Le Pays Chaunois

De
Publié par

Situé au centre-ouest de l'Aisne, le Pays Chaunois constitué autour des agglomérations de Chauny et de Tergnier-La-Fère présente des paysages diviersifiés de grand intérêt écologique. A l'image des territoire situés au nord-est de la France, il enregistre une décroissance démographique depuis le début des années 1970, alimentée par une baisse continue de l'excédent naturel dû au vieillissement de la population et par le déficit migratoire, essentiellement occasionné par les départ des jeunes adultes
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 36
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins

REGARDS
Décembre 2006
Territoire Situé au centre-ouest de l’Aisne, le long de la vallée
de l’Oise, le Pays Chaunois se caractérise par laLe Pays Chaunois
richesse de ses paysages. Ses espaces naturels
constitués de canaux, de zones humides ainsi que duSitué au centre-ouest de l’Aisne, le Pays
massif forestier de Saint-Gobain abritent de nombreux
Chaunois constitué autour des agglomérations
sites de grand intérêt écologique : la moitié du
de Chauny et de Tergnier-La-Fère présente territoire est couvert par différents dispositifs de
1des paysages diversifiés de grand intérêt protection environnementale .
écologique. À l’image des territoires situés
Au recensement général de la population de
au nord-est de la France, il enregistre 1999, le Pays Chaunois, composé de 71 communes,
une décroissance démographique depuis le début regroupait 65 744 habitants soit 12,3 % de la
population de l’Aisne.des années 1970, alimentée par une baisse
continue de l’excédent naturel dû Les agglomérations de Chauny, 19 347 habitants
au vieillissement de la population et par le déficit et de Tergnier-La-Fère, 24 017 habitants, constituent
le noyau urbain du territoire. Les trois villes, baséesmigratoire, essentiellement occasionné
autour des axes de communication (routes, rail et voiespar le départ des jeunes adultes. Cependant,
fluviales) ont chacune connu un développement
le desserrement de l’habitat des villes particulier : au confluent de la Serre et de l’Oise, la
environnantes en faveur du Pays Chaunois, Fère a pris très tôt une valeur stratégique en devenant
edès le XVIII siècle ville de garnison, accueillantobservé entre 1990 et 1999, semble être confirmé
l’école royale d’artillerie. Chauny s’est développéepar les premiers résultats des enquêtes
eau XIX siècle autour des industries traditionnelles
de recensement de population. alors que Tergnier est née de l’arrivée des lignes de
eAu carrefour de voies de communication, chemin de fer dans la seconde moitié du XIX siècle.
Aujourd’hui, les activités ferroviaires apparaissentle Pays Chaunois s’est défini une identité autour
comme le principal fer de lance de l’économie localede trois activités : l’industrie à Chauny, l’armée
suite aux restructurations de l’industrie et de la
de garnison à La Fère et le fret ferroviaire Défense Nationale.
à Tergnier. Les activités ferroviaires apparaissent
aujourd’hui comme le principal fer de lance Un tissu urbain multipolaire
de l’économie locale, suite aux restructurations
En dehors des agglomérations, l’habitat est très
industrielles et au redéploiement de la Défense dispersé avec en moyenne seulement 50 habitants
2nationale. au km contre près de 400 en ville. Néanmoins, du
La population locale évolue dans un contexte
socioéconomique peu favorable,
1ZNIEFF : zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et
avec des niveaux de revenus inférieurs floristique.
ZICO : zone importante pour la conservation des oiseaux.à la moyenne départementale et un chômage
PSIC : proposition de sites d’intérêt communautaire.parmi les plus élevés de Picardie.
ZPS : zone de protection spéciale (directive européenne conser-
Line Leroux vation des oiseaux).
1



, -

" #
" ! &
!"#
$ # +









(

*
( (
$ )
%

"
( ’
*

(

’ (
$





Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.