La Picardie rurale s'organise en 82 bassins de vie

De
Publié par

La Picardie est une région essentiellement rurale: en 1999, près des deux tiers de la population habitent en dehors des plus grandes villes de la région et de leur périphérie immédiate. Soutenue par la périurbanisation, une grande partie du territoire rural connaît des évolutions démographiques favorables. A l'inverse, persistent dans la moitié nord de la région de larges espaces, où la population continue de décliner. Souvent plus éloignés des centres urbains, les territoires les plus ruraux se structurent autour des bassins de vie centrés sur des bourgs ou des petites villes pouvant atteindre 10 000 habitants qui présentent une réelle autonomie.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 11
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

N°145 - 2005
La Picardie rurale
s'organise en 82 bassins de vie
La Picardie est une région essentiellement rurale : en 1999, près des deux tiers
de la population habitent en dehors des plus grandes villes de la région et de leur
périphérie immédiate. Soutenue par la périurbanisation, une grande partie du territoire
rural connaît des évolutions démographiques favorables. À l'inverse, persistent
dans la moitié nord de la région de larges espaces, où la population continue
de décliner. Souvent plus éloignés des centres urbains, les territoires les plus ruraux
se structurent autour des bassins de vie centrés sur des bourgs ou des petites villes
pouvant atteindre 10 000 habitants qui présentent une réelle autonomie.
habitants. En 1999, ils englobent aua Picardie a conservé le carac- animés par les agglomérations les plus
tère rural de ses paysages, avec importantes de la région, Amiens, total 1 781 communes et un peu plusL un habitat très dispersé et une Beauvais, Chantilly, Compiègne, Creil, d'un million d'habitants.
plus forte proportion de population vi- Soissons et Saint-Quentin. En dehors Parmi ces communes, 33 sont lo-
vant en milieu rural qu'en moyenne en de ces villes, les 7 bassins de vie con- calisées hors de la région, ne repré-
sentant qu'à peine 1,3% de laFrance. Néanmoins, la périurbani- cernés regroupent 333 communes et
population des bassins de vie ruraux.sation conjuguée aux mutations éco- près de 160 000 habitants. Répondant
nomiques et aux changements des aux logiques de structuration plus spé- Elles dépendent des centres de
modes de vie a engendré en Picardie, cifiques des territoires urbains, ces ter- Gamaches et Doullens dans la
comme dans la plupart des régions, ritoires ont été écartés du champ de Somme, Formerie dans l'Oise ainsi
que Bohain-en-Vermandois et Hirsonune plus grande diversité de son es- l'étude.
dans l'Aisne.pace rural qu'il y a 30 ans.
Pour appréhender au mieux cette Inversement, 117 communes picar-82 bourgs ou petites villes
diversité rurale, le territoire a été dé- des, soit au total un peu plus de 45 000structurent
coupé en bassins de vie (cf. encadré) habitants, sont tournées vers 14
la campagne picarde bourgs centres situés dans les régionsoù localement s'organise la vie quoti-
En dehors des plus grandes villes voisines : elles se trouvent principale-dienne des habitants : accès à l'em-
et de leur périphérie immédiate, l'es- ment le long de la frontière avec laploi, aux commerces et aux services
publics ou privés. pace rural picard se structure au sein Haute-Normandie et avec celle de la
La Picardie est constituée de 89 de 82 bassins de vie, centrés sur un moitié sud de la Champagne-Ardenne.
bassins de vie. Sept d'entre eux sont bourg ou une ville de moins de 30 000 En 1999, les bassins de vie des
bourgs et petites villes couvrent 82%
du territoire, concentrent près des deux
Le bassin de vie constitue la plus petite maille territoriale sur laquelle s'organise la vie tiers des habitants et un peu plus de la
quotidienne des habitants. Les bassins de vie ont été construits à partir du découpage moitié des emplois de la région. En
intitulé « les territoires vécus ». C'est dans chacun de ces bassins à l'autonomie plus ou France, si l'espace rural couvre 79%
moins marquée que les habitants accèdent à l'essentiel des services, que les actifs ont du territoire, en revanche, il n'abrite
leur emploi et les élèves leur établissement scolaire.
qu'à peine un tiers de la population etAinsi, ce sont 1 916 bassins de vie, constituant une partition du territoire français qui
des emplois.sont délimités. Parmi eux, 1 745 bassins s'appuient sur un bourg ou une petite ville (com-
mune ou unité urbaine de moins de 30 000 habitants). Permettant l'observation des phéno- La Picardie figure en 1999 parmi
1mènes socio-économiques à un niveau géographique fin et homogène sur l'ensemble de les régions où les campagnes sont
la métropole, les bassins de vie centrés sur les bourgs ou petites villes sont précieux pour
1éclairer la conduite des politiques d'aménagement du territoire rural. Avec la plupart des régions du nord-est de la
France, l’Île-de-France et la Bretagne.
TERRITOIREles plus peuplées, avec une
moyenne de 13 500 habitants









par bassin de vie. Peu éten-
dus, les bassins de vie picards
sont aussi plus densément

peuplés, soit 72 habitants au &&
km² en moyenne contre 49 ha- ’ %
&
! bitants au niveau national.

! " Les deux bassins de vie les
& plus importants de la région


sont celui de Laon dans l'Aisne
#
% %
& regroupant 94 communes et


Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.