Une année touristique 2011 satisfaisante pour les hôtels et morose pour les campings

De
Publié par

ecteursS ourismeT ne année touristique 2011 satisfaisanteU pour les hôtels et morose pour les campings En2011, la reprise de la fréquentation des hôtels entamée en 2010 En 2011,en Auvergne,l’activitéhôtelière a été sou- tenue àla fois par laclientèle française et par lase poursuit. Enrevanche, l'activité des campings se dégrade, victime clientèle étrangère.Néanmoins,les touristes d'une météo maussade en juillet. Dans les comme dans les étrangers demeurent nettement minoritaires et hôtels, les touristes recherchent davantage de confort. représentent 10 % des nuitées au lieu de 34 % en France métropolitaine.Ils ont légèrement rallongé leurs séjours (1,62 jour en moyenne),tandis que lesLes hôtels haut de gamme ont la cote touristes français ont raccourci les leurs.Les tou- En 2011, les touristes ont effectué 2 164 000 sé- ristes étrangers viennent principalement d’Europe, jours dans les hôtelsclassésauvergnats, soit une notamment de Grande-Bretagne,de Belgique,des augmentation de 3,1 % par rapport àl’annéepré- Pays-Bas et d’Allemagne.Ilsséjournent leplus sou- cédente.Auniveau national, la progression est si- vent dans lePuy-de-Dôme et privilégient les hôtels milaire avec + 3,4 %. 2 ou 3étoiles.Les touristes d’affaires ont étéda- Les touristes ont, cette année, plus particulière- vantage présents que l’an passé.Leur fréquentation ment favorisé l’hôtellerie haut degamme (3 étoiles est en augmentation (+ 12 %) par rapport à 2010.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 7
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

ecteursS ourismeT
ne année touristique 2011 satisfaisanteU
pour les hôtels et morose pour les campings
En2011, la reprise de la fréquentation des hôtels entamée en 2010 En 2011,en Auvergne,l’activitéhôtelière a été sou-
tenue àla fois par laclientèle française et par lase poursuit. Enrevanche, l'activité des campings se dégrade, victime
clientèle étrangère.Néanmoins,les touristes
d'une météo maussade en juillet. Dans les comme dans les étrangers demeurent nettement minoritaires et
hôtels, les touristes recherchent davantage de confort. représentent 10 % des nuitées au lieu de 34 % en
France métropolitaine.Ils ont légèrement rallongé
leurs séjours (1,62 jour en moyenne),tandis que lesLes hôtels haut de gamme ont la cote touristes français ont raccourci les leurs.Les tou-
En 2011, les touristes ont effectué 2 164 000 sé- ristes étrangers viennent principalement d’Europe,
jours dans les hôtelsclassésauvergnats, soit une notamment de Grande-Bretagne,de Belgique,des
augmentation de 3,1 % par rapport àl’annéepré- Pays-Bas et d’Allemagne.Ilsséjournent leplus sou-
cédente.Auniveau national, la progression est si- vent dans lePuy-de-Dôme et privilégient les hôtels
milaire avec + 3,4 %. 2 ou 3étoiles.Les touristes d’affaires ont étéda-
Les touristes ont, cette année, plus particulière- vantage présents que l’an passé.Leur fréquentation
ment favorisé l’hôtellerie haut degamme (3 étoiles est en augmentation (+ 12 %) par rapport à 2010.
ou plus)dont lenombre deséjours a enregistréla Cette clientèle recouvre notamment les voyageurs
plus forte hausse : + 12,8 % par rapport à 2010. decommerce mais aussi les personnels travaillant
Pour satisfaire cette nouvelleclientèle,l’Auvergne sur des chantiers. Elle représente 56 % des nuitées
développe une offre de qualité.Lenombre d’hôtels dans les hôtels dechaîne et 35 % dans les hôtelsin-
3étoiles a ainsi augmentéde 26,0 % et celui des dépendants.
Entre mai et septembre 2011, les touristes sont ve-4-5 étoiles de 30,0 %. Avec respectivement 93 et
13 hôtels,ce type d’hôtellerie reste néanmoins fai- nus plus nombreuxdans les hôtels des villes therma-
les.Enrevanche, ilssontrestés moins longtempsblement implanté en Auvergne.Il représente seule-
ment 17 % du parc contre 32 % en France qu’en 2010 (2,35 jours en moyenne). Les éta-
blissements thermaux proposent en effet des soinsmétropolitaine.À l’inverse,lenombre d’hôtels de
0à2étoiles est en repli de 4,4 %. Au-delà de l’en- deplus courte durée qui répondent aux nouvelles at-
tentes de leur clientèle.Ils ont su se diversifier engouement réeldes touristes pour un meilleur
confort, ces évolutions peuvent aussi s’expliquer s’orientant vers laprévention et notamment vers la
mise en place deprogrammes d’éducation thérapeu-par lechangement declassification des hôtels défi-
ni par l’arrêtédu 23 décembre 2009. Par exemple, tique liésàl’hygiène alimentaire,la gestion du stress,
la lutte contre la fatigue ou encore le malde dos.un hôtel2étoiles en attente declassement en
2010apu être homologué3étoiles en 2011 selon
la nouvelle directive.
Avec 3 475 000 nuitées,la fréquentation des hôtels
progresse de 2,4 % confirmant ainsi la reprise
Pour informationamorcéeen 2010. Elle dépasse même son niveau
d'avant la crise économique (+ 1,7 % en 2008). En Auvergne, aucun camping n'a encore été classé
Cette croissance bénéficie à tous les départements
5 étoiles selon les nouveaux critères de classement
auvergnats hormis celui de l’Allier qui accuse une définis par l'arrêté du 23 décembre 2009. Auni-
légère baisse.Il reste cependant, après lePuy-
veau national, 113 campings ont été homologués.
de-Dôme,le département leplus attractif et
concentre24%des nuitées de larégion.
Fréquentation des hôtels classés en 2011
Durée moyenne
Évolution Taux Évolution
Nuitées Séjours de séjour
2011/2010 d'occupation 2011/2010
(en jours)
Allier 821 038 – 1,0 % 51,4 % 514 840 – 0,8 % 1,59
Cantal 482 703 + 0,6 % 37,7 % 270 456 – 5,3 % 1,68
Haute-Loire 330 820 + 1,6 % 44,2 % 216 465 + 1,4 % 1,53
Puy-de-Dôme 1 840 462 + 4,6 % 51,9 % 1 162 701 + 6,7 % 1,58
Auvergne3 475 023 + 2,4% 48,7% 2 164462 + 3,1% 1,61
Sources : Insee-Direction Généralede la Compétitivité, de l'Industrie et des Services (DGCIS)
INSEE Auveergn n° 34 Bilan économique Juin 2012
10 15ourismeT
Fréquentation des campings classés entre mai et septembre 2011
Durée moyenneTauxÉvolution Évolution
Nuitées Séjours de séjour
2011/2010 2011/2010d'occupation (en jours)
Allier 251 358 – 5,5 % 26,3 % 74 562 – 8,4 % 3,37
348 349 – 3,8 % 21,2 % 89 340 + 1,1 % 3,90Cantal
252 976 + 15,7 % 22,8 % 72 719 + 20,6 % 3,48Haute-Loire
895 935 – 1,8 % 25,6 % 208 340 – 1,0 % 4,30Puy-de-Dôme
Auvergne 1748618 – 0,6 % 24,3 % 444 961+1,0 % 3,93
Sources : Insee -Direction Généralede la Compétitivité, de l'Industrie et des Services (DGCIS)
Les hôtels des villes thermales représentent un gories confondues, est toujours en forte hausse.
quart de la fréquentation régionale.Leur tauxd’oc- Entre 2010 et 2011, elle augmente de 6,4 % alors
cupation,qui rapporte lenombre dechambres oc- qu’elle diminue de 3,6 % pour les emplacements
cupées au nombre dechambres offertes, est nus.Le tauxd’occupation y est nettement plus éle-
toujours plus élevé que celui des autres hôtels de la vé que dans les emplacements nus :48 % contre
région : il atteint 60 % contre 49 %. 20 %, et les touristes y séjournent deuxfois plus
longtemps.En Auvergne, plus d’un camping sur
deux proposeàla location des emplacements loca-Les emplacements locatifs de plus en plus
tifs.Bien que ne représentant que 13 % de l’offre,cerecherchés
mode d’hébergement a engendré un tiers de la fré-
Entre mai et septembre 2011, 445 000 campeurs quentation régionale.Il continue dese développer
ont séjournédans notre région, soit 1,0 % deplus essentiellement dans les terrains haut degamme.
que la saison précédente.Cette évolution est due Dans les campings 4étoiles, il représente plus de
uniquement àlaclientèle étrangère dont le 32 % de l’offre des emplacements,contre moins de
nombre deséjours a augmentéde 6,4 %. En Au- 3%dans les campings1étoile.Les touristes privilé-
vergne,les touristes étrangers assurent 32 % de la gient ainsi les campings haut degamme dont la fré-
fréquentation contre 36 % au niveau national.Ilssé- quentation augmente régulièrement, tandis que
journent leplus souvent sur les terrains decam- celle des 1 et2étoiles continue dese dégrader.
pings duPuy-de-Dômeclassés 3 ou 4étoiles.Les En Auvergne,52 % des campings sont gérés par des
touristes néerlandais restent majoritaires.Leur fré- collectivités locales mais ilsréalisent seulement
quentation ne cesse de progresser.Ils représen- 32%de la fréquentation de l’hôtellerie deplein air.
tent désormais63%des nuitées étrangères. 43 % sont en gestion privée.Les autres campings
Au cours de la saison d’été 2011,les campings clas- sont soit la propriétéd’associations, soit celle de
sés ont comptabilisé 1 749 000 nuitées.Aprèsplu- comités d’entreprises.
sieurs années d’augmentation,leur fréquentation
recule de 0,6 %. Les conditions météorologiques Martine CAUWET, Insee
défavorables ont incitéles touristesàécourter leur
séjour.Le mois de juillet a en effet étémarqué par
une pluviométrie excédentaire et un faible enso-
Définitionsleillement peu propices au tourisme.Les emplace-
ments nus avec tentes ou caravanes ont pâti dece
Séjours(ou arrivées) :nombre de clients différents quimauvais temps :leur fréquentation a chutéde
séjournent une ou plusieurs nuits consécutives dans le7,9 %.Inversement,au niveau national,la fréquenta-
même hôtel ou le même camping.tion de l’hôtellerie deplein air continue depro-
gresser grâce notammentàlaclientèle française.La Nuitées : nombre total de nuits passées par les clients
fréquentation des campings se concentre toujours dans des hôtels ou des campings. Ainsi, un couple séjour-
en juillet et en août, au cours desquels sont réali- nant trois nuits consécutives dans un hôtel correspondra à
sées 79 % des nuitées de larégion. Sur ces deux six nuitées, de même que six personnes ne séjournant
mois,le tauxd’occupation atteint 32 % pour les qu'une seule nuit.
emplacements nus et 74 % pour les emplacements
Durée moyenne de séjour :rapport du nombre de nui-équipés d’un hébergement detype mobile-home,
tées au nombre d'arrivées.chalet ou autre habitation légère de loisir.Dans les
villes d’eaux, l’activitédes mois de mai,juin et sep- Taux d'occupation : rapport du nombre de chambres
tembre bénéficie de l’étalement de la saison ther- d'hôtelsoud'emplacements de campings occupés au
male. nombre de chambres d'hôtelsoud'emplacements de
Tout comme laclientèle hôtelière,les adeptes du campings réellement offerts,calculé en tenant compte du
nombre de jours d'ouverture.camping recherchent le confort.Ainsi,dans les em-
placements locatifs,la fréquentation, toutes caté-
INSEE Auveergn n° 34 Bilan économique Juin 2012
16 11

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.