L'activité hôtelière en 2010 renoue avec la croissance

De
Publié par

La fréquentation hôtelière en Ile-de-France progresse à nouveau en 2010, de plus de 5 %, mais reste inférieure aux niveaux d’avant la crise. La reprise y est plus nette qu’en province. Les arrivées de la clientèle française dans les hôtels d’Ile-de-France progressent de 7,6 % alors que pour la clientèle internationale la hausse n’est que de 2,0 %. La clientèle d’affaires est le principal moteur de cette croissance. Les taux d’occupation du parc hôtelier sont en hausse, en particulier pour les catégories supérieures. Introduction La fréquentation hôtelière progresse mais reste inférieure aux niveaux d'avant la crise Reprise plus dynamique pour la clientèle française La clientèle d'affaires : principal moteur de la croissance Des taux d'occupation en hausse, surtout pour les catégories supérieures
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 8
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

22
Tourisme
L’activité hôtelière en 2010 renoue
avec la croissance
n 2010, la reprise de l’activité tes en provenance de Chine (+ 50,0 %), la fréquentation, en particulier les hô-
touristique dans le monde a été du Proche et Moyen Orient (+ 30,8 %) tels classés de 3 à 5 étoiles. De même,E remarquablement rapide. Le ainsi que des Amériques (+ 7,9 %) est au tous les départements de la région ont
nombre d’arrivées touristiques interna contraire en forte hausse. enregistré des progressions de leur taux-
tionales a augmenté de 6,6 % par rapport de fréquentation hôtelier, notamment
La clientèle d’affaires :à 2009. La progression a été particuliè- le Val-d’Oise et le Val-de-Marne.
rement forte dans les pays émergents principal moteur de la croissance
■■■■ Aurelian Catana,
(+ 8,3 %), alors qu’en Europe la hausse
Sandrine ChaussonLa clientèle d’affaires est à l’origine dea été un peu plus modérée (+ 3,3 %).
Comité Régional du Tourisme
presque la moitié des nuitées hôtelières
Paris Ile-de-France
en Ile-de-France. Le niveau de fréquen-La fréquentation hôtelière
Forte haussetation de la clientèle d’affaires est mêmeprogresse
supérieur en 2010 aux résultats enregis- de la fréquentation
mais reste inférieure
trés en 2007 et en 2008. Les hôtels clas- des clientèles françaises
aux niveaux d’avant la crise et néerlandaisessés 3 étoiles et 4 étoiles ont pleinement
dans les campingsbénéficié de cet afflux important.
En Ile-de-France, la fréquentation tou-
De mai à septembre 2010, les campingsristique progresse en 2010 plus Des taux d’occupation en hausse,
d’Ile-de-France ont accueilli plus de 500 000fortement qu’en France métropolitaine,
surtout pour touristes. Le nombre de nuitées est enaussi bien au niveau des arrivées (+ 5,2 %
hausse de 7,6 % du fait notamment de lales catégories supérieureset + 1,8 %) que des nuitées hôtelières
clientèle française qui en représente le
(+ 5,6 % et + 2,2 %). Le dynamisme de
Le taux d’occupation hôtelier global quart. La clientèle néerlandaise à
l’activité a été important tout au long
progresse de 3,7 points en 2010 par elle seule le tiers de la clientèle étrangère et
de l’année, à l’exception des mois de
rapport à 2009, pour s’établir à 73,2 %. augmente de 20 % pour atteindre un niveau
janvier, d’avril et de décembre où des
de nuitées proche de celui des Français.Il reste néanmoins inférieur aux valeurs
événements exceptionnels (nuages de
enregistrées en 2008 et en 2007. Toutes
cendres volcaniques et fortes chutes de
les catégories profitent de la reprise de Définitionsneige) ont affecté la venue de la clien-
tèle internationale. Malgré une pro- Touriste : visiteur qui passe au moins une
Le nouveau classement :gression importante, le nombre de nuit dans un hébergement collectif ou privé,
présentation généralenuitées hôtelières reste inférieur à celui pour un motif professionnel ou privé.
des années 2007 et 2008. Arrivées ou séjours : nombre de clientsLa réforme du classement des héberge-
différents qui séjournent une ou plusieursments touristiques concerne les hôtels, les
Reprise plus dynamique nuits consécutives dans un même hôtel.campings, les parcs résidentiels de loisirs,
pour la clientèle française les résidences de tourisme, les villages de Nuitées : nombre total de nuits passées par
vacances, les meublés de tourisme et les les clients dans un hôtel.
Les arrivées de la clientèle française villages résidentiels de tourisme. Ce nou-
Durée moyenne de séjour : rapport dudans les hôtels d’Ile-de-France progres- veau classement est entré en vigueur le 27
er nombre de nuitées par le nombre d’arrivées.sent de 7,6 % alors que, pour la clien- décembre 2009 pour les hôtels et le 1 juil-
tèle internationale, la hausse n’est que let 2010 pour les autres types d’héberge-
Pour en savoir plus :de 2 %. La fréquentation touristique in- ment touristique. Il cohabitera avec l’ancien
ternationale progresse grâce aux classement jusqu’au 23 juillet 2012. Le nou- « Baromètre OMT du tourisme mondial »,
veau classement comporte 5 catégories al-clientèles des pays lointains (+ 11,5 % OMT, Volume 9, n° 1, janvier 2011.
lant de 1à5étoiles, marquant ainsi laen termes d’arrivées), tandis que les « Le 4 pages de conjoncture hôtelière »,
disparition de la catégorie « 0 étoile » et laEuropéens sont venus moins nombreux DGCIS, n° 12, avril 2011.
création de la c « 5 étoiles », enqu’en 2009 (- 3,1 %). La moindre fré-
« Repères de l’activité touristique de la des-adéquation avec les normes de classifica-quentation de la clientèle européenne
tination Paris Ile-de-France », CRT, n° 3,tion internationales. Pour le moment, enest notamment due au fort recul de la
2010.Ile-de-France, 287 hôtels sont passés à lafréquentation des clientèles britannique
nouvelle classification dont 27 établisse- http://www.nouveau-paris-ile-de-france.fr/
(- 11,9 %) et néerlandaise (- 12,4 %). Le
ments en catégorie « 5 étoiles ». espace-presse-228876.htmlnombre d’arrivées hôtelières de touris-
Insee Ile-de-France 2011 Regards sur... l’année économique 2010L’activité hôtelière en 2010 renoue avec la croissance
23
Taux d'occupation mensuel des hôtels et des campingsFréquentation globale des hôtels et des campings en 2010
Région Ile-de-Franceen milliers
%
100
Ile-de-France
90
Hôtels Campings
80
Arrivées 31 745,2 502,7
Français 18 472,0 151,4 70
Etrangers 13 273,2 351,3
60Nuitées 65 784,8 1 462,6
Français 31 975,1 366,0
50
Etrangers 33 809,7 1 096,6
40Durée moyenne de séjour (en jours) 2,1 2,9
Français 1,7 2,4
30
Etrangers 2,5 3,1
20
Sources : Insee, DGCIS, CRT
10
0
Janv. Févr. Mars Avr. Mai Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc.
Evolution des nuitées dans les hôtels et campings depuis 5 saisons Hôtels régionaux 2010 Hôtels régionaux moyenne 2006-2010
Région Ile-de-France
Campings régionaux 2010 Campings régionaux moyenne 2006-2010
indice base 100 en 2006
Sources : Insee, DGCIS, CRT
140
120
Nuitées par catégorie dans les hôtels et les campings régionaux
en milliers
100
Hôtels Campings
Evolution Evolution80
2010 2010/2009 2010 2010/2009
(en %) (en %)
60 0 étoile 7 423,8 -0,7 /// ///
2006 2007 2008 2009 2010 1 étoile 2 417,3 2,3 39,1 -25,3
2 étoiles 20 581,7 2,9 125,3 5,6
Hôtels régionaux Hôtels France métropolitaine 3 étoiles 21 200,3 6,4 747,2 19,9
Campings régionaux Campings France métropolitaine 4 étoiles ou plus 14 161,8 13,3 551,1 -2,6
Total 65 784,9 5,6 1 462,7 7,6Champ : nuitées dans les hôtels de janvier à décembre, dans les campings de mai à
septembre.
Sources : Insee, DGCIS, CRT Sources : Insee, DGCIS, CRT
Nuitées par département dans les hôtels et les campings
en milliers
Hôtels Campings
Evolution 2010/2009 Evolution 2010/2009
2010 2010(en %) (en %)
Total dont étrangers Total dont étrangers Total dont étrangers Total dont étrangers
Paris 35 782,7 22 491,9 5,7 3,9 158,3 118,7 5,5 9,1
Seine-et-Marne 8 860,6 4 824,6 3,5 -4,1 901,2 677,3 8,7 6,1
Yvelines 2 498,1 554,6 1,9 -16,3 204,7 160,1 14,0 15,5
Essonne 2 131,7 424,7 2,5 -21,0 101,2 63,8 -3,6 -6,5
Hauts-de-Seine 5 111,8 2 136,2 6,2 8,8 /// / // // ///
Seine-Saint-Denis 4 585,1 1 305,6 9,1 17,7 7,7 3,2 -2,5 15,8
Val-de-Marne 3 153,1 959,7 7,0 20,5 74,1 63,3 1,1 3,6
Val-d'Oise 3 661,6 1 112,3 8,4 3,3 15,4 10,2 4,6 4,3
Ile-de-France 65 784,7 33 809,6 5,6 3,0 1 462,6 1 096,6 7,6 6,7
Sources : Insee, DGCIS, CRT
Insee Ile-de-France 2011 Regards sur... l’année économique 2010

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.