L'année économique et sociale 2005 - Transports

Publié par

En Ile-de-France, l'année 2005 est caractérisée par une intensification du trafic aérien de voyageurs, alors que l'activité des transports collectifs urbains enregistre une croissance plus modérée. Le réseau SNCF enregistre la hausse la plus importante du nombre de voyages(+ 3 %), alors que pour la RATP l'augmentation est modérée et bien plus faible qu'en 2004(+ 1,3 % contre + 6,3 % en 2004). L'activité dans le transport de marchandises progresse(+ 1,9 %) mais à un rythme plus lent qu'en 2004. Cette croissance est principalement due au fret fluvial (+ 6 %) et aérien (+ 5 %). Les immatriculations de véhicules utilitaires sont en recul, alors qu'après la forte chute de 2004 (- 6,6 %) le nombre d'immatriculations de voitures particulières neuves se redresse en 2005 (+ 2,3 %). Les effectifs salariés du transport progressent légèrement en 2005 (+ 1,2 %), alors qu'ils diminuent en province (-0,1 %). Les pertes d'effectifs se poursuivent à la SNCF. L'emploi salarié croît à la RATP et à Air France.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 9
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

36 Transports
Transports :
une activité encore bien orientée
n Ile-de-France, l’année 2005 cules particuliers (due en partie à la marchandises sur les deux aéroports
est caractérisée par une intensi- hausse du prix des carburants), mais franciliens Roissy et Orly continue glo-E fication du trafic aérien de aussi au retour des touristes à Paris tout balement à bien se porter, mais les volu-
voyageurs, alors que l’activité des trans- au long de l’année 2005. mes transportés restent faibles par
ports collectifs urbains enregistre une rapport aux autres modes (2 millions de
Le réseau SNCF enregistre la hausse la
croissance plus modérée. L’activité tonnes sur un total de 280 millions de ton-
plus importante du nombre de voyages
dans le transport de marchandises est un nes). Le transport routier en véhicules de
(3 % en 2005 contre 4,8 % en 2004),
peu plus dynamique qu’en 2004. Les ef- plus de 3,5 tonnes est en hausse de 2 %.
alors que pour le réseau RATP, l’augmenta-
fectifs salariés du transport progressent Il est tiré par les échanges avec l’extérieur
tion est modérée et bien plus faible qu’en
légèrement en 2005 dans le secteur pri- de la région. Au niveau national, le trans-
2004 (1,3 % contre 6,3 % en 2004). Au
vé, alors que ceux de la SNCF conti- port routier sous pavillon français
sein du réseau RATP, le tramway est le
nuent de baisser. connaît une diminution de l’activité in-
mode de transport le plus dynamique
ternationale très importante. De plus,
(+ 7 %). Au contraire, le trafic des autobus
Dynamisme du transport aérien pour la première fois depuis 1993, l’acti-
parisiens est ralenti (- 4,8 %) à cause des
vité intérieure affiche aussi une baisse.de passagers travaux sur les boulevards des Maréchaux
et sur le boulevard Magenta. Les transports ferroviaires subissent,
Le trafic aérien de voyageurs enregistre
pour la cinquième année consécutive,
une croissance pour la deuxième année Baisse des immatriculations une décroissance importante de leur
consécutive. Plus de 108 millions de
de véhicules utilitaires activité (- 5,8 %). Elle est encore plus
passagers ont été transportés en 2005.
marquée pour le transport combiné
Cette progression concerne surtout le Contrairement à la province, le volume
rail-route qui recule de plus de 13 %.
trafic international, en particulier dans des immatriculations de véhicules utili-
les aéroports régionaux. La bonne fré- taires baisse en Ile-de-France. Cette dimi- Nouveau recul des effectifs
quentation touristique en France en nution, de près de 1 % dans la région, est
à la SNCF
2005 explique en partie cette crois- significative dans les départements des
sance. La plate-forme de correspon- Dans le secteur privé des transports enHauts-de-Seine, des Yvelines et Paris.
dance Paris - Roissy-Charles-de-Gaulle Ile-de-France, les effectifs salariés aug-
A l’inverse, après une forte chute en 2004
est la plus importante d’Europe pour les mentent de 1,2 % en 2005, alors qu’ils
(- 6,6 %), le nombre d’immatriculations de
passagers internationaux. diminuent de 0,1 % en province. La
voitures particulières neuves se redresse en
croissance des emplois est marquée en
Concurrencé par le TGV, le trafic inté- 2005 (+ 2,3 %). L’évolution se rapproche
Seine-Saint-Denis.
rieur connaît une croissance plus de celle observée en province (+ 2,8 %).
faible. Cette dernière profite essentiel- La hausse des immatriculations est impor- Dans les entreprises nationales, l’em-
lement aux lignes transversales Pro- tante dans le Val-de-Marne (+ 5 %). Seul le ploi salarié croît à la RATP et à Air
vince - Province (+ 4 %), alors que sur département des Hauts-de-Seine affiche France, mais les pertes d’effectifs se
les lignes radiales Paris - Province, le une baisse (- 1,6 %). poursuivent à la SNCF (- 2,1 %).
trafic augmente peu.
Croissance du transport fluvial ■■■■ Laurence CHEVREUX,
Insee, Service études et diffusionHausse modérée des transports de marchandises
Joël PHILIPPE, Dreif
collectifs urbains de voyageurs En 2005, l’activité dans le secteur du
transport des marchandises en Pour en savoir plusGlobalement, l’activité des transports
Ile-de-France progresse (+ 1,9 %) mais
collectifs urbains en Ile-de-France « Le fret en Ile-de-France », Note de
à un rythme plus lent qu’en 2004. Cette e
continue de progresser par rapport à conjoncture, n° 47, 4 trimestre 2005,
croissance est principalement due au Direction régionale de l’Equipement enl’année dernière, mais à un rythme
fret fluvial (+ 6 %) et aérien (+ 5 %). Ile-de-France.moins soutenu (+ 1,6 % en 2005 contre
5,9 % en 2004) et ce, sur l’ensemble Le transport fluvial gagne du terrain, en www.equipement.gouv.fr/statistiques
des réseaux. Cette croissance des trans- particulier le transport de conteneurs sur la
Le Syndicat des Transports en
ports collectifs urbains est à relier à la Seine qui enregistre une hausse de 25 %
Ile-de-France : www.stif-idf.fr
diminution de la circulation des véhi- de son activité. Le transport aérien de
Insee Ile-de-France 2006 Regards sur... l’année économique et sociale 2005Transports : une activité encore bien orientée
37
Transport aérien de passagers Nombre de voyages (en millions)
Nombre Evolution (%) Evolution
2004 20052005 2005/2004 (%)
(millions) 2005/2004 2004/2003
RATP 2 779 2 814 1,3
Paris - International 57,5 5,9 8,6 dont : Métro 1 336 1 373 2,8
Province - International 24,5 12,4 11,4 RER 438 444 1,4
Paris - Province 17,6 0,6 -0,1 Bus Paris 352 335 -4,8
Province - Province 5,20 4,0 -9,1 Bus banlieue 588 595 1,2
Métropole - Outre-mer 3,3 0,0 4,7 Tramways 58 62 6,9
Total 108,1 6,1 6,6 Autres services 75 n.s
SNCF 613 631 2,9Source : Direction des transports aériens, SDEEP
Bus OPTILE + TRA 275 280 1,8
Ensemble 3 667 3 725 1,6
Source : Syndicat des Transports en Ile-de-France (STIF)
Immatriculations neuves en Ile-de-France
données brutes
Voitures particulières Total véhicules utilitaires*
Evolution 2005/2004 Evolution 2005/2004
2004 2005 2004 2005(%) (%)
Paris 62 530 65 040 4,0 13 020 12 620 -3,1
Hauts-de-Seine 83 110 81 770 -1,6 17 320 16 210 -6,4
Seine-Saint-Denis 26 150 26 600 1,7 10 440 10 980 5,2
Val-de-Marne 30 150 31 690 5,1 7 550 7 790 3,2
Seine-et-Marne 37 950 39 200 3,3 8 000 8 010 0,1
Yvelines 79 160 81 670 3,2 10 820 10 310 -4,7
Essonne 38 800 39 790 2,6 7 620 8 050 5,6
Val-d'Oise 32 210 33 200 3,1 6 940 7 040 1,4
Ile-de-France 390 060 398 960 2,3 81 710 81 010 -0,9
Province 1 623 650 1 668 820 2,8 377 500 398 050 5,4
France métropolitaine 2 013 710 2 067 780 2,7 459 210 479 060 4,3
Part de l'Ile-de-France (%) 19,4 19,3 - 17,8 16,9 -
*véhicules utilitaires : camionnettes, camions, autobus et autocars, tracteurs routiers.
Source : ministère de l'Equipement, fichier central des automobiles
Effectifs salariés du secteur des transports
données brutes au 31 décembre
Evolution (%)2005
(millions) 2005/2004 2004/2003
Secteur privé :
Paris 24,5 - 3,7 + 1,9
Hauts-de-Seine 14,4 - 0,4 - 7,3
Seine-Saint-Denis 26,4 + 10,5 + 8,5Transport de marchandises en Ile-de-France
Val-de-Marne 13,3 - 3,8 + 1,3en millions de tonnes
Seine-et-Marne 17,6 - 1,6 + 2,0
Evolution Yvelines 9,2 + 4,1 + 2,12004 2005* 2005/2004 (%) Essonne 12,3 + 2,0 - 2,9
Val-d'Oise 16,0 + 1,3 - 0,5
Route (1) 243,9 248,8 2,0
Ile-de-France 133,7 + 1,2 + 1,1
Fer 13,7 12,9 -5,8
Province 543,1 - 0,1 + 0,7
dont : transport combiné 3,8 3,3 -13,1
France métropolitaine 676,8 + 0,1 + 0,8
Fluvial 19,6 20,8 6,1
Entreprises nationales :
Aérien 2 2,1 5,0
SNCF 164,8 - 2,1 - 2,0
Total 279,2 284,6 1,9
RATP 45,2 + 1,3 0,6
*données provisoires. Air France 63,4 + 1,2 - 0,9
(1) y.c. transport international : résultats de l'enquête TRM.
Champ : établissements de 10 salariés ou plusSources : SNCF, Port autonome de Paris, Aéroports de Paris,
ministère de l'Equipement Sources : Entreprises nationales et Unedic pour le secteur privé
Insee Ile-de-France 2006 Regards sur... l’année économique et sociale 2005

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.