Commerce extérieur : net recul des exportations, malgré une embellie en fin d'année (Octant n° 97)

Publié par

En 2003, les exportations bretonnes accusent un net repli, plus marqué que France entière. Les ventes bretonnes de biens d'équipements (y compris l'automobile), qui représentent un tiers des exportations régionales, enregistrent un recul de plus de 22 %. En revanche, contrairement au niveau national, les importations ont légèrement progressé, notamment en fin d'année, signe d'une activité économique mieux orientée.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 5
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Commerce
extérieur
Net recul des exportations,
malgré une embellie en fin d’année
En 2003, les exportations bretonnes accusent La filière agroalimentaire
en tête des ventesun net repli, plus marqué que France entière.
à l’étrangerLes ventes bretonnes de biens d’équipements
(y compris l’automobile), qui représentent un tiers
des exportations régionales, enregistrent un recul La filière agroalimentaire (agri-
culture + industries agroalimen-de plus de 22 %. En revanche, contrairement
taires) représente, en valeur,
au niveau national, les importations ont près de 37 % des exportations
légèrement progressé, notamment en fin d’année, régionales. Les ventes de pro-
duits agricoles, peu importan-signe d’une activité économique mieux orientée.
tes, n’ont pas varié. En re-
vanche, les IAA de la région ont
connu une baisse des exporta-
n 2003, pour la deuxième La première moitié de l’année a tions (- 4,6 %), mais moinsEannée consécutive, la Bre- été marquée par un recul de marquée que l’ensemble des
tagne a enregistré une contrac- l’ensemble des échanges de la exportations bretonnes. Ainsi,
tion de ses échanges avec Bretagne avec l’étranger. Au le poids de l’ensemble de la fi-
l’étranger. Comme pour l’en- deuxième semestre, les expor- lière a sensiblement augmenté
semble de la France, les expor- tations ont amorcé un redresse- en 2003. Au sein de cette filière,
tations ont reculé, mais le repli ment, qui n’a toutefois pas per- la vente de poissons et produits
en Bretagne est nettement plus mis de retrouver le niveau de la de la pêche progresse fortement
marqué qu’au niveau national fin de l’année 2002. Les impor- (+15,4 %) et représente désor-
(- 12,2 % contre - 3 %). La ré- tations sont nettement reparties mais près de 4 % des exporta-
gion se démarque également à la hausse au quatrième tri- tions de la Bretagne, le montant
pour les importations, puisque mestre, et ce dans la quasi- tota- des ventes étant, en 2003,
celles-ci ont progressé (+ 3,5 %) lité des secteurs. presque équivalent à celui des
alors qu’elles ont reculé de ventes automobiles.
2,1 % France entière.
Ces résultats en décalage par Échanges extérieurs de la Bretagne (en millions d’euros)
rapport au niveau national
Importations Exportationsn’ont guère fait varier le poids
Évolution Évolutionde la Bretagne dans le com-
2003 2002-2003 2002 2002-2003
merce extérieur français. La ré- (en %) (en %)
e
gion se situe à la 14 place du
Côtes-d'Armor 635 23,9 797 - 0,7classement des régions françai-
Finistère 1 594 - 0,7 1 839 - 4,3ses pour les importations et à la
e Ille-et-Vilaine 3 161 1,7 2 623 - 24,716 pour les exportations. Elle
Morbihan 1 306 5,0 1 505 0,4représente 2,1 % des ventes et
Bretagne 6 696 3,5 6 764 - 12,2des achats de l’ensemble de la
France. Source : Direction Régionale des Douanes
20 Octant n° 97 - Avril 2004 Bilan économique 2003Commerce extérieur
Les viandes représentent plus augmentation résulte notam- fournisseurs de la région sont
de 16 % des ventes bretonnes à ment de la place croissante de européens. La Chine prend en
l’étranger. Les viandes de bou- la Chine, qui représente près de 2003 la cinquième place, de-
cherie et produits d’abattage 5 % des ventes de la Bretagne à vançant les Pays-Bas, l’Italie et
sont les produits les plus expor- l’étranger. L’Afrique et l’Amé- les États-Unis.
tés (8,3 % des exportations) rique continuent de progresser,
malgré un repli de 6 % par rap- mais leur part dans les exporta- François-Xavier Dussud
port à 2002. Les exportations de tions bretonnes reste modeste avec la collaboration
viandes de volailles et plumes (respectivement 7,4 % et 6 %). de la Direction Régionale
ont subi une baisse plus impor- des Douanes
tante encore (- 8,7 %), reflétant Au sein de l’Europe, l’Alle-
les difficultés de la filière avi- magne est redevenu le premier
cole. Elles constituent toutefois partenaire de la région, devan-
Les 4 premiers produits importés en 2003le deuxième poste des exporta- çant l’Espagne. Ces deux pays
%et leur poids dans les importations bretonnestions régionales. concentrent chacun environ
13 % des exportations de la Bre-
2003Produits pétroliers
Mais ce sont les biens d’équipe- tagne. Avec 2 points de moins, raffinés 2002
ment qui ont le plus souffert : les le Royaume-Uni se classe en 2001
2000ventes à l’étranger d’appareils troisième position, après avoir
Composantsd’émission et de transmission du été le premier pays client en
électroniques
son et de l’image ont reculé de 2001 et 2002. Les ventes bre-
22 %, celles des appareils de ré- tonnes vers ce pays ont diminué
Appareils d'émission
et de transmissionception ou d’enregistrement de de plus de 45 % en un an,
du son et de l’image
39 %. La valeur des ventes de contre 24 % pour celles en di-
véhicules automobiles a été plus rection de l’Allemagne.
Poissons,
que divisée par deux. En 2003, produits de la mer
ce poste ne représente plus que
02 46 8 10 12La Chine, cinquième pays4,4 % des exportations, soit un
poids deux fois moins important fournisseur de la région Les 4 premiers produits exportés en 2003
equ’en 2002, et arrive en 4 posi-
%et leur poids dans les exportations bretonnes
tion du classement des ventes
1 L’Europe est également le pre-bretonnes à l’étranger . 2003
Viandes de boucheriemier fournisseur de la Bre-
2002et produits d'abattage
tagne, mais comme pour les 2001
2000exportations, son poids estReprise des importations
Viandes de volaillesorienté à la baisse : le continent
et plumesde composants
assure toutefois près de 60 %
électroniques des importations bretonnes.
Appareils d'émission
L’Asie progresse et représente et de transmission
du son et de l’image
un cinquième des achats àLes produits pétroliers raffinés
l’étranger. Cette part croissanteconfortent leur première place
Véhicules automobilesrésulte principalement d’uneparmi les produits importés en
augmentation de marchandisesBretagne, en hausse de 24 %.
0 2 4 68 10 12 14 16 18 20importées de Chine et du Japon.Les achats de poissons et pro-
Source : Direction Régionale des Douanesduits de la mer ont connu un re-
Le premier fournisseur reste, etculdeplusde2%, qui lesfait
e de loin, l’Allemagne, malgréabandonner la 4 place au profit 1- C’est dans le secteur de l’automo-
une diminution des achats endes composants électroniques. bile que les exportations sont les plus
provenance de ce pays de 8 %. difficiles à calculer précisément. VoirLes importations de ces derniers
Au total, les quatre premiers Octant n° 93, p. 35.ont progressé de plus de 30 %.
Ils représentent, en 2003, 5,8 %
des importations régionales, Échanges extérieurs de la Bretagne par grand secteur en 2003
poids comparable à celui obser-
Exportations Importationsvé en 2001, mais loin de celui
Valeur Évolution Valeur Évolutionde l’année 2000.
(millions % 2002-2003 (millions % 2002-2003
d’euros) en % d’euros) en %Comme par le passé, l’Europe
Agroalimentaire 2 474 36,6 - 4,1 1 428 21,3 - 3,0demeure la première destina-
dont IAA 2 157 31,9 - 4,6 1 033 15,4 - 3,4tion des produits exportés par la
Biens d’équipements 1 885 27,9 - 6,7 1 422 21,2 1,6Bretagne. Cependant, son poids
dont é
diminue, passant de 77,3 % à électriques et électroniques 15,6 10,11 054 - 15,3 675 0,0
72,7 %. Dans le même temps, Biens intermédiaires 1 164 17,2 3,0 2 307 34,5 12,4
la part de l’Asie continue sa pro- Biens de consommation 848 12,5 - 20,6 841 12,6 - 5,4
gression. Désormais, plus de Industrie automobile
(automobiles + équipements auto.) 5,6 3,810 % des exportations régiona- 380 - 57,3 256 - 9,0
Autres (y compris énergie) 0,2 6,6les se font à destination de ce 13 ns 442 ns
Total 6 764 100,0 - 12,2 6 696 100,0 3,5continent, contre 8,4 % en
2002 et 6,8 % en 2001. Cette Source : Direction Régionale des Douanes
Bilan économique 2003 Octant n° 97 - Avril 2004 21
n

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.