Industrie

De
Publié par

Approches sectorielles INDUSTRIE La production industrielle se redresse en fin d’année En Franche-Comté, l’activité industrielle se redresse lentement en 2009, après s’être nettement dégradée l’année précédente. Le rebond des ventes de véhicules, lié aux mesures de soutien gouvernementales à l’automobile, permet une reprise de l’activité dans l’industrie automobile au second semestre. Dans les industries agroalimentaires, ainsi que dans les biens d’équipement, l’activité se maintient grâce aux nombreux contrats décrochés avant la crise. Mais la situation est plus contrastée dans les autres secteurs industriels et la reprise amorcée en fin d’année semble fragile. La dégradation de l’activité industrielle, entamée fin 2008 se trouve ensuite une relative stabilité au troisième trimestre poursuit sur le début d’année 2009. Au premier trimestre, la (– 4,4%). Toutefois, la production progresse nettement au production manufacturière française recule nettement (– 6,3%), quatrième trimestre 2009 (+49,8% en un an). et ce repli concerne tous les secteurs. Mais l’appareil de pro- Sur le site de PSA à Sochaux, l’activité est très ralentie en début duction est davantage sollicité sur la seconde partie de l’an- d’année 2009, l’objectif étant de réduire les stocks. Plusieurs née. La production manufacturière française progresse ainsi jours sont chômés au premier trimestre et l’arrêt de l’équipe de 2,0% au troisième trimestre et de 1,7% au quatrième.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 6
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Approches sectorielles
INDUSTRIE
La production industrielle
se redresse en fin d’année
En Franche-Comté, l’activité industrielle se redresse lentement en 2009,
après s’être nettement dégradée l’année précédente. Le rebond des ventes
de véhicules, lié aux mesures de soutien gouvernementales à l’automobile,
permet une reprise de l’activité dans l’industrie automobile au second semestre.
Dans les industries agroalimentaires, ainsi que dans les biens d’équipement,
l’activité se maintient grâce aux nombreux contrats décrochés avant la crise.
Mais la situation est plus contrastée dans les autres secteurs industriels
et la reprise amorcée en fin d’année semble fragile.
La dégradation de l’activité industrielle, entamée fin 2008 se trouve ensuite une relative stabilité au troisième trimestre
poursuit sur le début d’année 2009. Au premier trimestre, la (– 4,4%). Toutefois, la production progresse nettement au
production manufacturière française recule nettement (– 6,3%), quatrième trimestre 2009 (+49,8% en un an).
et ce repli concerne tous les secteurs. Mais l’appareil de pro- Sur le site de PSA à Sochaux, l’activité est très ralentie en début
duction est davantage sollicité sur la seconde partie de l’an- d’année 2009, l’objectif étant de réduire les stocks. Plusieurs
née. La production manufacturière française progresse ainsi jours sont chômés au premier trimestre et l’arrêt de l’équipe
de 2,0% au troisième trimestre et de 1,7% au quatrième. Fin de nuit entraîne le renvoi de près de 800 intérimaires. Par
2009, la production augmente dans la plupart des secteurs à ailleurs, le montage de la 607 se fait à l’usine PSA de Rennes
l’exception des biens de consommation (– 0,3%). Elle continue depuis fin février 2009.
en particulier de croître nettement dans l’industrie automobile Mais la commercialisation de deux nouveaux modèles au
(+3,7%), après un troisième trimestre très dynamique (+7,7%). printemps (308 CC et 3008) et les mesures gouvernementales
Au cours du dernier trimestre, la production s’améliore éga- de soutien à l’automobile entraînent un regain d’activité. Une
lement dans les secteurs des biens intermédiaires et des biens quatrième équipe de production est mise en place fin avril.
d’équipements (respectivement +2,0% et +1,9%). Les ventes de la 3008, supérieures aux prévisions, nécessitent
la constitution d’une équipe partielle de nuit à partir de juin,
Industrie automobile : afin d’augmenter la cadence de production de 350 à 450
l’activité rebondit au second semestre véhicules par jour.
À l’automne, une équipe complète de nuit de 800 personnes est
Au premier semestre 2009, l’activité recule nettement dans mise en place pour faire face au bon démarrage commercial de
l’ensemble de l’industrie automobile, conséquence de l’ef- la 3008 et au lancement de la 5008 en novembre. La produc-
fondrement des marchés automobiles en fin d’année précé- tion du site passe ainsi, fin novembre, à un peu plus de 1 600
dente. Elle progresse ensuite au second semestre. Grâce au véhicules par jour, contre 1 000 véhicules en début d’année.
rebond de la consommation des ménages, lié à la prime à la En 2009, les effectifs de l’usine PSA Sochaux diminuent de
casse et au bonus/malus écologique, l’activité devient même 5,3% par rapport à 2008. Le nombre de cadres, de tech-
importante au quatrième trimestre 2009. niciens et d’agents de maîtrise recule de 2,5%, alors que le
En France, d’après le comité des constructeurs français nombre d’ouvriers diminue de 7,1%.
d’automobiles (CCFA), la production de ces derniers recule Les équipementiers semblent souffrir davantage de la crise
de 15,3% en 2009. Elle chute au premier semestre, perdant économique. Même en fin d’année 2009, les capacités de
ainsi, par rapport à l’année précédente, 46,3% au premier production restent sous-employées chez la plupart des sous-
trimestre, puis 26,3% au cours des trois mois suivants. Elle traitants de l’automobile.
17Industrie
Production du site de Peugeot à Sochaux : Une activité atone dans l’industrie
en recul en 2009des biens intermédiaires
Évolution et répartition de la production automobile et des effectifs
de PSA Sochaux entre 2008 et 2009
En 2009, l’activité recule fortement dans l’industrie des biens
Évolution
intermédiaires. Les carnets de commandes demeurent peu 2008 2009 2008– 2009
étoffés en fin d’année. (en %)
La baisse de l’activité s’amplifie dans le secteur des com- Centre de Sochaux 287 804 275 000 – 4,4
posants électriques et électroniques, après une année déjà 307 * 33 576 – –
morose. Dans la métallurgie et la transformation des métaux, 308 249 561 188 400 – 24,5
après un début d’année difficile, les cadences de production 3008 ** – 64 700 –
augmentent au cours des derniers mois. Dans la chimie et
5008 *** – 21 900 –
la plasturgie, la situation s’améliore également en fin d’an-
Effectifs (hors intérim) 12 511 11 843 – 5,3
née. Dans l’industrie du bois et du papier, l’activité est peu
Ouvriers 7 799 7 248 – 7,1
vigoureuse durant toute l’année.
Cadres et ETAM (employés,
4 712 4 595 – 2,5
techniciens et agents de maîtrise)
Des carnets de commandes solides * Modèle produit jusqu’en mai 2008
** Modèle produit depuis avril 2009dans l’industrie des biens d’équipements
*** Modèle produit depuis octobre 2009
Source : Automobiles Peugeot
En Franche-Comté, le secteur des biens d’équipements
semble mieux résister au ralentissement économique que français sur la période 2013–2021. Par ailleurs, en janvier
les autres secteurs industriels. Les grands groupes installés 2010, la SNCF confie à Alstom Transport une commande
dans la région bénéficient d’un solide carnet de commandes complémentaire pour la fourniture de 19 trains régionaux,
constitué avant la crise économique, et décrochent, cette pour un montant d’environ 130 millions d’euros.
année encore, de nombreux contrats. En 2009, après une année exceptionnelle sur le plan de l’activité
Le site d’Alstom Transport à Ornans, produisant des mo- et du chiffre d’affaires, l’entreprise GE Energy enregistre une
teurs, sera notamment impliqué dans l’exécution de plu- baisse des commandes. Mais son carnet de commandes lui
sieurs contrats. Début 2009, la SNCF et les chemins de fer assure une bonne visibilité jusqu’à la fin de l’année 2010. L’en-
luxembourgeois ont confié au consortium composé d’Alstom treprise a notamment signé, en février, un contrat de 775 millions
Transport et de Bombardier Transport une commande pour la d’euros avec l’Arabie Saoudite. Le site de Belfort fournira à la
fourniture de 14 rames de TER de nouvelle génération, pour société saoudienne d’électricité 30 turbines à gaz.
un montant de 82 millions d’euros. La part de ce contrat re-
venant à Alstom Transport s’élève à 62 millions d’euros. Cette Peu de dynamisme dans l’industrie
commande correspond à une levée d’option sur un contrat des biens de consommation
signé en 2000 et financé par les régions françaises.
En septembre, les Communautés d’Agglomération de Brest et Globalement, en 2009, l’activité recule dans les industries des
de Dijon ont choisi Alstom pour la fourniture de 52 rames de biens de consommation. En début d’année, elle ralentit dans
tramways, pour un montant de plus de 100 millions d’euros. les équipements du foyer, mais elle se redresse au second
En octobre, Alstom a signé avec la SNCF un contrat de semestre. Le carnet de commandes de Smoby Toys est rempli
800 millions d’euros pour la fourniture de 100 trains régio- pour la campagne de Noël 2009, et les livraisons s’effectuent
naux. Ce marché est destiné à moderniser et accroître le parc dans les délais. Dans la fabrication de meubles, l’activité est
plutôt bien orientée durant l’année. Le secteur de l’optique
et de l’horlogerie est en revanche confronté à un net repli de
l’activité. La demande est faible et les carnets de commandes
sont très peu fournis dans l’imprimerie.
Fabrication de fromages soutenue
Dans les industries agroalimentaires, l’activité progresse modéré-
ment en 2009. Les cadences de production restent globalement
soutenues dans la fabrication de fromages, bénéficiant d’une
solide demande. L’usine de Bel, implantée à Dole, produit 1 000
tonnes de fromage supplémentaires par rapport à l’année précé-
dente. En revanche, la situation est plus contrastée dans l’industrie
de la viande, où la demande intérieure est faible.
Catherine PERRIN (INSEE)
L’année économique et sociale 2009 en Franche– Comté 18
?

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.