Les immigrés dans l'Aveyron en 1999

De
Publié par

Au recto de ce numéro : · une analyse de la situation conjoncturelle du département avec en particulier des chiffres sur l'emploi et le chômage · des données de cadrage portant sur la structure et l'évolution de l'emploi annuel en 2003 pour le département, et la région. Le verso est consacré à une étude sur les immigrés dans le département, et la région, d'après les résultats du recensement de la population de 1999.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 22
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

numéro 20-12 : juin 2005
SYNTHÈSE CONJONCTURELLE BRÈVES
• 6 144 véhicules particuliers neufsEn 2004, hausse de l’emploi salarié et
ont été immatriculés au cours de
baisse du chômage
l’année 2004. Le nombre d’immatri-
Au cours du quatrième culations dans le département est stableÉvolution du taux de chômagetrimestre 2004, l’emploi salarié par rapport à 2003, alors qu’ilet de l'emploi salarié
(hors agriculture, éducation, admi- Emploi (base100 au 4T1994) Taux de chômage (%) augmente de 2,2 % dans la région.
124 7,5nistration, santé et action sociale)
120 1 798 logements neufs ont été misprogresse de 0,6 % en Aveyron. Emploi 7,0
116 en chantier au cours de l’année 2004,Dans la région, il progresse de 0,7 %
6,5
112 soit une hausse de 1 % par rapport àsur la même période. En un an, de
Chômage
6,0 2003, contre + 15 % dans la région.108décembre 2003 à décembre 2004,
104la hausse de l’emploi dans le dépar- 5,5 La société Connes TP (terrasse-
100tement (+ 2 %) est proche de l’évo- ments) de Millau a été mise en liqui-5,0
4T94 4T95 4T96 4T97 4T98 4T99 4T00 4T01 4T02 4T03 4T04lution régionale (+ 2,1 %), mais bien dation judiciaire fin janvier. Elle
Emploi salarié Taux de chômageplus forte qu’en France (+ 0,1 %). e e employait 150 salariés.4 trimestre 2004 4 trimestre 2004
(millier) (%)L’augmentation de l’emploi
Aveyron 56,5 6,0 Poujol Frères (viande) de Millausalarié au quatrième trimestre 2004 Midi-Pyrénées 624,3 9,8
démarre en mars son unité de Sainte-France 15 408,0 10,0touche l’ensemble des principaux
Source : Insee, estimations trimestrielles corrigées des variations saisonnières Geneviève-sur-Argence. Elle fabriquesecteurs aveyronnais : industrie,
de la viande hachée surgelée etconstruction, commerce et services. Fin 2004, plus de 5 800 deman-
alimente Millau en produits prêts à tran-Cependant, l'emploi baisse dans les deurs d’emploi à la recherche d’un
cher. L’embauche de 100 opérateurs estservices aux particuliers. emploi à temps plein et durée indé-
prévue.
Fin 2004, le taux de chômage terminée sont inscrits à l’ANPE en
en Aveyron demeure le plus faible Aveyron, soit 7,5 % de moins qu’un SODIAAL cède la fromagerie Riches
de la région (6 %), bien en dessous an auparavant (- 1,5 % en Midi- Monts d’Onet-le-Château à H2A
du taux régional (9,8 %) et du taux Pyrénées). Cette baisse concerne un (Horizon Agro-Alimentaire) pour la fa-
national (10 %). En un an, il a dimi- brication de mozarella et de Bleu despeu plus les femmes (- 7,9 %) que
Causses, et à Euroserum (tour denué de 0,1 point, comme dans la les hommes (- 7,1 %) ; elle bénéficie
séchage) la réception et la pasteuri-région, alors que le taux national est à toutes les tranches d’âge, mais
sation de lait. Seule la moitié desresté stable. surtout aux 50 ans et plus.
effectifs sera maintenue.
DONNÉES DE CADRAGE
Structure et évolution de l'emploi annuel total
Emploi total Emploi total Répartition par secteur
31.12.1989 31.12.2002 variation annuelle variation 31.12.2003 (en %)
moyenne 31.12.2003 annuelle Aveyron Midi-Pyrénées
2002/2003 (%) (provisoire) 2002/2003 (%)
Agriculture 19 260 14 481 - 2,2 14 067 - 2,9 13,0 5,9
Industrie 18 036 18 313 0,1 18 058 - 1,4 16,7 15,2
Construction 8 458 7 701 - 0,7 7 886 2,4 7,3 6,8
Commerce 12 856 13 930 0,6 14 061 0,9 13,0 14,0
Services* 42 196 53 769 1,9 53 811 0,1 49,9 58,2
Aveyron 100 806 108 194 0,5 107 883 - 0,3 100,0 100,0
dont salariés 70 504 86 925 1,6 86 838 - 0,1 /// ///
Midi-Pyrénées 929 934 1 059 487 1,0 1 065 341 0,6 /// ///
dont salariés 741 058 927 269 1,7 932 820 0,6 /// ///

* y compris éducation, santé, action sociale et administration
Source : Insee, estimations annuelles d'emploi total
234567890123456789012345678199912345678901234567890123456789123456789012345678901234567899234567890123456789012345678234567890123456789012345678123456789012345678901234567891234567890123456789012345678912345678901234567890123456782345678901234567890123456782345678901234567890123456789111123456789012345678901234567899112345678901234567890123456782345678901234567890123456789911234567890123456789012345678234567890123456789012345678991123456789012345678901234567899192345678901234567890123456781123456789012345678901234567891234567890123456789012345678234567890123456789012345678199123456789012345678901234567823456789012345678901234567819912345678901234567890123456782345678901234567890123456781991234567890123456789012345678234567890123456789012345678199123456789012345678901234567823456789012345678901234567819912345678901234567890123456782345678901234567890123456781991234567890123456789012345678234567890123456789012345678191192345678901234567890123456782345678901234567890123456782345678901234567890123456781192345678901234567890123456782345678901234567890123456789911123456789012345678901234567892345678901234567890123456789991123456789012345678901234567899234567890123456789012345678112345678901234567890123456789923456789012345678901234567811234567890123456789012345678192345678901234567890123456781923456789012345678901234567819912345678901234567890123456782345678901234567890123456781991234567890123456789012345678234567890123456789012345678199112345678901234567890123456782345678901234567890123456789234567890123456789012345678192345678901234567890123456782345678901234567890123456789119234567890123456789012345678234567890123456789012345678911923456789012345678901234567819112345678901234567890123456782345678901234567890123456782345678901234567890123456789911234567890123456789012345678234567890123456789012345678991123456789012345678901234567823456789012345678901234567899123456789012345678901234567823456789012345678901234567819912345678901234567890123456782345678901234567890123456782345678901234567890123456789919234567890123456789012345678991192345678901234567890123456782345678901234567890123456789119234567890123456789012345678192345678901234567890123456781923456789012345678901234567823456789012345678901234567812345678901234567890123456789Près de 10 000 immigrés dans l'Aveyron
Immigrés et étrangers dans l'Aveyron en 1999En 1999, l'Aveyron compte moins de 10 000 immigrés
et près de 6 000 étrangers (voir définition). La part des Immigrés dont Français Étrangers Population
par acquisition totaleimmigrés et des étrangers est beaucoup plus faible dans
Aveyron 9 635 4 412 6 070 264 145 l’Aveyron, respectivement 3,6 % et 2,3 % de la population,
% 3,6 1,7 2,3 100,0 qu'en Midi-Pyrénées et qu'en France métropolitaine. Moins
Midi-Pyrénées 173 606 85 756 99 894 2 552 125
d’un immigré sur deux a acquis la nationalité française, soit le % 6,8 3,4 3,9 100,0
France 4 306 094 1 556 043 3 258 539 58 513 700 taux le plus faible des départements de Midi-Pyrénées.
% 7,4 2,7 5,6 100,0 Entre 1975 et 1999, la population immigrée
Source : Insee, recensement de la population 1999, exploitation complémentairediminue sensiblement. L'Aveyron a attiré moins de
personnes immigrées en provenance du sud de l’Europe
Les immigrés dans l'Aveyron en 1999
et d’Afrique du Nord que les autres départements de la Part de la population totale (en %)
région. Un tiers seulement des immigrés résidant dans
4,8l’Aveyron est arrivé en France avant 1970, contre 37 %
3,6
pour l’ensemble de la région. Les plus fortes arrivées ont 3,1
Rodezeu lieu dans les années soixante-dix : 16 % de l’ensemble
Villefranche-
des arrivées. Ainsi, malgré le ralentissement de l’immigration, de-Rouergue
la population immigrée aveyronnaise vieillit moins vite
Millauque dans la région. Les plus de 60 ans représentent 34 %
de la population immigrée contre 36,5 % pour Midi-
Pyrénées. À l’inverse, 8,5 % des immigrés ont moins
de 20 ans contre 7,1 % en Midi-Pyrénées.
Plus de deux immigrés sur trois sont d’origine Évolution de la population immigrée de l'Aveyron
entre 1975 et 1999européenne. Les Espagnols et les Portugais représentent
1975 1982 1990 1999plus de 44 % de l’ensemble des immigrés. Moins de 22 %
Population immigrée 10 995 11 360 10 347 9 635 des immigrés sont des Africains (contre 30 % dans
Part dans la population totale 4,0 4,1 3,8 3,6
l’ensemble de la région). À l’inverse, les Espagnols, les Source : Insee recensements de la population, exploitation complémentaire
Portugais et à un degré moindre les Polonais sont légèrement
surreprésentés dans l’Aveyron par rapport à l’ensemble de
Les immigrés selon le pays de naissancela région alors que les Italiens y sont moins présents.
Aveyron Midi-PyrénéesC’est dans l’arrondissement de Villefranche-de-
Rouergue que la population immigrée est relativement la plus Ensemble % Ensemble %
nombreuse. Elle représente 4,8 % de l’ensemble de la popu-
Europe 6 561 68,1 107 018 61,6lation contre 3,6 % pour l’arrondissement de Millau et
dont Union européenne (à 15) 5 944 61,7 99 404 57,33,1 % pour l’arrondissement de Rodez. La population
Espagne 2 072 21,5 36 241 20,9
immigrée étant moins âgée dans l’Aveyron que dans l’en- Portugal 2 209 22,9 23 283 13,4
Italie 718 7,5 22 408 12,9semble de la région, les retraités y sont moins nombreux
Autres pays de l'Union européenne 945 9,8 17 472 10,1(25 % contre 27,3 %). Le taux d’activité des immigrés
dont autres pays d'Europe 617 6,4 7 614 4,4
est légèrement supérieur à celui de l’ensemble de la Afrique 2 107 21,9 50 818 29,3
dont Afrique du Nord 1 762 18,3 41 593 24,0population pour les hommes, mais un peu plus faible
dont autres pays d'Afrique 345 3,6 9 225 5,3pour la population immigrée féminine. Dans un dépar-
Asie 728 7,6 11 019 6,3
tement où le taux de chômage de l’ensemble de la popu- Amérique-Océanie 239 2,5 4 751 2,7
Ensemble 9 635 100,0 173 606 100,0lation de 15 à 59 ans est le plus faible de la région, le taux
Source : Insee, recensement de la population 1999, exploitation complémentairede chômage des immigrés, bien que supérieur à celui
des autres Aveyronnais est plus faible que pour l’ensemble
Taux d'activité et de chômage des immigrés actifs (de 15 à 59 ans)
des immigrés de la région : 14,1 % pour les hommes et
Taux d'activité (%) Taux de chômage(%)Ensemble des actifs22,9 % pour les femmes contre 20,6 % et 29,9 %.
Hommes Femmes Hommes Femmes
Pour en savoir plus : Aveyron
Immigrés 4 262 83,4 62,2 14,1 22,9« Atlas des populations immigrés. Midi-Pyrénées ». Insee Midi-
Population totale 109 891 81,0 70,0 5,9 10,8Pyrénées - FASILD, Dossier n° 127, avril 2005.
Midi-Pyrénées
Immigrés 72 003 80,2 59,7 20,6 29,9Est immigrée toute personne née étrangère, dans un pays étranger, qui
Population totale 1 107 150 78,6 67,9 10,2 16,0
vit en France. Cette population se compose pour la plus grande partie France
d’étrangers mais aussi de personnes qui ont acquis la nationalité Immigrés 2 209 693 83,3 59,7 19,9 25,3
française. Tout étranger n’est pas nécessairement un immigré, et tout Population totale 26 018 338 79,3 66,9 11,0 15,1
immigré, n’est pas forcément un étranger. Source : Insee, recensement de la population 1999, exploitation complémentaire
Impression :Insee Midi-Pyrénées - REGARDS sur Directrice de la publication : Prix au numéro : 1,5 €
36, rue des 36 Ponts - 31054 Toulouse Cedex 4 Magali Demotes-Mainard Insee Midi-Pyrénées Abonnement à l'ensemble
ISSN : 1298-9495Téléphone : 05 61 36 61 13 Rédactrice en chef : des publications pour l'année 2005
Télécopie : 05 61 36 62 00 Marie-Pierre Plaux SAGE : R12200576 France : 85 €
Dépôt légal : juin 2005© Insee 2005 Étranger : 105 €
ZOOM

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.