Enseignement supérieur

De
Publié par

ØØ Composite Trame par dØfaut 10.2 Enseignement supérieur À la rentrée 2008, 2 232 000 étudiants sont fortement surreprésentés au détriment des inscrits dans l’enseignement supérieur. Après jeunes de catégories plus modestes : toutes les hausses des années 2000 à 2005 dues en formations confondues, 30 % des étudiants grande partie à l’arrivée d’étudiants étrangers ont des parents cadres supérieurs ou exerçant et deux années de baisse des effectifs, le une profession libérale ; 10,7 % sont des nombre d’étudiants se stabilise en 2008. Mais enfants d’ouvriers. La part des enfants de les effectifs évoluent de façon très contrastée cadres est très forte en classes préparatoires selon les formations. Les écoles d’ingénieurs, où elle dépasse les 45 %. Mais ils sont peu les écoles de commerce reconnues à diplôme nombreux en formations comptables et en visé et les classes préparatoires restent très at- STS (moins de 15 %). Les enfants de profes- tractives. En revanche, les universités subissent sions intermédiaires et d’employés présentent la désaffection des étudiants, principalement un profil plus homogène, malgré une légère dans les disciplines générales (hors IUT et surreprésentation en IUT, STS et en écoles pa- école d’ingénieurs universitaires). ramédicales et sociales. L’enseignement privé poursuit son essor et Le nombre d’étudiants étrangers a crû sen- compense le recul de l’enseignement public. siblement depuis la fin des années 1990.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 8
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

ØØ
Composite Trame par dØfaut
10.2 Enseignement supérieur
À la rentrée 2008, 2 232 000 étudiants sont fortement surreprésentés au détriment des
inscrits dans l’enseignement supérieur. Après jeunes de catégories plus modestes : toutes
les hausses des années 2000 à 2005 dues en formations confondues, 30 % des étudiants
grande partie à l’arrivée d’étudiants étrangers ont des parents cadres supérieurs ou exerçant
et deux années de baisse des effectifs, le une profession libérale ; 10,7 % sont des
nombre d’étudiants se stabilise en 2008. Mais enfants d’ouvriers. La part des enfants de
les effectifs évoluent de façon très contrastée cadres est très forte en classes préparatoires
selon les formations. Les écoles d’ingénieurs, où elle dépasse les 45 %. Mais ils sont peu
les écoles de commerce reconnues à diplôme nombreux en formations comptables et en
visé et les classes préparatoires restent très at- STS (moins de 15 %). Les enfants de profes-
tractives. En revanche, les universités subissent sions intermédiaires et d’employés présentent
la désaffection des étudiants, principalement un profil plus homogène, malgré une légère
dans les disciplines générales (hors IUT et surreprésentation en IUT, STS et en écoles pa-
école d’ingénieurs universitaires). ramédicales et sociales.
L’enseignement privé poursuit son essor et Le nombre d’étudiants étrangers a crû sen-
compense le recul de l’enseignement public. siblement depuis la fin des années 1990.
En 2008, 370 300 étudiants sont inscrits dans Après deux années consécutives de baisse, les
un établissement privé, soit 16,6 % des effectifs augmentent à nouveau pour atteindre
effectifs contre 11,9 % dix ans plus tôt. Plus 266 400 étudiants (+ 2,3 %). Ainsi la part des
du quart des étudiants du privé est dans une étudiants étrangers dans l’enseignement
école de commerce, gestion et comptabilité et supérieur atteint près de 12 %. À l’université
un cinquième dans une section de technicien (hors IUFM), les étudiants étrangers représen-
supérieur (STS). tent 15,4 % des inscrits. Ils sont souvent origi-
naires d’Afrique (46,7 % des cas), d’AsieÀ l’université, hors formation IUFM,62 %
(22,5 %) ou de l’Union européenne (17,8 %).des étudiants sont en cursus Licence,33 %en
cursus Master et 5 % en cursus Doctorat. Les
En 2007, l’Union à 27 comptefemmes représentent 57,8 % de la population
près de 19 millions d’étudiants dans l’ensei-universitaire. Elles sont encore minoritaires
gnement supérieur. En nombre d’étudiants,dans les formations les plus sélectives (CPGE, ela France se situe en 3 position aprèsIUT) et surtout dans les filières scientifiques.
l’Allemagne et le Royaume-Uni (environ
Majoritaires en cursus Licence et Master (res-
2,3 millions chacun). Au sein de l’Union,pectivement 57 % et 60 %), elles ne sont plus
30 % des personnes âgées entre 25 et 34 ansque 47 % en cursus Doctorat.
ont un diplôme de l’enseignement supérieur
Les étudiants français des catégories (25 % chez les 35-44 ans et 19 % chez les
sociales les plus favorisées continuent à être 45-64 ans).
Définitions
Enseignement supérieur : il regroupe l’enseignement dispensé dans les universités, les instituts universitaires de tech-
nologie (IUT), les instituts universitaires de formation des maîtres (IUFM), les sections de techniciens supérieurs (STS),
les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE), les écoles d’ingénieurs, les écoles de commerce, gestion, vente
et comptabilité, les écoles paramédicales et sociales, etc.
Grande école : établissement d’enseignement supérieur qui assure des formations de haut niveau. La tutelle d’une
grande école est assurée par un ministère qui n’est pas obligatoirement l’Éducation nationale (exemple l’École poly-
technique sous la tutelle du de la Défense).
BTS, DEA et DESS, DEUG et DEUST, DUT, Licence-Master-Doctorat (LMD) : voir rubrique « définitions » en
annexes.
Pour en savoir plus
• « Repères et références statistiques 2009 », Depp, septembre 2009.
• « Les effectifs d’étudiants dans le supérieur en 2008 : stabilisation après deux années de recul », Note d’information
o
n 09.25, Depp, novembre 2009.
• « 30 % des jeunes âgés entre 25 et 34 ans ont un diplôme de l’enseignement supérieur », Communiqué de presse
on 58, Eurostat, avril 2009.
Retrouvez le TEF sur www.insee.fr, rubrique Publications et services\Collections nationales\Insee Références
102 TEF, édition 2010
F:\En cours\TEF-2010\orange 6 10.vp
vendredi 5 fØvrier 2010 03:08:35ØØ
Composite Trame par dØfaut
Enseignement supérieur 10.2
Étudiants inscrits dans l'enseignement supérieur public et privé
1990-1991 2000-2001 2006-2007 2007-2008 2008-2009
Universités hors IUT et hors formations ingénieurs 1 075 064 1 254 288 1 259 425 1 221 113 1 203 288
Instituts universitaires de technologie (IUT) 74 328 119 244 113 769 116 223 118 115
1Écoles et formations d'ingénieurs 57 653 96 487 108 846 108 773 114 427
Instituts de formation des maîtres (IUFM) /// 80 184 74 161 70 100 64 037
Sections de techniciens supérieurs (STS) 199 333 238 894 228 329 230 877 234 164
Classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) 64 427 70 263 76 160 78 072 80 003
Préparations intégrées 3 965 3 571 3 162 3 835 4 066
Écoles de commerce, gestion, vente et comptabilité 46 128 63 392 87 333 95 835 100 609
Établissements d'enseignement universitaire privés 19 971 21 739 21 024 22 225 23 219
Écoles paramédicales et sociales 74 435 93 386 131 100 134 407 (p) 134 407
2Autres établissements d'enseignement supérieur 101 756 118 805 150 523 150 035 155 410
Total enseignement supérieur 1 717 060 2 160 253 2 253 832 2 231 495 2 231 745
1. Écoles et formations d'ingénieurs, universitaires ou non, y compris les formations d'ingénieurs en partenariat.
2. normales supérieures, écoles supérieures artistiques et cultutrelles, écoles vétérinaires, grands établissements, autres écoles et formations.
Source : Depp.
Origine socioprofessionnelle des étudiants français
dans l'enseignement supérieur en 2008-2009 en %
1Diplômes délivrés dans l'enseignement supérieur CSP du chef de famille Université dont
en milliers Lettres Sciences
Agriculteurs 1,9 1,7 2,11995 2000 2005 (r) 2007
Artisans, comm., chefs d'entr. 6,6 5,7 6,2
BTS et assimilés 77,9 95,5 102,5 101,4 Prof. libérales, cadres sup. 31,3 26,4 31,3
DUT 37,4 47,5 45,8 45,4 Professions intermédiaires 14,3 14,9 15,9
DEUG, DEUST 132,4 124,7 48,3 2,3 Employés 13,4 14,5 13,7
Licence 127,2 135,0 59,2 2,9 Ouvriers 10,2 10,8 10,9 LMD /// /// 82,7 128,2 Retraités, inactifs 11,9 14,6 10,7
Licence professionnelle /// /// 23,9 34,5 Indéterminé 10,4 11,4 9,2
Maîtrise 80,8 93,3 44,1 4,4 Effectifs en milliers 1 341,8 400,2 269,9
Master professionnel / DESS 21,1 32,6 58,2 66,7
1. Non compris les IUFM rattachés à l'université. recherche / DEA 25,4 23,4 27,6 24,1
Source : Depp.Diplôme d'ingénieur 21,9 24,6 27,6 27,5
Diplôme d'écoles de comm. et
Part de la population diplômée de l’enseignement
de gestion 18,4 18,3 26,1 21,6
supérieur dans l'UE en 2007 en % de la populationDoctorat 9,0 10,0 9,3 10,7
Diplôme de docteur (santé) 7,7 6,7 6,8 7,2 25 à 34 ans 45 à 64 ans
Femmes Hommes Femmes HommesSource : Depp.
Allemagne 23,4 21,8 18,8 29,7
Autriche 19,2 18,6 11,8 20,2
Belgique 47,0 35,8 24,4 26,8
Bulgarie 32,0 18,2 24,5 16,9Étudiants inscrits en université par discipline
Chypre 52,3 41,7 21,1 24,8en 2008-2009
Danemark 44,0 36,2 28,7 26,0
Effectifs dont Espagne 44,0 34,2 16,8 22,7
en milliers femmes Estonie 43,0 26,3 36,5 27,3
en % Finlande 47,9 31,1 34,8 29,4
Droit, sciences politiques 183,7 64,7 France 46,1 36,8 17,9 18,7
Sciences économiques, gestion 138,4 51,8 Grèce 30,1 24,2 13,4 20,6
AES (filière adm. économique et sociale) 38,2 60,1 Hongrie 26,2 17,9 15,6 16,2
Lettres, sciences du langage 92,0 72,6 Irlande 50,4 37,5 21,7 21,9
Langues 99,9 74,6 Italie 22,9 14,8 9,9 11,0
Sciences humaines et sociales 201,8 67,6 Lettonie 32,7 20,0 23,5 16,5
Pluri-lettres, langues, sciences humaines 6,5 72,2 Lituanie 45,3 32,6 26,4 21,0
Sciences fondamentales et applications 148,2 27,8 Luxembourg 39,8 31,7 16,9 24,6 de la nature et de la vie 69,3 58,8 Malte 25,0 20,1 6,6 9,2
Sciences et tech. des activités phys. et sportives 30,1 32,6 Pays-Bas 39,3 34,1 23,4 32,8
Pluri-sciences 22,4 44,7 Pologne 35,9 24,2 13,2 11,9
Médecine-odontologie 161,9 61,2 Portugal 27,8 15,1 9,3 8,7
Pharmacie 31,2 66,9 République tchèque 17,0 14,0 10,0 14,9
IUT 118,1 40,3 Roumanie 17,7 15,6 8,5 11,8
IUFM 62,5 74,6 Royaume-Uni 39,4 36,3 28,2 28,5
Total 1 404,4 57,8 Slovaquie 19,9 15,1 12,2 14,2
Cursus licence 832,1 57,4 Slovénie 40,3 20,4 18,3 17,2 master 506,8 59,8 Suède 45,8 34,3 31,1 23,7
Cursus doctorat 65,4 47,4 UE à 27 33,5 26,4 17,7 21,1
Source : Depp. Source : Eurostat, enquête sur les forces de travail dans l'Union européenne.
Enseignement - Éducation 103
F:\En cours\TEF-2010\orange 6 10.vp
vendredi 5 fØvrier 2010 03:08:35

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.