Une reprise fragilisée en fin d'année

De
Publié par

En 2011, le secteur des transports a consolidé la reprise initiée l'année précédente. Cependant, dans un contexte économique difficile, des signes d'essoufflement se font sentir au second semestre et l'emploi salarié est en repli sur l'année.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 23
Tags :
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins


L’année économique 2011 en Limousin

Transports

Une reprise fragilisée en fin d’année
En 2011, le secteur des transports a consolidé la reprise initiée l’année précédente. Cependant, dans un
contexte économique difficile, des signes d’essoufflement se font sentir au second semestre et l’emploi salarié
est en repli sur l’année.


Les échanges extérieurs du Limousin ont Immatriculations : internes sont les plus dynamiques
continué leur progression en 2011. Les (+ 13 %). voitures particulières à l’arrêt
exportations et importations ont augmenté Au total, le chiffre d’affaires des entreprises
respectivement de plus de 13 % et 10 % de transport routier de marchandises a En 2011, les immatriculations de voitures
en valeur, affichant ainsi de meilleures particulières neuves continuent de fléchir progressé de plus de 6 % en 2011, soit
performances qu’au niveau national. en Limousin pour la deuxième année une hausse supérieure à celle anticipée en
Par ailleurs, avec 43 nouvelles entreprises consécutive. Ainsi 22 123 véhicules ont début d’année. Cette évolution est imputa-
en 2011, la création d’entreprises atteint ble en partie à l’augmentation des volumes été nouvellement immatriculés, soit une
son plus haut niveau depuis cinq ans dans transportés. Elle s’explique également par baisse de 4,2 % par rapport à 2010. Au
les transports. Cependant, les évolutions niveau national, la baisse est plus conte- les prix pratiqués en répercussion partielle
sont contrastées selon les secteurs. En des hausses de charges, liées notamment nue (– 2,2 %). La fin de la prime à la
effet, les créations augmentent fortement casse au 31 décembre 2010 a vraisem- au coût du carburant (+ 11 % en moyenne
dans le transport routier de marchandises annuelle pour le gazole professionnel). En blablement pesé sur les ventes, même si
et diminuent tout autant dans le transport les offres commerciales promotionnelles revanche, le montant total des investisse-
routier de voyageurs. En parallèle, les ments enregistre une baisse de 12 %. Mais ont sans doute permis d’en limiter les
défaillances d’entreprises ont été beau- effets. les immatriculations de véhicules indus-
coup moins nombreuses : 8 défaillances triels lourds affichent une hausse de plus
enregistrées en 2011, contre 15 en 2010. 13 %. Au final, en équivalent temps plein, de 30 %.
l’emploi intérimaire progresse seulement
Une fin d’année difficile Le transport de voyageurs
de 1 %.
pour l’emploi progresse
Amélioration dans le
Après des années 2008 et 2009 particuliè- Le transport de voyageurs est bien orienté.
transport de marchandises
rement difficiles, l’emploi salarié dans les Sur le réseau de lignes de transport ex-
transports poursuit début 2011 la stabilisa- En 2011, le transport routier de marchandi- press régional (TER), il est en hausse de
tion entamée en 2010, mais se détériore à ses s’est intensifié dans l’hexagone. Qu’ils plus de 2 % par rapport à l’année précé-
nouveau au quatrième trimestre. Le re- soient entrants, sortants ou internes à la dente. Toutefois, après une progression du
région, les volumes globaux de marchandi-cours au travail intérimaire est plus fré- trafic jusqu’au mois de juillet, la tendance
quent. Mais si les contrats sont plus nom- ses transportés par la route, exprimés en s’est inversée sur la deuxième partie de
breux (+ 14 % par rapport à 2010), leur tonnes-kilomètres, sont en augmentation l’année.
durée moyenne est aussi en diminution de de 3 % par rapport à l’année 2010. Les flux Le trafic aérien de voyageurs affiche une

hausse de près de 6 % avec 395 800
Évolution annuelle du transport routier de marchandises, en indice passagers transportés, grâce à la montée
(base 100 en 2003) en charge de l’aéroport de Brive.
Les lignes nationales affichent une forte
140 progression, la fréquentation augmentant
de plus de 8 % à Limoges et de 38 % à
130 Brive soit au total 16 600 passagers de
plus. En 2011, sept passagers sur dix ont
120 emprunté une compagnie low-cost.

Jean-Philippe POUJADE 110
DREAL Limousin
100

90
80
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 (p)
Entrées dans la région Sorties de la région Intérieur de la région

Source : SOeS, Enquête Transport routier de marchandises
Champ : transport routier de marchandises, en millions de tonnes-kilomètres, hors
transport international
(p) : données provisoires

Dossiers n°15

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.