La construction neuve en Haute-Normandie en 2008 - Retournement de conjoncture

De
Publié par

Après une année 2007 exceptionnelle pour la construction neuve en Haute-Normandie, le retournement en 2008 n'en est que plus spectaculaire. Tous les segments du marché sont touchés mais les promoteurs immobiliers, pour les logements, et le secteur secondaire, pour les locaux, sont les plus marqués.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 7
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

LA CONSTRUCTION NEUVE EN HAUTE-NORMANDIE EN 2008
Retournement de conjoncture
Michel MALANDAIN et Erwan POULIQUEN (Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement)
Après une année 2007 Nombre total de logements commencés par an
exceptionnelle pour la 12 000500 000
construction neuve en France
10 000400 000
Haute-Normandie, le
8 000
retournement en 2008 n’en est 300 000 Haute-Normandie
6 000que plus spectaculaire. Tous les
200 000
segments de marché sont touchés 4 000
mais les promoteurs immobiliers, 100 000
2 000
pour les logements, et le secteur
0 0secondaire, pour les locaux, sont 2004 2005 2006 2007 2008
les plus marqués.
Source : Dreal - Sitadel Unité : nombre
n 2008, la baisse dans la construction 1980 pour retrouver un niveau de cons- dans la phase haussière de construc-Eneuve en Haute-Normandie est la truction supérieur à 10 000 logements. tion ; ils tirent la croissance du marché ;
plus forte de France (respectivement Les principaux acteurs de la cons- leur activité représente alors 3 800 loge-
- 39 % et - 16 %). Les logements mis en truction neuve de logements ont chacun ments et 35 % du marché. A l’inverse,
chantier sont au nombre de 6 435. L’am- un rôle dans l’évolution du marché immo- quand la construction baisse en 2008,
pleur de la baisse s’explique par plu- bilier en 2008. Ainsi, les promoteurs im- leur repli est d’autant plus important avec
sieurs années successives de hausse mobiliers présentent une évolution environ 1 800 logements et une part du
aboutissant à une année 2007 exception- cyclique fortement corrélée à la conjonc- marché à 28 %. Les particuliers, qui gé-
nelle. Il faut remonter jusqu’aux années ture immobilière. Leur part augmente nèrent pourtant entre 50 et 60 % de la
construction, ont un moindre impact ;
cela s’est notamment vérifié durant le pic
Logements commencés par type de maîtrise d'ouvrage en Haute-Normandie
de construction en 2006 et 2007. Les
60
bailleurs sociaux, intervenant sur un
marché plus réglementé et moins exposé50
à la conjoncture, conservent une part qui
40 Particuliers oscille autour de 15 %.
Bailleurs sociaux
L’évolution de la construction des30 Promoteurs
locaux d’activité en Haute-Normandie est
20 similaire à celle des logements, avec une
baisse de 38 %, soit deux fois plus im-
10
portante qu’au niveau national (- 19 %).
0 Là aussi, cette baisse est à relativiser au
2004 2005 2006 2007 2008
regard de l’année 2007, assez exception-
Source : Dreal - Sitadel Unité : % nelle, pour ne pas dire atypique. En effet,
l’année 2008 semble plutôt s’inscrire
dans la tendance à la baisse observée
Locaux d'activité par secteur en Haute-Normandie depuis 2005.
1 400 Tous les secteurs sont en repli, en
baisse de 35 % pour le primaire et le ter-1 200
tiaire, mais c’est surtout le secondaire
1 000
qui marque le pas avec une chute deTertiaire
800 Secondaire 45 %, après une année 2007 de forte
Primaire
hausse❏600
400 POUR EN SAVOIR PLUS
www.haute-normandie.equipement.gouv.fr, ru-200
brique habitat puis étude et statistiques
0
www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr,
2004 2005 2006 2007 2008
rubrique logement-construction puis construction
2 neuveSource : Dreal - Sitadel Unité : millier de m
12 CAHIER D’AVAL n° 81 - Mai 2009
ACTIVITÉS
ÉCONOMIQUES
France
Haute-Normandie

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.