 62,3 8 081,0 9 228,0* 1 147,0 14,2
Évolution des nuitées selon le département et la clientèle
Hôtellerie Camping
Nuitées (en milliers) Variation Nuitées (en milliers)
Clientèle Variation en %
2002 2003 en milliers en % 2002 2003*
Française 350,0 355,5 5,5 1,6 1 037,0 1 267,2 22,2
Côtes-d’Armor Étrangère 145,2 157,6 12,4 8,5 470,8 642,4 36,4
Française 569,7 586,4 16,7 2,9 1 977,4 2 218,4 12,2
Finistère
Étrangère 227,8 230,4 2,6 1,1 728,0 875,5 20,3
Française 755,5 722,4 - 33,1 - 4,4 419,3 506,2 20,7
Ille-et-Vilaine
Étrangère 369,6 405,8 36,2 9,8 463,6 447,8 - 3,4
Française 660,3 657,5 - 2,8 - 0,4 2 410,5 2 693,7 11,7
Morbihan Étrangère 177,4 192,3 14,9 8,4 574,4 576,8 0,4
Française 2 335,5 2 321,8 - 13,7 - 0,6 5 844,2 6 685,5 14,4Bretagne
Étrangère 920,0 986,1 66,1 7,2 2 236,8 2 542,5 13,7
Certains campings font parvenir leur réponse tardivement, des estimations ont été faites dans l’attente des chiffres définitifs.*
Sources : enquête mensuelle de fréquentation hôtelière - Direction du tourisme - INSEE Bretagne - Réseau MORGOAT module hôtellerie,
enquête de fréquentation dans les campings - Direction du tourisme - INSEE Bretagne.
Sources
L’Insee et le ministère du Tourisme et du logement effectuent en outil d’Observation de l’Activité Touristique), réseau mis en place
commun deux enquêtes de fréquentation : l’une dans l’hôtellerie par l’Observatoire Régional du Tourisme de Bretagne.
classée, l’autre dans les campings ou hôtellerie de plein air.
L’enquête de fréquentation dans les campings est une enquête
L’enquête dans l’hôtellerie homologuée est réalisée à rythme postale mensuelle réalisée de mai à septembre par la direction
mensuel par voie postale, de janvier à décembre, par la direction régionale de l’Insee auprès de l’ensemble des campings répertoriés
régionale de l’Insee, auprès d’un échantillon représentatif d’hôtels dans le fichier des hébergements touristiques. Seuls les terrains de
de la région. camping aménagés, déclarés à la Préfecture et ayant reçu une
Le classement des hôtels par catégorie est établi par le ministère du autorisation préalable d’ouverture du préfet entrent dans le champ
Tourisme. de l’enquête.
La direction régionale de l’Insee de Bretagne est partenaire du Le classement par catégorie est établi par la Préfecture après avis de
réseau MORGOAT (Mise en Oeuvre Régionale et Globale d’un la commission Départementale de l’Action Touristique.
Précision des résultats : le taux de réponse à l’enquête de fréquentation hôtelière pour la période d’avril à septembre 2002 se situe à 73,1 % sur
la base d’un échantillonnage de 713 hôtels. En ce qui concerne l’enquête hôtellerie de plein air, le parc moyen interrogé est de 632 campings,
pour un taux de réponse de 56,7 %. Les résultats publiés dans ce flash sont donc issus de données redressées : plus le champ concerné est vaste,
plus ils sont robustes.
INSEE Bretagne
36, place du Colombier CS 94439 35044 RENNES Cedex Directeur de la publication : Bernard LE CALVEZ
Tél. : 02.99.29.33.33 Fax : 02.99.29.30.90
Rédactrice en chef : Laurence LUONG
Pour tout renseignement :
Composition : Éric MONTEILBureau d’information - Tél. : 02.99.29.33.66
è Auteur : Élie FÉRARD© INSEE 2003 Dépôt légal : 4 trimestre 2003
Imprimerie : Média Graphic - Rennes
4 INSEE Bretagne - Flash d’OCTANT - N° 90 - novembre 2003
==

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.