Repli de la fréquentation dans les hôtels, envolée dans les campings

De
Publié par

Sur l'ensemble de l'année, le nombre de nuitées a baissé de 3 % dans les hôtels alsaciens. Le taux d'occupation est tombé à 56 %, soit le taux le plus bas des cinq dernières années. À l'inverse, les campings ont enregistré, entre mai et septembre, une hausse de 12 % des nuitées.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 13
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Profil couleur : Profil d’imprimante CMJN gØnØrique
Composite Trame par dØfaut
100 100
95 95ACTIVITÉS
75 75
25 25
5 5
0 0Repli de la fréquentation dans les hôtels,
envolée dans les campings
Le nombre de nuitées dans les hôtels alsaciens
s’établit à 56,0% enSur l’ensemble de l’année, est revenu sous la barre des 6 millions
2003, soit une pertele nombre de nuitées
Saison 2003 Évolutionde 1,1 point sur un an. Nuitées dans les hôtelsa baissé de 3 % (en milliers) 2002-2003 (en %)Au niveau national, le
dans les hôtels alsaciens. Nuitées 5 933 -3,3taux d’occupation a
Français 3 337 -3,5Le taux d’occupation est tombé certes perdu 1,6 point,
Étrangers 2 596 -3,0mais s’élève à 58,6 %.à56%,soitletauxleplusbas
Taux d’occupation 56,0 -1,1Toutes les catégoriesdes cinq dernières années.
d’hôtels en Alsace ont
À l’inverse, les campings
journer en Alsace. Les nuitéesété affectées par cette baisse de
ont enregistré, d’Allemands ont baissé de 9,1 %, cefréquentation, notamment les hô-
entre mai et septembre, qui représente une perte de plus detels classés 4 étoiles, dont le taux
80 000 nuitées par rapport à 2002.d’occupation a perdu 7 points enune hausse de 12 %
L’évolution est encore plus marquéeune année. Seuls les hôtels situésdes nuitées.
pour les Néerlandais et les Améri-dans le Massif Vosgien ont amélio-
cains, mais ces clients sont bienré leur taux d’occupation entre
moins nombreux, puisqu’ils se clas-2002 et 2003.
e e
sent aux 6 et 7 rangs parmi lesn 2003, les touristes ont pas-
étrangers. Par contre, un peu plusE sé 5,9 millions de nuits dans Au total, la région comptabilise 3,3
d’Italiens, de Suisses et de Britanni-les hôtels alsaciens. Ce nombre est millions de nuitées de Français et
en baisse de 3,3 % par rapport au ni- ques sont venus séjourner cette2,6 millions de nuitées d’étrangers.
veau record de 6,1 millions de nui- année en Alsace. Le nombre de nui-La part des n de touristes
tées en 2002, et rejoint le niveau de tées d’étrangers a régressé dansétrangers reste quasiment stable,
l’année 2001 (cf. page 29). La durée l’ensemble des zones touristiquesavec 43,8 %, contre 43,6 % un an
moyenne d’un séjour en Alsace s’é- de la région.plus tôt. La régression du nombre
tablit à 1,73 jour. Cette durée reste de nuits passées par des clients
La saison estivale 2003 ne se dé-inférieure à la moyenne métropoli- étrangers provient surtout d’une
marque pas du résultat de l’année.Autaine, avec 1,87 jour. La clientèle baisse de la clientèle allemande,
cours de l’été, le taux d’occupationd’affaires a été moins importante première nationalité étrangère à sé-
l’année dernière ; elle est à
Les hôtels alsaciens ont été boudés durant la saison estivale
l’origine de 42,7 % des
nuitées, contre 44,0 % en Répartition des hôtels classés
Nuitées de mai à septembre2002. Alsace 0 étoile 1 étoile 2 étoiles 3 étoiles 4 étoilesdans les hôtels
(en %) (en %) (en %) (en %) (en %)
Baisse de la Nuitées de la période 2 947* 10,5 3,9 52,1 28,2 5,3
fréquentation allemande Français 1 525* 12,5 4,2 57,4 22,7 3,3
Étrangers 1 422* 8,5 3,6 46,3 34,1 7,5
Le taux d’occupation
Évolution 2002-2003 (en %)
100 100des hôtels reflète une re-
Nuitées de la période -5,5 -0,4 -5,8 -6,5 -3,9 -12,6
lative désaffection des
95 95Français -5,2 -1,7 -7,2 -7,0 -2,6 -2,4
touristes pour l’Alsace. Il
Étrangers -5,7 1,7 -4,0 -5,8 -4,8 -16,8
75 75
Taux d’occupation (en %) 62,5 65,5 59,4 61,7 63,6 61,4
Évolution 2002-2003 en points -2,2 -1,8 -2,2 -2,1 -2,0 -4,7
* en milliers
25 2526
5 5
0 0Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 6 · L'année économique et sociale 2003 · juillet 2004
9ACTIVITES bis.ps
R:\Publications\BILAN\ACTIVITES.vp
mercredi 7 juillet 2004 15:08:54
Source : Insee et direction du Tourisme
Source : Insee et direction du TourismeProfil couleur : Profil d’imprimante CMJN gØnØrique
Composite Trame par dØfaut
100 100
95 95ACTIVITÉS
75 75
25 25Les nuitées ont progressé dans les campings
des 2 départements alsaciens
5 5
Saison 2003 Évolution 2002-2003
Nuitées dans les campings
0 (en milliers) (en %) 0
Bas-Rhin 328 16,3
des hôtels alsaciens a souffert des
Haut-Rhin 600 9,2
effets de la chaleur. De mai à sep-
Alsace 928 11,6
tembre, toutes les catégories d’hô-
dont : Français 402 14,8
tels ont subi une détérioration d’ac-
Étrangers 526 9,3
tivité : seulement 62,5 % des cham-
dont : Néerlandais 180 8,2
bres offertes ont été occupées,
Allemands 170 17,7
contre 64,1 % en 2002. Les nuitées
Danois 49 -6,9
sont moins nombreuses que
Belges et Luxembourgeois 44 25,1
l’année précédente. Si, globale-
ment pour la saison estivale, l’évo- accueilli 258 500 campeurs, qui ont progression de 18,6 % des nuitées
lution des nuitées d’étrangers et de passé 927 800 nuits entre mai et par rapport au même mois de
Français est identique (de l’ordre de septembre de l’année dernière.Ain- l’année précédente.
-5,0 %), seuls les hôtels sans étoile si, pour les campings alsaciens,
2003 interrompt le mouvement deont obtenu une faible progression L’évolution des nuitées de cam-
dégradation des deux saisons pré-des nuitées de touristes étrangers. peurs français est plus forte que
cédentes, en permettant de retrou- celle relative aux campeurs étran-
ver le niveau des nuitées de l’année gers : près de 14,8 % de séjoursLe climat a dopé
2000. Malgré l’apport supplémen- supplémentaires pour les Français,l’hôtellerie de plein-air
taire de 96 500 nuitées, la durée 9,3 % en plus pour les séjours d’é-
moyenne de séjour d’un campeur trangers. La part des nuitées deSi la canicule de l’année dernière
s’établit à 3,6 jours, contre 3,7 jours campeurs étrangers a ainsi baissé,n’a pas profité aux hôtels alsaciens,
les campeurs, en revanche, sont ve- en 2002. Néanmoins, cette durée passant de 57,8 à 56,6 % sur un an.
er
nus plus nombreux en Alsace ; cer- s’est allongée pour les campings 4 Les Néerlandais sont au 1 rang
tains d’entre eux se sont, sans étoiles. Par ailleurs, les conditions des nationalités étrangères, suivis
météorologiques ont favorisé unedoute, détournés des régions sinis- par les Allemands.
arrière-saison propice au camping.trées par les incendies ou autres ca-
Ainsi, septembre enregistre unetastrophes. L’hôtellerie de plein-air a Le taux d’occupation des cam-
pings alsaciens est de 33,4 %, soit
2,2 points de plus qu’en 2002. L’en-
semble des campings a profité d’unLa durée de séjour augmente avec le confort des campings
meilleur remplissage des emplace-Durée moyenne de séjour par catégorie de camping
ments loués à une clientèle de pas-
5,0 sage. Après un démarrage plutôt
En jours
difficile en mai, les taux d’occupa-4,5
tion mensuels sont restés supé-
4,0
rieurs à ceux de l’année précé-
3,5 dente.
3,0
2,5
Sonia BOURDIN
2,0
1,5
100 100
1,0
95 95
0,5
75 750,0
1 étoile 2 étoiles 3 étoiles 4 étoiles Ensemble
2002 2003
25 2527
5 5
0 0Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 6 · L'année économique et sociale 2003 · juillet 2004
10ACTIVITES bis.ps
R:\Publications\BILAN\ACTIVITES.vp
mercredi 7 juillet 2004 15:09:00
Source : Insee et direction du Tourisme
Source : Insee et direction du Tourisme

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.