AntianÉco 64 - Année économique et sociale 2004 en Guadeloupe

De
Publié par

Comptes économiques Les comptes économiques en bref extérieur contribue pour 1,2 (y compris travaux publics) se re- En 2004, la croissance en volume point de PIB.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 16
Tags :
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

Comptes économiques
Les comptes économiques
en bref
extérieur contribue pour 1,2 (y compris travaux publics) se re-
En 2004, la croissance en volume
point de PIB. En effet, la contrac- plient respectivement de 0,5 %
tion des échanges s’accompagne et de 4,7 % (après activementdu produit intérieur brut (PIB)
d’une réduction du déficit com- + 1,7 % et + 4,6 % en 2003). En
régional de la Guadeloupe a ralenti mercial. revanche, le secteur tertiaire
continue de progresser (+1,1 %par rapport aux années
Le PIB par habitant en euro cou- après +1,9 % en 2003).
précédentes. En effet, le PIB s’est rant ralentit. Sa croissance s’éta-
blit à 1,7 % après +3,9 % enaccru de 0,5 % après 1,8 % en
2003. Cette progression est la
2003 et 1,2 % en 2002. plus faible enregistrée depuis 10 Le prix du PIB, résultant de celui
ans. de ses composantes, augmente
de 2,1 % en 2004 après +3,0 %
en 2003 et 3,2 % en 2002. En
outre, le prix des dépenses de
Évolution du PIB et du PIB par tête consommation des ménages ra-
lentit (+1,6 % après +2,1 % en
La valeur ajoutée globale pro- 2003).Faible progression
gresse de 0,2 % en volume. Cette
progression est le fait d’évolu- La masse salariale progresse à un
tions contrastées selon les sec- rythme proche de celui de
180
teurs d’activité. Le déclin du sec- l’année précédente : +0,8 % en
170
teur primaire regroupant l’agri- volume et +2,9 % en prix.160
150 culture, la sylviculture et la pêche
140
s’accentue (-10,2 % après -1,0 %
130
en 2003). Les secteurs de120
110 l’industrie et de la construction
100
Croissance ralentie
PIB PIB / Hab Le PIB et les opérations sur biens et services
évolution en volume
valeurs
es dépenses de consommation des ménages 2004
2000 2003 2004 Prix 2004/2003
(millionsLprogressent de 1,8 % et contribuent pour 1,2
d'euros)
point à l’évolution du PIB. La formation brute de PIB 1,2 1,8 0,5 2,1 6 674
capital fixe (FBCF) se replie fortement (-6,0 % Consommation finale des ménages 0,3 1,6 1,8 1,6 4 329
après +6,8 % en 2003) et contribue négativement FBCF -1,8 6,8 -6,0 2,1 1 492
pour 1,4 point à la croissance du PIB. Les impor- Imports -2,3 1,6 -4,6 1,0 1 983
tations reculent de 4,6 % et les exportations Exports -9,5 -6,3 -3,5 2,6 480
continuent de baisser de 3,5 % malgré le dont dépenses des touristes -12,3 -13,0 1,4 2,8 276
léger rebond des dépenses des touristes
(+1,4 % après -13,0 % en 2003) . Au total, le solde
7
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
2000
2001
2002
2003
2004

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.