Services marchands : En 2010, le redémarrage de l'activité se confirme

De
Publié par

Incontestablement, 2010 se caractérise par une reprise d'activité dans les services marchands par rapport à l'année antérieure, poursuivant ainsi la tendance observée dès fin 2009. La progression d'activité s'est nettement améliorée dans les services aux entreprises tout au long de l'année. Malgré la mise en place d'un certain nombre de dispositifs de relance, après un premier semestre de reprise, l'activité a ralenti dans les services liés à l'immobilier et s'est contractée dans les services aux particuliers. Interrogés en janvier 2011 sur leurs perspectives à trois mois, les professionnels tablaient globalement sur un maintien de l'activité à un bon niveau. Les services aux entreprises : une activité en pleine croissance Les services aux particuliers : une évolution contrastée Les services immobiliers : une amélioration perceptible dans un contexte de relance Avertissement
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 14
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

En 2010, le redémarrage de l'activité se confirme
Incontestablement, 2010 se caractérise par une reprise Les services aux entreprises : une activité en
pleine croissanced'activité dans les services marchands par rapport à l'année
antérieure, poursuivant ainsi la tendance observée dès fin Selon l'opinion exprimée par les chefs d'entreprise
aux enquêtes de conjoncture, l'activité des services2009. La progression d'activité s'est nettement améliorée
aux entreprises s'est redressée dès le premier semestredans les services aux entreprises tout au long de l'année.
sous l'effet d'une demande soutenue. Ce secteur
Malgré la mise en place d'un certain nombre de dispositifs de
surmonte les difficultés de la conjoncture en profi-
relance, après un premier semestre de reprise, l'activité a ralenti tant du retour à l'investissement des entreprises
et confirme ce dynamisme à partir du deuxièmedans les services liés à l'immobilier et s'est contractée dans les
trimestre 2010, notamment grâce au recours plusservices aux particuliers. Interrogés en janvier 2011 sur leurs
fréquent de l'intérim. Conformes aux prévisions,
perspectives à trois mois, les professionnels tablaient
les résultats d'exploitation se sont nettement
globalement sur un maintien de l'activité à un bon niveau. améliorés durant l'année 2010. La progression de
l'ensemble du secteur repose en grande partie sur
les bons résultats des services opérationnels pour
Tout au long de l'année 2010, la reprise s'est confirmée au travers des lesquels les professionnels ont émis des opinions
soldes d'opinion émis par les chefs d'entreprise interrogés dans le cadre majoritairement positives. Cette vitalité s'est accom-
des enquêtes de conjoncture. En effet, les professionnels des services pagnée d'une augmentation du nombre de créations
marchands, interrogés chaque trimestre de l'année, jugeaient positivement d'entreprises soutenue par le régime des auto-entre-
leur activité après la récession de 2009. L'activité a fortement progressé preneurs : avec plus de 5 000 nouvelles entreprises
au cours du premier semestre, portée par une demande bien orientée. dont 65 % pour les seuls auto-entrepreneurs, les
Une légère contraction a caractérisé le troisième trimestre, suivie d'une activités de conseils et assistance aux entreprises
progression en fin d'année. Fin 2010, le rythme d'activité se rapprocherait représentent près de 19 % de l'ensemble des créations.
de sa moyenne de longue période observée avant la crise. Le rythme Un bémol au tableau, relatif au chiffre d'affaires
d'activité de la région se démarque en restant au-delà du niveau national. à l'export qui est resté dégradé sur l'ensemble de
Les chefs d'entreprise du Nord-Pas-de-Calais considèrent que les résultats l'année écoulée. Si les perspectives d'activité du
d'exploitation se sont maintenus à un bon niveau sur l'année 2010 et secteur émises par les chefs d'entreprise des services
devraient encore progresser dans les prochains mois en lien avec une marchands anticipaient un début d'année 2011
demande soutenue. Dans ce contexte, une grande majorité de chefs porteur, elles sont réservées quant à l'évolution
d'entreprise, interrogés en début d'année, formulaient des prévisions opti- de la demande étrangère.
mistes pour début 2011 et misent sur une reprise d'activité significative au Les services aux particuliers : une évolutionplan régional comme au plan national.
(1) contrastéeActivité dans les services marchands
Opinion des chefs d'entreprise sur leur activité passée
Globalement, l'activité régionale du secteur des
services aux particuliers s'est révélée en nette
hausse en 2010 par rapport à 2009. Si l'on se
réfère à l'opinion des chefs d'entreprise, le rebond
a été significatif dès le premier trimestre de l'année,
retrouvant le rythme d'activité moyen d'avant la
crise. À l'été, l'opinion des professionnels était
plus mitigée anticipant un ralentissement d'activité
pour la fin d'année.
En opposition à 2009, l'activité du secteur de
la restauration s'est montrée particulièrement
dynamique. Au premier semestre, les professionnels
(1) Services aux entreprises, aux particuliers et services immobiliers.
de ce secteur ont fait part d'une augmentation deSource : enquête mensuelle de conjoncture (Insee).
42 - Insee Nord-Pas-de-Calais - Bilan socio-économique 2010leur chiffre d'affaires. Ces bonnes performances des taux d'intérêt conjuguée au prêt à taux zéro et le dispositif Scellier
reposent sur un retour à la consommation de services ont séduit de nouveau les acquéreurs. Les stocks de logements neufs se
par les ménages mais aussi de la part des entre- sont réduits et les promoteurs se remettent à lancer des programmes,
prises. Dans une certaine mesure les dispositions confrontés à une insuffisance d'offres dans les zones les plus défici-
destinées à encourager la consommation comme taires. Selon les chiffres de la Direction régionale de l'environnement,
la baisse de la TVA dans la restauration, la mo- l'aménagement et le logement (Dreal), près de 4 260 logements ont été
dernisation du secteur ou la création d'emplois vendus en 2010 dans la région, après les 4 400 de 2009 (cf. Construction
ont également apporté un soutien à ce secteur. neuve).
Ce dynamisme s'est accompagné d'une progres- Dans le bâtiment, l'activité reprend doucement mais pâtit du recul de
sion du nombre de créations d'entreprises de la construction de logements en 2008 et 2009. Les difficultés de recru-
près de 10 % par rapport à 2009. Par ailleurs, on tement, les chantiers abandonnés, la fin des mesures de relance sont
observe une stabilité du nombre de défaillances autant de facteurs qui pèsent sur le moral des entrepreneurs du bâtiment :
sur la même période. La saison estivale constitue interrogés à l'enquête de conjoncture du début d'année 2011, ils jugent
également un motif de satisfaction dans l'hôtel- encore leur activité comme étant faible.
lerie régionale ; les résultats des mois de juin et Néanmoins, leur opinion sur les carnets de commandes s'améliore ; ils
juillet ont confirmé ces observations. Toutefois, estiment avoir en réserve un peu plus de 5 mois de travail, soit un niveau
une baisse d'activité dans l'hôtellerie a caractérisé le comparable à celui de la mi-2008. Ceci se vérifie également au travers
reste de l'année. du nombre de permis de construire qui a progressé de 13 % par rapport
En revanche l'activité des services personnels et à 2009. D'autre part, dans le secteur de la construction, les créations
domestiques a évolué de manière plus contrastée. d'entreprises ont augmenté, enregistrant une hausse de + 20 % par rapport
Moins dynamique, le rythme d'activité a surtout à 2009 et les défaillances ont reculé. Autant de signes encourageants,
progressé en début d'année, puis s'est montré Activité dans les services aux entreprises
chaotique jusqu'au dernier trimestre. En 2010, les Opinion des chefs d'entreprise sur leur activité passée
ménages ont eu plus souvent recours à ces services.
Le développement des services à la personne a donné
une impulsion à ce secteur, en mettant l'accent sur
le développement de nouvelles entreprises (+13 %
par rapport à 2009), dont 80 % sous le régime
d'auto-entrepreneur. Concernant les perspectives
à court terme, les professionnels formulent des
prévisions plus stables dans l'ensemble des services
aux particuliers.
es services immobiliers : une améliorationL
perceptible dans un contexte de relance
Voir l’encadré « avertissement ».
Source : enquête mensuelle de conjoncture (Insee).
Très affectées par le ralentissement économique
Activité dans les services aux particulierset les incertitudes sur les marchés de l'habitat, les
Opinion des chefs d'entreprise sur leur activité passéeactivités immobilières ont souffert d'une conjoncture
peu favorable depuis le deuxième trimestre 2008
jusqu'au troisième trimestre 2009, date à laquelle,
les premiers signes de reprise se sont fait sentir.
L'amélioration des soldes d'opinion, mesurée au tra-
vers des enquêtes de conjoncture, s'est caractérisée
par une forte progression d'activité au quatrième
trimestre 2009 qui s'est maintenue jusqu'au
premier trimestre de l'année 2010. Puis, elle s'est
repliée tout en restant à un bon niveau jusqu'à la
fin de l'année.
Au sein du secteur, les marchés de l'immobilier
Voir l’encadré « avertissement ».ont montré des signes de redressement. La baisse
Source : enquête mensuelle de conjoncture (Insee).
Insee Nord-Pas-de-Calais - Bilan socio-économique 2010 - 43confirmés par l'appréciation des professionnels à l'enquête de janvier
2011 : leurs perspectives quant à l'évolution de l'immobilier s'orientent
vers une hausse d'activité en début d'année. En effet, la demande qui
leur est adressée est soutenue.
Évelyne LORENSKI
Insee, Service études et diffusion
Activité dans le secteur des activités immobilières
Opinion des chefs d'entreprise sur leur activité passée
Voir l’encadré « avertissement ».
Source : enquête mensuelle de conjoncture (Insee).
Avertissement : dans le cadre de l'harmonisation européenne une nouvelle nomenclature française d'activités
économiques, la NAF rév.2 est entrée en vigueur en janvier 2008. Elle a remplacé la d'activités mise en
place en 1993 et révisée en 2003 (NAF rév.1). Les différentes sources statistiques utilisées à l'Insee intègrent
progressivement ce changement. Les enquêtes de conjoncture, dont les résultats régionaux sont utilisés dans cet
article sont encore publiés en NAF rév.1. Les résultats nationaux sont désormais disponibles en NAF rév.2 pour
l'ensemble de l'industrie (cf. graphique : Activité dans les services marchands - Opinion des chefs d'entreprise sur leur
activité passée). Les résultats nationaux par secteurs d'activité ne sont pas publiés dans cet article, car le découpage en
secteurs selon la NAF rév.2 est différent de celui de la NAF rév.1.
Pour en savoir plus :
Insee Conjoncture, note de conjoncture, avril 2011.
« Les services marchands aux particuliers s'implantent dans l'espace rural », Insee Première, n° 1307, juillet 2010.
@ http://www.insee.fr, rubrique Conjoncture
44 - Insee Nord-Pas-de-Calais - Bilan socio-économique 2010

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.