Industrie : lindustrie impactée par la crise (Octant n°116)

De
Publié par

En 2008, l’industrie souffre d’un environnement économique difficile. La filière automobile est particulièrement concernée. En Bretagne, de nombreuses entreprises ont recours au chômage partiel et doivent se réorganiser. Les autres domaines industriels ne sont guère plus florissants. Toutefois, l’industrie agroalimentaire résiste mieux. Face à la concurrence internationale, ce pilier de l’industrie régionale commence à investir pour espérer se maintenir et progresser.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 5
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins

L’industrie impactée par la crise
En 2008, l’industrie souffre d’un environnement chat automobile éco-responsable en
incitant les acheteurs de véhiculeséconomique difficile. La filière automobile est
neufs à privilégier les voitures les plus
particulièrement concernée. En Bretagne, sobres en carbone. La répercussion
de nombreuses entreprises ont recours au chômage sur les ventes s’est dissipée sur la fin
de l’année avec la dégradation de l’é-partiel et doivent se réorganiser.
conomie. Le resserrement des condi-
Les autres domaines industriels ne sont guère plus tions de crédit et la montée du chô-
florissants. Toutefois, l’industrie agroalimentaire résiste mage impactent fortement le marché
automobile.mieux. Face à la concurrence internationale, ce pilier
de l’industrie régionale commence à investir En Bretagne, la filière automobile est
pour espérer se maintenir et progresser. aussi mise à mal. Elle occupe près de
25 000 emplois et n’échappe pas à la
crise. Face à l’importance des stocks
n 2008, selon les industriels La filière automobile de véhicules neufs et au tassementEfrançais, l’activité a fortement dans le rouge des ventes, de nombreux établisse-
chuté. Les carnets de commande ments ont cessé ou ralenti leur pro-Le repli de l’emploi industriel bretonn’ont cessé de se dégarnir, et les duction en fin d’année.en 2008 touche en premier lieu l’in-stocks se sont alourdis. Les entrepre-
dustrie automobile, avec un recul deneurs n’avaient jamais été aussi pes-
près de 8 % après - 6 % en 2007. Desimistes au cours des 30 dernières
Forte baisse de l'emploi dans l'automobileplus, les sous-traitants de l’automo-
erannées. depuis plus de trois ans (base 100 1 trim. 2003, CVS)bile répertoriés dans les autres sec-
115teurs de l’industrie ne sont pasLes pertes d’emploi dans l’industrie
épargnés.se sont accélérées fin 2008 (- 0,8 % 110
eau 4 trimestre, contre près de - 0,4 %
La filière automobile est en difficulté 105pour les autres trimestres). Durant
et le contexte mondial risque d’alour-l’année 2008, en France, l’emploi in- 100dir sa situation. Dans le marché dedustriel salarié recule de 2 %.
l'automobile français, le nombre de 95
ventes baisse de 0,7 % en 2008.
90Pourtant, au premier semestre, lesL’industrie bretonne perd
immatriculations avaient progressé
85des emplois de 4,5 % en raison notamment du bo-
nus écologique mis en place suite à laEn 2008, l’industrie bretonne souffre 80
2003 2004 2005 2006 2007 2008 (p)et perd 1,6 % d’emplois salariés sur proposition du Grenelle de l’environ-
Biens de consommation Automobilenement. En effet, le système de bo- Industrie agroalimentairel’année. Tous les secteurs industriels
Biens intermédiairesBiens d'équipement Industriesont concernés et particulièrement au nus-malus est fondé sur les émis-
e sions de CO² par kilomètre des3 trimestre (- 1,2 %) avant un léger Source : Insee - Urssafe (p) : provisoiremieux au 4 trimestre (+ 0,2 %). véhicules neufs. Il récompense l’a-
Bilan économique et social 2008 Octant n° 116 - Juin 2009 11Industrie
finitivement en 2011. Livbag à France. Ce secteur reste un véritableDans l’automobile :
Pont-de-Buis-lès-Quimerch dans le pilier de l’industrie régionale même sientre chômage partiel…
Finistère, spécialiste de l’airbag auto- les effectifs reculent depuis plusieurs
L’emploi du secteur automobile est en mobile prévoit la suppression de 133 années. L’agroalimentaire représente
nette baisse depuis plus de 3 ans. En emplois. ainsi plus de 65 000 emplois salariés.
2008, la crise n’affecte pas encore vé-
ritablement l’emploi direct, épargné La Société Bretonne de Fonderie Mé-
par la suppression du recours à l’inté- Une recherchecanique (SBFM) à Caudan dans le
rim et la mise en place du chômage Morbihan, est quant à elle en sursis. de compétitivité…
partiel. Ce mouvement a été initié par Travaillant essentiellement pour l’in-
Exposée à la concurrence internatio-PSA Peugeot Citroën qui a décidé de dustrie automobile, elle est spécia- nale et à des difficultés récurrentesstopper sa production un mois à partir lisée dans la fabrication de collecteurs
liées à la valeur ajoutée dégagée, l’in-du 5 décembre 2008 dans son usine d’échappement pour Renault et PSA. dustrie agroalimentaire doit égale-de Chartes-de-Bretagne "La Janais". Fin 2008, elle dépose le bilan avec
ment se diversifier et se moderniser.Ce site est spécialisé dans la produc- près de 550 salariés. En janvier 2009, En effet, les industriels cherchent àtion de voitures de moyenne gamme elle est placée en redressement judi-
rester compétitifs en augmentant leuret haut de gamme telles que la C5, la ciaire. L’entreprise est toujours en at- capacité de production et la valeurXsara Picasso, la coupé 407. Ce sont tente d’une éventuelle reprise.
des produits.justement ces gammes qui sont les
plus touchées par la baisse des ven-
er Dans ce contexte, le pôle de compéti-tes en France. Au 1 semestre 2009, Une année difficile tivité national "Valorial – l’aliment de
le chômage partiel est reconduit. La pour les autres secteurs demain", basé à Rennes, travaille àproduction de la C6, du coupé 407 et
l’élaboration de nouvelles technolo-de fabrication de biensde la Xsara Picasso est également ar-
gies et de nouveaux produits autourrêtée fin avril afin d’installer la nou- Dans l’industrie des biens intermé-
de quatre grands thèmes : les techno-
velle ligne de production avec l’ar- diaires, l’emploi recule de 1,7 % au
logies alimentaires innovantes, la nu-rivée de la 607. cours de l’année 2008. Le contexte
trition, les ingrédients et la sécurité
est difficile pour la filière automobile,
des aliments.De nombreux établissements ayant mais d’autres domaines sont touchés.
une activité majoritairement liée à l’u- Ainsi, l’emploi dans l’industrie des
sine automobile bretonne ont égale- composants électriques et électroni- … et une restructuration
ment cessé leur production fin ques recule en fin d’année et particu- nécessairee2008-début 2009. lièrement au 3 trimestre avec - 2,3 %
Face à la concurrence, à l’augmenta-par rapport au précédent.
tion des prix de la matière première etDans ce domaine, l’entreprise Jabil
à la pression sur les coûts, les entre-… et annonces Circuit s’affaiblit depuis plusieurs an-
prises doivent se développer. À dé-nées. Elle est présente sur le marchéde licenciements
faut de parvenir à se maintenir sur ledu médical, de l’aéronautique, du
L’annonce fin 2008 de plans de res- marché, certaines entreprises sontmultimédia, des télécommunications
tructuration entraînant des licencie- contraintes à se restructurer, voire àet des équipements industriels. En
ments prend forme en 2009. Ainsi, fermer leurs sites. Cela a été le cas en2002, l’usine de Brest, cédée alors
pour PSA, 1 750 suppressions de fin d’année 2008 avec la fermeturepar Alcatel, employait près de 700 sa-
postes (sur 8 000 salariés) sont envi- des établissements Doux de Locminélariés, contre seulement 300 fin 2008.
sagées avec 850 départs volontaires et Pleucadeuc qui a touché près deDébut 2009 et pour la troisième fois
et 900 vers d’autres établissements 500 emplois.en 3 ans, un plan social est en cours
du site. avec la suppression d’une centaine
A contrario, d’autres entreprises in-de postes.
PSA n’est pas un cas isolé. D’autres vestissent et embauchent. Spéciali-
secteurs de la filière automobile sont sées au départ dans un secteur, desDans les autres secteurs de fabrica-
concernés. Dans l’industrie des biens entreprises répartissent ainsi les ris-tion de biens, l’emploi baisse aussi en
intermédiaires, des plans de licencie- ques du marché en diversifiant leur2008. L’industrie des biens de
ments sont également prévus dans production. Dans la volaille, l’entre-consommation perd 1,5 % d'emplois
plusieurs entreprises. L’équipemen- prise Ronsard à Bignan dans le Mor-en Bretagne (- 3,4 % au niveau natio-
tier automobile de Rennes, Société bihan a ainsi pu reprendre 50 salariésnal). Pour l’industrie des biens d’équi-
des Polymères Barre Thomas, réalise de Doux à Locminé et prévoit d’enpement, la chute atteint 0,8 % en Bre-
des pièces caoutchouc et thermo- embaucher trente autres dans lestagne, contre - 0,1 % en France.
plastiques pour l’industrie automobile. mois à venir. Des travaux d’extension
Il annonçait fin 2008 un nouveau plan de 3 000 m² se termineront également
social après ceux de 2006 et 2007. durant l’été 2009. Dans la charcuterieBonne résistance
Sanden Manufacturing Europe à Tin- industrielle, l’entreprise Ranou à
de l’industrie agroalimentaireténiac, fabricant de compresseurs de Saint-Évarzec (Finistère) investit pour
climatisation, a annoncé une restruc- Après trois trimestres consécutifs de agrandir son outil industriel de plus de
turation portant sur la suppression de baisse, l’emploi salarié dans l’in- 4 000 m² en 2009. Elle prévoit aussi la
67 salariés. 116 licenciements sont dustrie agroalimentaire repart à la création d’une cinquantaine d’emplois
également prévus à Cooper Standard hausse fin 2008 avec 2,1 %, contre pour les trois prochaines années.
Automotive, fabricant de joints en + 0,5 % au niveau national. Sur un an,
caoutchouc et plastique à Vitré. Fau- l’industrie agroalimentaire baisse de
recia-Siebret à Redon doit fermer dé- 0,8 % en Bretagne et de 0,6 % en Isabelle Roiseau
12 Octant n° 116 - Juin 2009 Bilan économique et social 2008Industrie
Perspectives 2009 : vers un redémarrage de l’activité ?
En France, les pertes d’emploi dans l’industrie s’accentuent à nou- Tout au long de l’année 2008, les industriels de l’agroalimentaire se
veau au cours des trois premiers mois de 2009 avec - 1,2 % (en don- sont montrés beaucoup moins pessimistes que les autres. Leur opi-
nées CVS provisoires). nion n’a pas atteint les plus bas niveaux observés en 1993. En mai
2009, ils considèrent, comme en avril, que leur activité a nettement
En mai 2009, les industriels français sont moins sombres. Leurs pers- progressé et leurs perspectives des prochains mois se redressent à
pectives de production se redressent depuis avril mais restent très nouveau.
basses. Elles laissent prévoir un recul quelque peu atténué de l’activi-
té au cours des trois prochains mois.
Avis des industriels sur la tendance de la production de Avis des industriels sur la tendance de la production
l'ensemble de l'industrie en France (soldes d’opinions, en % CVS) agroalimentaire en France (soldes d’opinions, en % CVS)
30 40
Activité passée Activité passée
20 30
10
20
0
10Activité prévue
-10
0
-20
-10
-30 Activité prévue
-20-40
-50 -30
2004 2005 2006 2007 2008 2009 2004 2005 2006 2007 2008 2009
Source : Insee, enquêtes nationales de conjoncture Source : Insee, enquêtes nationales de conjoncture
La production industrielle française recule nettement fin 2008 et début 2009
(1)En France, la production manufacturière se replie de 7,6 % au qua- Au cours des trois premiers mois de 2009, le recul de la production
trième trimestre 2008, après - 1 % au troisième trimestre et - 2,1 % au manufacturière s’intensifie à nouveau (- 8,3 %), mais reste contenu à
printemps. Par rapport à 2007, la chute atteint 2,7 % en 2008 après - 1,9 % pour l’industrie agroalimentaire.
quatre années consécutives à la hausse.
La plupart des secteurs industriels sont concernés. La production
(1)selon la nouvelle Nomenclature Agrégée (NA) associée à la Nafagroalimentaire suit un scénario différent : en baisse au cours du pre-
mier semestre, elle se redresse au second. En moyenne sur 2008, la rev.2, qui se substitue à la Nomenclature Économique de Synthèse
baisse se limite alorsà1%. (NES).
Pour en savoir plus
Synthèse régionale de l’industrie bretonne : le dynamisme de l’emploi s’es- IAA : bilan annuel économique / Joëlle Salaün, Patrick Doudard, Gaëlle Coton-•
souffle / Insee Bretagne ; Marie-Hélène Kerouanton... [et al.]. - Dans : Octant ; nec… [et al.]. - Dans : La revue de l’Observatoire des IAA ; n° 93 (2009, avr.). - P.
n° 114 (2008, oct.). - P. 5-22. - Accessible en ligne. 7-30.
Enquête mensuelle de conjoncture dans l’industrie - Dans : Informations Rapi- L’industrie en France en 2007-2008 : rapport de la Commission Permanente de
des ; n°140 (2009, mai). - 4 p.- Accessible en ligne. Concertation pour l’Industrie (CPCI), Service des études et des statistiques in-
dustrielles. - Paris : Sessi, 2009. - 233 p.
erCréations d’emplois dans le secteur concurrentiel à la fin du 1 trimestre 2009 -
Dans : Informations Rapides ; n°134 (2009, mai). - 4 p.- Accessible en ligne. www.insee.fr/fr/regions/bretagne/
Indice de production industrielle - Dans : Informations Rapides ; n°130 (2009, www.bretagne.drire.gouv.fr/
mai). - 4 p.- Accessible en ligne.
www.draf.bretagne.agriculture.gouv.fr/
L’industrie en Bretagne / réalisé sous la dir. de Marie-Hélène Kerouanton ; rédi-
www.insee.frgé par Jean-Jacques Allain, Nadine Blot, Adrienne Courcoul... [et al.] ; Insee
Bretagne ; Région Bretagne ; Drire... [et al.]. - Dans : Dossier WEB ; n° 8 (2008,
www.industrie.gouv.fr/sessi/juil.). - Système en ligne.
www.agreste.agriculture.gouv.frL’industrie en France : édition 2008 / coordonné par Raymond Heitzmann, Fran-
çois Magnien ; Insee ; Service des études et des statistiques industrielles. - Pa-
ris : Insee, 2008. - 225 p. - (Références). - Accessible en ligne.
Bilan économique et social 2008 Octant n° 116 - Juin 2009 13

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.