Jura : les chefs-lieux de cantons toujours plus attractifs

De
Publié par

Les habitants du Jura se tournent de plus en plus vers les pôles de services intermédiaires, qui coïncident souvent avec les chefs-lieux de cantons. C'est la conséquence de la disparition des équipements dans les zones les plus rurales.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 21
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

LA STATISTIQUE AGRICOLE
LES ÉQUIPEMENTS
COMMUNAUX DANS LE JURA
NUMÉRO SPÉCIAL
JURA
Les habitants du Jura se tournent de plus
en plus vers les pôles de services
intermédiaires, qui coïncident souvent
avec les chefs-lieux de cantons.
C’est la conséquence de la disparition
des équipements dans les zones
les plus rurales.
Les Jurassiens doivent parcou- Au sein du département, une
rir près de trois kilomètres pour forte hétérogénéité existe quant
trouver les principaux services aux services à disposition des
et commerces dont ils ont be- habitants. Moins de 40% de la
soin au quotidien. Le Jura se population, résidant dans seule-
trouve ainsi dans une position ment 11 communes, dispose sur
intermédiaire entre celle du place de la gamme la plus large
Doubs, mieux équipé, et celle d’équipements et de commer-
de la Haute-Saône, moins bien ces qui inclut l'hôpital et le ci-
équipée. néma. Ainsi, plus d’un juras-
Niveau d’équipements
Nombre de commerces et de services présents sur la commune sur un
total de 36 équipements de référence (dont la liste figure dans le
tableau ci-après). Il n’est pas tenu compte du nombre de commerces
de chaque type installés sur la commune.
Éloignement ou distance moyenne aux équipements
Distance moyenne des habitants de la commune aux 36 équipements
de référence. Si la commune possède un équipement, ses habitants
sont réputés « desservis sur place ». Plus un équipement est rare sur
le territoire, moins il pèsera dans le calcul de l’éloignement : une
commune qui apparaît très éloignée des équipements l’est donc
avant tout des commerces les plus vitaux (boulangerie, supérette...).Nº 24 - MARS 1999
INSEE Franche-Comté - DDAF du Jura - L'ESSENTiEL Nº24
ESSIC3918 Prix : 15FINVENTAIRE COMMUNAL : L’ENQUÊTE
L’Inventaire communal est une enquête réalisée par le Service
Central des Enquêtes et Études Statistiques (SCEES) du Ministère
de l’Agriculture et de la Pêche et l’Institut National de la Statistique
et des Études Économiques (INSEE) avec le soutien de la Déléga-
tion à l’Aménagement du Territoire et à l’Action Régionale (DATAR).
Toutes les communes de France (hors Dom, Corse et petite cou-
ronne parisienne) ont été interrogées au cours des mois de février
et de mars 1998 sur les principaux équipements commerciaux et
services à la population existant sur leur territoire, comme elles l’ont
été par le passé en 1979 et en 1988. En l’absence d’un équipement,
il était demandé à la Commission communale réunie pour l’occasion
de se prononcer sur la commune généralement fréquentée par les
habitants pour trouver cet équipement.
Centrée sur les équipements les plus courants, cette enquête per-
met d’appréhender plus spécifiquement le monde rural. La plupart
des communes appartenant à des grandes agglomérations de plus
de 10 000 habitants n’ont donc été enquêtées que sur une gamme
restreinte de services, la présence ou l’absence des commerces
ayant été imputée a priori à partir de fichiers d’origine administra-
tive. Les agglomérations de plus de 10 000 habitants font donc
l’objet d’un traitement particulier dans l’ensemble des résultats de
cette enquête.
sien sur quatre doit quitter sa accéder à ces équipements. C’est
commune pour scolariser ses le cas de près de 26% des Juras-
enfants, trouver une épicerie, siens en 1998, alors qu’ils
un garage automobile, recourir n’étaient que 21% en 1980.
à un maçon ou encore acheter En vingt ans, les équipements
des cigarettes. Un Français sur se sont raréfiés dans les plus
dix seulement se trouve dans petites communes pour se con-
cette situation. centrer dans les villes. Près de
Les facilités d’accès aux servi- 60% des communes du Jura pos-Guide de lecture : Les communes situées aux limites de l’aire
d’influence de Nozeroy subissent aussi l’attraction de Champagnole. ces sont inégales et contrastées sédaient une école en 1980. En
Elles apparaissent donc moins dépendantes des équipements de
dans le département. Entre trois 1998, elles ne sont plus que 28%.Nozeroy que les communes qui en sont plus proches.
zones favorisées com- Des regroupements
portant les principales pédagogiques ont étéBaisse des
agglomérations (la mis en place pour as-équipements
plaine doloise, le Re- surer l’éducation desen zone rurale
vermont et le Haut- enfants. Pendant la
Jura) s’intercalent des territoi- même période, plus de 16% des
res plus ruraux : l’extrême nord communes ont perdu leurs com-
du département, la Bresse, le merces d’alimentation générale.
Val d’Amour, la Petite Monta- Les communes du Jura sont plus
gne, les Premier et Deuxième concernées par la disparition de
Plateaux. Ainsi, les habitants de ces commerces que les commu-DES ÉQUIPEMENTS
Dole, Lons-le-Saunier, Poligny, nes franc-comtoises ou françai-QUI SE REGROUPENT PAR GAMMES
Les équipements apparaissent plus ou moins dispersés sur le terri- Arbois ou Saint-Claude, par ses. Un jurassien sur trois ha-
toire. Ils ont en fait tendance à se concentrer dans certaines commu- exemple, trouvent sur place l’en- bite dans une commune ayant
nes : le bureau de tabac et l’épicerie dans la même commune que semble des équipements ou ser- perdu des équipements au cours
l’école, le supermarché dans le même bourg que la gendarmerie, la
vices retenus dans l’étude. La des vingt dernières années. Cettebanque, le dentiste ou le collège. On définit ainsi quatre gammes
population vivant dans les zo- évolution est nettement plusd’équipements qui se retrouvent très largement dans les mêmes
communes : une gamme minimale, une gamme de proximité, une nes plus isolées doit parcourir importante qu’au niveau natio-
gamme intermédiaire et une gamme supérieure. plus de cinq kilomètres pour nal, mais reste dans la moyenne
INSEE Franche-Comté - DDAF du Jura - L'ESSENTiEL Nº24Guide de lecture :
franc-comtoise. À l’inverse, ces dits « intermédiaires ». On Arinthod est à la fois pôle de services intermédiaires et pôle de
services de proximité : les habitants de son aire d’influence s'ymoins d’une commune sur cinq en dénombre 33 dans le dépar-
rendent donc pour trouver les commerces de ces deux gammes. Ena élargi son offre de services. tement et ils offrent une large revanche, Beaufort n’est fréquentée que pour les services de la
Généralement, les pôles de ser- gamme d’équipements, notam- gamme de proximité, les habitants de son aire d’influence se rendant
à Lons-le-Saunier pour les commerces de la gamme intermédiaire.vices se renforcent alors que les ment magasins spécialisés dans
communes environ- les vêtements, électro-
nantes perdent leurs ménager ou meubles,33 pôles DES PÔLES DE SERVICES CORRESPONDANT
commerces. Les com- collège, dentiste, per- AUX GAMMES D’ÉQUIPEMENTSintermédiaires Concentrés généralement dans les mêmes communes, les équipe-munes proches des ception, gendarmerie.
ments d’une gamme (intermédiaire ou de proximité) exercent leplus grandes agglomérations Bien équipés, ces pôles exer-
même type d’attraction sur les communes non équipées alentours.
sont les mieux équipées. Le pôle cent une forte attraction sur les Ainsi en l’absence d’une perception et d’un notaire, les habitants de
d’Arinthod se distingue en of- zones rurales qui les environ- 65% des communes trouvent ces deux services sur la même com-
mune.frant plus d’équipements à une nent. Ainsi, la population re-
Les deux gammes de services, intermédiaire et de proximité, définis-bonne partie des habitants de la courant aux commerces implan-
sent de ce fait par leur attraction des pôles de services et une airePetite Montagne, zone plutôt tés à Arinthod, Clairvaux-les-
d’influence autour de chacun d’eux.
rurale. Lacs, Saint-Julien, Sellières ou Les agglomérations de plus de 10 000 habitants sont considérées
Si les équipements se raréfient Voiteur est deux fois plus im- comme des entités indissociables qui attirent les communes environnan-
tes par leurs équipements, quelle que soit la commune de l’aggloméra-en milieu rural, les habitants se portante que le nombre d’habi-
tion qui héberge les commerces.tournent vers des pôles de servi- tants de ces communes. Nozeroy
INSEE Franche-Comté - DDAF du Jura - L'ESSENTiEL Nº24L’INVENTAIRE COMMUNAL, C’EST AUSSI...
COMMUNOSCOPES CARTOVISIONS :
Pour chaque département 100 cartes thématiques et des résultats
chiffrés à divers niveaux géographiques : 9 pages de tableaux par
commune, 2 pages par chef-lieu de canton, 6 indicateurs synthétiques
pour chacune des communes du département, des comparaisons
entre 1988 et 1998 par canton, arrondissement et petite région agri-
cole.
Les communoscopes-cartovisions sont disponibles sur cédérom :
1 cédérom par région, 110 francs,
une collection de cédéroms France entière, 2 000 francs.
ÉQUIPEMENTS ET ATTRACTIONS DES COMMUNES,
FICHIER DÉTAIL :
Toutes les données de l’enquête, par thème et par commune, sur
cédérom :
1 cédérom par région, 310 francs,
1 cédérom France entière, 4 000 francs,
5 cédéroms thématiques France entière, 900 francs par thème
(services-commerces, enseignement-santé-action sociale, sports-loisirs-
culture, tourisme, réseaux-dessertes).
TERRITOIRES VÉCUS :
La carte-poster permettant de visualiser l’organisation du territoire
autour des pôles de services : 76 francs au format 108 x 116 cm, 50
francs au format 68 x 73 cm.
INTERNET :
http://www.insee.fr.agriculture.gouv.fr
http://datar.gouv.fr
SUR MESURE : Des extractions ou des tabulations sur mesure
attire une population cinq fois à la station service, en passant peuvent être réalisées à la demande auprès des directions régionales
supérieure à la sienne. Ces zo- par le bureau de poste et le mé- de l’INSEE ou des directions départementales ou régionale de l'Agri-
culture et de la forêt.nes représentent des espaces de decin généraliste. Les commu-
solidarités fortes entre des com- nes concernées qui disposent de
munes dont les habitants profi- ces équipements sont dites «pô-
tent des mêmes servi- les de services de sant de services de santé : phar-
ces et des mêmes équi- Stabilité proximité». Ces petits macies et médecins (+30%),
INSEE Franche-Comté
pements commer- des aires pôles disposant d’un infirmiers (+14%). Le nombre "le Major" 83, rue de Dole
ciaux. Compte tenu de d'influence équipement commer- de communes disposant d’un BP 1997 25020 BESANÇON Cedex
Tél : 03 81 41 61 61 Fax : 03 81 41 61 99leurs caractéristiques, cial de base, relaient salon de coiffure augmente éga-
ces aires d’influence ont assez les pôles de services intermé- lement fortement (+35%). Les
DDAF du Jura
peu évolué au cours des vingt diaires pour satisfaire les be- besoins croissants en matière Service Départemental de Statistique Agricole
avenue du 44e RI - BP 396dernières années, les nouveaux soins les plus courants des habi- de santé, dus au vieillissement
39016 LONS LE SAUNIER Cedexéquipements, comme les gran- tants : le pain, la viande, la poste de la population rurale notam-
Tél : 03 84 43 40 00 Fax : 03 84 43 40 40
des surfaces étant venus s’im- ou l’essence. Ils permettent aux ment, ont largement favorisé
Directeur de la publication : Jacques Jacobplanter dans ces communes dis- communes les plus rurales de se l’installation de professions
Rédacteur en chef : Jean-Éric Place
posant déjà d’une large gamme procurer, à moins de cinq kilo- médicales ou paramédicales. Auteur : Christiane Poncet
Composition, mise en page :de services. mètres, les produits de première
Maurice Boguet, Sylvie Cudey
Imprimerie : Éblé BesançonUn peu plus de 7 jurassiens sur nécessité. On peut citer Crançot, Christiane Poncet
10 trouvent sur leur commune Doucier, Chaumergy, Beaufort. (direction départementale de l'Agriculture Nº de CPPAP : 3 021 AD
ISSN : 1248-2544même les équipements de proxi- À noter une nette progression et de la forêt, service départemental © INSEE - DDAF 1999
dépôt légal : mars 1999mité. Cela va de la boulangerie du nombre de communes dispo- de statistique agricole)
INSEE Franche-Comté - DDAF du Jura - L'ESSENTiEL Nº24
??????

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.