Revue économie de La Réunion N° 4 Hors série - juillet 2008 (format html et pdf)

De
Publié par

E Énergie Large prépondérance Production électrique par type d'énergie - 2007 des énergies fossiles Autres énergies renouvelables 14,6 GWh (0,6 %) Fioul (12,1 %) Hydraulique L’île de La Réunion ne dispose pas de res- Face à cette prépondérance des énergies sources fossiles et doit donc les importer. fossiles et à la croissance de leurs importa- (26,7 %) En 2007, les combustibles fossiles impor- tions, des politiques de maîtrise de l’énergie 298 GWh tés représentaient l’équivalent de 1 081 000 et de développement des énergies renou- 658 GWh tonnes de pétrole, soit une augmentation velables se mettent en place. L’objectif est de 2,3 % par rapport à 2006. Ces importa- de tendre vers une autonomie de produc- tions se répartissent en 58 % de carbu- tion électrique à l’horizon 2025 grâce au 238 GWh 1 253 GWh rants liquides pétroliers, 40 % de charbon Plan régional des énergies renouvelables et 2 % de gaz butane. Ces combustibles et d’utilisation rationnelle de l’énergie sont consommés pour la production élec- (PRERURE) défini par le Conseil Régional 1 trique ou directement dans les secteurs du de La Réunion et le projet GERRI . Bagasse transport, du résidentiel-tertiaire, de l’agri- (9,7 %) culture et de l’industrie.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 9
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

E
Énergie
Large prépondérance
Production électrique par type d'énergie - 2007
des énergies fossiles
Autres énergies renouvelables
14,6 GWh
(0,6 %)
Fioul (12,1 %)
Hydraulique
L’île de La Réunion ne dispose pas de res- Face à cette prépondérance des énergies
sources fossiles et doit donc les importer. fossiles et à la croissance de leurs importa-
(26,7 %)
En 2007, les combustibles fossiles impor- tions, des politiques de maîtrise de l’énergie
298 GWh
tés représentaient l’équivalent de 1 081 000 et de développement des énergies renou-
658 GWh
tonnes de pétrole, soit une augmentation velables se mettent en place. L’objectif est
de 2,3 % par rapport à 2006. Ces importa- de tendre vers une autonomie de produc-
tions se répartissent en 58 % de carbu- tion électrique à l’horizon 2025 grâce au
238 GWh
1 253 GWh
rants liquides pétroliers, 40 % de charbon Plan régional des énergies renouvelables
et 2 % de gaz butane. Ces combustibles et d’utilisation rationnelle de l’énergie
sont consommés pour la production élec- (PRERURE) défini par le Conseil Régional
1
trique ou directement dans les secteurs du de La Réunion et le projet GERRI .
Bagasse
transport, du résidentiel-tertiaire, de l’agri-
(9,7 %)
culture et de l’industrie.
37 % de l’électricité vient
Par ailleurs, La Réunion exploite des éner-
Charbon (50,9 %)
des énergies renouvelables
gies renouvelables locales pour l’équiva-
Sources : CTBR/CTG/EDF
lent de 166 000 tonnes de pétrole, soit
En 2007, la production électrique totale est
13 % de son approvisionnement. Ces éner-
de 2 462 GWh, en augmentation de 3,9 %
gies renouvelables sont le solaire ther-
par rapport à 2006. La part des énergies
mique qui fournit de l’eau chaude sani-
renouvelables est de 37 %. Le développe-
taire, la bagasse et l’hydraulique pour pro-
Concernant la consommation d’électricité, bles sur l’île, laissent présager l’essor de
ment des éoliennes et des systèmes pho-
duire de l’électricité, ainsi que l’éolien et le
elle est de 2 244 GWh en 2007. Les particu- nouveaux procédés industriels et économi-
tovoltaïques concours à 1,6 % de la pro-
photovoltaïque. En 2007 la production des
liers et les "industriels" sont les principaux ques.
duction électrique totale à partir des
énergies renouvelables est en augmenta-
consommateurs. Afin de diminuer la con-
Gaëlle GILBOIRE
énergies renouvelables. À terme, ce sont
tion de 0,6 % par rapport à 2006.
sommation électrique, des actions de maî-
plus de 60 MW éoliens qui seront installés chargée de mission
trise de l’énergie ont été mises en place, par
à La Réunion et l’objectif pour les systè- Observatoire Énergie Réunion
Depuis quinze ans la consommation d’élec-
exemple la promotion des lampes à basse
mes photovoltaïques est d’avoir un ryth-
tricité a doublé. La croissance annuelle
consommation et les audits de consomma-
me d’installation annuelle dépassant les
avoisine 5 % par an en moyenne sur
tion auprès des industriels. Plus de 10 000
10 à 20 MWc par an. Des recherches sont
2000-2007 alors qu’en métropole, elle est
chauffe-eau solaires individuels sont instal-
également effectuées dans des domaines Définitions :
environ de 1 % par an sur la même
lés par an, soit un chiffre d’affaire d’environ
innovants : fermes agri-solaires, énergies
période. La croissance de la consomma-
40 millions d’euros par an. Pour le chauffe-
marines, stockage et régulation des éner- – MW : Méga Watt : unité de puissance
tion de carburants pour les transports
eau solaire collectif, près de 3 000 m² de cap-
gies intermittentes.
intérieurs est presque aussi forte : elle a – MWc : Méga Watt crête : unité de puissance pour
teurs sont posés. Ces chiffres placent La
caractériser une installation photovoltaïque.
augmenté de près de 4 % par an sur la
Réunion parmi les trois pays européens les
1 MWc = 1 000 000 Wc
même période. Ces tendances s’expli-
plus pourvus de ces systèmes.
1
quent notamment par une forte crois-
– kWh : kilowatt-heure : correspond à la consomma-
GERRI : cet acronyme se lit de deux façons :
sance de la population mais aussi par l’ex-
Les nouvelles recherches, les perspectives tion d'un appareil électrique de 1 000 watt pen-
- Grenelle de l'Environnement à La Réunion : Réussir l'innovation
pansion de l’activité économique. - Green Energy Revolution : Reunion Island. pendant 1 heure : 1 GWh = 1 000 000 kWh.
de développement des énergies renouvela-
16 17

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.