Transport : TER 2008

De
Publié par

Le secteur du transport compte 545 établissements au 1er janvier 2006, dont 377 dans les transports urbains et routiers (69% des établissements) et 89 dans les services auxiliaires des transports (16% des établissements). Le nombre total d’établissements dans les transports urbains et routiers a diminué de 64 unités entre 2001 et 2006. Les effectifs des autres secteurs ont augmenté, particulièrement dans le secteur d’activité des transports par eau qui est passé de 48 à 58 établissements et les agences de voyages qui progressent de 21 à 28 établissements sur la même période. Les établissements de ce secteur sont de petite taille : 69 % n’emploient aucun salarié et 19 % comptent entre un et cinq salariés.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 15
Nombre de pages : 8
Voir plus Voir moins

19. Transport
Présentation Définitions
Le secteur du transport compte 545 Transports urbains et routiers : ils comprennent les
transports urbains de voyageurs quel que soit le modeétablissements au 1er janvier 2006,
de transport ; les transports routiers réguliers dedont 377 dans les transports urbains et
voyageurs ; les transports de voyageurs par taxi ; les
routiers (69% des établissements) et 89 transports scolaires. Ils comprennent également les
dans les services auxiliaires des déménagements et les locations de camion avec
transports (16% des établissements). chauffeur.
Transports aériens : il s’agit du transport aérien,Le nombre total d’établissements dans
régulier ou non, de personnes et de marchan-les transports urbains et routiers a
dises.
diminué de 64 unités entre 2001 et
2006. Les effectifs des autres secteurs Gestion d’infrastructures des transports : sont
ont augmenté, particulièrement dans le intégrés à cet ensemble :
- l’exploitation des gares routières et ferroviaires etsecteur d’activité des transports par
de terminaux de manutention de frêt ;eau qui est passé de 48 à 58
- l’exploitation à péage d’autoroutes et ouvrages
établissements et les agences de d’art ;
voyages qui progressent de 21 à 28 - l’exploitation de parcs et emplacements de
établissements sur la même période. stationnement de véhicule ;
- l’exploitation de centrales d’appels ou de
réservations (taxis, coursiers…) ;Les établissements de ce secteur sont
- l’exploitation des aérodromes et notamment desde petite taille : 69 % n’emploient
terminaux ;
aucun salarié et 19 % comptent entre - les activités de consignataires aériens ;
un et cinq salariés. - les services d’entretien – maintenance des avions
(hors réparation) ;
- le contrôle de l’espace aérien au voisinage des
aéroports.
Secteurs d'activité selon la NES : voir chapitre
9-2.
Voir aussi
- Enquête annuelle d’entreprises, le transport
en 2005, Premiers résultats, n°05, Insee, mars
2007.
156 Tableaux Économiques Régionaux GuyaneÉtablissements de transport 19.1
erNombre d'établissements de transport par taille et activité au 1 janvier 2006
Aucun 1 à 5 6 à 9 10 à 19 20 salariés
Secteur d'activité selon la NES salarié salariés salariés salariés et plus Total*
Transports urbains et routiers 272 69 17 11 8 377
Transports par eau 49 6 2 1 0 58
Transports aériens 10 3 4 0 4 21
Services auxiliaires des transports 43 23 10 8 5 89
Manutention, entreposage 6 5 2 0 4 17
Gestion des infrastructures 5 1 0 1 0 7
Agences de voyage 16 6 5 1 0 28
Organisation du transport de frêt 16 11 3 6 1 37
Total 374 101 33 20 17 545
* dont établissements à effectif non déclaré
Source : SIRENE - Insee
Tableaux Économiques Régionaux Guyane 15719. Transport
Présentation Définitions
En 2006, le nombre de passagers à Nombre de passagers transportés par air : trafic local
plus transit compté une fois. Le trafic correspondancel’aéroport s’élève à 374 394 soit 0,4 %
est compté dans le trafic local.de moins qu’en 2005.
Nombre de passagers transportés par mer : nombre
Le trafic vers la métropole reste de passagers embarqués, débarqués et en transit.
primordial avec 198 767 passagers
Transit : passagers effectuant un arrêt sur l’aéroporttransportés et affiche une hausse de
ou le port considéré et repartant dans l’appareil ou le4 %. La destination des Antilles
bateau avec lequel ils sont arrivés.
Françaises arrive en seconde position,
mais diminue de 5 % en un an. Mouvements commerciaux d’avions : décollages ou
atterrissages d’avions de transports publics de
passagers, de poste ou de fret.Le trafic sur les lignes intérieures chute
également de 10 %.
Mouvements de navires de passagers : arrivées ou
départs de navires de passagers.
Le transport maritime, bien qu’en
augmentation, reste peu développé en
Guyane. Au cours de la saison 2004-
2005, 23 escales ont été enregistrées
aux îles du Salut, (+ 35,3 % en un an).
Le nombre de touristes recensés s’est
établi à 8 605 passagers (+ 26,3 %).
Voir aussi
- Timide reprise du trafic aérien, Antiane-Éco,
n° 61, Insee, septembre 2004.
- Le transport aérien bat de l’aile,
n° 53, Insee, juillet 2002.
158 Tableaux Économiques Régionaux GuyaneTransport de voyageurs 19.2
Transport de voyageurs par air
Variation
2006/2005
2005 2006 en %
Nombre de passagers (1) 375 844 374 394 -0,4
dont lignes :
Métropole 190 843 198 767 4,1
Guadeloupe et Martinique 107 409 102 140 -4,9
Intérieur Guyane 31 667 28 483 -10,1
Caraibes 4 543 5 459 20,2
Amérique du Nord 3 190 3 552 11,3
Amérique du Sud 28 509 27 227 -4,5
dont : à l'arrivée nd nd nd
au départ nd nd nd
en transit nd nd nd
Mouvements commerciaux nd nd nd
(1) Toutes les compagnies + Forces armées
Source : Chambre de commerce et de l'industrie de Guyane
Tableaux Économiques Régionaux Guyane 15919. Transport
Présentation Définitions
L’essentiel des marchandises est Marchandises entrées : tonnages débarqués dans la
région.acheminé par mer, seulement 1,3 %
des marchandises a été transporté par
Marchandises sorties : tonnages chargés dans la
avion en 2006. Cependant ce moyen de région et débarqués dans une autre.
transport est en augmentation de
10 %. Ports de Guyane : quatre ports se partagent l’essentiel
du trafic. Il s’agit de :
- Dégrad-des-Cannes mis en service en 1974 est leEn 2005, 239 navires marchands ont
principal d’entre eux. La Chambre de commerce et
fait escale dans les ports guyanais, soit d’industrie est concessionnaire de l’outillage public.
9 % de plus que l’année précédente. - Le port du Larivot est classé port de pêche d’intérêt
Depuis l’ouverture du pont reliant national. Il est considéré comme le cinquième port
de pêche français pour la valeur des produitsRégina à Saint-Georges, de nombreuses
débarqués.marchandises sont acheminées par la
- Le port de Saint-Laurent-du-Maroni est un port
route. d’intérêt départemental depuis 1983.
Les importations sont en baisse pour la - Le port de Kourou a été créé en 1965 ; il est sous la
troisième année consécutive (-8 % sur responsabilité du Centre national d’études spatiales.
un an) en raison principalement d’un
recul de 16 % des marchandises
diverses.
Les exportations s’élèvent à 32 118
tonnes, soit une contraction de 13,5 %
sur un an.
Voir aussi
- Timide reprise du trafic aérien, Antiane-Éco,
n° 61, Insee, septembre 2004.
160 Tableaux Économiques Régionaux Guyane
Transport de marchandises 19.3
Transport de marchandises par air
Unité : tonne
Variation
2005/2004
2001 2002 2003 2004 2005 en %
Trafic fret 6 180 6 688 5 780 5 703 6 252 9,6
dont fret postal 1 493 1 479 1 376 1 302 1 231 -5,4
Fret débarqué 4 105 4 569 3 508 3 406 nd
Fret embarqué 2 075 2 119 897 995 nd
Source : Chambre de Commerce et d'Industrie de Guyane
Transport de marchandises par mer : Escales de navires marchands
2000 2001 2002 2003 2004 2005
Nombre d'escales
de navires marchands 403 366 420 252 220 239
Les données 2001 2002 correspondent au total DDC/PARIACABO+LARIVOT+ST LAURENT
Source : Direction départementale de l'Equipement, service maritime fluvial et aéroportuaire
Transport de marchandises par mer selon le type de produits
Unité : millier de tonnes
Trchandises par mer 2001 2002 2003 2004 2005
Marchandises entrées 633,5 621,3 547,9 541,3 439,5
dont : Marchandises diverses 401,9 426,1 271,7 287,9 242,6
Hydrocarbures 231,6 195,2 220,5 195,3 186,9
Marchandises sorties 45,8 45,3 50,4 37,1 32,1
Les données correspondent au total DDC/PARIACABO+LARIVOT+ST LAURENT
Source : Direction départementale de l'Equipement, service maritime fluvial et aéroportuaire
Tableaux Économiques Régionaux Guyane 16119. Transport
Présentation Définitions
Le marché de la voiture particulière Voiture particulière : véhicule à moteur et à quatre
roues servant exclusivement à l'usage privé.neuve s’établit à 4 333 véhicules en
2006, soit une hausse de 6 % par
Voiture commerciale : voiture particulière possédant
rapport à l’année précédente. Les un siège rabattable et un hayon à l’arrière, permettant
ventes de camions et camionnettes, le transport de marchandises.
l’essentiel des véhicules utilitaires, sont
3Motocycle : vélomoteur de 50 à 125 cm eten forte augmentation (22%).
3motocyclette au dessus de 125 cm .
Les Guyanais s’orientent plus vers le
marché de l’occasion. Le nombre de
voitures d’occasion immatriculées est
largement supérieur à celui des
voitures neuves. Elles progressent de
8,2 % pour les voitures particulières.
En revanche, les véhicules utilitaires
restent stables.
Le nombre de permis de conduire
délivrés en 2006 est de 2376 ; soit une
baisse de 3 % par rapport à 2005. Le
permis B (véhicule de tourisme ) en
représente les trois quarts.
Le nombre de permis de transport en
commun et des poids lourds a doublé
entre 2004 et 2005 et a cependant
légèrement diminué entre 2005 et
2006.
Voir aussi
- Moins d’accidents, moins de victimes,
Antiane-Éco, n° 66, Insee, septembre 2006
- L’insécurité routière : « carton rouge pour la
Guyane », Antiane-Éco, n° 62, Insee, mars
2005.
- www.statistiques.equipement.gouv.fr
162 Tableaux Économiques Régionaux GuyaneVéhicules de transport 19.4
Immatriculations
Unités : nombre, %
2004 2005 2006
Véhicules neufs
Voitures particulières 4 087 4 085 4 333
dont % de marques étrangères nd nd nd
dont % de diesel nd nd nd
Motocycles 158 155 183angères nd nd nd
Camionnettes, camions, véhicules spéciaux 1 327 1 221 1 494
dont % de marques étrangères nd nd nd
Tracteurs routiers 16 25 21
Cars et autobus 41 22 18
Remorques lourdes et semi remorques 21 47 37
Véhicules d'occasion
Voitures particulières 6 463 6 578 7 120
dont % de marques étrangères nd nd nd
Camionnettes, camions, véhicules spéciaux 1 336 1 306 1 303angères nd nd nd
Tracteurs routiers 4 11 2
Cars et autobus 4 31
Remorques lourdes et semi remorques 36 29 38
Source : Ministère de l'Intérieur
Nombre de permis de conduire délivrés
Unités : nombre
2004 2005 2006
Véhicules de tourisme 1 758 1 961 1 809
Poids lourds 78 176 165
Transports en commun 24 47 42
Motocycles 942 262 360
Ensemble 2 802 2 446 2 376
Source : Ministère de l'Equipement
Tableaux Économiques Régionaux Guyane 163

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.