Zone d'emploi de Verneuil-sur-Avre : Boom de la construction en 2000

De
Publié par

En 2000, le secteur de la construction a connu un essor considérable. Le BTP est un peu moins bien représenté qu'ailleurs mais ses effectifs ont progressé de plus de 30 %, soit environ 130 emplois supplémentaaires sur une zone assez peu peuplée.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 20
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

CARTE D’IDENTITÉZONE D’EMPLOI DE VERNEUIL-SUR-AVRE
DE LA ZONE D’EMPLOI
DE VERNEUIL-SUR-AVRE
Boom de la construction en 2000
Population totale en 1999 27 318
Poids démographique
dans la région 1,5%
Part des moins de 20 ans 23,9%
Part des plus de 60 ans 25,9%n 2000, le secteur de la construc la clef, une hausse des effectifs très sen- -
Nombre de communes 43Etion a connu un essor considé sible (+160 emplois). Globalement, en-
Superficie (km2) 591
rable. Le BTP est un peu moins bien 2000, c’est la zone de Verneuil-sur-Avre
Densité de population
représenté qu’ailleurs mais ses effectifs qui a créé, en proportion, le plus (habitants/km2) 46
ont progressé de plus de 30%, soit envi d’emplois.-
ron 130 emplois supplémentaires sur Après une année 2000 très favorable,
depuis plus de 3 ans, ce qui montre que
une zone assez peu peuplée. Le secteur la zone d’emploi de Verneuil-sur-Avre a
certaines personnes n’ont pas profité plei-
industriel a lui aussi profité du contexte connu une année 2001 plus difficile. Après
nement de la reprise des années précé-
conjoncturel favorable de l’année 2000 trois années de baisse, le chômage est re-
dentes : cette forte proportion s’explique
en partie par la structure un peu plus âgée
ÉVOLUTION DE L’EMPLOI SALARIÉ PAR GRAND SECTEUR D’ACTIVITÉ
DANS LA ZONE D’EMPLOI DE VERNEUIL-SUR-AVRE de la population et par un taux de chô-
Effectifs 2000 Évolution 1999/2000 Part de l’emploi mage élevé les années précédentes
Total Dont salarié Zone Haute-Normandie Zone Haute-Normandie
Agriculture 576 132 n.s. -3,3 5,1 2,8
Industrie 3 515 3 382 +4,8 +1,1 31,3 22,6
Construction 563 415 +30,3 +4,1 5,0 6,3
Commerce 1 054 856 -2,5 +2,5 9,4 12,3 Événements 2001
Services 5 519 5 197 +3,1 +3,4 49,2 56,0
Ensemble 11 226 9 983 +3,6 +2,6 100,0 100,0 INAUGURATION DU VILLAGE
Source : INSEE - Estimations d’emploi provisoires Unités : emploi, % ENTREPRISES
n.s. : non significatif
Au mois de janvier 2001, le village d’entre-
prises implanté sur la zone industrielle deLE CHÔMAGE DANS LA ZONE D’EMPLOI DE VERNEUIL-SUR-AVRE
Verneuil-sur-Avre a été officiellement inau-
Évolution 2000/2001 Évolution 1997/2001
guré. Imaginé par la communauté de com-Décembre 2001 Zone Haute-Normandie Zone Haute-Normandie
munes du pays de Verneuil et entièrement
Catégorie 1 1 065 +4,0 +1,5 -31,0 -29,4
financé par l’Etat et le département, ce vil-Catégorie 6 306 +3,7 -0,3 -21,3 -10,9
Ensemble 1 371 +3,9 +1,2 -29,0 -26,4 lage a nécessité un investissement de 7,8
Taux de millions de francs (1,2 million d’euros) pour
chômage 10,3 +0,3 +0,2 -3,7 -3,2
les deux premières tranches et 5,1 millions
Source : DRTEFP Unités : demandeur d’emploi (données brutes), %
(780 000 euros) seront nécessaires pour
réaliser la troisième tranche (1 500 m2
parti à la hausse, essen- d’ateliers). A l’inauguration, cinq entreprisesDEMANDEURS D’EMPLOI DE CATÉGORIES 1 ET 6 INSCRITS À L’ANPE
AU 31 DÉCEMBRE 2001 DANS LA ZONE D’EMPLOI DE VERNEUIL-SUR-AVRE (Verneuil Pare Brise ; Presses Vernolientiellement au 4e -
nes ; Red Sea Europe ; Laser 27 ; Asa Plas-% Haute- trimestre. Le taux de chô-
Nombre % Normandie tic) étaient déjà installées, créant ainsi
mage de 10,3% de la po-Ensemble 1 371 100,0 100,0 17 emplois. A la fin 2001, l’effectif global
dont : pulation active reste donc avait augmenté de moitié et devrait doubler
Catégorie 6 306 22,3 20,1
élevé dans l’Eure, surtout en 2002.
Femmes 728 53,1 50,0
Moins de 25 ans 311 22,7 25,1 comparé à la zone voi- VERNOLAB A LE VENT EN POUPE
De 25 à 49 ans 857 62,5 62,1
sine d’Évreux. Pour relati- Vernolab, entreprise implantée sur la zone50 ans et plus 203 14,8 12,7
Inscrits depuis plus d’un an 522 38,1 34,0 viser, on peut quand industrielle de Verneuil-sur-Avre et spécia-
dont : lisée dans l’analyse de lubrifiants en servicemême souligner que le
Inscrits depuis plus de 3 ans 165 12,0 8,7
et carburants, est en bonne santé. Le labo-chômage est encore loinSource : DRTEFP Unités : demandeur d’emploi, %
ratoire emploie une cinquantaine de person-
des niveaux records de nes et a réalisé en 2001 un chiffre d’affaires
pour augmenter ses effectifs (+4,1% 1997. Dans cette zone assez rurale, la part proche de 7 millions d’euros (45,9 millions
contre +1,1% dans la région). En re de francs), en progression de 5% par rap- -des jeunes chômeurs est assez faible ;
port à l’année précédente. Pour accroîtrevanche, les commerces et l’agriculture ceci est lié à la démographie locale. En
son essor, l’entreprise prévoit de renouveler
ont subi des évolutions nettement moins effet, les moins de 25 ans sont peu repré- entièrement son équipement informatique et
bonnes. L’agriculture a perdu près de 7% sentés dans la zone de Verneuil-sur-Avre. cherche d’autres marchés notamment en
de ses effectifs en un an, et le com- Angleterre avec un projet d’acquisition et enCette hausse du chômage a été particuliè-
France avec une diversification vers la clienmerce, un emploi sur 40. Les services -rement sensible pour les femmes de plus
tèle grand public. Vernolab est une filiale dequi emploient près d’une personne sur de 50 ans et, bien que moins nombreux
PCAS (Produits Chimiques Auxiliaires et de
deux se sont comportés comme l’en- qu’ailleurs, pour les hommes de moins de Synthèse), 14e groupe mondial de chimie
semble des services de la région avec, à 25 ans. Un chômeur sur huit est inscrit fine et de chimie de spécialité.
CAHIER D’AVAL n° 61 - Juillet 2002 41

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.