Chapitre "Education" du Bilan économique et social 2001

De
Publié par

Un peu moins d'élèves qu'en 2000. A la rentrée 2001, les établissements du premier degré public et privé de la région Rhône-Alpes scolarisent 633 487 élèves contre 633 754 l'an dernier.Très légère en Rhône-Alpes (-0,04 %), cette baisse est un peu plus marquée dans l'ensemble du pays (-0,26 %). Les effectifs scolarisés dans le second degré en Rhône-Alpes ont légèrement augmenté entre 1990 et 2000 : la hausse est de 0,6 % dans la région, les effectifs nationaux étant à l'inverse en baisse de 2,3 % sur la même période.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 5
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

Education
Un peu moins d'élèves qu'en 2000
la rentrée 2001, les établissements du premier Elle est cependant moins accentuée que l'évolutionA degré public et privé de la région Rhône-Alpes nationale (-6,3 %).
scolarisent 633 487 élèves contre 633 754 l'an
dernier. Très légère en Rhône-Alpes (-0,04 %), cette Les effectifs scolarisés dans le second degré en
baisse est un peu plus marquée dans l'ensemble du Rhône-Alpes ont légèrement augmenté entre 1990
pays (-0,26 %). et 2000 : la hausse est de 0,6 % dans la région, les
Les classes du second degré accueillent effectifs nationaux étant à l'inverse en baisse de 2,3 %
er531 426 élèves, soit 197 de moins qu'à la rentrée de sur la même période. A la rentrée 2001, le 1 cycle
septembre 2000, dans les établissements publics ou du second degré reste stable. Par ailleurs, les élèves
privés relevant du ministère de l'Education nationale. ont plus fréquemment été admis dans la classe supé-
L'évolution est de -0,04 % en Rhône-Alpes et de rieure et ce à tous les niveaux, le redoublement con-
-0,32 % en moyenne nationale. tinuant à baisser.
Ces baisses d'effectifs des premier et second degrés Le second cycle professionnel, représentant 11,4 %
ndavaient été plus fortes à la rentrée 2000 (-0,3 %). de l'effectif total du 2 degré, enregistre une baisse
La région Rhône-Alpes représente globalement 10 % importante du nombre d'élèves (-653) soit -1,06 %
er nddes effectifs nationaux pour le 1 et le 2 degré. Cette contre -4,5 % entre 1999 et 2000. L'orientation vers
epart est légèrement plus forte aujourd'hui qu'il y a la seconde professionnelle à l'issue de la 3 générale
dix ans. Les deux académies de Lyon et Grenoble et la poursuite d'études vers le baccalauréat profes-
erregroupent chacune 50 % des effectifs du 1 et du sionnel après le BEP progressent.
ndnd2 degré à la rentrée 2001. Les effectifs du 2 cycle général et technologique
Le secteur public accueille un peu plus de 3/4 des augmentent par contre de 0,23 % essentiellement
ndeffectifs du 2 degré, (France : 4/5è) soit une part pour des raisons démographiques : la génération qui
erinférieure à celle du 1 degré : 85 %, comme en entre en seconde est plus nombreuse que celle qui a
France. Le poids du public est cependant stable quitté le lycée en juin dernier. Ce contexte démogra-
depuis 1990. phique favorable contrebalance l'effet négatif du
recul de l'orientation vers la seconde générale à
eMoins d'élèves et moins de redoublement au cours l'issue de la classe de 3 . La hausse des redouble-
de la décennie 90 dans le premier degré. Entre 1990 ments dans toutes les classes de lycée, y compris en
et 2000, l'évolution du nombre d'élèves dans le pre- terminale, liée au moins bon taux de réussite au bac-
mier degré est de -3,5 % ; elle est liée à la baisse calauréat général et technologique, participe
démographique et à la diminution du redoublement. également à la croissance des effectifs.
Rhône-Alpes réussit bien au baccalauréat. Le taux
Premier et second degré : de très légères de réussite au baccalauréat est plus élevé en région
baisses d'effectifs en 2001(82,4 %) qu'en moyenne nationale
(78,8 %). L'écart le plus marqué est celui du bacca- Evolution (%)Rentrées scolaires
lauréat d'enseignement général, le moins important
1990 2001 1990/2000 2001/2000 celui du baccalauréat d'enseignement professionnel.
erTotal 1 degré*
Grenoble 318 435 314 031 -1,5 +0,13 Evolutions contrastées dans le second degréLyon 338 297 319 456 -5,4 -0,21
Rhône-Alpes 656 732 633 487 -3,5 -0,04
public (%) 84,5 84,6 Rentrées Evolution
France métropole (%) 9,9 10,1 -6,3 -0,26 scolaires 2000/2001
2001 (%)
ndTotal 2 degré
erGrenoble 258 193 266 947 +3,2 +0,21 1 cycle 315 193 +0,06
ndLyon 270 415 264 479 -1,9 -0,29 2 cycle général et technologique 146 154 +0,23
nd2 cycle prof. 60 845 -1,06Rhône-Alpes 528 608 531 426 +0,6 -0,04
public (%) 76,5 75,9 Enseignement spécial 9 234 -0,63
France métropole (%) 9,6 9,9 -2,3 -0,32
ndTotal 2 degré 531 426 -0,04*Estimations pour 2000 et 2001
Source : Rectorats des académies de Lyon et de Grenoble Source : Rectorats des académies de Lyon et de Grenoble
28

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.