Zone d'emploi de Bernay : Commerces et services en bonne progression

De
Publié par

Près de 32 000 personnes, soit 3,3 % de la population régionale âgée de 20 à 59 ans, vivent dans la zone d'emploi de Bernay. En 1999, 51,4 % des habitants de la zone se situent dans cette tranche d'âge, soit une représentativité égale à celle de 1990.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 8
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

Le chômage baisse : fin décembre, leZONE D’EMPLOI DE BERNAY
taux s’établissait à 11,5%, soit 1,7 point
de recul en une année. Les demandeursCommerces et services
d’emploi sont 14,8% de moins que fin
1999, mais 335 personnes sont au chôen bonne progression -
mage depuis plus de trois ans, et plus de
1 200 sont sans emploi depuis plus d’unJacques QUÉDEVILLE
an. Dans cette zone d’emploi, les
femmes à la recherche d’un emploi sontrès de 32 000 personnes, soit 800 indépendants, constituent le pôle
plus nombreuses que les hommesP3,3% de la population régionale principal d’emploi. Ils offrent 43,7% des
(+300)âgée de 20 à 59 ans, vivent dans la zone emplois locaux, et 2,2% des possibilités
d’emploi de Bernay. En 1999, 51,4% des régionales en cette matière. En une
habitants de la zone se situent dans cette année, ils ont créé 550 emplois, tous sa-
PYRAMIDE DES ÂGES EN 1999tranche d’âge, soit une représentativité lariés. L’hôpital, avec un peu plus de cinq
Âgeégale à celle de 1990. 52,9% des cents salariés, est le premier établisse-
hommes, soit 16 150, figurent dans ces ment dans ce domaine, et le deuxième FemmesHommes
90-94
tranches d’âge, contre 50% des femmes tous secteurs confondus.
80-84
70-74
LE CHÔMAGE DANS LA ZONE D’EMPLOI DE BERNAY 60-64
Évolution 1999/2000 Évolution 1997/2000 50-54
Décembre 2000 Zone Haute-Normandie Zone Haute-Normandie
40-44
Catégorie 1 2 524 -14,8 -14,7 -33,7 -30,5
30-34Catégorie 6 691 -19,0 -15,9 -5,1 -10,6
Ensemble 3 215 -15,7 -15,0 -29,1 -27,2 20-24
Taux de chômage 11,5 -1,7 -1,5 -3,5 -3,8
10-14
Source : DRTEFP Unités : demandeur d’emploi (données brutes), %
0-4
32 10 012 3
ÉVOLUTION DE L’EMPLOI TOTAL ET DE L’EMPLOI SALARIÉ PAR GRAND SECTEUR D’ACTIVITÉ
DANS LA ZONE D’EMPLOI DE BERNAY Source : INSEE - RP 1999 Unité : millier d’habitants
Effectifs 1999 Évolution 1998/1999 Évolution 1997/1999
Total Dont salarié Zone Haute-Normandie Zone Haute-Normandie
Agriculture 1 701 285 -3,2 -3,3 -6,6 -5,0
Industrie 5 830 5 531 -0,4 -0,7 -5,4 -0,5
Construction 1 221 968 -2,1 +2,1 -8,3 +2,5 Événements 2000Commerce 2 100 1 437 +11,8 +2,4 +9,3 +3,5
Services 8 412 7 575 +7,0 +4,6 +6,1 +7,1
Ensemble 19 264 15 796 +3,6 +2,7 +0,5 +4,1 REPRISE RÉUSSIE POUR L’EX-FÉBOR
Source : INSEE - Estimations d’emploi provisoires Unités : emploi, % Depuis sa reprise en 1998 par le groupe FCA (Fabri-
cation chimique de l’Ardèche), l’ancienne société
Fébor devenue aujourd’hui Aérochim ne cesse de seL’industrie, avec
développer. Délaissant la fabrication de savon (tropDEMANDEURS D’EMPLOI DE CATÉGORIES 1 ET 6 INSCRITS À L’ANPE 5 800 emplois, soit 3,8% de concurrence), la direction a orienté et diversifiéAU 31 DÉCEMBRE 2000 DANS LA ZONE D’EMPLOI DE BERNAY
ses productions vers la fabrication et le conditionnede l’offre régionale, vient -
Hommes Femmes Ensemble
ment d’aérosols ménagers et a favorisé le développe-en seconde position. CeEnsemble 1 450 1 765 3 215 ment des produits liquides cosmétiques et ménagers.
dont : secteur voit ses effectifs Une nouvelle activité (conditionnement sous tubesCatégorie 6 298 393 691
pour les mastics, colles et silicone…) devrait êtreMoins de 25 ans 342 364 706 stagner en 1999, après
lancée. Pour ce faire, 25 millions de francs ont été inDe 25 à 49 ans 893 1 160 2 053 -une baisse l’année pré-50 ans et plus 215 241 456 vestis dans la modernisation des locaux, l’achat de
Inscrits depuis plus d’un an 502 699 1 201 cédente (-300). Le plus nouvelles machines plus performantes. Aérochim a
dont :
embauché puisque l’effectif a plus que triplé, passantgrand établissement estInscrits depuis plus de 3 ans 149 186 335
de 55 personnes à 185.
Elf-Atochem avec 500Source : DRTEFP Unité : demandeur d’emploi, %
LA PRESSE NORMANDE RACHETÉEemplois, et l’industrie chi-
PAR OUEST-FRANCE
mique, le premier em- Le groupe de presse Méaulle, basé à Bernay, qui
et, dans cette zone, elles sont un peu édite 19 hebdomadaires ou bi-hebdomadaires pourployeur avec 1 100 salariés.
un total de 105 000 exemplaires et plusieurs journauxmoins nombreuses que les hommes Parmi les autres secteurs d’activité,
gratuits, a été racheté par Ouest-France. Ce rachat
(-340). Parmi toutes ces personnes, plus en un an, l’agriculture continue à perdre marque la volonté de Ouest-France de faire son
entrée en Haute-Normandie et dans l’ouest parisiende 28 000 se déclarent actives. des emplois. Si 1 700 personnes travail-
jusqu’alors dominés par le groupe HersantAu 1er janvier 2 000, le nombre total lent dans ce secteur, 83% sont proprié- (Paris-Normandie). Méaulle emploie 550 salariés et
d’emplois s’élève à près de 19 300 taires exploitants ou aides familiaux non 795 intermittents et son chiffre d’affaires s’élève à
267 millions de francs en 2000.postes, dont 3 470 correspondent à des salariés. Le commerce s’accroît à nou-
Les titres les plus importants dans notre région sont :
emplois occupés par des non salariés. veau quelque peu, d’environ 200 em- «Les Informations dieppoises» (20 000 exemplaires),
En un an, quelques 660 postes ont été plois. Enfin, la construction, qui totalise «L’Éveil normand» (18 000) de Bernay, «Le Réveil»
de Neufchâtel-en-Bray (15 000) et «L’Impartial»créés, soit un nouvel emploi régional sur 6,3% des emplois, permet à 1 200 per-
(14 000).
trente. Cette zone totalise 2,8% de sonnes de travailler ; ses effectifs dimi-
l’emploi régional. Extraits de la presse régionale parue en 2000nuant d’une année sur l’autre depuis
Nelly LANNEFRANQUE, Florence PIMENTALes services, avec 7 600 salariés et 1997.
CAHIER D’AVAL n° 59 - Juillet 2001 41

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.