Transport maritime 2009 : Un trafic de marchandises pénalisé par les crises en 2009

De
Publié par

Transport maritime Un trafc de marchandises pénalisé par les crises en 2009 n 2009, le trafc de fret atteint Après une suite de re- il a quadruplé en Guadeloupe. E3 010 669 tonnes brutes de Cependant, la baisse de trafc de cords établis depuis 2004, 1marchandises et 142 692 TEU . 2009 a un impact négatif sur les le trafc de marchandises L’essentiel des places portuaires marchandises transbordées en du Port Autonome de françaises et mondiales (Marseille, 2009 dont le volume diminue de Le Havre, Dunkerque, Singapour, 16 % en un an (391 000 tonnes la Guadeloupe est en Shanghai, Rotterdam, …) est at- transbordées). Pour les conteneurs net recul en 2009. La teint par la crise économique et transbordés, la baisse est de 33 % conjonction de la crise fnancière internationale et le tra - (26 300 conteneurs transbordés). fc est en baisse. La Guadeloupe Entre 2008 et 2009, la part du économique et fnancière n’est pas épargnée et la crise transbordement dans les échan-mondiale et de la crise sociale de février-mars 2009 am- ges maritimes est stable. Comme sociale en Guadeloupe plife sensiblement la chute de en 2008, sa proportion dans les l’activité portuaire. Les mois de entraine une chute du échanges est plus importante que février et mars 2009 sont parmi celle des exportations, mais de fa-trafc. Le retard accumulé les trois plus mauvais mois de çon moins signifcative (13 % pour lors du premier trimestre trafc portuaire depuis dix ans.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 9
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Transport maritime
Un trafic de marchandises pénalisé par les crises en 2009
Après une suite de re-cords établis depuis 2004, le trafic de marchandises du Port Autonome de la Guadeloupe est en net recul en 2009. La conjonction de la crise économique et financière mondiale et de la crise sociale en Guadeloupe entraine une chute du trafic. Le retard accumulé lors du premier trimestre 2009 n’a pu être rattrapé malgré une certaine re-prise au fil de l’exercice. Le trafic de passagers régresse aussi, mais est moins impacté.
E9,00 2natre  ll0 10i qtu a3  rtuoandné6 6p9l Gf  neere dcaeudpeutonli  t.tea s derutees b Cependant, la baisse de trafic de marchandises et 142 692 TEU1. 2009 a un impact négatif sur les L’essentiel des places portuaires marchandises transbordées en françaises et mondiales (Marseille, 2009 dont le volume diminue de Le Havre, Dunkerque, Singapour, 16 % en un an (391 000 tonnes Shanghai, Rotterdam, …) est at- transbordées). Pour les conteneurs teint par la crise économique et transbordés, la baisse est de 33 % financière internationale et le tra - (26 300 conteneurs transbordés). fic est en baisse. La Guadeloupe Entre 2008 et 2009, la part du n’est pas épargnée et la crise transbordement dans les échan -sociale de février-mars 2009 am - ges maritimes est stable. Comme plifie sensiblement la chute de en 2008, sa proportion dans les l’activité portuaire. Les mois de échanges est plus importante que février et mars 2009 sont parmi celle des exportations, mais de fa -les trois plus mauvais mois de çon moins significative (13 % pour trafic portuaire depuis dix ans. En le transbordement contre 12,7 % glissement annuel, la baisse entre pour les exportations). février 2008 et février 2009 est de 35 %. Le trafic du reste de l’année Le site de Jarry concentre 95 % des a suivi la tendance 2008, ce qui échanges, les 5 % restants se répar-contient l’évolution à -16 %. tissent uniformément entre Pointe-Depuis quelques années, le trans - à-Pitre, Basse-Terre et Folle-Anse  bordement2 (Marie-Galante). Cette répartition constitue un enjeu majeur et dope les échanges ma - demeure inchangée depuis quel-ritimes mondiaux. Depuis 2004, ques années. L’impact de la crise du premier trimestre 009 sur le trafic portuaire Évolution de la baisse de trafic de marchandises en glissement annuel 2008-2009 En %
Source : Port Autonome de la Guadeloupe
1) Twenty Equivalent Unit : unité de mesure internationale équivalente à un conteneur de 20 pieds. 2) Le transbordement est l’opération qui consiste à transférer le chargement d’un navire à un autre, avec une mise à quai intermédiaire.
N° 73 - Guadeloupe - Juin 2010
Transport maritime
La Caraïbe reste le principal parte - les vracs solides et -18 % pour les tation et -15 % à l’importation. Le naire commercial de la Guadeloupe marchandises diverses. L’arrêt du trafic de conteneurs est réparti équi-(39 % de l’ensemble des échanges). transbordement d’hydrocarbures tablement entre les importations et Les ports de France métropolitaine vers la Guyane explique la baisse les exportations, respectivement occupent toutefois une place plus sur le vrac liquide. Un trafic tem- 72 459 TEU (-15 %) et 70 233 TEU importante dans le trafic en 2009 : poraire était opéré début 2008 vers (-17 %). Cette répartition égalitaire 38 % des échanges e et soutenait en 2009 pour 31 %La Caraïbe,8t.r0e0  2cde.cat seeslb eybumanlalall Ge  àec en 2008. La Guade-ilrpmeeir partenaire sies acvrsos delibas m enroja éti sedonemd  et ortoAur pa Plesnar étio srt tn9,00 2En000 708 egassap ud cart eL loupe réalise 17 %commerc aentre 2008 et 2009. La de ses échanges commerciaux avec plus forte baisse est la Guadeloupe. En un an, le nom-la Martinique. Le Havre et Dunker- celle du sable local (- 69 %). Suite bre de passagers diminue de 4 %. que complètent le podium avec res - à une panne sur la canalisation per- A partir d’avril 2009, les résultats pectivement 12 % et 11 %. mettant son extraction, l’activité a sont supérieurs à ceux de l’année La première place de Fort-de-Fran- été arrêtée à partir d’août 2009. Par précédente, mais la chute du pre -ce s’explique par les importations ailleurs, les difficultés du BTP n’ont mier trimestre a été trop forte pour d’hydrocarbures. Le Havre est l’une pas favorisé le trafic de clinker rester sur la dynamique positive des des principales portes d’entrée du (- 9 %) ou de pouzzolane (-33 %), dernières années. trafic européen en Guadeloupe ; entrant dans la composition du ci -la Dominique (Roseau) fournit des ment. De même, les difficultés de Entre 2008 et 2009, la part des dif-agrégats, Porto-Rico du fioul léger et l’agriculture apparaissent dans les férents types de trafic de passagers Santa Marta (Colombie), le charbon importations d’engrais (-30 %) ainsi évolue peu. Le trafic archipel, plus utilisé pour la production d’électri - que dans les exportations de sucre important, est celui qui est le plus cité. Dunkerque est le premier port brut (-9 %). La saison de récolte de durementMoins de passagers pour l’exportation, il reçoit notam - la canne à sucre a été retardée et t o u c h é, ment la banane antillaise. le niveau de richesse saccharine par le ra-mais une situation n’a pas favorisé les résultats de la l e n t i s s e -Comparativement à 2008, l’essen - filière. ment deencourageante tiel des marchandises importées Le tonnage de marchandises diver- l’activité. Dans le trafic inter-îles, ou exportées est en baisse: -10 % ses conteneurisées diminue globa- les bons résultats du trafic de la Do-pour les vracs liquides, -18 % pour lement de 18 %, -23 % à l’expor- minique, de Sainte-Lucie et autres îles, permettent de compenser la baisse de trafic sur la Martinique. Pour ce qui est de l’archipel, à par-tir d’avril, les voyageurs sont plus Transport maritime de passagersnombreux en 2009 qu’en 2008. En selon le type de transport en 2009 en Guadeloupeas b, ésescà-t- erbp edassasregroisière, le nomamitrè eedc  ,elider s passagers dont la croisière débute En nombre et % estet se termine en Guadeloupe , quasi-stable (-1 %), alors que les passagers de transit sont moins nombreux (-7 %).
Source : Port Autonome de la Guadeloupe
Olivier PIERROT Port Autonome de la Guadeloupe
N° 73 - Guadeloupe - Juin 2010

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.