Bilan économique et social 2003 Commerce   

De
Publié par

L'équipement commercial en Picardie en 2003 2003, aura constitué une année record en Picardie en ce qui concerne le nombre de demandes d'autorisation de création ou d'extension de surfaces commerciales et le nombre de m² autorisés. Le maxidiscompte a poursuivi sa progression et il s'implante désormais en zone rurale.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 10
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins

COMMERCE
L’équipement commercial en Picardie en 2003
2003 aura constitué une année record en Picardie en ce qui concerne le nombre de demandes
d’autorisation de création ou d’extension de surfaces commerciales et le nombre de m² autorisés.
Le maxidiscompte a poursuivi sa progression et il s’implante désormais en zone rurale.
u 31 décembre 2003,
Augmentation des commerces : en nombre et en surfaceon dénombre en Pi-
Établissements commerciaux de plus de 300 m² en Picardie cardie 1 667 établis-A
et surfaces de vente au 31 décembre des années 2001 à 2003
sements commerciaux pour
Source : DRCCRF – Inventaire commercial
une surface de vente totale
2001 2002 2003
de plus de 1 936 000 m². Ces
Nombre m² Nombre m² Nombre m²
chiffres incluent l’ensemble
Ensemble des établissements des établissements de plus
commerciaux 1 527 1 646 461 1 513 1 758 173 1 667 1 936 161
de 300 m² de surface de vente
Hypermarchés 48 249 770 49 253 875 52 263 198
mais également les stations de
Supermarchés 311 287 914 307 295 496 312 302 361
distribution de carburants an-
dont maxidiscompteurs 124 842 472 131 89 478 136 93 105
nexées à un hypermarché ou
Autres 1 168 1 108 777 1 157 1 208 802 1 430 1 370 602
supermarché, quelle que soit
leur surface (127 stations pour
près de 17 000 m²). qui concerne la surface de
Leur nombre, ainsi que la vente (évolution résultant es-

surface de vente totale, ont sentiellement de l’ouverture au ! "
progressé de plus de 10% par public d’un établissement de



rapport à 2002. près de 3 000 m²) ;
Les grandes surfaces à 3. le secteur de l’habille-
dominante alimentaire, à sa- ment avec près de 17% de sur-
face en plus ;voir les hypermarchés et su-
% ! 4. le secteur fleurs-jardine-permarchés, représentent, à

cette même date, 364 établis- rie avec près de 17% de sur-
sements pour 565 659 m². En- face en plus.
#
tre 2002 et 2003, leur nombre Le département de l’Oise $
a progressé de 8 unités et leur est toujours le premier des trois
surface de vente totale de départements de Picardie en
2,96%. nombre et en surface de vente

pour l’ensemble des établisse-
Des évolutions ments commerciaux de plus de
300 m² mais également pour lesdifférentes
seuls magasins à vocation ali-selon les secteurs
mentaire. Une densité commerciale picarde importante
Les plus fortes progres- Tous établissements con- par rapport à la France
sions ont été relevées dans les fondus, le département de Densité commerciale en 2003
domaines suivants : l’Aisne présente la plus forte Unité : m²/1 000 hab. Source : DRCCRF, inventaire commercial
Tous établissements 1. la vente de véhicules densité. Toutefois, si l’on exclut
Hypermarchés
(> 300 m²)automobiles neufs et d’occa- le commerce automobile, ce et
Avec le commerce Sans le commerce sion avec plus de 80% d’éta- département révèle la plus fai- supermarchés
automobile automobileblissements en sus et plus de ble densité. C’est le départe-
Aisne 1 069 916 307 80 000 m² de surface de vente ment de l’Aisne qui a connu la
Oise 1 022 957 291 plus forte progression de den-exploités (ce secteur a fait l’ob-
Somme 1 014 944 321 jet d’une mise à jour en 2003) ; sité en 2003, soit 18,25% con-
Picardie 1 033 941 305 2. le commerce de la moto tre 7,87% pour la Somme et
France 974 919 281 en augmentation de 96% en ce 4,28% pour l’Oise.
INSEE PICARDIE Dossiers - numéro 35 - 2004 49




Commerce
Concernant les hypermar- Nouvelle hausse
De nouveaux magasins de maxidiscompte
chés et supermarchés, ce sont de l’activité des CDEC pour une surface en hausse
toujours les habitants de la
Nombre total d'établissements de maxidiscompte En 2003, le nombre deSomme qui disposent de la
et surface totale de vente au 31 décembre de 2000 à 2003demandes d’autorisation deplus grande surface, précédant
Source : DRCCRF, Inventaire commercial création ou d’extension dépo-l’Aisne et l’Oise.
2000 2001 2002 2003sées auprès des différentes
Nombre 117 124 131 136 Commissions départementa-Toujours de nouveaux Surface de vente (m²) 79 522 84 247 89 478 93 105 les d’équipement commercial
magasins de
(CDEC) de la région a encore
maxidiscompte augmenté, dépassant les ni- Il convient de remarquer également été caractérisée
veaux record enregistrés en qu’aucun des projets de créa- pour le secteur des hypermar-
S’agissant des magasins 1999 et 2002. tion examinés ne dépasse chés et supermarchés.
de maxidiscompte (ceux-ci re- Sur les 122 dossiers exa- 6 000 m², seuil au-delà duquel Le nombre de recours
lèvent de la catégorie des su- minés, 53 ont concerné des une enquête publique est né- exercés contre les décisions
permarchés), il faut rappeler projets se situant dans la cessaire. des CDEC auprès de la Com-
qu’ils sont apparus au début Somme, 36 dans l’Aisne et 33 Bien que moins marquée, mission nationale d’équipe-
des années 1990. Ce type de dans l’Oise. Le maxidiscompte cette évolution à la hausse a ment commercial (CNEC) a
supermarché a connu une pé- a représenté 27 dossiers.
riode de fort développement Au total, 99 autorisations
jusqu’en 1996, année où le La Commission départementale d’équipementd’exploitation commerciale ont
commercialseuil de superficie exploitable été délivrées, soit une augmen-
La Commission départementale d’équipement commercial a été crééesans autorisation est passé de tation de plus de 15% par rap-
en 1993. Elle a succédé à la Commission départementale d'urbanisme com-1 000 m² à 300 m². On dénom- port à 2002. mercial, elle-même instituée dans le cadre de la loi n° 73-1193 du 27 dé-
bre, en 2003, 136 établisse- En ce qui concerne la sur- cembre 1973.
ments, soit une augmentation Cette commission statue sur les demandes d’autorisation qui lui sontface de vente, le nombre de m²
de 5 établissements par rap- présentées, en vue de la création ou de l’extension de magasins de com-autorisés dans l’année par les
merce de détail, ainsi que de certains établissements prestataires de servi-port à 2002, représentant plus CDEC a augmenté pour la pre- ces et d’établissements hôteliers.
de 3 600 m² de surface de mière fois depuis 1999. Cette Elle est présidée par le Préfet et elle est composée de trois élus :
vente. - le maire de la commune d’implantation ;augmentation représente plus
Sept enseignes de maxi- - le président de l’établissement public de coopération intercommunaledu double de ce qui a été auto-
compétent ou, à défaut, le conseiller général du canton d’implantation ;discompte sont représentées. risé en 2002. Trois raisons prin- - le maire de la commune la plus peuplée de l’arrondissement autre queLa première enseigne fran- cipales expliquent ce phéno- la commune d’implantation ;
çaise arrive au troisième rang : mène : de trois personnalités :
il s’agit de LE MUTANT (26 éta- - le président de la Chambre de commerce et d’industrie ;1. le développement du
- le président de la Chambre de métiers ;blissements). Celle-ci est de- bricolage ;
- un représentant des associations de consommateurs du département.vancée par LIDL (31 établisse- 2. le développement des La Commission départementale d’équipement commercial ne peut déli-
ments) et ALDI (27 jardineries ; bérer que si au moins cinq de ses membres sont présents, et elle autorise
ments), les autres enseignes les projets par un vote favorable de quatre de ses membres.3. la création d’ensembles
étant, dans l’ordre décroissant, Un recours contre ces décisions est toujours possible auprès de la Com-commerciaux et les extensions
mission nationale d’équipement commercial.NETTO, ED, PENNY MARKET d’hypermarchés.
et LEADER PRICE.
Ce sont les départements
Le nombre de m² autorisés en 2003 de l’Oise et de la Somme qui
par les CDEC augmente pour la première fois depuis 1999ont le plus grand nombre d’éta-
Évolution des demandes d’autorisation ayant fait l’objet d’un dépôt de dossier de 1999 à 2003blissements avec chacun 47
Source : DRCCRF, Inventaire commercial maxidiscompteurs.
CDEC CNECLes magasins de maxidis-
Surface de vente autorisée (m²)Nombre de Nombre de Nombre de Nombre de Surface de compte d’une surface de vente
dossiers dossiers dossiers dossiers vente Dont hypermarchés inférieure à 300 m² poursuivent Total
déposés autorisés déposés autorisés autorisée (m²)et supermarchésleur implantation. Ces établis-
1999 117 94 125 108 28 260 5 3 1 277 sements commencent à s’ins-
2000 100 79 109 997 23 193 7 5 1 500 taller en zone rurale, dans les
2001 98 75 93 098 21 955 17 8 10 516 chefs-lieux de canton, corres-
2002 117 86 62 902 20 181 13 10 18 683
pondant parfois à des maga-
2003 122 99 127 560 23 789 8 3 6 769
sins de proximité.
50 INSEE PICARDIE Dossiers - numéro 35 - 2004Commerce
encore diminué par rapport à sensibles sur le tissu commer-





Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.