Les Iris fleurissent dans les communes

De
Publié par

L'INSEE est de plus en plus sollicité pour fournir des données sur les recensements de population à un niveau géographique plus fin que la commune. C'est vrai en France métropolitaine et encore bien davantage à la Réunion qui compte beaucoup de grandes communes. Afin de répondre à cette attente l'INSEE a proposé un découpage spécifique accepté et contrôlé par la CNIL (Commission nationale pour l'informatique et les libertés).
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 14
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

la vie de l’insee
Car to graphie du recensement
Les IRIS fleu ris sent
L’INSEE est de plus en plus sol li ci té pour four nir des don nées sur Du re cen se ment au SIG
les re cen se ments de po pu la tion à un ni veau géo gra phique plus
fin que la com mune. C’est vrai en France mé tro po li taine et en core
bien da van tage à La Réu nion qui compte beau coup de gran des
com mu nes. Afin de ré pondre à cette at tente l’INSEE a pro po sé un
dé cou page spé ci fique ac cep té et con trô lé par la CNIL
(Com mi ssion na tio nale pour l’in for ma tique et les li ber tés).
Da niel AH SON met en place le e dé cou page pro po sé a pour ob jet L’IRIS 2000 est ap pe lé à de ve nir une
-sys tème d’in for ma tion géo gra de rendre conci liable le sou hait «zone d’ac cu mu la tion sta tis tique», uni té
phique de la di rec tion ré gio nale Ldes uti li sa teurs de dis po ser d’in- spa tiale de dif fu sion de don nées ex -
de l’INSEE. for ma tions sur des ai res géo gra phi ques tra-cen si tai res : les don nées sur les en -
ré dui tes et la pré ser va tion de la confi - tre pri ses et cel les qui sont is sues de
n Quels sont les pro duits car t o gra phi ques den tia li té ga rantie par la loi sur l’in for - sour ces ad mi nis tra ti ves no tam ment. is sus du re cen se ment ?
ma tique et les li ber tés in di vi duel les. La
Pour les be soins du re cen se ment deCNIL, chargée de l’ap pli ca tion de cetteProchainement seront disponibles d’une
1999, chaque com mune est consi déréepart «la base-îlot», c’est-à-dire les loi, a ac cep té pour le re cen se ment de la
comme un en semble de «grands quar -contours des îlots sur l’en semble de La po pu la tion de 1999 le prin cipe de zo nes
Réu nion, et d’autre part les contours des tiers» et chaque grand quar tier commede 2 000 ha bi tants au mi ni mum. Elle a
IRIS. Au cours du se cond se mestre on un en semble d’IRIS 2000. Ces en sem -aus si ac cep té des ex cep tions à ce prin -
aura un pro duit plus éla bo ré com pre nant bles sont com po sés à par tir de l’uni té-cipe à condi tion qu’el les soient ar gu les voies et des élé ments de re pé rage pour géo gra phique de base qui est l’îlot.men tées. C’est un net pro grès par rap -fa ci li ter l’in den ti fi ca tion des zo nes. Ces
port à la dif fu sion dé taillée dupro duits se ront d’abord dis po ni bles sous Le grand quar tier, pre mier ni veau du dé -
forme de «fi chier image» (pdf), re cen se ment de 1990 qui n’était au to - cou page, cor res pond aus si fi dè le ment
ul té rieu re ment ils pour ront être dif fu sés risée que sur des ai res d’au moins 5 000 que pos sible à des quar tiers «vé cus» ou
sous un for mat per met tant leur in té gra tion ha bi tants. à des quar tiers ins ti tu tion nels. A La Réu -dans un SIG.
nion, ils cor res pon dent gé né ra le mentLes zo nes, va li dées par l’or ga nisme de
aux zo nes du res sort des mai ries prin ci -con trôle, sont ap pe lées IRIS 2000 (Ilôtsn Com ment la car to graphie du re cen se -
pa les et des mai ries an nexes. Ces zo nesment s’ins crit-elle dans le pro jet de sys - Re grou pés pour l’Infor ma tion Sta tis -
tème d’in for ma tion géo gra phique de ap pe lées «sec tions de com mune» onttique). C’est à ce ni veau géo gra phique
l’INSEE ? cons ti tué l’uni té géo gra phique de baseque se ront dis po ni bles les in for ma tions
de l’in ven taire com mu nal réa li sé endé tail lées du re cen se ment de 1999.
La car to graphie du re cen se ment est à la 1998. Quel ques mai ries ont sou hai té un
base du pro jet de SIG de l’INSEE qui est re dé cou page de cer tai nes sec tions de
or ga ni sé au tour du RIL (ré per toire des com mune en plu sieurs grands quar tiers.im meu bles lo ca li sés). Il com prend une
C’est la rai son pour la quelle La Réu nion partie géo gra phique l o ca li sant les 24
compte 130 grands quar tiers re grou pa - et les voies par leurs com mu nes
co or don nées géo gra phi ques dans la bles éven tuel le ment pour re cons ti tuer les
124pro jec tion uti lisée à La Réu nion (Gauss 124 sec tions de com mune. Les li mi tes sec tions deLa borde). Par ail leurs la partie sta tis tique des grands quar tiers ont aus si res pec técom mune
com prend tou tes les don nées rat ta chées cel les des pro jets de nou vel les com mu -130 grands
aux im meu bles qui sont dans le quar tiers nes tels qu’ils étaient connus au dé but de
ré per toire. A l’issu du re cen se ment nous
1999. C’est le cas à Saint Leu no tam- avons un RIL qui com prend 190 000
ment. im meu bles et 238 000 lo ge ments. Cet
ou til ser vi ra de ré fé ren tiel pour le fu tur
285 (ha bi tat) Ces 130 uni tés géo gra phi ques gar dentre cen se ment en conti nu, il sera ain si mis à
une po pu la tion as sez im por tante.jour ré gu liè re ment. L’en re gis tre ment des 344 9 (ac ti vi té)
adres ses pos ta les cor res pon dant à chaque Celle-ci s’élève en moyenne à plus deIRIS 2000
50 (peu ou im meuble per met aus si de lo ca li ser les 5 400 ha bi tants soit 3,4 fois plus que la
don nées is sues de fi chiers ad mi nis tra tifs à pas ha bi té). moyenne des com mu nes mé tro po li tai -
condi tion que les adres ses soient sous une nes. Bien que ré par tis entre des ex trê mes
forme nor ma lisée. On pour ra ain si, par al lant de 500 ha bi tants (la Ra vine Sèche
exemple, lo ca li ser les établissements du à l’Etang-Salé) à près de 33 000
fi chier SIRENE. 9 700 ilots (Saint-De nis centre) , les grands quar -
tiers de La Réu nion ont une po pu la tion
28la vie de l’insee
dans les com mu nes
moins dis persée que celle des com mu nes l’îlot. En zone ur baine, l’îlot cor res pond les fa mil les, les mé na ges et les lo ge -
de l’Hexa gone : 58 % de ces der niè res gé né ra le ment au «pâté de mai sons». En ments ne se ront dif fu sés qu’au ni veau
ont moins de 500 ha bi tants. zone moins dense, il com prend une frac des IRIS, ou de re grou pe ments d’IRIS.-
tion va riable du ter ri toire com mu nal. En Ils se ront disponibles à par tir du se cond
L’IRIS 2000, deuxième ni veau du dé - pro cé dant au che mi ne ment par agré ga - se mestre 2000.
cou page, doit res pec ter, au tant que pos - tion, l’IRIS 2000 contient un nombre en -
sible, trois condi tions. D’abord, une cer - tier d’îlots et le grand quar tier contient Les dé nom bre ments et les ta bleaux sont,
taine ho mo gé néi té de l’ha bi tat est un nombre en tier d’IRIS. ou se ront, pro po sés sous dif fé rents sup -
re cherchée. La mixi té so ciale mise en ports : fas ci cu les et cédéroms, base de
oeuvre de puis quinze ans et l’échelle don nées, édi tion à la de mande de col lec -L’IRIS 2000 : ni veausou vent plus pe tite des opé ra tions im mo - tion de ta bleaux sur des ter ri toi res géo -
bi liè res ne fa ci li tent pas cette re cherche pri vi lé gié de la dif fu sion gra phi ques cor res pon dant à des re grou -
de l’ho mo gé néi té. Ensuite, la dé li mi ta - pe ments d’IRIS. Pour en sa voir plus, le
tion des IRIS doit prendre en compte les La dif fu sion des don nées, hor mis les fi - site Inter net de l’INSEE «www.insee.fr»
cou pu res phy si ques net tes quand el les chiers, com prend deux gran des ca té go - donne un ac cès di rect au re cen se ment de
exis tent. Enfin, leur po pu la tion doit être ries : les dé nom bre ments et les ta bleaux 1999 : les chif fres es sen tiels de la com -
com prise entre 2 000 et 4 000 ha bi tants. dé tail lés. mune (pour la France en tière) et le ca ta -
Cette condi tion im pé ra tive ad met pour - logue des pro duits. Les ré sul tats dé fi ni tifs sur les dé nom bre -tant des ex cep tions : quand les grands
ments de po pu la tion et de lo ge mentsquar tiers qui contien nent les IRIS ont Le dé cou page en IRIS 2000 est figé ensont connus de puis jan vier 2000 au ni -eux-mê mes moins de 2 000 ha bi tants. ce sens que les ta bleaux ne pour ront pasveau des com mu nes, des grands quar -
être ef fec tués sur un zo nage «à la carte»tiers, des IRIS 2000 et des îlots. Ces dé -Ces IRIS «stan dards» dits à do mi nante
même su pé rieur à 2 000 ha bi tants. Lad’ha bi tat (IRIS h) sont au nombre de nom bre ments com por tent l’ef fec tif de la
seule dé ro ga tion concer ne ra les de man -285 à La Réu nion. Deux au tres ca té go - po pu la tion et le parc im mo bi lier ré par ti
deurs ins ti tu tion nels. nries d’IRIS, plus mar gi na les, s’y ajou - en ré si den ces prin ci pa les, ré si den ces se -
con dai res et lo ge ments va cants.tent :
Gil les LE COINTRE
Les ta bleaux dé tail lés sur les per son nes,les zo nes d’ac ti vi té re grou pant au moins
1 000 sa la riés et une po pu la tion ré si -
dente in fé rieure à la moi tié du nombre
de sa la riés (IRIS a). Elles sont neuf ré -
par ties sur Le Port, Saint De nis et Saint
Pierre.
les gran des zo nes peu ou pas ha bi tées
(IRIS d). A La Réu nion, où l’on en
compte 50, el les cor res pon dent gé né ra le -
ment à la zone fo res tière des grands
quar tiers qui ont un pro lon ge ment vers
les Hauts.
Le nombre le plus éle vé de grands quar -
tiers est à Saint Paul. Le nombre le plus
éle vé d’IRIS est à Saint De nis qui en
com porte 56 à do mi nante ha bi tat. Par mi
les grands quar tiers 43 ont une po pu la -
tion suf fi sam ment mo deste pour être
confon dus avec un IRIS unique. En
outre, 23 ne contien nent qu’un IRIS à
do mi nante ha bi tat com bi né avec un ou
plu sieurs IRIS cor res pon dant à des zo -
nes d’ac ti vi té ou à des es pa ces in ha bi tés.
La Plaine des Pal mis tes, dont la po pu la -
tion n’at teint pas 4 000 ha bi tants est la
seule com mune qui n’a pas fait l’ob jet
de dé cou page en grands quar tiers et en
IRIS.
Le ni veau géo gra phique le plus fin est
29

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.