Les services aux entreprises en Picardie. Très tournés vers la production industrielle, nouvelles poussées vers la recherche et les technologies de l'information

De
Publié par

En Picardie, les services aux entreprises emploient 12,2% des salariés (hors emploi public et agriculture). Cette proportion est moins élevée que pour l'ensemble des régions de province (14,7%). Comme dans les autres régions qui entourent l'Ile-de-France, les services aux entreprises les mieux implantés sont nettement orientés vers l'industrie : nettoyage, sécurité, assainissement et gestion des déchets, location de matériels, etc. En revanche, les autres activités, souvent à plus haut degré d'expertise, sont pour l'ensemble de la Picardie assez peu représentées. Chaque département détient pourtant quelques points forts. L'Oise connaît un essor remarquable des activités de recherche et d'informatique en intégration grandissante dans le Bassin parisien. L'Aisne et la Somme ont de fortes densités de services professonnels (comptables, services juridiques, etc.) et les centres d'appels téléphoniques se développent à Amiens.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 13
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

N°119 - 2003
Les services aux entreprises en Picardie
Très tournés vers la production industrielle,
nouvelles poussées vers la recherche
et les technologies de l’information
En Picardie, les services aux entreprises emploient 12,2% des salariés (hors
emploi public et agriculture). Cette proportion est moins élevée que pour
l’ensemble des régions de province (14,7%). Comme dans les autres régions qui
entourent l’Île-de-France, les services aux entreprises les mieux implantés sont
nettement orientés vers l’industrie : nettoyage, sécurité, assainissement et gestion
des déchets, location de matériels, etc. En revanche, les autres activités, souvent
à plus haut degré d’expertise, sont pour l’ensemble de la Picardie assez peu
représentées. Chaque département détient pourtant quelques points forts. L’Oise
connaît un essor remarquable des activités de recherche et d’informatique en
intégration grandissante dans le Bassin parisien. L’Aisne et la Somme ont de
fortes densités de services professionnels (comptables, services juridiques, etc.)
et les centres d’appels téléphoniques se développent à Amiens.
es entreprises, et surtout les
entreprises industrielles con-
somment une gamme trèsL 7 !!
étendue de services. Soit elles re-
cherchent des compétences spéci-

fiques dont elles sont dépourvues :
informatique, télécommunications,
recherche, technologie, conseil en , +
-
stratégie, soit elles cherchent à op-
. / / timiser leurs coûts en confiant la
gestion du quotidien à des entre-
prises spécialisées, qu’il s’agisse
d’entretenir son parc informatique,
de nettoyer ses locaux, d’assurer

le gardiennage des biens, ou en-
core de transporter ses produits.

L’ouverture des marchés, la con-
currence accrue et la montée en
gamme des produits ont contribué
à l’accélération de la consommation
de ces services.
La taille des entreprises influe
très nettement sur la consomma-
tion en services. En effet, les gran-
des entreprises externalisent da-
* &
* &

* &
0
, # # &
2 & #
( +


* # +
1
ENTREPRISES
vantage que les petites et moyennes vaillent dans les services aux entre- Les DADS
entreprises. Elles ont des besoins prises. Le poids des services aux en-
Les données utilisées sont celles des Dé-
hétérogènes : elles achètent plutôt treprises est supérieur dans les ré- clarations annuelles de données sociales
des prestations intellectuelles ou à gions de Haute-Normandie (10,1%) (DADS) remplies par l’employeur pour le cal-
cul des cotisations sociales.plus fort contenu technologique (re- et du Centre (11,0%). Il est en revan-
cherche-développement, consul- che moins élevé en Champagne-Ar-
tants en organisation ou sélection de denne (8,9%) et en Basse-Norman- dans les autres régions entourant
personnel, publicité, intendance) die (9,0%). l’Île-de-France, la place des services
mais utilisent aussi plus souvent les En Picardie comme ailleurs, la pro- aux entreprises en Picardie est mar-
services de base comme le gardien- gression de l’emploi est très vive dans quée par deux effets contraires. La
nage des bâtiments et le nettoyage les services aux entreprises. De fin densité industrielle crée d’importants
des locaux. Elles font aussi appel à 1994 à fin 2000, la hausse des ef- besoins : les régions de province du
des loueurs spécialisés. Les filiales fectifs picards dans les services opé- Bassin parisien ont ainsi plus de ser-
de groupe ont un comportement pro- rationnels a été de 28,4%. Le dyna- vices aux entreprises que les régions
che des très grandes entreprises. En misme provient surtout des activités très rurales. Mais la proximité de l’Île-
de-France se traduit aussi par une

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.