Les ZUS picardes sont à l'image de l'ensemble de la région

De
Publié par

Les 21 ZUS de la région rassemblent 7 % de la population régionale, soit 130 000 habitants en 2006. Plus peuplées que la moyenne des ZUS de province, elles sont aussi plus jeunes, à l’image de la région. Le profil des demandeurs d’emploi résidant dans les ZUS est plus jeune et moins qualifié que la moyenne des ZUS de province. Le chômage de longue durée y est aussi plus présent. Avec un revenu fiscal moyen de 10 400 euros par an par unité de consommation, les ZUS picardes ont un revenu proche de celui des ZUS de province et inférieur de 37 % à celui de l’ensemble des unités urbaines picardes contenant une ZUS. Les quatre ZUS à moins d’une heure de Paris (trois à Creil et une à Méru) ont des caractéristiques de chômage plus favorables que les autres ZUS picardes. Cependant, elles sont plus pauvres que les ZUS des villes de grande banlieue parisienne. Population 2006 des ZUS de Picardie Population de l'ensemble des ZUS de la commune Part des ZUS dans la population communale (en %) Source : Insee, recensement de la population 2006 Laon 7871 30 Saint-Quentin 23050 25 Soissons 9909 35 Beauvais 16128 29 Compiègne 12444 30 Creil 11649 35 Méru 3042 24 Montataire 4950 41 Nogent-sur-Oise 6877 36 Noyon 1564 11 Abbeville 5651 23 Amiens 27362 20 Ensemble des ZUS picardes 130499 7 Des demandeurs d'emploi plus jeunes et moins formés Les ZUS picardes un peu plus pauvres que la moyenne des ZUS de province Six ZUS très défavorisées dont deux à Amiens Sept ZUS moins précaires mais davantage touchées par le chômage de longue durée Quatre ZUS moins défavorisées à Amiens, Compiègne, Laon et Saint-Quentin Quatre ZUS à moins d'une heure de Paris bénéficient d'un marché du travail plus dynamique
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 62
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins

L a Picardie dénombre 21 ZUS
sur son territoire, regroupant 130 000 habitants en 2006
soit 7 % de la population régionale. Les 21 ZUS picar-
des sont réparties dans 12 villes appartenant à 10 agglo-
mérations urbaines : Abbeville, Amiens, Beauvais,
Compiègne, Creil, Montataire et Nogent-sur-Oise dans
l'agglomération de Creil, Méru, Noyon, Laon, Soissons
et Saint-Quentin.Les ZUS picardes sont
Les ZUS picardes sont plus peuplées que la
moyenne, avec 6 200 habitants contre 5 000 en moyenneà l'image de l'ensemble
métropolitaine hors Île-de-France. Les ZUS picardes les
plus peuplées sont le Quartier Nord à Amiens avec plusde la région de 13 000 habitants, Le Clos des Roses à Compiègne
avec environ 12 000 habitants et le Plateau Rouher à Creil
avec plus de 11 000 habitants. La part de la population
vivant en ZUS est de 41 % à Montataire, 36 % à No-Les 21 ZUS de la région rassemblent 7 %
gent-sur-Oise, 35 % à Creil et Soissons.de la population régionale, soit 130 000 habitants
À l'image de la région, les ZUS de Picardie sonten 2006. Plus peuplées que la moyenne des ZUS
plus jeunes, avec 29 % de moins de 18 ans, contre 27 %de province, elles sont aussi plus jeunes, à l’image
en moyenne dans les ZUS de province.de la région.
Le profil des demandeurs d’emploi résidant
dans les ZUS est plus jeune et moins qualifié
Les zonages de la politique urbaine
que la moyenne des ZUS de province. Le chômage
La loi du 14 novembre 1996 de mise en œuvre du pacte de
de longue durée y est aussi plus présent. relance de la politique de la ville distingue trois niveaux
Avec un revenu fiscal moyen de 10 400 euros par an d'intervention : les zones urbaines sensibles (ZUS), les zones de
redynamisation urbaines (ZRU), les zones franches urbainespar unité de consommation, les ZUS picardes ont
(ZFU). Ces trois niveaux d'intervention, caractérisés par des
un revenu proche de celui des ZUS de province dispositifs d'ordre fiscal et social d'importance croissante, visent
et inférieur de 37 % à celui de l’ensemble des unités à répondre à des degrés différents de difficultés rencontrées dans
ces quartiers. Les Contrats Urbains de Cohésion Sociale (CUCS)urbaines picardes contenant une ZUS.
mis en place en 2007, sont issus de la rénovation de la géographie
Les quatre ZUS à moins d’une heure de Paris prioritaire. Ils englobent toutes les ZUS de France (sauf 10) et
(trois à Creil et une à Méru) ont des caractéristiques d'autres quartiers.
ZUS : territoires infra-urbains définis par les pouvoirs publicsde chômage plus favorables que les autres ZUS picardes.
pour être la cible prioritaire de la politique de la ville, en fonction
Cependant, elles sont plus pauvres que les ZUS des considérations locales liées aux difficultés que connaissent
les habitants de ces territoires.des villes de grande banlieue parisienne.
ZFU : quartiers de plus de 10 000 habitants, situés dans des
zones dites sensibles ou défavorisées. Les entreprises implantées
ou devant s'implanter dans ces quartiers bénéficient d'un dispositifCéline SILACTCHOM
complet d'exonérations de charges fiscales et sociales durant cinq
Damien RICHET
ans.
Insee Picardie CUCS : d'une durée de 3 ans, reconductibles, cadre de mise
en œuvre du projet de développement social et urbain en faveur
des habitants de quartiers en difficulté reconnus comme
prioritaires.
IPA n°32 mars 2009
1
1
Des demandeurs d'emploi


plus jeunes et moins formés

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.