L'année économique et sociale 2006 - Industrie

De
Publié par

Le chiffre d'affaires des entreprises industrielles franciliennes augmente de 5 % en 2006. Cette performance cache des situations contrastées. L'industrie des biens de consommation est la plus dynamique alors que l'activité est fortement ralentie dans l'industrie des biens d'équipement et en déclin dans l'industrie automobile. L'emploi industriel continue de reculer en Ile-de-France, mais la baisse est atténuée (-1,1 %) par rapport aux années précédentes. En 2004, près de 40 % des effectifs des chercheurs du secteur public et privé sont concentrés en Ile-de-France. Plus des deux tiers des dépenses de recherche sont assurées par les entreprises.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 5
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

24 Industrie
Une reprise affectée par
les difficultés persistantes de l’automobile
omme en 2005, le chiffre d’af- soutenue par l’aéronautique, les réseaux Enjeux et défis de l’industrie
faires des entreprises industrielles de télécommunications et les instruments en Ile-de-FranceC franciliennes a progressé en 2006 de mesure. Anticiper et innover sont les deux défis princi-
(+ 5,3 %). L’activité de l’ensemble des grands paux auxquels sont confrontés les PME pour
secteurs a évolué favorablement, à l’excep- Pôles de compétitivité : 25 projets maintenir et développer leur compétitivité,
tion d’un repli de l’industrie automobile. conditions du maintien d’un tissu industrielrégionaux soutenus en 2006
pérenne en Ile-de-France. Pour y parvenir, le
Le secteur des biens de consommation a été
Plus de 270 projets de recherche et déve- regroupement et la mise en réseau apparais-
une nouvelle fois le plus dynamique (+ 11 %),
loppement (R&D) d’envergure ont émer- sent comme des voies à explorer de manière
notamment la pharmacie-parfumerie et
gé depuis la création, en 2005, des 66 privilégiée. Des « plans filière », appuyés sur
l’habillement-cuir. L’activité a également
les propositions d’actions, sont à construirepôles nationaux de compétitivité. Les
été bien orientée dans le secteur des biens
dans la cadre de la mise en œuvre du nou-principaux domaines concernés sont les
intermédiaires (+ 7 %). La progression du
veau contrat de projets Etat-région et des fu-nouvelles technologies, le multimédia,
chiffre d’affaires dans le secteur des biens turs programmes opérationnels européens.l’énergie, la santé, les biotechnologies,
d’équipement a été plus modérée (+ 1,5 %).
l’aéronautique et les transports.
Ces éléments sont les principales conclu-Le recul de l’industrie automobile sur le
sions de la première monographie indus-marché européen, devenu moins porteur, En Ile-de-France, les 25 projets soute-
trielle régionale, publiée par la Directiona conduit à une baisse de 2,8 % de son nus en 2006 représentent un montant
régionale de l’industrie, de la recherche et dechiffre d’affaires. de dépenses de R&D de 237 millions
l’environnement d’Ile-de-France (Drire). Elled’euros, pour un montant d’aides de
En 2006, 3 500 entreprises ont été créées s’appuie sur des rencontres d’entreprises et
l’Etat et des collectivités territoriales
dans le secteur industriel dans la région d’organismes professionnels et présente
franciliennes de 88 millions d’euros.
sur les 73 000 créées dans l’ensemble des onze secteurs ou filières industriels, dont le
secteurs. Le nombre des créations indus- poids est prépondérant en Ile-de-France, ou
Les entreprises assurent qui sont en mutation rapide : l’aéronautique,trielles baisse depuis 2004 en Ile-de-
les deux tiers des dépenses l’agro-alimentaire, l’automobile, les biotech-France, comme au niveau national.
nologies, la défense, l’électronique, l’impri-franciliennes de R&D
merie, les jeux vidéo, la mécanique, les TICUn recul plus limité
En 2004, la dépense intérieure de re- et le textile habillement.
de l’emploi industriel
cherche et développement (DIRD) s’élève
à 14,5 milliards d’euros en Ile-de-France. Pour en savoir plusL’érosion des effectifs dans l’industrie s’est
Plus des deux tiers de ces dépenses sont « La production industrielle en 2006, unepoursuivie en 2006 (- 2,1 %). Dans un
financés par les entreprises. L’Ile-de- reprise affectée par les difficultés persistan-contexte de croissance économique plus
France est l’une des deux régions françai- tes de l’automobile », Sessi, Le 4 pages dessoutenue qu’en 2005, ce repli est toute-
ses, avec Midi-Pyrénées, à satisfaire les statistiques industrielles, mars 2007.fois moins marqué qu’en 2005. La baisse
objectifs de la stratégie de Lisbonne : 3,2 % www.industrie.gouv.fr/portail/chiffres/des emplois ralentit dans le secteur des
du PIB est consacré à la DIRD. Près de 40 % index_etudes.htmlbiens de consommation qui bénéficie de
de la recherche nationale est localisée enla vigueur de la consommation des ména- « Enjeux et défis de l’industrie en Ile-de-France,
Ile-de-France, aussi bien en termes deges. En revanche, le recul des effectifs du monographie industrielle régionale », Drire
DIRD que d’effectif de R&D des secteurssecteur automobile, amorcé en 2005, Ile-de-France, édition 2007, mars 2007.
public et privé.s’accélère en 2006 (- 8,5 %), avec la www.ile-de-france.drire.gouv.fr/
contre-performance des constructeurs La recherche industrielle en Ile-de- « Dépenses de recherche et développement
français sur le marché intérieur et euro- France se concentre dans les entreprises en France en 2004 », Direction de l’évaluation,
péen. Les difficultés de l’industrie auto- dont les dépenses de R&D sont supérieu- de la prospective et de la performance, minis-
mobile se répercutent sur celle des biens res à 2 millions d’euros, dans les indus- tère délégué à l’Enseignement supérieur et à la
intermédiaires (- 3 %), malgré des condi- recherche, note recherche 06.03, juillet 2006 .tries de haute et moyenne technologie et
tions favorables pour les branches liées à www.recherche.gouv.fr/.dans les Yvelines et les Hauts-de-Seine.
l’activité du bâtiment et des biens d’équi-
Site internet de l’industrie en Ile-de-France :
pements mécaniques. Le secteur des ■■■■ Anne-Marie POINSOT
www.industrie-iledefrance.fr/
biens d’équipement résiste : l’activité est Drire d’Ile-de-France
Insee Ile-de-France 2007 Regards sur... l’année économique et sociale 2006Une reprise affectée par les difficultés persistantes de l’automobile
25
Bilan économique des entreprises industrielles franciliennes
évolution en %
2005 2006
6,3 5,3Chiffre d'affaires'affaires à l'export 1,7 5,4
Source : Banque de France
Créations d'entreprises dans l'industrie en Ile-de-France et en France
base 100 en 1993, données CVS
120
110
100
90
80
70
60
50
2001 20041993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2002 2003 2005 2006
France Ile-de-France
Champ : industrie, commerce et services (ICS), hors activités financières.
Source : Insee, répertoire des entreprises et des etablissements (Sirene)
La recherche privée en Ile-de-France en 2004 Evolution des effectifs bruts industriels 2005-2006
effectifs en nombre de personnes en équivalent temps plein recherche variation (%) de chaque trimestre par rapport au même trimestre de
l'année précédente
DIRDE Effectifs R&D dont 4Département (millions€) (milliers) chercheurs
2Paris 289 2 704 1 592
Hauts-de-Seine 2 890 23 525 14 624
0Seine-Saint-Denis 413 3 072 1 403
Val-de-Marne 618 3 958 1 936
-2
Seine-et-Marne 483 3 029 1 543
Yvelines 3 013 24 892 13 104 -4
Essonne 1 147 8 862 4 726
Val-d'Oise 257 2 363 1 365 -6
Entreprises où DIRDE supérieures
9 109 72 405 40 293
-8à 2 millions euros
Région (toutes entreprises) 9 792 81 648 46 874
-10
Source : ministère délégué à l'Enseignement supérieur et à la recherche,
enquête sur les moyens consacrés à la R&D dans les entreprises
-12
-14
IAA Biens de Automobile Biens Biens Industrie*
consommation d'équipement intermédiaires
*hors énergie.
Source : Unedic
Insee Ile-de-France 2007 Regards sur... l’année économique et sociale 2006

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.