Zone d'emploi de Fécamp : Une légère amélioration de la situation

De
Publié par

En 1999, la zone d'emploi de Fécamp compte 40 081 habitants. Malgré un solde migratoire légèrement négatif et un taux d'accroissement naturel parmi les plus faibles de la région, la population s'est néanmoins accrue de 469 habitants depuis 1990.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 21
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

ZONES D’EMPLOI
Zone d’emploi de Fécamp
Une légère amélioration
de la situation
n 1999, la zone d’emploi de diminué en 1998, perdant globale contrat de travail parmi les deman- -
36 EFécamp compte 40 081 habi ment une soixantaine de postes. deurs inscrits à l’ANPE et ce, dans-
tants. Malgré un solde migratoire C’est le secteur industriel qui est le des proportions nettement supé-
légèrement négatif et un taux plus touché avec une baisse de près rieures à celles que l’on constate au
d’accroissement naturel parmi les de 7% de l’emploi salarié. Toute niveau régional. C’est également-
plus faibles de la région, la popu- fois, la construction enregistre une une zone où l’on rencontre, plus
lation s’est néanmoins accrue de cinquantaine d’emplois supplé qu’ailleurs, des manoeuvres et ou- -
469 habitants depuis 1990. Cet ac mentaires malgré une nette dimi vriers spécialisés parmi les chô- - -
croissement est relativement nution du nombre d’entreprises meurs de moins de 50 ans, qu’ils
deux fois moins élevé que celui dans ce secteur. soient hommes ou femmes.
constaté sur l’ensemble de la Si le taux de chômage est en di Quant aux mouvements d’en- -
Haute-Normandie. minution de 1,6 point, passant de treprises, ils figurent parmi les
L’emploi a encore légèrement 16% à 14,4%, la zone de Fécamp plus dynamiques de la région, no-
reste une de celles où tamment dans le commerce et les
il est le plus élevé. services avec des taux de création
ÉVOLUTION DE LA POPULATION DE LA ZONE D’EMPLOI DE FÉCAMP
Comme toute zone supérieurs à la moyenne régio-ENTRE 1962 ET 1999
touchée par les res nale. Cependant, le nombre d’en1962 1968 1975 1982 1990 1999 - -
Population tructurations écono treprises de la zone de Fécamp-
sans doubles comptes 37 024 37 943 38 153 39 167 39 612 40 081
miques, on trouve continue à diminuer, avec une
1962/ 1968/ 1975/ 1982/ 1990/
majoritairement des perte d’une vingtaine d’unités1968 1975 1982 1990 1999
Taux de variation annuel 0,41 0,08 0,37 0,14 0,13 personnes en fin de entre 1999 et 1998
Dû au solde naturel 0,78 0,62 0,30 0,37 0,19
Dû au solde migratoire -0,36 -0,54 0,08 -0,23 -0,06
ÉVOLUTION DE L’EMPLOI SALARIÉ ET DE L’EMPLOI TOTALUnités : habitant, % Source : INSEE - Recensements de la population
PAR GRAND SECTEUR D’ACTIVITÉ DANS LA ZONE D’EMPLOI DE FÉCAMP
Évolution 1990/1999 Évolution 1998/1999
Effectifs
Zone de Haute- Zone de Haute-1999ÉVÉNEMENTS 1999 DANS LA ZONE D’EMPLOI DE FÉCAMP
Fécamp Normandie Fécamp Normandie
EMPLOI SALARIÉPÊCHERIE DE FÉCAMP : UNE ISSUE HEUREUSE
Agriculture 333 -12,1 -15,7 3,5 1,7
En redressement judiciaire depuis plus d’un an, les Pêcheries de Fécamp-Servifrais ont
Industrie 2 452 -12,5 -12,4 -6,7 0,1
été rachetées par la Financière des Hautes Falaises au mois de mai 1999. Le plan de re- Construction 802 -7,4 -8,5 6,5 0,8
dressement ne prévoit aucun licenciement grâce à la signature d’un accord sur les 35 Commerce 1 408 10,8 0,4 1,2 2,1
heures. Par ailleurs, le nouveau propriétaire injectera près de vingt millions de francs pour Services 4 945 -5,7 15,9 1,4 2,6
remettre le groupe à niveau. Entreprise familiale créée en 1913 et spécialisée dans les sa Ensemble 9 940 -5,9 3,6 -0,3 1,8-
laisons maritimes et les produits surgelés, les Pêcheries de Fécamp emploient 400 EMPLOI TOTAL
personnes et réalisent un chiffre d’affaires de 400 millions de francs. Agriculture 718 -33,2 -27,6 -2,2 -1,9
Industrie 2 570 -12,6 -12,6 -6,4 0,0HOUVENAGHEL-HENNEQUIN POURSUIT SON ESSOR
Construction 930 -8,5 -10,0 4,8 0,8
Désireuse de regrouper l’ensemble de ses activités dans un nouveau site plus spacieux et
Commerce 1 703 5,0 -2,3 1,1 1,7
plus fonctionnel, la société Houvenaghel-Hennequin a décidé de construire un nouveau
Services 5 394 -4,8 15,0 1,4 2,6
bâtiment de 14 000 m² sur le Parc de la Vallée à proximité de la zone d’activité de Fécamp. Ensemble 11 315 -8,1 1,5 -0,5 1,6
Ainsi, alors qu’on craignait une délocalisation, 350 emplois sont conservés à Fécamp. Le
Unités : nombre, % Source : INSEE - Estimations d’emploi au 1er janvier 1999
nouveau site devrait être opérationnel début 2001. Spécialisée dans la fiabilisation de
l’énergie et dans la production, l’installation et la maintenance d’appareils électriques et
électrotechniques, l’entreprise devrait réaliser un chiffre d’affaires avoisinant les 390 mil-
LE CHÔMAGE DANS LA ZONE D’EMPLOI DE FÉCAMP
lions de francs en 1999.
Évolution 1998/1999 Évolution 1995/1999
FÉCAMP, DANS LE VENT ! Décembre
Zone de Haute- Zone de Haute-Dans le cadre du programme Eole 2005, le ministère de l’environnement a choisi le site 1999
Fécamp Normandie Fécamp Normandie
de Fécamp pour l’implantation d’une centrale éolienne qui sera opérationnelle en 2001.
Catégorie 1 (brut) 1 925 -12,4 -13,6 -21,2 -21,0
Située en retrait des falaises de Fécamp et Senneville, le parc éolien va accueillir huit éo- 6 (brut) 570 -15,8 4,2 66,2 113,0
liennes de 50 mètres de haut, capables de produire l’équivalent de l’alimentation de Catégories 1+6 (brut) 2 495 -13,2 -10,4 -10,5 -9,2
10 000 foyers en électricité hors chauffage. L’implantation d’une section universitaire et
Taux de chômage 14,4 -1,6 -1,3 -1,7 -1,7
d’un laboratoire de recherche sont prévus.
Unités : demandeurs d’emploi, % Source : Direction régionale du travail, de l’emploi
Rubrique réalisée par Nelly LANNEFRANQUE et Florence PIMENTA
à partir d’articles parus dans la presse régionale en 1999.
Jean-Yves CAILLEUX
AVAL 89 2e TRIMESTRE 2000

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.