Une fréquentation stable dans l'hôtellerie, en baisse dans les campings

De
Publié par

En 2001, après un début d'année prometteur, les évènements du 11 septembre ont provoqué une baisse de la fréquentation dans l'hôtellerie alsacienne. Toutefois, Noël en Alsace a encore attiré de nombreux touristes. Dans les campings, nettement moins fréquentés qu'en 2000, deux visiteurs sur trois sont originaires d'un pays étranger.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 17
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

TOURISME
Une fréquentation stable dans l’hôtellerie,
en baisse dans les campings
sont restés fidèles, on constate par Meilleure occupation des chambresEn 2001, après
dans l'hôtellerie de chaînecontre une diminution (- 3 %) de laun début d’année prometteur,
fréquentation étrangère. L’activité, Taux d'occupation (en %)
les événements du selon le type et la catégorie d'hôtelen hausse au cours des deux pre- 80
11 septembre ont provoqué miers trimestres, a été marquée
une baisse de la fréquentation par un fort ralentissement à partir
60
du mois de juillet. En septembre etdans l’hôtellerie alsacienne.
octobre, les attentats survenus auxToutefois, Noël en Alsace
40États-Unis ont surtout découragé
a encore attiré
la clientèle originaire de contrées
de nombreux touristes. lointaines, comme l’Amérique, 20
Dans les campings, l’Asie et l’Australie. Septembre
reste néanmoins le meilleur mois 0nettement moins fréquentés
0 1 2 3 4* * * * *de l’année, avec un taux d’occupa-qu’en 2000, deux visiteurs
Hôtellerie de chaîne Hôtellerie traditionnelletion de 70 %. Enfin, grâce au mar-
sur trois sont originaires
ché de Noël, la fréquentation a re-
d’un pays étranger. trouvé un certain dynamisme en fin traire, dans les hôtels de standing,
d’année. En décembre, le nombre les nuitées sont en baisse de 4,6 %
de nuitées était en hausse de près et le taux d’occupation est passéEn 2001, l’Alsace dispose d’un
de 2 %, par rapport au même mois de 63 % en 2000 à 60 % en 2001.peu plus de 600 hôtels classés de
de l’année précédente. Les 4 étoiles de chaîne, dont près0 à 4 étoiles, pour une capacité de
des deux tiers de la clientèle est19 400 chambres. Les hôtels 2
étrangère, ont été les plus touchés.étoiles constituent 60 % du parc, et Les hôtels de chaîne
L’hôtellerie traditionnelle a enregis-concentrent 55 % du total des moins touchés
tré 1,7 % de nuitées de moinschambres offertes. L’hôtellerie tra- par la baisse de la fréquentation
qu’en 2000 et un taux d’occupationditionnelle, qui compte plus de 500
en baisse de 2 points. Les hôtelsétablissements, est prépondé- La catégorie et le type des hôtels
traditionnels de 0 étoile ont particu-rante. Néanmoins, le nombre d’hô- influent fortement sur la fréquenta-
lièrement souffert. Leur taux d’oc-tels de chaîne s’accroît régulière- tion.
cupation n’atteint pas 30 %, contrement. Ces hôtels représentent Dans les hôtels de chaîne, la fré-
35 % en 2000.12,5 % du parc, contre 11 % en quentation est restée globalement
1999, et proposent à leur clientèle stable. On constate cependant une
plus de 5 600 chambres. Après une forte disparité, en fonction de la Les Allemands dans les vignes,
année 2000 particulièrement favo- classe des hôtels. Dans les chaî- les Japonais en ville
rable, les touristes ont été légère- nes de moins de trois étoiles, le
ment moins nombreux (- 1,2 %) nombre de nuitées a augmenté de L’Alsace occupe la quatrième
dans l’hôtellerie homologuée alsa- 2,7 %, et le taux d’occupation place des régions françaises (en
cienne en 2001. Les hôteliers ont (66,4 %) n’a perdu qu’un point. Les effectifs), après l’Île-de-France,
enregistré 5,9 millions de nuitées, "0 étoile" se sont taillé la part du Provence-Alpes-Côte-d’Azur et
soit 1 % de moins que l’année pré- lion, avec des taux d’occupation Rhône-Alpes, pour l’accueil de la
cédente. Si les visiteurs français annuels approchant 80 %. Au con- clientèle étrangère. Près d’un mil-
19
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 3 · L'année économique et sociale 2001 · juillet 2002
Source : Enquête de fréquentation dans l'hôtellerie
- Insee, direction du tourismeTOURISME
Les Hollandais : 1/3 de la fréquentation étrangère dans les campings
Nombre de nuitées par pays de résidence dans l'hôtellerie de plein air
Les campingsEspagne, Portugal
victimes de la météo
Italie, Grèce
En 2001, les campings alsaciens
Suisse
2001 ont accueilli sur leurs emplace-
2000
Royaume-Uni, Irlande ments un peu plus de 218 000
campeurs et caravaniers, soit uneBelgique, Luxembourg
baisse de 9 % par rapport à l’année
Danemark précédente. Le nombre de nuitées
a diminué dans la même propor-Allemagne
tion. La durée de séjour, de 3,8
Pays-Bas jours en moyenne, est restée iden-
tique à celle de 2001. La saison
France
avait pourtant bien débuté, avec
0 50 000 100 000 150 000 200 000 250 000 300 000 350 000 400 000 450 000 30 % de nuitées de plus qu’en mai
2000. Mais la météo incertaine des
mois d’été a dérouté de nombreux
lion et demi de touristes étrangers de la zone du vignoble. Parmi les
campeurs vers des régions plus
ont séjourné en 2001 dans les éta- nationalités les mieux représen-
ensoleillées. C’est, en effet, l’es-
blissements classés de la région, tées, mais loin derrière les Alle-
pace littoral français qui a enregis-
générant 2,5 millions de nuitées. mands, on trouve les Belges
tré la plus forte hausse de fréquen-
Les Allemands, à l’origine d’un (12 %), les Italiens, les Suisses et
tation, avec une augmentation de
tiers de ces nuitées, arrivent large- les Britanniques (8 %). Viennent
7,6 % des nuitées entre 2000 et
ment en tête. Ils représentent éga- ensuite les Hollandais et les Améri-
2001. Le repli de l’activité touris-
lement 40 % de la clientèle étran- cains. En 2001, plus de 22 000 Ja-
tique de plein air a touché principa-
gère des hôtels du vignoble alsa- ponais se sont arrêtés dans les hô-
lement le Bas-Rhin. Ce départe-
cien. Le vin d’Alsace semble tels alsaciens, mais ils ne se sont
ment a enregistré 20 % de nuitées
d’ailleurs séduire particulièrement guère éloignés des grandes agglo-
de moins qu’en 2000, et un taux
les étrangers, qui constituent 52 % mérations de Strasbourg, Mul-
d’occupation inférieur de 2 points.
de la fréquentation dans les hôtels house et Colmar.
Dans le Haut-Rhin, qui concentre
les deux tiers des emplacements
offerts, la baisse de fréquentationLes étrangers : touristes majoritaires dans le vignoble
n’est que de 3 %. Dans les cam-1 200 000
Hôtellerie homologuée : nombre de nuitées selon la zone géo-touristique pings alsaciens, deux touristes sur
trois sont originaires d’un pays
1 000 000
étranger. Les Allemands représen-
nuitées françaises
tent plus du tiers de ces touristes,
nuitées étrangères800 000 mais ils ne s’arrêtent que 2,5 jours
en moyenne. Les Hollandais,
600 000 moins nombreux, s’installent pour
près de 5 jours. Ils sont à l’origine
de 35 % de la fréquentation étran-400 000
gère dans les campings.
200 000
Brigitte VIENNEAUX
0
Agglo. Plaines Vignoble Agglo. Agglo. Massif
de Strasbourg et collines de Mulhouse de Colmar vosgien
20
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 3 · L'année économique et sociale 2001 · juillet 2002
Source : Enquête de fréquentation dans l'hôtellerie Source : Enquête de fréquentation dans l'hôtellerie
- Insee, direction du tourisme
- Insee, direction du tourisme

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.