Année économique et sociale 2003 en Martinique

De
Publié par

Prix de détail Ralentissement des prix es hausses successives des taires subissent, depuis trois ans,En 2003, la tendance inflationniste Lprix enregistrées au début des une inflation jamais enregistrée années 90 en Martinique se sont depuis le début des années 90.observée en Martinique au cours réduites au fil des ans pour at- Les produits frais sont à l'origine des deux années précédentes ne teindre leur niveau le plus faible de cette hausse, les légumes sur- en 1999 (0,5 %). Depuis, une ten- tout (11,8 %) mais également less'est pas confirmée. La hausse des dance inflationniste a resurgi en fruits (4,7 %). Les fluctuations de prix à la consommation s'est 2001 pour se poursuivre l'année prix sont importantes selon les suivante. Dans ce contexte, mois : les pics les plus élevés sontlimitée à 1,5 % en un an. Ce bon l'année 2003 marque donc une observés en février, mai et juin. score s'inscrit dans un contexte de pause certaine. Sur l'ensemble, Avec un accroissement de plus de les prix à la consommation ont 3 %, les produits laitiers n'ont pasforte baisse des prix de l'énergie moins augmenté en Martinique été épargnés par cette tendance. notamment des produits pétroliers, qu'en métropole.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 5
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Prix de détail
Ralentissement des prix
es hausses successives des taires subissent, depuis trois ans,En 2003, la tendance inflationniste Lprix enregistrées au début des une inflation jamais enregistrée
années 90 en Martinique se sont depuis le début des années 90.observée en Martinique au cours
réduites au fil des ans pour at- Les produits frais sont à l'origine
des deux années précédentes ne
teindre leur niveau le plus faible de cette hausse, les légumes sur-
en 1999 (0,5 %). Depuis, une ten- tout (11,8 %) mais également less'est pas confirmée. La hausse des
dance inflationniste a resurgi en fruits (4,7 %). Les fluctuations de
prix à la consommation s'est 2001 pour se poursuivre l'année prix sont importantes selon les
suivante. Dans ce contexte, mois : les pics les plus élevés sontlimitée à 1,5 % en un an. Ce bon
l'année 2003 marque donc une observés en février, mai et juin.
score s'inscrit dans un contexte de pause certaine. Sur l'ensemble, Avec un accroissement de plus de
les prix à la consommation ont 3 %, les produits laitiers n'ont pasforte baisse des prix de l'énergie
moins augmenté en Martinique été épargnés par cette tendance.
notamment des produits pétroliers, qu'en métropole. Toutefois, hors La légère hausse observée au
tabac, l'écart s'amenuise parce cours des deux années précéden-et d'une stabilité des produits
que les hausses du tabac, concen- tes ne s'est pas poursuivie en
manufacturés compensant en trées sur les mois de février, mars 2003 dans les produits manufac-
et novembre, ont été plus faibles turés. Le poste " habillement etgrande partie les hausses
dans notre département que dans chaussures " affiche une baisse de
enregistrées dans l'alimentation et l'hexagone (26,8 % contre 30 % 1,5 %. Les chaussures et autres
sur l'année). articles chaussants enregistrent leles services.
plus fort repli (-3,3 %). Les prix
des produits de santé fléchissentLes produits frais
tandis que les autres produits ma-inflationnistes
nufacturés progressent légère-
ment.
En 2003, les prix de l'alimenta- La baisse des prix de l'énergie
tion augmentent de 3,3 %. Sans constitue un des faits marquants
atteindre leur niveau record de de l'année 2003. Les produits pé-
2001 (5,8 %), les produits alimen- troliers affichent un recul de
15
N° 61 - Martinique - Septembre 2004Prix de détail
Une évolution des prix moins forte qu’en métropole
Variation des prix par groupe de consommation à la Martinique
entre décembre 2002 et décembre 2003
En %
Martinique France
Alimentation 3,3 2,4
Produits frais 6,5 4,4
Hors Produits frais 2,2 2,2
Tabac 26,8 30,2
Produits manufacturés 0,0 0,4
Habillement et chaussures -1,5 -0,1
Produits de santé -0,2 -0,3
Autres produits manufacturés 0,6 0,6
Énergie -2,9 -0,1
Services 2,1 2,4
Loyers et services rattachés 1,7 2,5
Services de santé 1,6 1
Transports et communications 0,2 1,5
Autres services 2,7 2,8
Ensemble 1,5 2,2 hors énergie 2,0 2,4
Ensemble hors tabac 1,4 1,6
Source : Insee, indice des prix
4,6 % en un an, les carburants réparation de véhicules person-
pour véhicules personnels ont flé- nels affichent une hausse de
chi de 4,8 %. Cet événement a 5,4 %. Les assurances ont pro-
contribué au ralentissement des gressé de 2,5 % particulièrement
prix en 2003. Énergie exclue, celles liées aux transports. Les loi-
l'évolution des prix à la consom- sirs et la culture enregistrent une
mation aurait été de 2,0 % en un évolution modérée à l'exception
an. des voyages à forfait qui ont grim-
pé de 10,6 % en un an.
Augmentation
dans la restauration
Danielle Génix
La hausse observée dans les servi-
ces depuis 2001 se confirme en
2003 (2,1 %). Les loyers et servi-
ces rattachés ainsi que les services
de santé ont connu une évolution
modérée (1,7 %). Cette année, les
prix dans l'hôtellerie-restauration
augmentent de 2 %, phénomène
amplifié par la restauration. Les
prix des transports et des commu-
nications ont peu évolué, particu-
lièrement dans l'équipement et
les services de téléphone et télé-
copie où ils sont stables. Si les car-
burants ont baissé, l'entretien et la
16
N° 61 - Martinique - Septembre 2004

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.