Le tourisme à La Réunion au premier semestre 2008

De
Publié par

INFORMATIONS RAPIDESINFORMATIONS RAPIDES REUNION RÉUNION N° 93 - SEPTEMBRE 2008 LE TOURISME À LA RÉUNION %%% AU PREMIER SEMESTRE 2008 % % %%% Plus de touristes qu'en 2007, %%% mais moins qu'en 2005% %% % Au premier semestre 2008, près de 180 000 touristes se difficultés à attirer, par comparaison avec 2005. Les tou-% sont rendus à La Réunion. Ils sont 50 000 de plus par ristes d’agrément reviennent progressivement sur l’île%%% rapport à la même période en 2006 (+ 38 %), année de la (+ 48 % par rapport à 2006, + 8 % par rapport à 2007). % crise sanitaire liée à l’épidémie de chikungunya. Les Néanmoins, cette progression ne permet pas de retrou-% touristes reviennent, incontestablement, mais ils restent ver le niveau de 2005 : il manque en effet 18 500 touris- % %% moins nombreux qu’en 2005, avec 194 000. Pourtant, tes d’agrément pour retrouver le niveau de 2005 (73 700 cette année-là, les 409 000 touristes enregistrés mar- touristes). C’est pourtant cette catégorie qui fréquente,%%% quaient un certain recul de la fréquentation touristique par nature, davantage les hôtels et restaurants. De son %%% par rapport aux années antérieures ; entre 2000 et 2004, côté, le tourisme d’affaires connaît en 2008 une hausse au minimum 424 000 touristes foulaient le sol réunion- de 20 % par rapport à 2007 dont le niveau était alors nais chaque année, le record étant établi en 2003 avec sensiblement égal à celui de 2005. 432 000 touristes.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 5
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

INFORMATIONS RAPIDESINFORMATIONS RAPIDES
REUNION RÉUNION
N° 93 - SEPTEMBRE 2008
LE TOURISME À LA RÉUNION
%%%
AU PREMIER SEMESTRE 2008
% %
%%% Plus de touristes qu'en 2007,
%%% mais moins qu'en 2005% %%
% Au premier semestre 2008, près de 180 000 touristes se difficultés à attirer, par comparaison avec 2005. Les tou-%
sont rendus à La Réunion. Ils sont 50 000 de plus par ristes d’agrément reviennent progressivement sur l’île%%% rapport à la même période en 2006 (+ 38 %), année de la (+ 48 % par rapport à 2006, + 8 % par rapport à 2007).
% crise sanitaire liée à l’épidémie de chikungunya. Les Néanmoins, cette progression ne permet pas de retrou-%
touristes reviennent, incontestablement, mais ils restent ver le niveau de 2005 : il manque en effet 18 500 touris-
% %% moins nombreux qu’en 2005, avec 194 000. Pourtant, tes d’agrément pour retrouver le niveau de 2005 (73 700
cette année-là, les 409 000 touristes enregistrés mar- touristes). C’est pourtant cette catégorie qui fréquente,%%%
quaient un certain recul de la fréquentation touristique par nature, davantage les hôtels et restaurants. De son
%%% par rapport aux années antérieures ; entre 2000 et 2004, côté, le tourisme d’affaires connaît en 2008 une hausse
au minimum 424 000 touristes foulaient le sol réunion- de 20 % par rapport à 2007 dont le niveau était alors
nais chaque année, le record étant établi en 2003 avec sensiblement égal à celui de 2005.
432 000 touristes. La progression du nombre de touristes d’agrément et
Les caractéristiques du touriste pour ce premier semestre d’affaires explique qu’en 2008, une personne sur trois
2008 varient peu par rapport aux années précédentes : il (32 % en 2005, 28 % en 2006 et 2007) a choisi l’hôtel ou
vient principalement de métropole (77 %), la raison de la résidence de tourisme pour séjourner à La Réunion.
sa venue est avant tout la visite de sa famille ou de ses Cette bonne nouvelle pour les professionnels concernés
amis (51 %) suivie par la découverte de l’île (30 %). doit être légèrement nuancée : globalement, les séjours à
C’est ce deuxième segment de clientèle que l’île a des l’hôtel sont un peu plus courts (8 jours contre 8,4 en 2007).
Un deuxième trimestre moins élevé qu’en 2007
140 000
Le premier trimestre est habituellement un
er e1 trimestre 2 trimestre
trimestre important en termes de fréquenta-
120 000
tion : en 2005, 28 % du nombre total de tou-
ristes sont venus à La Réunion au cours du
100 000
premier trimestre (contre 19 % au cours du
deuxième, période de basse saison). Bien
80 000
qu’en progression par rapport à 2006 et
2007, le premier trimestre 2008 reste en
60 000% % deçà du niveau de 2005, avec près de 9 % de
% % touristes en moins. Le deuxième trimestre, 40 000
bien que meilleur qu’en 2006, n’a pas%%%
confirmé la bonne performance observée au 20 000
%% cours du deuxième trimestre 2007 : le%
niveau de 2005, soit 79 000 touristes, avait 0% % 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008% alors été atteint.
% Source : IRT - Insee : enquête flux touristiques 2008.%
%%%
%
%
DIRECTION RÉGIONALE DE LA RÉUNION
%%%
Parc Technologique de Saint-Denis - 10, rue Demarne - B.P. 13 - 97408 ST DENIS CÉDEX 9
%%% Tél:0262488900-Fax:0262488989
www.insee.fr/reunionFlux touristiques 2008 semestriel - Tableau de synthèse
2005 2006 2007 2008
Nombre total de touristes ............................................... 194 000 130 100 169 700 179 500
Pays de résidence
Métropole ............................................................................ 155 100 97 900 127 300 138 400
Union Européenne .............................................................. 6 900 4 100 5 100 8 100
Maurice................................................................................ 11 600 7 800 10 700 10 300
Autre pays ........................................................................... 20 400 20 200 26 600 22 700
Catégorie de tourisme
Tourisme d'agrément .......................................................... 73 700 37 300 51 000 55 200
Tourisme d'affaires ............................................................. 21 800 18 500 21 900 26 300
Visite famille, amis 91 300 68 000 89 400 92 200
Autre ................................................................................... 7 300 6 300 7 400 5 800
Mode d'hébergement principal
Hôtel, résidence de tourisme .............................................. 62 100 36 100 47 400 59 700
Gite, village vacances ......................................................... 19 200 5 900 10 800 12 800
Location .............................................................................. 15 600 9 300 12 700 12 300
Parents, amis ...................................................................... 92 900 76 400 95 300 93 900
Autre hébergement ............................................................. 4 300 2 500 3 600 800
Durée des séjours moyenne du séjour .................................................. 16,4 18,0 16,2 15,9
Durée du séjour à l'hôtel des touristes y ayant séjourné .... 8,3 8,9 8,4 8,0
Origine des touristes
Originaires de La Réunion 26 700 22 300 26 300 27 100
Non-originaires de La Réunion ........................................... 167 300 107 800 143 400 152 400
Dépenses des touristes
Totales (€ / ménage) .......................................................... 1 247 1 234 1 223 1 206
(€ / personne) ........................................................ 741 792 761 764
(€/jour/personne) ................................................... 45,0 44,0 47,0 48,0
Hébergement (€ / ménage) ................................................ 292 253 272 272
Restaurant (€ / .................................................... 262 272 276 277
Location voiture (€ / ménage) ........................................... 183 182 170 175
Souvenirs, cadeaux (€ / ...................................... 199 195 183 181
Loisirs (€ / ménage) ........................................................... 151 165 148 166
Autres (€ / 160 167 174 135
Dépenses totales (en millions d'euros) ............................ 143,7 103,0 129,2 137,1
Naturellement, compte-tenu des raisons le plus souvent évo-
2008 : record du nombre de touristes affinitaires
quées par les touristes pour se rendre sur l’île, plus d’un visi-
teur sur deux (52 %) a été hébergé dans la famille ou chez les Le premier semestre attire habituellement une part plus
amis. importante de touristes affinitaires : sur les six premiers
mois de 2008, La Réunion a ainsi accueilli 92 200 visiteurs
Comme pour les séjours à l’hôtel, la durée moyenne du
dont la motivation première était la visite à la famille ou
séjour tout hébergement confondu baisse de 16,2 jours en
aux amis. Il s’agit d’un record.
2007 à 15,9 jours en 2008. Certes, les personnes dépensent
Nombre total de touristeslégèrement plus par jour (48€ contre 47€ en 2007) mais
200 000 Tourisme d'agrémentcomme la progression ne fait que compenser la baisse de la
180 000 Visite famille, amisdurée moyenne de séjour, la dépense par personne est stable
160 000par rapport à 2007.
140 000
La dépense moyenne effectuée par un ménage au cours de 120 000
son séjour (hors transport), très proche de celle observée en 100 000
2007, s’établit à 1 206 €. Les trois principaux postes de 80 000
dépenses, restauration (23 %), hébergement (22,6 %) et sou- 60 000
venirs-cadeaux (15 %) se maintiennent à un niveau proche 40 000
20 000de celui de 2007. Ainsi, au premier semestre 2008, les
0114 000 ménages, soit 179 500 touristes ont dépensé au
2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008cours de leur séjour plus de 137 millions d’euros, une
somme en hausse de 6,1 % par rapport à 2007. Source : IRT - Insee : enquête flux touristiques 2008.
Directeur de la publication : Pascal CHEVALIER ISSN : 1766-5590
Source : IRT - Insee : enquête flux touristiques 2008.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.