La fréquentation touristique en 2003

De
Publié par

En 2003, près de 23 000 touristes ont séjourné à Mayotte. Ces touristes sont restés en moyenne un peu plus de treize jours. Ils sont d’abord venus pour la détente et la découverte de l’île avant de rendre visite à des amis ou à la famille ou pour faire des affaires. Ils viennent principalement de la Réunion et de métropole. Ces touristes ont dépensé plus de 12 millions d’Euros sur place.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 12
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins










N°18 Septembre 2004 – 1,50 euros

La fréquentation En 2003, près de 23 000 touristes ont séjourné à Mayotte. Ces touristes sont restés en moyenne un peu plus de treize jours. Ils touristique
sont d’abord venus pour la détente et la découverte de l’île avant e n 2003 de rendre visite à des amis ou à la famille ou pour faire des
affaires. Ils viennent principalement de la Réunion et de
métropole. Ces touristes ont dépensé plus de 12 millions d’Euros sur place.


présente 14 % de l’ensemble En 2003, Mayotte subit comme
tant d’autres destinations des touristes d’affaires. Ces
touristiques le contrecoup de la personnes viennent pour des
missions longues à l’image des guerre en Irak. Le nombre de
touristes s’évalue à un peu moins gendarmes des compagnies
Collectivité départementale tournantes qui restent trois mois de 23 000 personnes ; l’île
de Mayotte retrouve ainsi son niveau de 2000 sur l’île de Mayotte.
alors que le trafic de voyageurs a
fortement augmenté entre ces La Réunion demeure le premier
deux dates (+ 40%). pourvoyeur de touristes mais de
peu (42 %). La métropole en
Répartition des touristes selon fournit presque autant (40 %). La le motif du voyage part des étrangers croît grâce à

Famille Affaires l’augmentation des personnes
16% 18%
en provenance de l’océan indien.
Affaires
long Répartition des touristes selon 3% Autres le lieu de résidence
7%
Autres
pays
Autres iles 5%
de l'océan
indien
Détente 13%
56% Réunion
42%Institut National de la
et des Etudes
Le comportement des touristes est Ant enne de Mayotte Métropole
40%ZI - Kawéni différent de celui des années
B.P 1362 - 97 600 MAMOUDZOU
précédentes. Leur première
Tel : 02.69.61.36.35
motivation est désormais la

détente avant la visite d’amis ou
Directeur de la publication : Jean GAILLARD
Les touristes viennent désormais de la famille. Elle concerne plus Rédacteur en chef : Olivier FROUTÉ
plus souvent accompagnés que d’un touriste sur deux. La part du
seuls même s’ils sont encore tourisme d’affaires reste stable
I mpression : INSEE MAYOTTE 43 % dans ce cas. Les couples avec 21%. Cependant on distingue Code SAGE : II041884
ISSN : 1291- 2 786 viennent sept fois sur dix pour la un nouveau groupe dans ce
Dépot légal : décembre 1998 détente. Un peu moins de la segment du marché : le tourisme
moitié des personnes seules d’affaires dit long (voir Pour © I NSEE - 2004

comprendre les résultats) qui re-
ES HORS MAYOTTE viennent pour cette même raison. En revanche En 2003, les touristes ont dépensé près de 12,3
elles viennent trois fois sur dix pour affaires. Plus millions d’euros sur l’île de Mayotte, soit un tiers de
de la moitié des touristes sont des cadres plus qu’en 2000. Cette progression a plusieurs
supérieurs, des artisans et commerçants ou explications. Les touristes sont restés un peu plus
exercent une profession libérale. Viennent ensuite longtemps mais surtout ils sont allés moins
les professions intermédiaires et les inactifs souvent chez des amis ou en famille.
(retraités). Les employés, agriculteurs et ouvriers
sont très peu représentés (15 %). La dépense moyenne de séjour est de
1 177 euros. C’est le poste hébergement qui
Si les touristes ne viennent pas plus nombreux, ils demande la plus grande contribution avec
restent cependant un peu plus longtemps sur l’île. 426 euros par séjour. Puis viennent les dépenses
La durée moyenne de séjour est d’un peu plus de de loisirs (excursions, locations de voitures) avec
treize jours. La moitié d’entre eux ne restent 367 euros, celles de restauration avec 212 euros
cependant pas plus de huit jours. Ce sont les et enfin les achats de souvenirs (171 euros).
métropolitains qui restent le plus longtemps avec
Dépense moyenne au cours du séjour quinze jours en moyenne, sans doute pour
selon le motif du voyage (en euros) rentabiliser leur billet d’avion et la durée du trajet
(quatorze heures au minimum). La proximité avec
Famille 967la Réunion favorise les séjours plus courts.

Détente 1 236
Durée moyenne du séjour selon
le motif du voyage (en jours) Autres 1 051
Affaires long 1 796
Famille 18
Affaires 1 121
Détente 10
0 500 1 000 1 500
Autres 14
Affaires long 51
Bien évidemment les touristes qui visitent des amis Affaires 11
ou de la famille sont ceux qui dépensent le moins
0 10 20 30 40 50 (967 euros). Cette différence n’est pourtant pas
très importante car ils restent en moyenne plus
longtemps.
La motivation du voyage impacte aussi fortement
sur la durée. Mis à part le tourisme d’affaires long
qui par définition est un tourisme de longue durée, Les touristes venus pour la détente ont contribué à
la visite familiale justifie les séjours les plus longs plus de la moitié de la recette globale (60 %) et
avec dix-huit jours en moyenne. Ces visites ceux qui sont venus pour affaires à près d’un
permettent le plus souvent d’être logé gratuitement quart.
et entraînent par conséquent des dépenses moins
importantes. A contrario, les voyageurs qui
viennent uniquement pour faire du tourisme ne Répartition de la recette globale
restent que dix jours en moyenne. selon le motif du séjour (en pourcentage)

Nature des dépenses moyennes
au cours du séjour (en euros) Affaires Affaires long Autres Détente Famille
Souve-
Restau-
nirs 19% 60% 14%ration
LoisirsHébergement
426 212 367 171
4% 3%
Pour comprendre ces résultats
Les résultats de cet article ont été établis à partir de l’exploitation de l’enquête sur les flux touristiques

réalisée à l’aéroport de Pamandzi. Cette enquête est menée par l’Antenne Insee de Mayotte. Elle est
cofinancée par la collectivité départementale de Mayotte.
Est considéré comme touriste, toute personne non résidente à Mayotte ayant passé au moins une nuit
sur l’île et dont la durée de séjour n’excède pas quatre mois. Parmi les touristes dits d’affaires l’enquête
distingue désormais ceux qui viennent pour moins d’un mois et ceux qui restent sur l’île pour des
missions longues, comme les gendarmes des compagnies tournantes.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.