Hôtels et hébergements collectifs en Rhône-Alpes : 14,3 millions de nuitées pendant l'hiver 2004-2005

De
Publié par

Tourisme www.insee.fr/rhone-alpes Hôtels et hébergements N° 49 - Janvier 2006 collectifs en Rhône-Alpes : 14,3 millions de nuitéesAu cours de l’hiver 2004-2005, pendant l’hiver 2004-2005 les touristes ont passé 14,3 millions de nuitées en Rhône-Alpes. La fréquentation est globalement stable par Hôtellerie Hébergements collectifsrapport à l’hiver précédent, Franche Franche Bourgogneavec une hausse dans Bourgogne ComtéComté Haute Suisse Suissel’hôtellerie Savoie Haute Ain Ain Savoie(en particulier les hôtels de Rhône Rhône LoireLoirechaîne) et une baisse dans ItalieItalie les hébergements collectifs. SavoieLe taux d’occupation varie Savoie Isèrebeaucoup selon le Auvergne AuvergneIsère département et la période, Nuitées nuitées 2004Nuitées (en milliers) (en milliers)avec une très forte pointe Ardèche Drôme Ardèche Drôme 2 900pendant les vacances Taux d’occupation en % 2 500 Taux d’occupation en % 7001 200plus de 55 plus de 50scolaires dans les stations 100de 35 à 55 de 30 à 50300 moins de 35de montagne. moins de 30 La fréquentation étrangère Fréquentation totale et évolution Capacité d'hébergement (3,4 millions de nuitées au FrancheFranchetotal) continue d’augmenter, BourgogneBourgogne ComtéComté notamment dans les hôtels SuisseHaute Suisse Haute-Ain Savoie Rhône SavoieRhônehaut de gamme.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 3
Tags :
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

Tourisme
www.insee.fr/rhone-alpes Hôtels et hébergements
N° 49 - Janvier 2006 collectifs en Rhône-Alpes :
14,3 millions de nuitéesAu cours de l’hiver
2004-2005, pendant l’hiver 2004-2005 les touristes ont passé
14,3 millions de nuitées en
Rhône-Alpes.
La fréquentation est
globalement stable par
Hôtellerie Hébergements collectifsrapport à l’hiver précédent,
Franche Franche
Bourgogneavec une hausse dans Bourgogne ComtéComté
Haute Suisse Suissel’hôtellerie Savoie Haute
Ain Ain Savoie(en particulier les hôtels de Rhône Rhône
LoireLoirechaîne) et une baisse dans ItalieItalie
les hébergements collectifs.
SavoieLe taux d’occupation varie
Savoie
Isèrebeaucoup selon le Auvergne AuvergneIsère
département et la période, Nuitées nuitées 2004Nuitées
(en milliers) (en milliers)avec une très forte pointe Ardèche Drôme Ardèche Drôme 2 900pendant les vacances Taux d’occupation en % 2 500 Taux d’occupation en %
7001 200plus de 55 plus de 50scolaires dans les stations
100de 35 à 55 de 30 à 50300
moins de 35de montagne. moins de 30
La fréquentation étrangère
Fréquentation totale et évolution Capacité d'hébergement (3,4 millions de nuitées au
FrancheFranchetotal) continue d’augmenter, BourgogneBourgogne ComtéComté
notamment dans les hôtels SuisseHaute Suisse Haute-Ain
Savoie Rhône SavoieRhônehaut de gamme. Ain
Loire Loire
ItalieItalie
Chantal Drouin-Manissier
SavoieIsèreSavoie
Hôtels et
hébergementsAuvergne Auvergne chambresIsère Nuitées équipements
(en milliers)
27 700Ardèche Ardèche
Evolution (en %) Drôme 5 300 Drôme
supérieure à 4 14 000
de 0 à 4 1 900
de 0 à - 8 3 700500inférieure à - 8
Source : Insee, Direction du Tourisme et Mitra-ORT
Ce numéro de La Lettre-Résultats est
téléchargeable à partir du site Internet
www.insee.fr/rhone-alpes, Méthodologie : En raison de changements méthodologiques, des corrections ont été apportées aux résultats de
à la rubrique « Publications » l’hiver 2003-04. Ceux rappelés ici peuvent différer de ceux parus dans La Lettre-Résultats n°32 de janvier 2005.
A la même rubrique se trouve une annexe au Les données présentées portent uniquement sur les hébergements marchands. Elles tendent donc à sous-évaluer
document, constituée d'une note
la fréquentation touristique globale accueillie en Rhône-Alpes, notamment dans le secteur non marchand (résidencesméthodologique.
secondaires).
© Insee 2006- I.G.N. 199914,3 millions de nuitées ont été enregistrées près de 10 % de nuitées. Les 4 étoiles ontNuitées : hausse
de décembre 2004 à avril 2005 dans les accueilli 6 % de nuitées supplémentaires ; les
pour les hôtels, hôtels homologués et les hébergements hôtels de chaîne ont également connu une
rrrrrecul pour les collectifs de la région Rhône-Alpes. La forte croissance. La fréquentation des 3 étoiles
fréquentation globale est quasiment stable : augmente aussi (2 %) mais, contrairement auxhébergements
-0,3 %, soit 44 000 nuitées de moins que autres catégories, c’est dans les hôtels
collectifs l’hiver précédent. Mais cette stabilité cache indépendants qu’elle est la plus forte,
des disparités selon les hébergements. notamment grâce à la clientèle étrangère. La
progression dans les 2 étoiles est modéréeLa fréquentation des hôtels, en recul l’hiver
(+2 %) ; elle est plus élevée dans les hôtelsdernier, reprend près de 4 % et retrouve ainsi
de chaîne. Les établissements 2 étoiles et 3le niveau de 2002-2003. Cette hausse est
étoiles accueillent plus des trois quarts desessentiellement due à un retour de la clientèle
nuitées de la saison.française. La fréquentation des 0 étoile
progresse globalement de 8 %, grâce aux Avec 5,8 % de nuitées en moins, la
bons résultats des hôtels de chaîne (+12 %). fréquentation des hébergements collectifs
En revanche, les hôtels indépendants perdent diminue pour la troisième année consécutive.
Les centres de vacances voient leur
1Nuitées par département en milliers fréquentation chuter de 14 %. A l’inverse les
villages de vacances, après une mauvaise
Hébergements Rappel saison l’hiver précédent, retrouvent le niveauHôtellerie collectifs Hiver 2004-2005 % 2003-2004
de l’hiver 2002-2003.
Savoie 2 456 2 876 5 332 38 5 239 La fréquentation hivernale représente 48 et
Haute-Savoie 2 194 1 836 4 030 28 4 243
62 % de la fréquentation annuelle des hôtelsIsère 1 158 720 1 878 13 1 943
Rhône 1 609 41 1 650 12 1 504 et des hébergements collectifs de la région.
Ain 406 61 467 3 489
En Savoie, l’activité est concentrée sur laDrôme 352 98 450 3 424
Loire 292 40 332 2 325 saison d’hiver avec respectivement 65 et 76 %
Ardèche 75 55 130 1 146 des nuitées annuelles. En Haute-Savoie, la
Rhône-Alpes 8 542 5 727 14 269 100 fréquentation est mieux répartie sur l’année (51
Rappel 2003-04 8 247 6 066 14 313 et 59 %). Pendant l’hiver, l’Ardèche
n’enregistre que 16 % des nuitées annuelles.Source : Insee, Direction du Tourisme et Mitra-ORT
Nuitées par type d’hébergement en milliers
Hébergements collectifsHôtellerie par catégorie
par type d'hébergement
Autres
0 étoile
(210)4 étoiles (662) (1 041) Maisons
familiales
1 étoile3 étoiles (721)
Centres de (296) (2 689) vacances
(2 440)
2 étoiles
(3 854) Villages de
vacances
(2 356)
Source : Insee, Direction du Tourisme et Mitra-ORT
supérieure ; le taux d’occupation progresse deEn recul l’hiver précédent, le taux d’occupationTaux d’occupation :
2 points. De même, les évolutions varient selondes hôtels comme des hébergementsbaisse de l’offre et les mois : baisse d’un point en décembre,collectifs reprend globalement 1 point. Cela
rrrrreeeeeprise de laprise de laprise de laprise de laprise de la stabilité en avril et février, hausse de 3 pointscorrespond en fait à une baisse de l’offre et à
en janvier et mars. Il varie également selon leune reprise de la fréquentation.fréquentation
type d’hôtels ; ainsi le taux des hôtelsLes taux d’occupation évoluent différemment
indépendants de la région est en hausse pourselon la localisation des hôtels : en montagne,
toutes les catégories : baisse des chambresl’offre en chambres diminue plus que
offertes et stabilité des chambres occupées.l’occupation, d’où une quasi-stabilité du taux
L’offre des hôtels de chaîne augmente encored’occupation. En zone urbaine, l’offre en
de 3 %, l’occupation augmentant dans leschambres est inférieure à celle de l’hiver
mêmes proportions, le taux d’occupation ded'avant alors que la fréquentation est
1 Tout au long du document, les départements sont classés par ordre décroissant du nombre total de nuitées
© Insee Rhône-Alpes - La Lettre Résultats n°49 - janvier 20062ces hôtels reste stable ; il est encore supérieur
de 10 points à celui des hôtels indépendants.
Taux d'occupation par département
Pour les hébergements collectifs, l’occupation
en %
des équipements diminue moins que l’offre : Hébergements
Hôtelleriele taux d’occupation se stabilise au niveau collectifs
HiverHiver Evolutionrégional. Le taux d’occupation varie Evolution
2004-20052004-2005 * *énormément selon les départements et les
semaines. L’offre est plus fluctuante que celle Savoie 64 ε 72 5
Haute-Savoie 59 1 47 -6des hôtels et les dates d'ouverture varient
Isère 57 1 46 6d’une saison à l’autre. Le taux d’occupation
Rhône 63 3 15 -2
n’est pas forcément proportionnel aux nuitées, Ain 50 1 13 -9
Drôme 41 2 18 -9les hébergements collectifs offrant aussi bien
Loire 50 2 15 -5
des chambres, des studios, des appartements Ardèche 25 -1 24 -10
2que des dortoirs .
Rhône-Alpes 58 1 53 1
Comme les hivers précédents, ce sont les
* : Evolution par rapport à l'hiver 2003-2004, ε :Valeur négligeabledépartements alpins qui affichent les meilleurs
Source : Insee, Direction du Tourisme et Mitra-ORTtaux d’occupation : le record est atteint en
Savoie au mois de février, avec 83 % dans
les hôtels de station de montagne et 90 %
dans les hébergements collectifs.
Taux d’occupation par mois en %
80
60
40
20
0
décembre janvier février mars avril Hiver 2004-2005
Hébergements collectifsHôtels
Source : Insee, Direction du Tourisme et Mitra-ORT
jusqu’à fin mars. Les stations de montagne ontLes taux d’occupation subissent les aléas duLes vacances à la
bénéficié en mars d’un bon enneigement etcalendrier moins favorable en 2005. Noël et
neige dopent la les hôtels d’une fréquentation étrangèrele Nouvel An correspondant à un week-end,
fréquentation en supérieure à celle de 2004 : dans lesle taux d’occupation de la semaine de fin
départements alpins, plus de la moitié de lad’année, bien qu’atteignant 80 % dans lesmontagne
clientèle de ces hôtels étaient des étrangershôtels de station, était plus bas qu’en 2004.
en janvier et mars. Dans les hébergementsLes vacances de février des Rhônalpins et
collectifs, le taux d’occupation est à sonFranciliens étant décalées par rapport à 2004,
maximum pendant les quatre semaines desle pic des taux d’occupation en montagne est
vacances de février, les zones n’ayant que peurepoussé d’une semaine. En revanche, le taux
d’influence.d’occupation s’est maintenu à plus de 70 %
Taux d'occupation hebdomadaire en %
100
80
60
40
20
hôtels en station de montagne ensemble hôtels hébergements collectifs
0
04-10/12 18-24/12 15-21/01 29/01- 12-18/02 26/02- 12-18/03 26/03- 09-15/04 23-29/04
04/02 04/03 01/04
Source : Insee, Direction du Tourisme et Mitra-ORT
2 Le taux d’occupation est fonction du nombre d’équipements, qui selon leur nature peuvent accueillir de 1 à 15 personnes.
© Insee Rhône-Alpes - La Lettre Résultats n°49 - janvier 2006 3
01-07/01d’hiver dans les villages ou centres deComme les hivers précédents, c’est dans lesDes séjours
vacances ainsi que dans les maisons familialeshébergements collectifs que les séjours sont
plus longs dans les se font le plus souvent à la semaine. Lesles plus longs, notamment dans les
dépardépartements alpins séjours à l’hôtel sont nettement plus courts.départements alpins où ils dépassent 6
Ils atteignent néanmoins 4 nuitées dans lesnuitées. En effet les réservations aux sports
hôtels de station de montagne, 2,3 nuitées
dans les hôtels de montagne hors station,Durée moyenne de séjour par département en nuitées 1,5 nuitées en ville ou à la campagne. La durée
Ensemble hiver moyenne de séjour dans les hôtels
Hôtellerie Hébergements collectifs Rappel 2003-20042004-2005
indépendants est toujours supérieure à celle
Savoie 3,6 6,1 4,6 4,5 des hôtels de chaîne : 2,7 contre 1,7 nuitées.
Haute-Savoie 2,7 6,4 3,7 3,9
Isère 2,1 6,1 2,8 2,9 La clientèle étrangère séjourne en moyenne
Rhône 1,6 6,1 1,6 1,6 1 nuitée de plus que la clientèle française dans
Ain 1,6 4,8 1,8 1,7
les départements alpins et l’Ardèche ; dans lesDrôme 1,5 4,2 1,7 1,6
Loire 1,7 2,7 1,8 1,7 autres départements la durée moyenne de
Ardèche 1,7 5,2 2,4 2,2
séjour est identique. Globalement, les séjours
Rhône-Alpes 2,3 6,0 3,0 de la clientèle française sont de 2 nuitées, ceux
Rappel 2003-2004 2,2 6,2 3,1 de la clientèle étrangère de 3 nuitées.
Source : Insee, Direction du Tourisme et Mitra-ORT
Pendant l’hiver 2004-2005, les touristes 40 % pour les 2 étoiles comme pour les 3Le retour de la
étrangers ont passé un peu plus de 3,4 étoiles, 12 % pour les 4 étoiles ; près des 2/3ccccclientèle étrangèrangèrangèrangèrangèreeeee millions de nuitées dans les établissements des Néerlandais séjournent dans les 2 étoiles,
semble se confirmer de la région. Les hôtels ont enregistré 2 % de les trois quarts de la clientèle en provenance
nuitées étrangères de plus que pendant l’hiverdans la région des USA optant pour le haut de gamme (55 %
précédent. Dans les départements alpins, ils pour les 3* et 20 % pour les 4*).
ont attiré 80 % de la fréquentation étrangère
de la région : 40 % en Savoie, 30 % en Haute-
Savoie et un peu plus de 10 % en Isère. En Nuitées étrangères
Savoie, les nuitées sont équivalentes à l’hiver
en %
dernier, celles de Haute-Savoie progressent
de près de 6 % et celles de l’Isère de 3 %. Le Etrangers (14)
Rhône a accueilli 11 % des nuitées étrangères
de la région, mais la fréquentation diminue de
Hébergementsprès de 3 %. Les autres départements de la
collectifsrégion attirent peu d’étrangers en hiver, mais
ont néanmoins vu un accroissement de cette
fréquentation.
Seulement 1/4 de la clientèle étrangère
INSEE Rhône-Alpes Français (86)fréquente les hôtels de chaîne, mais elle165, rue Garibaldi - BP 3184 Etrangers (31)
69401 Lyon cedex 03 représente près de la moitié des nuitées dans
Tél. 04 78 63 28 15 la catégorie 3 et 4 étoiles. Les étrangers,
Fax 04 78 63 25 25
notamment les Britanniques et les Suisses,
Directeur de la publication :
Hôtelleriechoisissent en majorité le milieu de gamme :Etienne Traynard
Rédacteur en chef :
Pierre Reydet Part de clientèle étrangère
Français (69)Tarifs des numéros simples : par département en %2,3 € le numéro
Abonnement 15 numéros par an
Hébergements Autres pays (25)minimum (plus L'année économique
Royaume-UniHôtellerie collectifset sociale) : (37)
France : 32 € Clientèle étrangère
Savoie 43 19Europe : 40 € dans l'hôtellerie
Haute-Savoie 37 7Code SAGE LET4928
Isère 25 11
Pour vos demandes d'informations États-Unis (3)Rhône 18 17
statistiques : Ain 24 1 Suisse (4)- site www.insee.fr Drôme 16 3
Loire 10 2 Italie (6)- n° 0 825 889 452 (lundi à vendredi
Ardèche 21 4 de 9h à 17h, 0,15 € la minute) Allemagne (6)
Belgique (12)Pays-Bas- message à : insee-contact@insee.fr Rhône-Alpes 31 14 (7)
Rappel 2003-04 32 14Dépôt légal n° 1004, janvier 2006
© INSEE 2006 - ISSN 1165-5534 Source : Insee, Direction du Tourisme et Mitra-ORTSource : Insee, Direction du Tourisme et Mitra-ORT
© Insee Rhône-Alpes - La Lettre Résultats n°49 - janvier 20064
?

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.