Zone d'emploi de Vernon : Un ralentissement très marqué

De
Publié par

Dans la zone d'emploi de Vernon, les évolutions sont à l'image de celles constatées dans le département. Ce territoire a créé près de 800 emplois en 1999 et plus de 700 en 2000, contre une quarantaine en 2001. Le ralentissement observé est donc très marqué à Vernon qui n'a pratiquement pas créé de postes salariés supplémentaires (+ 0,4 % pour l'emploi salarié en 2001) et où la réduction d'emplois non salariés se poursuit. Parmi ceux-ci nombre de petits entrepreneurs des services et du commerce sont concernés.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 18
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

CARTE D’IDENTITÉZONE D’EMPLOI DE VERNON
DE LA ZONE D’EMPLOI DE VERNON
Un ralentissement très marqué Population totale en 1999 88 767
Poids démographique
dans la région 5,0%
créatrices d’emplois même si le rythmeans la zone d’emploi de Vernon,
Part des moins de 20 ans 29,0%
de progression est moins soutenu queDles évolutions sont à l’image de
Part des plus de 60 ans 17,2%
les années précédentes. En proportion,celles constatées dans le département. Ce Nombre de communes 78
le commerce de gros se révèle le secteurterritoire a créé près de 800 emplois en Superficie (km2) 699
le plus dynamique (+6,1%) et procure1999 et plus de 700 en 2000, contre une Densité de population
autant de nouveaux postes que le com-quarantaine en 2001. Le ralentissement (habitants/km2) 127
merce de détail qui est mieux représenté.observé est donc très marqué à Vernon
Les activités de services, quant à elles,qui n’a pratiquement pas créé de postes nombre d’hommes inscrits progressant
ne génèrent globalement aucun emploisalariés supplémentaires (+0,4% pour deux fois plus vite que celui des femmes.
supplémentaire. Les services aux entrepri-l’emploi salarié en 2001) et où la réduction Cette remontée du chômage touche éga-
ses sont à l’origine d’une trentaine d’em-d’emplois non salariés se poursuit. Parmi lement les jeunes. Le de longue
plois nouveaux contre une moyenne deceux-ci, nombre de petits entrepreneurs durée tend à progresser aussi vigoureuse-
plus de 400 par an au cours des annéesdes services et du commerce sont ment, notamment chez les femmes qui
1999 et 2000. Seuls les services deconcernés. éprouvent de plus en plus de difficultés à
s’insérer sur le marché du travail
ÉVOLUTION DE L’EMPLOI PAR GRAND SECTEUR D’ACTIVITÉ DANS LA ZONE D’EMPLOI DE VERNON
Effectifs 2001 Évolution 2000/2001 Part de l’emploi
Total Dont salariés Zone Haute-Normandie Zone Haute-Normandie
Événements 2002
Agriculture 722 311 n.s. -2,5 2,2 2,7
Industrie 9 691 9 428 +0,9 +0,4 29,5 22,7
ALLIBERT ÉQUIPEMENT
Construction 1 738 1 429 -3,6 +1,5 5,3 6,4
FÊTE SES 40 ANSCommerce 3 901 3 424 +2,1 +0,9 11,9 12,3
Le site de Gaillon est le plus grand du groupeServices 16 761 15 824 -0,3 +0,1 51,1 55,9
Myers : 395 salariés y travaillent. La transforma-Ensemble 32 814 30 416 +0,1 +0,3 100,0 100,0
tion de matières plastiques est l’activité principale
Source : INSEE - Estimations d’emploi provisoires Unités : emploi, % de l’entreprise. Cinq millions de bacs de manu-
n.s. : non significatif tention, cinq cent mille palettes, conteneurs à dé-
chets sortent de l’usine chaque année.
LE CHÔMAGE DANS LA ZONE D’EMPLOI DE VERNON C’est en 1962 que l’entreprise est créée par la
décentralisation de la société Cosmos-Cosmen-Évolution 2001/2002 Évolution 1998/2002
bal : elle fabrique d’abord des jouets, des acces-
Décembre 2002 Zone Haute-Normandie Zone Haute-Normandie soires médicaux ainsi que des casiers à
bouteilles…En 1967, elle est rachetée par Alli-Catégorie 1 3 618 +10,9 +0,7 -8,4 -24,6
bert. L’entreprise poursuit son expansion jusqu’enTaux de chômage 9,3 +0,8 +0,1 -0,6 -2,8
1991. L’année 1995 marque le début d’une pé-
Source : DRTEFP Unités : demandeur d’emploi (données brutes), % riode difficile ; trois plans sociaux se succèdent
avant que l’usine ne redresse la tête. Elle est de-
venue filiale de Myers Industries en 1998.DEMANDEURS D’EMPLOI DE CATÉGORIES 1, 2 OU 3 conseil progressent, les services
(hors activité réduite) INSCRITS À L’ANPE AU 31 DÉCEMBRE 2002 opérationnels étant en recul. SNECMA S’ENGAGE POURDANS LA ZONE D’EMPLOI DE VERNON
Dans les services aux particu- L’ENVIRONNEMENT
% Haute- Le site Snecma Moteurs de Vernon (Eure, 1 300liers, de nouveaux postes sont
Nombre % Normandie salariés) vient d’obtenir la certification ISO 14001
pourvus dans les activités touristi- pour son système de management environne-Ensemble 4 014 100,0 100,0
ques et les services domestiques. mental. Délivrée par le Bureau Veritas Qualitydont :
International, cette qualification récompense lesFemmes 2 157 53,7 50,9 Ces quelques créations viennent
efforts de protection de l’environnement inscrits
Moins de 25 ans 783 19,5 21,4 compenser les réductions d’effec- depuis 1998 dans un plan d’action précis.
De 25 à 49 ans 2 468 61,5 62,1
Le site est spécialisé dans la conception, la pro-tifs des administrations, du sec-50 ans et plus 763 19,0 16,5 duction et la commercialisation de moteurs pour
Inscrits depuis plus d’un an 1 287 32,1 33,4 teur immobilier et du transport. lanceurs de satellites.Tout le personnel s’est im-
pliqué dans le projet ; une attention particulière aSource : DRTEFP Unités : demandeur d’emploi, % Mais là encore les volumes d’emploi
été portée sur les rejets d’huile dans le secteur
concernés sont assez faibles. des bancs d’essai, sur le bruit pour les installa-
tions nouvelles, le recyclage de l’eau, leDans ce contexte difficile, l’industrie Dans ce contexte de fort ralentisse-
chauffage.locale parvient cependant à augmenter lé- ment économique, le chômage dans la
gèrement son niveau d’emploi de l’année zone de Vernon a progressé de 0,4 point RECTOR-LESAGE :
À LA POINTE DE LA TECHNOLOGIEprécédente (+0,9%). Les activités les plus en 2001 et de 0,8 point en 2002 pour at-
La société Rector existe depuis 1953 ; spécia-importantes génèrent suffisamment d’em- teindre 9,3% de la population active en
lisée dans la poutrelle en béton précontraint, elle
plois (comme la chimie, les équipemen- fin d’année. Vernon est, avec Gisors et s’est imposée comme l’un des principaux acteurs
du marché. Depuis plus de vingt ans, Rector ex-tiers mécaniques ou l’électronique) ou Evreux, parmi les zones d’emploi où la
porte ses procédés de fabrication en Europe et
maintiennent des effectifs à peu près sta- remontée du chômage est la plus vive. dans le monde, où plus de vingt sites de produc-
tion exploitent ses procédés sous licence.bles (construction navale et aéronautique, Depuis le premier trimestre 2001, où ce
L’usine de Courcelles-sur-Seine a été créée enmétallurgie) pour contrebalancer les diffi- taux avait atteint un point bas (7,7%), le
1984 : elle emploie une quarantaine de salariés.
cultés des industries extractives ou des territoire a ainsi gagné 1,6 point. L’usine a une capacité annuelle de production de
l’ordre de 50 000 tonnes dont 2 750 km de pou-équipements du foyer. En 2002, le nombre de demandeurs
trelles précontraintes, 300 km de prélinteaux et
Dans le secteur tertiaire, ce sont les d’emploi de catégories 1, 2 et 3 (hors acti- 400 000 m2 de prédalles, soit cinq fois la surface
totale du stade de France.activités commerciales qui sont les plus vité réduite) a augmenté de 8,4%, le
CAHIER D’AVAL n° 64 - Juillet 2003 39

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.