Zone d'emploi du Havre : Le chômage baisse !

De
Publié par

Au cours de l'année 2000, le nombre d'emplois a progressé de 3 % (contre + 2,6 % dans la région. Les secteurs de l'industrie, du commerce et des services, très présents sur la zone, en particulier les services aux entreprises qui comprennent l'intérim, avaient tiré cette croissance vers le haut.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 48
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

CARTE D’IDENTITÉZONE D’EMPLOI DU HAVRE
DE LA ZONE D’EMPLOI DU HAVRE
Le chômage baisse !
Population totale en 1999 360 488
Poids démographique
dans la région 20,2%
Part des moins de 20 ans 27,4%
Part des plus de 60 ans 19,2%
Nombre de communes 168
u cours de l’année 2000, le mier trimestre, la zone d’emploi du Superficie (km2) 1 226
Densité de populationAnombre d’emplois a progressé de Havre, traditionnellement plus touchée
(habitants/km2) 2943% (contre +2,6% dans la région). Les que le reste du département, a connu
secteurs de l’industrie, du commerce et une année 2001 plutôt favorable avec
des services, très présents sur la zone, certes un ralentissement au second se Événements 2001-
en particulier les services aux entrepri mestre mais avec une diminution sen- -
QUAND LE VERRE
ses qui comprennent l’intérim, avaient sible quand même. Au total, on compte DEVIENT PRODUIT DE LUXE
En novembre 1999, Saverglass, entreprise fondéetiré cette croissance vers le haut. L’agri 7% de chômeurs en moins que fin 2000,-
il y a 103 ans, rachetait Tourres et cie, entreprise
culture locale, peu représentée, a quant pour atteindre un taux de chômage de familiale ancrée dans le paysage industriel havrais
depuis 1841. De gros investissements ont été en-
gagés pour construire un nouveau four ; de nou-ÉVOLUTION DE L’EMPLOI PAR GRAND SECTEUR D’ACTIVITÉ DANS LA ZONE D’EMPLOI DU HAVRE
veaux bâtiments ont été construits pour abriter les
Effectifs 2000 Évolution 1999/2000 Part de l’emploi nouvelles lignes de production. Une orientation
Total Dont salarié Zone Haute-Normandie Zone Haute-Normandie nouvelle a été donnée à cette entreprise tradition-
Agriculture 2 438 975 n.s. -3,3 1,8 2,8 nellement positionnée sur le marché des bouteil-
Industrie 30 423 29 494 +2,8 +1,1 22,1 22,6 les classique. Aujourd’hui, ce sont des produits de
Construction 8 247 7 676 +0,1 +4,1 6,0 6,3 prestige pour l’industrie des spiritueux, cham-
Commerce 15 424 13 705 +3,9 +2,5 11,2 12,3 pagne et vins fins.
Services 80 949 77 336 +3,4 +3,4 58,9 56,0 Côté social, les deux plans de réduction d’effectifs
Ensemble 137 481 129 186 +3,0 +2,6 100,0 100,0
ont été stoppés. Depuis, l’entreprise a même re-
Source : INSEE - Estimations d’emploi provisoires Unités : emploi, % cruté 90 salariés en 2000 et un peu plus de cent
n.s. : non significatif
personnes en 2001. La grosse difficulté est de
trouver du personnel désirant se former au métier
de verrier.LE CHÔMAGE DANS LA ZONE D’EMPLOI DU HAVRE
Évolution 2000/2001 Évolution 1997/2001 L’UNION FAIT LA FORCE
Décembre 2001 Zone Haute-Normandie Zone Haute-Normandie Deux entreprises spécialistes de la maintenance
Catégorie 1 17 157 -9,0 +1,5 -29,4 -29,4 des citernes ont associé leurs activités complé-
Catégorie 6 4 477 +2,5 -0,3 -0,6 -10,9 mentaires que sont le lavage et la réparation de
Ensemble 21 634 -6,8 +1,2 -24,9 -26,4 conteneurs citernes. Il s’agit de Tank Serep Nor-
Taux de mandie (TSN) pour le nettoyage et PMS pour la
chômage +0,212,9 -0,9 -3,4 -3,2 réparation qui deviennent PMS-Sermi.
Source : DRTEFP Unités : demandeur d’emploi (données brutes), % Le nettoyage est une opération délicate pour ces
citernes ayant contenu des produits chimiques et
DEMANDEURS D’EMPLOI DE CATÉGORIES 1 ET 6 INSCRITS À L’ANPE l’on décompte aujourd’hui 6 000 variétés de pro12,9% de la popula --
AU 31 DÉCEMBRE 2001 DANS LA ZONE D’EMPLOI DU HAVRE duits différents. Ensuite, il faut procéder au traite-tion active. Cette
ment des eaux de lavage. Ces citernes sont alors% Haute-
baisse est concentrée testées, vérifiées et réparées. Ces deux entrepriNombre % Normandie -
ses étaient déjà qualifiées Iso 9002.Ensemble 21 634 100,0 100,0 sur les générations de
Les dirigeants ne regrettent pas leur investisse-dont : moins de 50 ans, ment d’un peu plus d’un million d’euros (plus leCatégorie 6 4 477 20,7 20,1
soutien du Conseil général et du FEDER de prèsFemmes 10 203 47,2 50,0 hommes et femmes
Moins de 25 ans 5 282 24,4 25,1 de 153 000 euros) car, après quatre mois d’activi-confondus. Le nombre
De 25 à 49 ans 13 566 62,7 62,1 té, PMS-Sermi a déjà atteint les objectifs fixés
50 ans et plus 2 786 12,9 12,7 d’inscrits de plus de pour 2003.
Inscrits depuis plus d’un an 8 698 40,2 34,0 50 ans reste stable,
dont : UNE PAGE D’HISTOIRE TOURNÉE
Inscrits depuis plus de 3 ans 2 833 13,1 8,7 (ailleurs, il a plutôt Au 31 décembre 2001, l’entreprise Caillard, l’un
Source : DRTEFP Unités : demandeur d’emploi, % des fleurons de l’industrie métallurgique havraisetendance à augmen-
a fermé ses portes définitivement. L’histoire avait
ter) et ces personnes commencé en 1859. En 1883, après plusieurs
à elle subi des pertes importantes et les transferts au sein du Havre, l’usine s’étend sursemblent éprouver de grandes difficultés
2 500 m2 d’ateliers et 120 ouvriers y construisententrepreneurs du BTP, après une année à retrouver un emploi : beaucoup sont
des pièces essentiellement pour l’industrie métal-
1999 de forte croissance, ont maintenu le inscrites depuis plus d’un an ou même lurgique. Puis c’est l’agrandissement de l’usine et
la création d’un atelier de chaudronnerie. A laniveau d’emploi de l’année précédente. plus de trois ans. Les femmes, un peu
veille de la première guerre mondiale, les ateliers
Alors que sur l’ensemble du territoire moins actives qu’ailleurs, sont assez net- s’étendent sur 18 500 m2. Caillard a sa propre
le chômage est reparti à la hausse au école de formation et, en 1957, compte un milliertement minoritaires parmi les deman-
d’emplois. Les produits sont innombrables et lessecond semestre, voire à la fin du pre- deurs d’emploi
innovations technologiques nombreuses. On re-
tiendra surtout la quasi-totalité des équipements
des ports militaires et commerciaux de France
dont la reconstruction du port du Havre.
CAHIER D’AVAL n° 61 - Juillet 2002 31

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.